Conflits et guerres actuelles

Sarkozy exclut l'idée d'envoyer des renforts en Afghanistan



Mardi 17 Février 2009

Sarkozy exclut l'idée d'envoyer des renforts en Afghanistan
Le Président français, Nicolas Sarkozy a exclu, selon le quotidien français, le Parisien, l'idée d'envoyer des renforts en Afghanistan. Sarkozy avait promis, il y a 20 mois, lors du sommet de l'Otan à Bucarest, de renforcer l'engagement français en Afghanistan, mais, il a fait un petit changement d'approche à ce sujet, après la mort des 10 soldats français en juin 2008, qui a suscité une vive émotion auprès de l'opinion publique française, majoritairement, opposée à la présence militaire de leur pays, en Afghanistan.

A noter que 26 militaires français ont été tués, jusqu'à présent, dans cette guerre. L'opposition de Sarkozy d'envoyer, pour le moment, des renforts en Afghanistan traduit les divergences de vue entre les membres de l'Otan et les Etats-Unis au sujet de la stratégie à suivre en Afghanistan. Sous l'administration Bush, les membres européens influents de l'Otan, comme la France, l'Allemagne et l'Espagne ont refusé de se soumettre aux plans concoctés par les néoconservateurs, à la Maison Blanche, pour renforcer leur présence militaire en Afghanistan. Une telle opposition était motivée, par le bilan ascendant des pertes dans les rangs des effectifs de l'Otan, la hausse vertigineuse des frais de la guerre et le mécontentement croissant au sein de l'opinion publique.

En fait, c'était en février 2007, lors de la réunion des ministres de la Défense de l'Otan, que la plupart des membres de l'Otan ont fait connaître, officiellement, leur opposition au renforcement de la présence militaire de l'Alliance en Afghanistan, soulignant par la même occasion la nécessité d'équiper et de former plutôt l'armée et la police afghanes et de confier les affaires de sécurité au gouvernement de Karzaï. Et il y a deux ans, certains dirigeants des pays membres de l'Otan sont allés jusqu'à reprocher aux Etats-Unis de transformer l'instance, une organisation dominante européenne, en un outil au service de leurs propres objectifs.

Selon les analystes, une telle politique ne ferait qu'affaiblir l'Europe. Ceci étant, la France a décidé de réintégrer la structure militaire de l'Otan. Le Secrétaire général de l'Otan s'est rendu, tout récemment, à Paris, pour convaincre les députés français au sujet du retour de la France au sein de l'Alliance. Il a jugé impossible le succès des missions de l'Otan sans la présence de la France, deuxième puissance militaire de l'Europe de l'Ouest.

Ceci dit, la décision de Sarkozy de réintégrer la France au commandement militaire de l'Otan, où occuperont quelques postes certains généraux français, est vivement, critiquée à l'intérieur du pays, car on dit que la France abandonne un héritage laissé par le Général de Gaulle, qui constituait, en quelque sorte, la marque de la France sur la scène internationale.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Mardi 17 Février 2009


Commentaires

1.Posté par claudio le 17/02/2009 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voir cet homme commander en chef à nos armées m'indigne, m'irrite et m'exaspère !
Si nos généraux n'étaient respectueux de la Constitution de la République, il y a longtemps qu'ils auraient mis fin aux élucubrations de ce demeuré !
Sarközy de Nagy-Boska, vous avez envoyé de jeunes français se faire tuer pour rien dans un pays qui ne nous menace pas malgré votre engagement électoral de rapatrier nos troupes.
Vous nous avez, une fois de plus menti. Les familles que vous avez endeuillées et la France que vous avez trahie, vous demanderont des comptes. Soyez en assuré !
Expliquez nous quand même : Pourquoi réintégrer l'OTAN si vous ne voulez plus envoyer des renforts à l'alliance ?
Vous nagez dans une cacophonie inimaginable !
Vous n'avez aucun projet pour la France et son peuple. Votre manque de stratégie globale ne peut s'expliquer que par le haut degré de votre incompétence.
Votre place n'est pas à l'Elysée, dont vous avez souillé la mémoire. L'uniforme de mercenaire aux côtés des nécons et des sionistes vous sied beaucoup mieux ! Ne vous gênez pas !

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires