Propagande médiatique, politique, idéologique

Santé et propagande: Voix alternative africaine sur la « pandémie ébola »…



Samedi 18 Octobre 2014

Santé et propagande: Voix alternative africaine sur la « pandémie ébola »…

L’immense arnaque de la pandémie ouest africaine de la fièvre ébola

Nana Kwame paru le 15 Octobre sur Globale Presse:
http://globalepresse.com/2014/10/15/limmense-arnaque-de-la-pandemie-ouest-africaine-de-fievre-ebola/
 via http://resistance71.wordpress.com/
L’auteur de l’article traduit ci-dessous est un citoyen US d’origine ghanéenne, installé au Ghana depuis un certain temps où il est chef d’entreprise (un bar-restaurant). Il a écrit ce texte sur son compte Facebook le 9 octobre dernier. Suite à une prise de contact personnelle, M. Kwame explique qu’il a écrit ce texte depuis les USA, où il est en visite chez sa famille.
Ce texte est devenu « viral » sur l’Internet anglophone et nous avons décidé de vous le retranscrire ici.
Par Nana Kwame, le 9 octobre 2014


Les gens du monde occidental doivent savoir ce qui se passe ici en Afrique de l’Ouest. ILS VOUS MENTENT!!! Le virus « Ebola » en tant que tel n’existe PAS sur place et n’est PAS en train de « se propager ». La Croix-Rouge a apporté une maladie à quatre pays spécifiques pour quatre raisons spécifiques et elle n’est attrapée que par ceux qui reçoivent un traitement et des injections des mains de la Croix-Rouge. C’est pourquoi des Libériens et des Nigérians ont commencé à virer la Croix-Rouge de leurs pays et à rapporter la vérité dans les informations. Restez avec moi:
LES RAISONS

La plupart des gens bondissent sur l’idée de « dépopulation », une chose qui est assurément à l’esprit de l’Occident quand il s’agit de l’Afrique. Mais je vous assure que l’Afrique ne pourra JAMAIS être dépeuplée en tuant 160 personnes par jour alors qu’il y a des milliers de naissances quotidiennes. Les vraies raisons sont donc beaucoup plus concrètes.
Raison 1
Cette maladie inoculée par vaccination qui se fait appeler «Ebola » a été introduite en Afrique de l’Ouest dans l’objectif ultime de déployer des troupes sur le sol du Nigeria, du Liberia et de la Sierra Leone. 
Si vous vous en souvenez nous (les USA, ndlr) étions en train d’essayer d’entrer au Nigeria à cause de « Boko Haram ». FOUTAISES. Mais c’est tombé à l’eau quand les Nigérians ont commencé à raconter la vérité. Il n’y a PAS DE FILLES QUI MANQUENT. Le soutien international s’est fait la malle, et il a fallu trouver une nouvelle raison pour déployer des troupes au Nigeria pour y voler les nouvelles réserves pétrolières qui viennent d’y être découvertes.
Raison 2
Le Sierra Leone est le plus grand fournisseur de diamants au monde. Les mineurs ont été en grève depuis quatre mois, refusant de produire des diamants à cause d’horribles conditions de travail et de salaires de misère.
L’Occident ne paiera pas un salaire décent pour ces ressources parce que l’idée c’est de faire que ces gens ne puissent s’offrir que des sacs de riz et recevoir de l’aide étrangère afin de rester des esclaves corvéables à merci, pour toujours.
Il fallait aussi trouver une raison pour débarquer des troupes sur le sol du Sierra Leone pour forcer la fin des grèves des mineurs de diamants. Ce n’est pas la première fois que cela s’est fait. Quand les mineurs refusent de travailler la troupe est sonnée et même s’ils doivent tous les tuer et tous les remplacer, leur seul désir est de voir à nouveau les diamants s’écouler hors du pays.
Bien sûr, lancer des campagnes multiples pour envahir chacun de ces pays serait BEAUCOUP trop louche. Mais un truc comme « Ebola » donne l’accès à toute une région d’un seul coup…
Raison 3
En plus de voler le pétrole nigérian et de forcer le Sierra Leone à retourner au fond des mines, des troupes ont aussi été envoyées pour FORCER la vaccination sur ces Africains qui ne sont pas assez stupides pour la prendre volontairement. 3000 soldats sont envoyés pour s’assurer que ce « poison » continue de se répandre, parce qu’encore une fois il ne se répand qu’à travers la vaccination. 

Tandis que de plus en plus d’articles d’information sont publiés comme celui-ci provenant du Liberia, (Daily Observer) (traduit en français par La Conscience du peuple),  informant les populations des mensonges et des manipulations US, de plus en plus d’Africains refusent d’aller voir la Croix-Rouge.
Les soldats vont contraindre ces gens à la vaccination pour assurer l’apparence visible d’une pandémie d’Ebola. Et en plus ils protègeront la Croix-Rouge de ces Libériens et Nigérians qui ont de plein droit commencé à les expulser de leur pays.
Raison 4
3000 soldats… Le virus Ebola craint-il les balles? Absurde.
Dernière raison mais pas la moindre, l’APPARENCE de cette « pandémie» d’Ebola (si jamais les citoyens US ne comprenaient pas l’arnaque) servira à effrayer d’innombrables millions de personnes pour qu’ils prennent le « vaccin anti-Ebola » qui en réalité EST LA PANDÉMIE. Ils ont déjà commencé avec des histoires affirmant qu’il ait été ramené aux USA et ait fait son apparition à Dallas, que des médecins blancs ont été guéris mais que les Noirs infectés n’ont pas accès au traitement.

Tout ce que cela va faire va être de POUSSER les Noirs à VOULOIR le vaccin, parce qu’il apparaît que « l’antidote » est refusé aux Noirs. Ils vont sortir en masse pour l’obtenir et il y aura de sérieux problèmes. Avec toutes les révélations que nous avons eues à propos des vaccins cette année vous auriez pensé que nous aurions appris la leçon. Tout ce que je peux faire c’est l’espérer, parce qu’ils comptent largement sur notre ignorance pour faire aboutir leurs agendas. Posez-vous la question, si le virus Ebola se propageait vraiment par le contact entre personnes, plutôt que par une propagation contrôlée effectuée par vaccination – alors POURQUOI le CDC (Center for Disease Control, centre anti-épidémie US, ndlr) et le gouvernement US continueraient-ils à autoriser des vols vers et depuis ces pays sans aucun contrôle? 

Nous devons commencer à réfléchir et à partager l’information globalement parce qu’ils ne nous donnent pas la réelle perspective que vivent les gens ici en Afrique de l’Ouest. Ils mentent pour leur propre profit et il n’y a pas assez de voix là dehors avec la plateforme nécessaire pour aider à partager notre réalité.
Des centaines de milliers ont été tués, paralysés et handicapés par ces «nouveaux » vaccins tout autour du monde et nous commençons enfin à en prendre conscience. Maintenant qu’allons-nous FAIRE avec toute cette information?


Samedi 18 Octobre 2014


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 19/10/2014 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Effectivement, ce fameux virus ébola n'est qu'une mystification. Il a été fabriqué dans les laboratoires occidentaux.

L'article démontre bien le plan en action qui est le pillage organisé de l'Afrique et la mise en esclavage de la population, dont une bonne partie sera éradiquée via les vaccins dont la propriété essentielle n'est absolument pas de protéger les populations vaccinées des maladies, contrairement à ce que raconte la propagande officielle, mais d'affaiblir considérablement le système immunitaire des gens, conjointement à une alimentation empoisonnée par les pesticides et autres substances chimiques, afin, le moment venu, de lancer une pandémie qui aura pour effet de faire mourir en masse les populations que l'on souhaite voir diminuer.

A ce sujet, il est une question que personne ne semble vouloir poser : si les vaccins étaient si efficaces pour éradiquer les maladies, alors nous devrions être dans un état de santé rayonnant, alors, pourquoi les cabinets de médecin ne désemplissent pas et qu'il n'y a jamais eu autant de personnes malades ?

Par ailleurs, une autre maladie défraye la chronique, c'est le sida. Mais en réalité, le fameux virus HIV qui en serait responsable, selon d'éminents virologues et chercheurs, n'existe pas ! Les causes de cette maladie sont diverses :malnutrition, stress intense et durable, manque d'hygiène, empoisonnement, entre autre par les vaccins, etc.

Le fameux scandale du sang contaminé en France en réalité était une expérimentation des labos de big pharma avec leur médicament AZT qui est un vrai poison qui a tué des milliers de personnes, soi-disant mortes du sida, qu'elles n'avaient pas. On a trouvé des boucs émissaire afin de leur porter la responsabilité de la mort de tous ces enfants hémophiles qui auraient été contaminés par du sang non contrôlé porteur du virus du sida. Mais comme ce virus n'existe pas...

Du reste, dès l'instant ou est confié à des compagnies privées l'élaboration et la diffusion des médicaments, il y a problème. En effet, l'objectif de ces compagnies est les bénéfices, pas la santé. De sorte que pour elles, il importe que la population ne guérisse jamais totalement. Sinon, c'est une perte de bénéfices.

A partir de là, l'extrapolation est facile et les exemples ne manquent pas.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires