FRANCE

Sarkozy, le Messie de Neuilly est arrivé !...


Avec Sarkozy, tout est devenu possible !...


danielmilan@neuf.fr
Mardi 8 Mai 2007

Les Loubavitch nous l'avaient annoncé depuis des années: "Le Messie arrive!"...

On ne les avait pas crus et on ne savait pas qui c'était...

Mais maintenant, depuis le 6 mai à 20h, on sait que c'était Sarkozy...

Le "rêve de toute sa vie était de devenir président de la France"!

Un Messie élu avec 53% des voix des électeurs...

Un Messie, "moderne" et "démocrate" arrivé par la voie urnaire...

Il y avait bien des signes "avant coureur" de son arrivée...

Les médias à l'unisson depuis des mois, pour ne pas dire des années, louaient le grand Sarko, ne voyaient et ne pensaient que par lui !...

Il y avait aussi les policiers lâchés ces derniers temps qui se lâchaient de plus en plus sur "le petit peuple", devant les écoles, à la gare du Nord et ailleurs, mais on avait mis ça sur le compte du printemps...

On avait vu aussi "maman Chirac" arborer un tee-short avec le slogan : "Je vote Sarko!", mais on avait mis sa sur le compte d'un "coup de jeunesse" ou d'où je ne sais quel "démon de midi"...

Non, non, le peuple ne l'a pas vu arriver !..

Le 5 mai encore on trouvait des journalistes de la télévision émettre quelques réticences à l'endroit de Sarko...

Depuis le 6 mai 20 heures, plus rien, nos derniers journalistes récalcitrants, touchés par la grâce du Messie sont rentrés dans le rang...

Ils ne nous montrent plus, qu'ils ne pensent que par et pour le Grand Nicolas...

Même Ségolène Royal, sa rivale, a été touchée, elle aussi, par la grâce du Messie Sarkozy...

A l'instar des présentateurs de télé, elle est apparue sur le petit écran, peu après 20 heures, avec le visage illuminé...

On dit même qu'à l'issue de son discours, elle aurait téléphoné à Sarko pour le féliciter...

Le seul politique qui n'ait, semble-t-il, pas été touché par la grâce du messie, est le vieux marin breton Le Pen, qui ne décolère plus depuis que le pirate, lui a piqué sa recette et la plus grande part de ses électeurs...

On nous a montré après 20h toute cette jeunesse ump massée Place de la Concorde, qui désormais pensait comme Nicolas...

On a même vu de joyeux boutonneux, l'oeil pétillant d'intelligence, vibrer au nom de Nicolas... et de sages sarkozyenne au bord de l'évanouissement, pousser des cris orgasmiques, au seul prononcé du nom de Nicolas, scandé par les prêtres de la grande messe sarkozyenne dressée Place de la Concorde, comme Bigard, et le Grand Enrico Macias...

Pour nous préparer du reste au passage de l'ère chiraquienne pré-messianique, à l'ère messianique sarkozyenne, France 2 avait bien fait les choses, en nous diffusant dans la nuit du 5 au 6 mai une Soirée Enrico Macias de l'Olympia de 2003...

Un passage, ça se prépare, et nous allons tous en avoir besoin...

Après son discours de vers 20 heures du Messie, dans lequel Sarkozy nous a dit que le la France était de retour, avec le retour des valeurs d'Ordre, de Travail et de Respect...: notre grand Sarkozy est allé dans un restaurant accompagné de ses proches...

On a vu toute une meute de journalistes, les yeux rivés sur la porte du restaurant, guettant la sortie du grand Sarko... de peur de le perdre...

Celle-ci fut précédée par l'un de ses apôtres, le non moins grand "Johnny" ,qui leur a "déclaré": "Ah que ça va changer avec Nicolas"!

Enfin, le Messie est sorti du restaurant vers 22h et a pointé son pouce vers le haut à l'adresse des journaliste avant de se rendre Place de la Concorde où ses fidèles l'attendaient...

Le lendemain le nouveau messie élu, s'envolait pour Malte, pour y préparer ses nouvelles croisades...

Dans le même temps Ségolène Royal toujours sous le coup de l'effet Messie, se faisait presque virée du P.S. par les "éléphants" du parti, qui lui pardonnent mal son "échec électoral", alors qu'ils l'avaient encadrée durant toute la campagne électorale...

Une campagne électorale pas mal de Ségolène, qui était parvenue jusqu' à nous faire oublier son entourage : les Dray, Rebsamen, DSK, Fabius et Lang et cie...

Sans doute, ne lui a-t-on pas pardonné,sa trop grande liberté...très encadrée!

Peu importe d'ailleurs, puisqu'une nouvelle République est désormais arrivée avec le Grand Messie de Neuilly, Sarkozy...

La République des gènes, du karcher et du taiser est née ,avec déjà près de 700 opposants "interpellés", depuis les 48 heures d'élection de Sarkozy qui doit encore en compter 5 (années)...

Vous aurez bien entendu compris que mon présent article était une caricature de Sarkozy...

Histoire de rappeler que quand Sarkozy avait défendu Philippe Val de Charlie-Hebdo, dans "l'affaire des caricatures" islamophobes, il avait soutenu qu' "un excès de caricatures était préférable à une absence de caricatures"...

Pour ça, dans le domaine des caricatures, des "Droits de l'Homme", de la "liberté", de l'"égalité" , de la "fraternité" et de la France, on risque d'être gâtés jusqu'à l'overdoseee avec le Messie Sarkozy!...

Daniel Milan


Mardi 8 Mai 2007


Commentaires

1.Posté par Daniel Milan le 08/05/2007 23:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Avec Sarkozy tout est devenu possible" en matière de répression et de violations des droits humains : Je vous invite à regarder et à recopier les deux vidéos de "frogg" avant qu'elles ne soient censurées/effacées par Dailymotion!

2.Posté par xray le 09/05/2007 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Élections : Il n’y a que des vainqueurs.
Les uns sont vainqueurs parce qu’ils ont gagné. Les autres sont vainqueurs parce qu’ils ont perdu et qu’ils n’ont donc pas besoin d’assumer.

Une victoire aux Présidentielles, les Socialistes n’en veulent pas. Ils ne sont pas intéressés. Les Socialistes préfère le confort de l’opposition.

Jamais les Socialistes n’ont cherché à gagner.
Le pot de fleurs : Les Socialistes savaient qu’en finale, le pot de fleurs serait perdant face à n’importe lequel des candidats.

En 2002 : Le crétin de service (Un enseignant, c’est tout dire) n’avait aucune chance d’être élu.

La victoire de Mitterrand en 1981 repose sur le rejet de VGE. VGE qui de sa vie politique n’a jamais rien fait d’autre que des conneries.

Les élections démocratiques : Un simulacre
http://les-elections-democratiques.over-blog.fr/

Élections piège à quoi ?
http://electionspiegeaquoi.hautetfort.com/

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires