Géopolitique et stratégie

Russie-Chine-Inde : nouvelle alliance contre le chaos



Lundi 19 Mai 2008

Russie-Chine-Inde : nouvelle alliance contre le chaos
Lors d’un sommet entre les chefs des diplomaties russe, chinoise et indienne à Iekaterinbourg en Russie, le 15 mai, les trois puissances eurasiatiques ont noué une alliance stratégique sans précédent face aux menaces asymétriques instiguées par les jeux géopolitiques de Londres.

Dans un communiqué conjoint (lire ici), Russie, Inde et Chine (RIC) ont établi pour la première fois une politique étrangère commune sur le Kosovo, l’Iran, l’Afghanistan et la Corée du Nord, quatre des principaux foyers attisés par le Foreign Office pour empêcher ces 3 grandes nations d’accéder au statut de méga-puissance dans un monde multipolaire. Déjà réunies dans l’Organisation de Coopération de Shanghaï (OCS) visant à assurer la stabilité régionale, la Russie et la Chine ont positivement accueilli ce nouveau pas de New Delhi pour rejoindre le groupe auquel participent aussi le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan, l’Ouzbékistan et, à titre d’observateur, l’Iran.

Le communiqué réaffirme que la déclaration unilatérale d’indépendance du Kosovo est contraire à la résolution 1244 des Nations unies et appelle à régler la question conformément aux normes de la loi internationale et sur la base d’un accord et de négociations entre Belgrade et Pristina. Sur le programme nucléaire iranien, ils appellent à un règlement diplomatique et politique par le biais de négociations. Le ministre indien des Affaires étrangères, Pranab Mukherjee, est même allé plus loin en affirmant le droit de l’Iran à l’énergie nucléaire, dans le respect de ses obligations internationales, et que tout différend doit être réglé à l’AIEA, afin d’éviter une confrontation dont les effets seraient néfastes. Les trois ministres ont aussi abordé la question de l’Afghanistan, redevenu le premier producteur mondial d’opium et dans lequel la résurgence des Talibans et d’Al-Qaida est un facteur de déstabilisation régionale. Si le communiqué ne donne pas plus de détail, un collaborateur du magazine EIR dans la région a souligné qu’un tel foyer était utilisé pour activer des opérations terroristes contre les trois grands.

Lyndon LaRouche a souligné que cette nouvelle alliance stratégique était une réponse de l’OCS contre les Britanniques et que ces derniers essayeront par de multiples moyens de contrer cela, mais en vain puisque l’OCS ne reculera pas.

Dans ce cadre, la RIC a également abordé la sécurité alimentaire, alors que les trois ont déjà pris des mesures régulatrices pour assurer leur autosuffisance. La réalité de cette nouvelle alliance pourrait bien avoir son poids dans les semaines et les mois qui viennent, face à la volonté de certains d’accélérer la crise alimentaire et ses effets, en dépossédant toujours plus les nations de leurs moyens.

http://www.solidariteetprogres.org/ http://www.solidariteetprogres.org/



Lundi 19 Mai 2008


Commentaires

1.Posté par biloute le 19/05/2008 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je comprend pas pourquoi LaRouche et son site solidariteetprogres s'en prennent exclusivement à la Grande Bretagne et jamais au Etats-Unis et à Israël ? Ca en devient protesque...

2.Posté par nems le 19/05/2008 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Biloute, il faut comprendre que les US et israel sont la creation de la maison windsor. Ils activent leur programme par l'intermediaire de ces deux entités. Larouche la trés bien compris, et d'autres avant lui...

3.Posté par jade le 19/05/2008 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Espérant que cette alliance et sur le long terme, puisse voir le jour, là peut-être le peuple du moyen et proche orient, auront un repis, quant aux exespérations pratiquées à son encontre depuis 60 ans.

Comme disait Napoléon: Quand la Chine se reveillera, en deuil national depuis le séïsme qui a côuté la vie à 70.000 personnes (ce qu'il vienne de la nature se répare, mais les dégâts engendrés des mains des humains craient la haine, et le chemin de réparation de la haine est le plus épineux), néanmoins, et dans le silence pudique, prépare l'avenir pour aller d'un pas vers l'avenir, dans le cas où une menace de guerre venant de l'occident, et là par les turbulances humaines
venaient à agiter les esprits les plus fragiles.

Et l'Inde n'est pas encore prête, à oublier ce colon Anglais de son oeuvre laissé derrière lui, qui avait provoqué une guerre civile et qui avait aussi provoqué la division de ce grand pays.

Quant à la Russie, là, il va falloir plusieurs hommes ayant du talent à la Talleyrand, Churchill, et Henry IV pour dissuader ce pays, et que toute une armée inventée pour liberer la porte où les Mongols autrefois, avaient pénétré le monde occidental.
Avouant quand même, que la porte spirituelle des pouvoirs, a plusieurs chemins, et prions qu'ils et enfin donnent la retraite à celle de Jerusalem!

4.Posté par oujjani said le 19/05/2008 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut agir avant qu'il soit trop tard . Un alliance qui englobe la RUSSIE , l'INDE et la CHINE pour faire face aux ETATS UNIS et ses allies ds le monde est necessiteux.

5.Posté par jawahra le 20/05/2008 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est trés pertinant de parler de l'afghanistan et de son role de derégulateur dans cette region sensible(proximité des 3 puissances et de leurs ressources) surtout avec l'arrivée des nouveaux croisés(EU, ,Israel.....) qui ne sont que les bébés de la perfide albione

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires