MONDE

Sarkozy, 'l'anticapitaliste', en virée avec un 'Skull and Bones'...!



marcolmix@gawab.com
Dimanche 28 Septembre 2008

Sarkozy, 'l'anticapitaliste', en virée avec un 'Skull and Bones'...!
Nul d’un peu informé ne s’étonnera de voir “notre” diablotin boiteux, Nicolas Machintruczy, accueilli à bras ouvert par ce que le lobby sioniste compte de plus éminent chaque fois que ses semelles compensées foulent le tarmac new-yorkais. Ses prestations remarquées (peu avant son sacre électoral) à l’American Jewish Comittee, ont laissé le souvenir ému d’un authentique fidèle à la cause de la valeureuse petite puissance nucléaire menacée de toutes parts, comme chacun le sait, par des forces barbares armées de boîtes de conserve vides et de pétard du Nouvel an chinois.

Aussi son invitation en tant que lauréat de la fondation Élie Wiesel, récompensant : «des êtres exceptionnels qui ont consacré leur vie à combattre l’indifférence, l’intolérance et l’injustice», ne devrait faire rigoler personne. La personnalité d’un saint-homme et martyr de l’envergure du précité Élie Wiesel (certes, mythomane de profession -profession dans son cas très lucrative-(1)... mais tous les métiers ne sont-ils pas respectables ?) n’invitant guère au gondolage. Même si les lecteurs un peu avertis de son "chef-d’œuvre fondateur" La Nuit peuvent tous, sans exception, témoigner de la douloureuse expérience d’une rupture de l’épigastre, aggravée d’un claquage des muscles zygomatiques (2). Mais passons... Un des derniers prophètes qu’enfanta par inadvertance ce triste monde ne prétendait-il pas qu’un homme endormi sur l’oreiller de ses certitudes ne pouvait être réveillé que par les buccins de l’apocalypse...!

En ces temps difficiles (fussent-ils prévisibles de fort longue date), nous ne divulguerons pas, ni en dollars ni en euros, l’écot pharamineux que le parterre présent à cette sauterie wieselienne dut consentir pour entendre l’“Être d’exception” exiger des sanctions contre les responsables de l’actuel désastre financier... Mais après tout pas si pharamineux si l’on considère la qualité du spectacle burlesque offert en contrepartie. Surtout venu d’un ancien ministre du budget qui sut, en son temps, creuser de huit cents milliards (à l’époque en francs) le déficit de son si cher pays.

Un peu plus tard, ce Goliath de la politique internationale, continuant d’un pas triomphal sa tournée des synagogues, s’en allait quérir au “Waldorf Astoria” sa récompense “d’homme d’État de l’année” remise par le rabbin Arthur Schneier au nom de sa fondation répondant à l’ironique intitulé d’“Appeal of Conscience”. Rien, il va de soi, que très convenu dans cette exhibition banale de la duplicité honorant le vice... et où le cynisme fut même poussé jusqu’à confier le discours de présentation à Henry Kissinger en personne. Rien... sauf peut-être un détail anodin, qui semble avoir échappé aux plus sagaces observateurs, la coprésidence de ce pince-fesse annuel attribuer pour l’occasion à notre irremplaçable Serge Bloch-Dassault... et à un individu beaucoup moins familier de l’insouciante principauté française : Stephen A. Schwarzman...

Ce pékin discret, que Times Magazine’s classait en 2007 parmi les cent personnalités les plus influentes du monde, n’est autre qu’un ancien dirigeant de Lehman Brothers... dérisoire officine bancaire, fondatrice entre quelques autres de la FED en 1913, aujourd’hui beaucoup mieux connue du contribuable hexagonal. Reconverti depuis 1985 dans les Fusions/Acquisitions, par l’entremise du groupe Blackstone (un nom qui fait rêver... mais moins que ses bénéfices: de plus de 400 millions de dollars par an !), qu’il créa en association avec un certain Peter G. Peterson, membre, pour l’anecdote, de la direction du C.F.R et de la Pilgrims Society (les initiés apprécieront... et les autres feraient bien de se renseigner... en lisant nos articles précédents ou tant d’autres qui les valent largement), il ne dédaigne pas, dans ses moments perdus, à gloser sur la conjoncture économique mondiale du côté de la Yale School of Management (un hasard, rassurons-nous...) et dans quelques publications spécialisées. Mais surtout, s’il est évidemment lui aussi membre du C.F.R., il ajoute à sa carte de visite une ligne qui ne laissera personne d’un peu éclairé sur la termitière mondialiste insensible : celle d’appartenir au Skull and Bones...!

Nous ne doutons pas une seconde que la proximité fortuite de ce personnage douteux avec l’immense “Homme d’état” que la providence nous a dépêché, n’entame en rien le prestige de celui-ci... ni ne remet en cause la sincérité et le courage de son discours de Toulon où il adjurait le valeureux petit peuple français à croire en sa volonté de le protéger contre la rapacité irresponsable de quelques banksters sans foi ni loi (sans doute de la même façon que les “Bilderberg’s brothers” Paulson et Bernanke, par “coïncidence” également frères dans la Phi Beta Kappa society de Yale, qui surent avec héroïsme régler les noces funèbres de Freddy et Fanny aux frais du contribuable ainsi que celles qui suivirent et qui suivront !) . Il est vrai que cette “crise” financière était tellement imprévisible... si l’on excepte les pronostics de quelques “cassandres ” d’inspiration indiscutablement complotiste qui vont jusqu’à prétendre qu’elle n’a rien de circonstanciel ou de hasardeux.

Nous rappellerons seulement, pour la “symbolique”, à ce considérable potentat (si mal informé apparemment des choses de ce monde et de l’Histoire du siècle passé) que le “Waldorf Astoria” honore le nom de Lord William Waldorf Astor, haut dignitaire vers la mi-temps du siècle du Royal Institute of International Affairs de Chatham House (issu d’une irréprochable famille qui tira en grande partie sa fortune du commerce de l’opium au XIX° siècle) et ami plus qu’influent de messieurs Winston Churchill et Arthur Balfour (la “déclaration” éponyme ne vous évoque-t-elle rien ?)...

Un proverbe turkmène, ou kirghize (nous ne saurions être affirmatifs sur son origine exacte), nous affirme qu’un diamant authentique peut parfois s’égarer dans la vase, mais jamais dans la merde... En nous excusant d’avance de la grossièreté formelle d’un tel postulat, qui pourrait choquer les âmes raffinées venues sur ce site pour se donner le frisson d’une information “alternative” sans “préjugé”, il est bien évident que nous n’accordons aucun crédit à cette sagesse populaire de béotiens à moitié enturbannés et que les prétendues accointances de notre Guide suprême avec le pire de l’humanité relève, à nos yeux, de la moins avouable des paranoïas.

Ou alors... serait-ce des coups à nous faire nous désabonner du Figaro...! Ce qui ferait bien de la peine et des soucis de fin de mois à ce pauvre Mr Serge Dassault...


Marc Olmix

(1) Voir “L’Industrie de l’Holocauste” de Norman Finkelstein
(2) Même Vidal-Naquet s’en offusque dans le mensuel Zero en 1987 : «Le rabbin Kahane, cet extrémiste juif (…) est moins dangereux qu’un homme comme Élie Wiesel qui raconte n’importe quoi… Il suffit de lire certaine description de La Nuit pour savoir que certaines de ses descriptions ne sont pas exactes et qu’il finit par se transformer en marchand de Shoah...»


Lundi 29 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par Khan le 29/09/2008 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans la religion du judaïsme la confession est transmise par la Mère. La mère du petit Nicolas est juive donc lui aussi est juif.

2.Posté par heu le 29/09/2008 20:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien que sa famille hongroise se soit enrichie en revendant les biens des juifs deportées

3.Posté par pas tout a fait d'accord le 29/09/2008 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

attention il y a de l'adn sur ton clavier, il va te retrouver le petit ricolas.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires