Propagande médiatique, politique, idéologique

Rudy Reichstadt Watch


Dans la même rubrique:
< >


Mardi 17 Février 2015

Rudy Reichstadt Watch
Un certain Rudy Reichstadt a entrepris de créer un soit-disant « observatoire des théories du complot »... En réalité, son site Conspiracy Watch est plutôt un instrument de propagande principalement destiné à promouvoir ses idées pro-israéliennes, atlantistes et néo-conservatrices, et à discréditer ses adversaires idéologiques. Son site ne dénonce jamais les théories du complot et contre-vérités propagées par ses amis, voire par Rudy Reichstadt lui-même.
Le but de ce blog est donc de combler cette lacune, et de mieux comprendre les accointances idéologiques de Rudy Reichstadt...
 
 
La référence n°1 de Rudy Reichtadt: un pilier du site d'extrême-droite Dreuz info
L'homme le plus cité comme référence par Rudy Reichstadt est Pierre-André Taguieff, qui est l'un des contributeurs vedettes du site d'extrême-droite Dreuz info (anciennement appelé Drzz.info), site qui selon le journal Le Monde « mèle islamophobie, ultra-sionisme et théories néoconservatrices ». Le Monde situe d'ailleurs Dreuz info à l'extrême-droite sur sa Carte de la blogosphère politique 2013.
http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/07/26/oslo-la-fachosphere-francaise-entre-colere-et-fascination_1552852_823448.html
http://www.lemonde.fr/politique/visuel/2012/12/26/carte-de-la-blogosphere-politique-2013_1809704_823448.html
 Reichstadt affirme être un « lecteur assidû » de Taguieff. Et quand on lui demande également sur les réseaux sociaux « quel est le meilleur livre sur le complotisme », Reichstadt répond par un livre de Taguieff:  https://twitter.com/conspiration/status/490918228257177600
Petit rappel sur P-A. Taguieff:
Outre son islamophobie quasi-paranoïaque (selon lui « deux millions de musulmans en France, ce sont deux millions d’intégristes potentiels »), Taguieff a commenté de façon élogieuse La Rage et l’Orgueil, un ouvrage clairement raciste dans lequel l'auteure Oriana Fallaci multipliait les propos anti-musulmans et anti-arabes, affirmant notamment qu’ « il y a quelque chose dans les arabes, qui dégoûte les femmes de bon goût », ou déplorant que « les musulmans se multiplient comme des rats » (...etc). Mais pour Taguieff, Oriana Fallaci est « lucide », et « vise juste, même si elle peut choquer par certaines formules ». Toujours selon Taguieff, «ce livre ne s’embarrasse pas de formules politiquement correctes, Oriana Fallaci se fiche des convenances, elle s’efforce de dire des vérités terriblement gênantes.»     
https://www.bakchich.info/blogs/2013/05/27/un-oubli-de-pierre-andre-taguieff-62462
 
 
La seconde référence la plus récurrente sur Conspiracy Watch: le MEMRI, une organisation islamophobe proche de l'extrême-droite israélienne

Pas moins d'une vingtaine d'articles publiés sur Conspiracy Watch sont issus du MEMRI (Middle East Media Research Institute).

 

Qu'est-ce que le MEMRI ?

Le MEMRI a été créé en 1998 par Yigal Carmon, un ancien officier des services de renseignements israéliens, et par Meyrav Wurmser, l'une des rédactrices du document intitulé A Clean Break: A New Strategy for Securing the Realm, un rapport commandé par le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, et qui prône une politique israélienne encore plus droitière et aggressive.

Brian Whitaker, rédacteur en chef du Guardian pour le Moyen-Orient, décrit le MEMRI comme un organe de propagande au service de l'état israélien, dont l'objectif est de sélectionner les articles les plus extrêmes et les pires qui sont publiés dans le monde arabe, puis de les traduire et les propager dans le but de donner la plus mauvaise image possible du monde arabe.    http://www.theguardian.com/world/2002/aug/12/worlddispatch.brianwhitaker

Vincent Cannistraro, ancien responsable du contre-espionnage à la CIA, a décrit le MEMRI comme « des propagandistes au service de leur idéologie, qui se situe à l'extrême-droite du Likud ».  http://web.archive.org/web/20011206222409/http://www.forward.com/issues/2001/01.12.07/news7.html

Selon un rapport du Center for American Progress, groupe de réflexion américain proche du parti démocrate, le MEMRI « promeut la propagande islamophobe aux Etats-Unis au travers de choix de traduction sélectifs qui ont pour but de faire valoir que l’Islam est intrinsèquement violent et favorise l’extrémisme ».    http://www.webcitation.org/6Dy2208j8

Le terroriste norvégien Anders Breivik cite le MEMRI à de nombreuses reprises dans son tristement célèbre manifeste. Et les traductions du documentaire enflammé antimusulman "Obsession : radical islam’s war against the West" ont été fournies par le MEMRI.

On ne s'étonnera donc pas que le MEMRI soit une source très appréciée des sites d'extrême-droite Riposte Laïque ( http://ripostelaique.com/?s=memri ) et Dreuz Info ( http://www.dreuz.info/?s=memri ).

Le fait que Rudy Reichstadt puise régulièrement ses sources auprès d'une association aussi radicalement pro-israélienne et anti-arabe n'est bien sûr pas anodin...

  

La revue pour laquelle Rudy Reichstadt est contributeur, Prochoix, est une excellente formatrice de militants d'extrême-droite
Quand il ne contribue pas à la revue néoconservatrice Le Meilleur des Mondes, Rudy Reichstadt est également contributeur pour le site et la revue Prochoix, dont de nombreux contributeurs ont fini au site d'extrême-droite Riposte Laïque (Jean-François Chalot, Jeanne Bourdillon, Anne Zelensky, Pascal Hilout).
 
  
Une autre référence récurrente de Rudy Reichstadt: une affabulatrice obsédée du complot islamiste
Sur son site, Rudy Reichstadt relaie régulièrement les écrits et interventions de Caroline Fourest, une essayiste aux multiples condamnations en justice qui vient d'être épinglée par le CSA pour son manque de rigueur journalistique.
Caroline Fourest voit un peu partout des complots d'« islamistes ». Quelques exemples:
- Pour Caroline Fourest, la création du mot islamophobie est une invention de « mollahs iraniens » (une affabulation maintes fois démentie preuves à l'appui) :   http://reichstadt.canalblog.com/archives/2014/12/09/31114558.html
- Pour Caroline Fourest, l'agression médiatisée d'une jeune fille voilée à Argenteuil pourrait être selon elle un mystérieux complot familial (une imputation basée sur aucune preuve sérieuse, et qui vient de valoir à Fourest une nouvelle condamnation en justice pour diffamation)   http://www.metronews.fr/info/agression-d-une-femme-voilee-a-argenteuil-la-journaliste-caroline-fourest-condamnee-pour-diffamation/mnjA!HN4hHXsc90pbk/
En revanche, Caroline Fourest présente comme avérée l'agression imaginaire de l'ex-Femen Amina Sboui par des «salafistes»   ( https://twitter.com/CarolineFourest/status/485897284258127873 )... "agression" qu'Amina Sboui avouera plus tard avoir complètement inventé  ( http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/09/25/l-ex-femen-tunisienne-amina-sboui-reconnait-avoir-menti-sur-son-agression_4494263_3224.html )
 
En outre, Caroline Fourest est la compagne d'une autre auteure complotiste, Fiammetta Venner, également publiée à plusieurs reprises sur Conspiracy Watch. Lorsqu'elle était à Charlie Hebdo, Fiammetta Venner s'était spécialisée dans la fabrication de "complots islamiques/islamistes". Ce n'est pas moi qui le dit, mais un maître de conférences en science politique à l’Institut d’Études Politiques de Lyon, Philippe Corcuff, qui décrit Venner comme une complotiste (voir source ci-dessous). Et Philippe Corcuff est apparemment respecté et pris au sérieux par Rudy Reichstadt, puisque Reichstadt a publié plusieurs de ses articles sur Conspiracy Watch.
Mais si Rudy Reichstadt publie Corcuff lorsque celui-ci dénonce le complotisme anti-américain de Bigard ou Kassovitz, Reichstadt ne publie plus Corcuff lorsque celui-ci dénonce le complotisme islamophobe de Fiammetta Venner... étrange, non?
 
Pour lire en détail la dénonciation par Philippe Corcuff du complotisme de Fiammetta Venner, voir ici:
http://reichstadt.canalblog.com/archives/2015/01/02/31244716.html
 
 
Mort d'Allende: Caroline Fourest présente une thèse conspirationniste comme une vérité, Rudy Reichstadt l'approuve
Le 7 août 2014, Rudy Reichstadt était l’invité de son amie Caroline Fourest dans l’émission Ils changent le monde sur France Inter
Au cours de cette émission dont le but était de s’attaquer aux « énormités » propagées par les « conspirationnistes », Fourest allait paradoxalement présenter comme avérée une théorie conspirationniste. Elle allait en effet affirmer que l’ex-président chilien Salvador Allende est mort « assassiné », alors que selon la version officielle validée par les experts médico-légaux et la justice chilienne, il s’est suicidé. 
Rudy Reichstadt, qui ne connaissait apparemment rien au sujet, a toutefois tenté de dissimuler son ignorance. Sentant que Fourest a l'air sûre d'elle, et qu'elle semble avoir étudié le sujet, Reichstadt la laisse parler sans rectifier ses errements complotistes, et l'approuve même en disant « il n'y a aucun doute ». (à 4'55 : http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=937060 )
Malheureusement pour lui, Fourest a (encore une fois) raconté n'importe quoi. 
Plutôt que d'admettre qu'il ne connaissait pas le sujet (rien de mal à cela, ça serait même faire preuve d'humilité), Rudy Reichstadt a préféré jouer les experts et approuver n'importe quelle ânerie fourestienne.
Quelques jours plus tard, comme plusieurs sites se sont amusés de cette situation cocasse (une théorie conspirationniste qui est présentée comme une vérité lors d'une émission sensée dénoncer le conspirationnisme), Reichstadt a publié un « erratum » sur son site (http://www.conspiracywatch.info/Conspiracy-Watch-a-l-honneur-sur-France-Inter_a1278.html), dans lequel il reconnaît que cette erreur « s'est glissée » dans l'interview (comme si ce n'était pas de sa faute), mais sans présenter d'excuses ni reconnaître qu'il a eu tort de jouer les spécialistes sur un sujet qu'il ignorait complètement.
 
 
Une autre référence de Rudy Reichstadt: Gérald Bronner, un chasseur de conspirationnistes qui vient d'être contraint d'admettre avoir propagé une histoire complètement bidon
Rudy Reichstadt publie aussi les interventions d'un certain Gérald Bronner, et l'a même interviewé pour son site Conspiracy Watch. Ce Gérald Bronner fustige régulièrement le complotisme, le principe de précaution, les écologistes anti-OGMs et anti-nucléaire, qu'il tente d'assimiler à des complotistes... Il a par exemple publié un livre en 2010 intitulé L'inquiétant principe de précaution... Malheureusement, Gérald Bronner (et Rudy Reichstadt) ne mentionnent jamais que Bronner travaille pour le conseil scientifique d'Areva, l'un des leaders mondiaux du nucléaire... ce qui apporterait un éclairage intéressant sur son hostilité au principe de précaution.
http://www.annuaire-secu.com/pdf/Formadi-seminaire-BiaisCogn.pdf
Dans l'article ci-dessous, Bronner s'en prend pêle-mêle aux théories du complot, au populisme et aux «précautionnistes». Il déplore ainsi que tant de gens rejettent le nucléaire:
« personne ne veut du nucléaire... ni payer son électricité trop cher. Quel plus grand conflit d'intérêts que celui de ces riverains à qui on demande de se prononcer sur l'utilité collective d'infrastructures qui perturbent leur environnement? »  http://www.lexpress.fr/actualite/societe/gerald-bronner-internet-est-un-incubateur-de-mythologies-contemporaines_1323037.html
On a envie de répondre: quel plus grand conflit d'intérêt que de se présenter comme un sociologue, fustiger le « précautionnisme » des anti-nucléaire, tout en dissimulant qu'on travaille pour une multinationale du secteur nucléaire?  
 
Dans son récent livre La planète des hommes. Réenchanter le risque, Bronner fustigeait « la ronde des atermoiements précautionnistes » dans la lutte contre l'épidémie de choléra à Haïti en 2010, qui aurait selon lui retardé l'utilisation d'eau de javel pour traiter les eaux contaminées. Après vérification par un journaliste du Monde, l'histoire rapportée par Bronner s'est révélée être imaginaire, une totale affabulation, ce qu'a finalement été contraint de reconnaître Gérald Bronner... Un dénonciateur de théories du complot et de la crédulité des gens, qui utilise comme argument une histoire dont il n'a pas vérifié la véracité et qui s'avère être complètement fausse, c'est assez caustique...
Comme s'en amuse le journaliste du Monde Stéphane Foucart:
 « Gérald Bronner lui-même avait fait du « biais de confirmation » l’un des sujets de son précédent ouvrage ("La Démocratie des crédules", PUF, 2013), qui décortiquait et moquait la crédulité des foules et des médias devant l’offre informationnelle pléthorique du Net. Mais il n’est, après tout, pas interdit à un sociologue de devenir son propre sujet d’étude. »
http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=1803
 
Entre un universitaire islamophile de gauche et des islamophobes proches de l'extrême-droite, Rudy Reichstadt choisit son camp
Dans un article intitulé Nouvelle islamophobie ou nouvelle imposture paru sur Prochoix en 2004, Rudy Reichstadt s'en prend violemment à l'universitaire islamophile Vincent Geisser. Pour ce faire, il utilise les arguments de Pierre-André Taguieff (encore lui), dont la proximité idéologique avec l'extrême-droite a été mentionnée plus haut, et d'Anne Zelensky, une dame qui crache sur les musulmans à longueur d'articles, et qui a naturellement rejoint le site d'extrême-droite Riposte Laïque.
http://www.prochoix.org/cgi/blog/index.php/2004/09/16/2182-nouvelle-islamophobie-ou-nouvelle-imposture
Entre un universitaire islamophile de gauche et des islamophobes proches de l'extrême-droite, Reichstadt préfère donc attaquer le premier.
Remarquez que Rudy Reichstadt nous ressort l'histoire favorite des islamophobes en tous genres (Fourest, Bruckner, Zemmour, Rioufol...etc) qui ont faussement attribué l'origine du mot islamophobie à des « mollahs iraniens ».
Mais s'il critique l'usage du mot islamophobie, Rudy Reichstadt ne semble en revanche avoir aucun problème avec le mot judéophobie, pourtant construit exactement de la même façon: il dénonce en effet (à juste titre) la judéophobie, mais cette fois sans jamais questionner la validité du terme, et sans lui attribuer une fausse origine renvoyant à des intégristes juifs. 
On l'aura compris, le deux poids deux mesures est l'une des principales caractéristiques de Rudy Reichstadt...

http://reichstadt.canalblog.com/


Mardi 17 Février 2015


Commentaires

1.Posté par Mila le 31/03/2015 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

 certain Rudy Reichstadt a entrepris de créer un soit-disant « observatoire des théories du complot »... En réalité, son site Conspiracy Watch est plutôt un instrument de propagande principalement destiné à promouvoir ses idées pro-israéliennes, atlantistes et néo-conservatrices, et à discréditer ses adversaires idéologiques. Son site ne dénonce jamais les théories du complot et contre-vérités propagées par ses amis, voire par Rudy Reichstadt lui-même. Le but de ce blog est donc de combler cette lacune, et de mieux comprendre les accointances idéologiques de Rudy Reichstadt...     La référence n°1 de Rudy Reichtadt: un pilier du site d'extrême-droite Dreuz info L'homme le plus cité comme référence par Rudy Reichstadt est Pierre-André Taguieff, qui est l'un des contributeurs vedettes du site d'extrême-droite Dreuz info (anciennement appelé Drzz.info), site qui selon le journal Le Monde « mèle islamophobie, ultra-sionisme et théories néoconservatrices ». Le Monde situe d'ailleurs Dreuz info à l'extrême-droite sur sa Carte de la blogosphère politique 2013. http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/07/26/oslo-la-fachosphere-francaise-entre-colere-et-fascination_1552852_823448.html http://www.lemonde.fr/politique/visuel/2012/12/26/carte-de-la-blogosphere-politique-2013_1809704_823448.html  Reichstadt affirme être un « lecteur assidû » de Taguieff. Et quand on lui demande également sur les réseaux sociaux « quel est le meilleur livre sur le complotisme », Reichstadt répond par un livre de Taguieff:  https://twitter.com/conspiration/status/490918228257177600 Petit rappel sur P-A. Taguieff: Outre son islamophobie quasi-paranoïaque (selon lui « deux millions de musulmans en France, ce sont deux millions d’intégristes potentiels »), Taguieff a commenté de façon élogieuse La Rage et l’Orgueil, un ouvrage clairement raciste dans lequel l'auteure Oriana Fallaci multipliait les propos anti-musulmans et anti-arabes, affirmant notamment qu’ « il y a quelque chose dans les arabes, qui dégoûte les femmes de bon goût », ou déplorant que « les musulmans se multiplient comme des rats » (...etc). Mais pour Taguieff, Oriana Fallaci est « lucide », et « vise juste, même si elle peut choquer par certaines formules ». Toujours selon Taguieff, «ce livre ne s’embarrasse pas de formules politiquement correctes, Oriana Fallaci se fiche des convenances, elle s’efforce de dire des vérités terriblement gênantes.»      https://www.bakchich.info/blogs/2013/05/27/un-oubli-de-pierre-andre-taguieff-62462     La seconde référence la plus récurrente sur Conspiracy Watch: le MEMRI, une organisation islamophobe proche de l'extrême-droite israélienne 

Pas moins d'une vingtaine d'articles publiés sur Conspiracy Watch sont issus du MEMRI (Middle East Media Research Institute).

 

Qu'est-ce que le MEMRI ?

Le MEMRI a été créé en 1998 par Yigal Carmon, un ancien officier des services de renseignements israéliens, et par Meyrav Wurmser, l'une des rédactrices du document intitulé A Clean Break: A New Strategy for Securing the Realm, un rapport commandé par le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, et qui prône une politique israélienne encore plus droitière et aggressive.

Brian Whitaker, rédacteur en chef du Guardian pour le Moyen-Orient, décrit le MEMRI comme un organe de propagande au service de l'état israélien, dont l'objectif est de sélectionner les articles les plus extrêmes et les pires qui sont publiés dans le monde arabe, puis de les traduire et les propager dans le but de donner la plus mauvaise image possible du monde arabe.    http://www.theguardian.com/world/2002/aug/12/worlddispatch.brianwhitaker

Vincent Cannistraro, ancien responsable du contre-espionnage à la CIA, a décrit le MEMRI comme « des propagandistes au service de leur idéologie, qui se situe à l'extrême-droite du Likud ».  http://web.archive.org/web/20011206222409/http://www.forward.com/issues/2001/01.12.07/news7.html

Selon un rapport du Center for American Progress, groupe de réflexion américain proche du parti démocrate, le MEMRI « promeut la propagande islamophobe aux Etats-Unis au travers de choix de traduction sélectifs qui ont pour but de faire valoir que l’Islam est intrinsèquement violent et favorise l’extrémisme ».    http://www.webcitation.org/6Dy2208j8

Le terroriste norvégien Anders Breivik cite le MEMRI à de nombreuses reprises dans son tristement célèbre manifeste. Et les traductions du documentaire enflammé antimusulman "Obsession : radical islam’s war against the West" ont été fournies par le MEMRI.

On ne s'étonnera donc pas que le MEMRI soit une source très appréciée des sites d'extrême-droite Riposte Laïque ( http://ripostelaique.com/?s=memri ) et Dreuz Info ( http://www.dreuz.info/?s=memri ).

Le fait que Rudy Reichstadt puise régulièrement ses sources auprès d'une association aussi radicalement pro-israélienne et anti-arabe n'est bien sûr pas anodin...

  

La revue pour laquelle Rudy Reichstadt est contributeur, Prochoix, est une excellente formatrice de militants d'extrême-droite Quand il ne contribue pas à la revue néoconservatrice Le Meilleur des Mondes, Rudy Reichstadt est également contributeur pour le site et la revue Prochoix, dont de nombreux contributeurs ont fini au site d'extrême-droite Riposte Laïque (Jean-François Chalot, Jeanne Bourdillon, Anne Zelensky, Pascal Hilout).      

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires