Actualité en ligne

Sarkozy ne rencontrera pas la délégation du Hezbollah à Paris



Jeudi 12 Juillet 2007

Sarkozy ne rencontrera pas la délégation du Hezbollah à Paris
La France mettra la pression sur le Hezbollah lors de discussions à Paris pour qu’il renonce à l’utilisation de ce qu’elle a qualifié de « terrorisme » et pour qu’il devienne un fort courant politique libanais, a dit lundi le porte-parole du président Nicolas Sarkozy.

Le Hezbollah envoie le membre démissionnaire du cabinet Mohammed Fneish et l’officiel des affaires étrangères Nawaf Mussawi pour qu’ils prennent part aux discussions concernant tous les partis à Paris du 14 au 16 juillet pour essayer de briser l’impasse politique au Liban.

Sarkozy a dit à des membres de la famille de trois soldats d’occupation israéliens capturés que son « objectif était que le Hezbollah renonce à l’emploi du terrorisme et devienne à nouveau un parti politique comme les autres et qu’il fasse partie de la démocratie parlementaire », a dit le porte-parole David Martinon.

« La présence du Hezbollah à Paris sera l’occasion de remettre ce message à ses représentants », a dit Martinon.

Cependant, Sarkozy ne rencontrera pas la délégation du Hezbollah.

Traduction : manar-fr.com


Jeudi 12 Juillet 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires