Conflits et guerres actuelles

Sahara :Tindouf où le radeau de la méduse ensablé


Monsieur Antonio Guterres vient d’esquisser de très beaux croquis du malheur des uns qui fait le bonheur des autres dont la couverture des parties intimes de leurs diplomaties semble être usée au derrière vu la longue attente au banc d’un Godo qui n’arrivera jamais : Trente six ans d’attente !


hour_ria@yahoo.fr
Mercredi 23 Septembre 2009

Sahara :Tindouf où le radeau de la méduse ensablé
En hommage à Géricault (le peintre de la révolution Française) A. Guterres sans qu’il en soit son dessein a bien développé la scène du radeau de la méduse qui symbolise un événement des plus significatifs de l’absurdité du colonialisme sauf que cette fois ci il ne s’agit pas  de la société Française mais de celle Maghrébine et encore en pleins ramadan !!!!
  Avec intelligence masquant la rupture esthétique qu’il a  exprimé dans son discours politique  tout en reconnaissant  aux Algériens leur soutient aux réfugiés de son pays le Portugal  alors qu’il  endurait d’injustice il a dit à propos des naufrages des temps de l’oublie international :  « le cas des réfugiés du Sahara est une maladie qui a besoin d’un antibiotique mais le HCR n’a que de l’aspirine , or l’antibiotique est plutôt politique ».Et tout en mettant l’accent sur le refus de l’Algérie de permettre un recensement qui soit valide par le HCR il rappel à ceux de  la Conférence ministérielle euro-africaine sur la migration et le développement, organisée à Rabat le 10-11 juillet 2006 les mêmes appels pourtant il y a de cela 4 ans en s’adressant à la conscience internationale avec un trait artistiquement onusien en disant que le monde a oublié les Sahraouis.
 
 
 

Sahara :Tindouf où le radeau de la méduse ensablé
Pour le cas de la méduse c’était presque pareil. Il s’agissait d’un bateau qui se dirigeait au Sénégal arrivant de la France colonialiste transportant justement le futur gouverneur du Sénégal après l’entente Anglo-française …sauf  que pour le cas du Sahara c’était la conséquence de la guerre froide. Mais les faits sont les mêmes avec des  mépris aux subordonnés, la non écoute aux chevronnés…des tensions entre les meneurs régionaux et internationaux voir même des malentendus à l’intérieur des états concernés quand à la manière de mener à terme la mission Sahara….  
 Dénonçant le romantisme expressif des diplomates dont les portraits semblent moins décontractés que celui d’ A.Guterres , il a cherché son inspiration dans la médecine pour illustrer ONUsiennement  un fait tragique qui reflète l’incompétence des leaders Maghrébins et l’absurdité plus la cupidité mondiales … trente six ans d’endurance !!!
 Alors que Géricault dans l’image du radeau laisse entrevoir l’horreur des naufragés, Guterres lui nous rappel l’horreur en nous même qui nous emporte dans le chaotique aveuglés par l’injustice d’une démocratie du prestige au Maroc et militarisée ailleurs sous mile et un artifice emballant une maladie étatique typiquement Maghrébine qui consiste en la compétence distinguée des pouvoirs en place dans l’abrutissement des peuples et leur appauvrissement institutionnellement.
  Tindouf n’est autre qu’une image caricaturant les gouvernances maghrébines et reflétant le sadomasochisme des leaders aux pouvoirs
darwinistes par essence même.   
 Au Maghreb c’est l’art de trahir les peuples au nom des diplomaties coiffées d’artifices  des défaillances  juridiques Attribuées par le Tribunal international de La Haye (CJI) et renforcées davantage par les accords de Houston qui ont éreintés la MINURSO.
 Ce qui est pire encore c’est qu’une certaine phobie semble hantée les esprits et consciences des diplomates marocains algériens et sahraouis  au point où ils ne veulent plus de solution comme si leurs valeurs existentielles en dépendent  surtout qu’il est certain qu’il n’ y aura jamais de solution favorisant les uns sans les autres.
  Tindouf est donc le droit qui dissimule le mensonge.  
 A noter qu’au Maroc les grands de la diplomatie concernant le Sahara ne veulent pas de solution car cette solution existe. J’en ai meme évoqué dans ce respectable site :
http://www.alterinfo.net/pour-le-Sahara-Autolibertanomie_a15604.html.  Et en voici un autre intercepter par l’ONU Télécharger (235 Ko) Imprimer (17
pages) HTML brut
 
 
 *Boujemaa Kharraj : écrivain journaliste chercheur…Sahara/Maroc


Mercredi 23 Septembre 2009


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires