PRESSE ET MEDIAS

SARKOZY VEUT PUNIR “MEDIAPART” D’AVOIR SORTI L’AFFAIRE PÉROL


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



Dimanche 10 Mai 2009

SARKOZY VEUT PUNIR “MEDIAPART” D’AVOIR SORTI L’AFFAIRE PÉROL
Plenel qui se souvient de jeunesse gauchiste ! Ca ne manque pas de sel, pour quelqu’un qui a défendu le marché capitaliste de toutes ses forces ces 20 dernières années :-) Et c’est amusant de le voir recevoir la monnaie de sa pièce sous forme de harcèlement judiciaire : quand c’était Denis Robert qui se faisait écraser par le rouleau compresseur de la justice partisante, aux ordres des lobbies, Edwy Plenel n’a pas bougé le petit doigt, au contraire, il a enfoncé Denis Robert….

Mais bon, cela n’excuse en rien les manoeuvres du clan Sarko et ses courtisans pour museler toute critique…

[Julien Gester - Les Inrockuptibles - 07/05/2009]

Edwy Plenel : “Nous ferons le procès du capitalisme financier”

Attaqué en diffamation de toutes parts pour la révélation de mécanismes qui ont accouché de la crise financière, Mediapart accuse l’Elysée d’“acharnement” et “de menaces sur le pluralisme de la presse”. Edwy Plenel, son créateur, décrypte pour nous les enjeux de l’affaire, défend sa position et esquisse un horizon pour la presse indépendante en ligne.

Mediapart, et donc vous indirectement, faîtes l’objet de onze plaintes. Pouvez-vous revenir sur ce qui vous a menés à cette situation ?

Lorsque nous avons créé Mediapart, nous avons voulu que ce soit un lieu indépendant qui enquête au cœur de l’opacité la plus grave, la plus lourde pour nos sociétés. Qui n’est pas forcément l’opacité étatique, les secrets d’Etat, mais plutôt celle du monde de la finance, du monde économique. C’était début 2008.

Notre première enquête, symbolique de tout cela, a été une vaste investigation sous la plume de Laurent Mauduit, autour des caisses d’épargne. Tout ce que cette enquête a révélé a été confirmé par la suite et montre les mécanismes qui ont été au cœur de la crise financière qui s’est développée depuis. L’enrichissement indu des dirigeants, la fuite dans la spéculation financière, la bulle immobilière… Les mirages de toute cette époque.

Nous avions donné l’alerte grâce à cette enquête, qui montrait comment à partir d’un établissement lié à l’épargne populaire, qui devrait normalement profiter au logement social, on en est passé à confier cet argent à des dirigeants oubliant leur mission, s’enrichissant de manière excessive, et finalement courant à la catastrophe.

Tout ce qui s’est passé depuis était annoncé dans nos articles : le trou des caisses d’épargne, la faillite de Natixis, le départ des dirigeants sous la contrainte des autres représentants des caisses régionales d’épargne, et finalement, l’ultime épisode : la prise en main de cet établissement qui devient le deuxième établissement bancaire français, Banque Populaire-Caisse d’épargne, par l’Elysée directement, avec Nicolas Sarkozy qui impose son homme c’est-à-dire le secrétaire général adjoint de l’Elysée. Et cela a été notre dernière révélation, montrant que ce haut fonctionnaire (et nous n’avons rien contre lui personnellement) s’est occupé au Ministère des Finances de ce dossier, s’en est occupé ensuite comme banquier privé chez Rothschild, et s’en est à nouveau occupé au nom de l’Etat.

Et c’est une règle déontologique élémentaire de la fonction publique, il ne peut pas être juge et parti et ne pouvait pas se retrouver ensuite à la tête de cette banque.

Tout cela a alimenté le débat public et été repris par les parlementaires de l’opposition, le centre compris. Et échange de quoi, au lieu d’avoir des interlocuteurs qui répondent à nos questions, qui suscitent des débats contradictoires, qui proposent même des droits de réponse qui rectifient s’ils pensent que nous sommes excessifs dans nos commentaires, nous avons reçu une cascade de plaintes, qui visent à nous écraser.

Comment cela ?

Lorsque l’on fait une plainte, c’est à la loyale, mais lorsque l’on en fait onze ! Cela vise tout ce que nous avons écrit – car c’est une enquête très longue, composée d’une dizaine d’articles. Et cela, alors que les faits sont établis. (Lire la suite…)

http://libertesinternets.wordpress.com/ http://libertesinternets.wordpress.com/



Dimanche 10 Mai 2009


Commentaires

1.Posté par rachi le 10/05/2009 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Edwy se souvient-il du temps où il aboyait avec la meute pour lyncher Denis Robert???
La roue tourne mon cher Edwy, à votre tour maintenant...

2.Posté par samy le 10/05/2009 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quand je vous dis que le SIONNISME est un probleme Avant tous francais et europeen avant d etre gazaoui,maintenant vous comprenez pourquoi????

dite merci a tonton ROCHCHILD;

3.Posté par lotfi le 10/05/2009 23:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Et cela a été notre dernière révélation, montrant que ce haut fonctionnaire s’est occupé au Ministère des Finances de ce dossier, s’en est occupé ensuite comme banquier privé chez Rothschild, et s’en est à nouveau occupé au nom de l’Etat."

Je retiens qu'on lit encore le nom de cette famille Rothschild...
Je trouve que les articles et théories sur l'idée d'un contrôle des finances par une élite (cf. Rothschild, Rockfeller, etc) ont une base de plus en plus solide.


Denis Robert n'était pas ce journaliste qui a osé braver le tabou sur les société de Clearing? Ca a du piquant de voir Edwy dans cette situation à son tour. Malgré tout, je souhaite à Mediapart le moyen de surmonter cette épreuve.

4.Posté par Abdelkader17 le 11/05/2009 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les anciens du monde qui se recycle dans le web pour continuer à nous vendre leur me...
Ne nous laissons pas abuser par de tel personnage c'est un haut représentant du journalisme de révérence qui à plus que participer à la faillite intellectuelle et morale de ce système.
Il a des ennuis ce n'est qu'un juste retour de bâton les chiens seraient ils en train de s'entre-tuer.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires