Croyances et société

Rongés par le doute, espérer quelque chose


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 10 Septembre 2017 - 09:40 L'Imamat (Réfutations)


Je suis de ceux qui se posent beaucoup de questions sur les croyances, car je me suis souvent demandé pourquoi les gens croyaient. La réponse évidente qui me vient à l’esprit est que les gens ont besoin de repères et de repères clairs si possibles. Mais la croyance en elle-même semble souvent provenir d’un conditionnement auquel nous sommes soumis parfois depuis la plus tendre enfance. Je ne nierai pas par exemple que la croyance en un Dieu unique est quelque que l’on m’a inculpé depuis mon bas âge, mon père étant un musulman pratiquant et ma mère une fervente catholique. Mais je me suis rendu compte certains étaient bien souvent pratiquants (je vois d’ailleurs un aspect religieux pour ne pas dire spirituel dans toute chose) juste pour pouvoir entrer dans le moule et ne pas être indexés comme rebelles à l’ordre établi. Peu en fait le sont à ce que j’ai pu observer par conviction. Mais bien souvent certaines choses sont admises sans pour autant être vraies et on peut comprendre pourquoi le doute ronge certains esprits curieux comme le mien. La vérité est peut-être selon moi que seule une minorité détient le savoir et peut-être bien même un savoir incomplet.


Thanatos
Lundi 3 Mai 2010

Rongés par le doute, espérer quelque chose
Les mensonges qui ont souvent séduits certains peuples sont effrayants tant ils défient le bon sens et la logique. Mais un de mes oncles m’a fait remarquer avec justesse que mon raisonnement était conditionné par mon éducation et les gens que j’ai côtoyés ma vie durant. Comment lui donner tort puisque l’expérience n’a fait que confirmer ces sages paroles. Il n’est guère surprenant que je sois choqué par le fait que les américains aient bu la propagande inepte du gouvernement Bush pour envahir l’Iraq.
Certains se demandent pourquoi ils y ont cru aussi facilement. Et bien tout d’abord il faut dire que beaucoup d’occidentaux ne font pas la différence entre arabes, berbères et perses par exemple (une ignorance coupable au moment où il y a tant d’outils pour s’informer). Certains sont convaincus par exemple que les iraniens sont des arabes ce qui est faux ! Moi-même il m’a fallu aller au Maroc pour comprendre que berbères et arabes étaient des entités bien distinctes et qui ne s’entendent pas forcément. La vérité est donc que les occidentaux ont été conditionnes pour croire que les arabes (ou tout ce qui est assimilé à des arabes et musulmans de surcroît) sont sauvages, instables et capables des pires actes de cruauté. Ils croient aussi que les arabes sont jaloux d’eux à cause de leur prospérité et de leur mode de vie en général. Car dans leur tête les « arabes » ont un système
(forcément) lié à l’Islam qui ne permet pas d’être heureux. Ils pensent aussi que certains arabes conditionnent leurs enfants pour haïr l’occident.
Donc le « saint » « judéo –chrétien » occident serait menacé par le « diabolique » monde arabo-musulman, difficile d’avoir un raisonnement plus basique. Ce serait le bien contre le mal et la lumière contre les ténèbres, ténèbres parfaitement symbolisés dans les médias occidentaux par les rétrogrades talibans. On cherche même la moindre affaire pour prouver à quel point les arabes (et assimilés) sont sauvages et peu sociables (voir l’histoire du « polygame » aux femmes portant la burqua). Une personne qui n’a pas l’intelligence et le recul nécessaires peut aisément se faire avoir par cette propagande intense et continue. Aucune surprise à ce que les amerloques aient cru que Saddam était lié à Ben Laden et a trempé dans les attentats du 11 septembre 2001. Toute personne rationnelle serait que poser un tel acte aurait été suicidaire pour Saddam, mais que voulez-vous dans l’imaginaire de beaucoup d’occidentaux ce gars est irrationnel puisqu’il a par le passé essayé d’envahir l’Iran puis le Koweït. Il convient donc de se demander quelles sont les forces qui ont pu jeter une telle confusion dans l’esprit des occidentaux de sorte qu’ils croient à des mensonges dignes d’un Disney.
 Contrairement à ce que beaucoup d’occidentaux croient ils sont conditionnés depuis la plus tendre enfance à accepter certaines choses sans véritable preuve. Ils croient par exemple mordicus que l’humain a marché sur la lune. Il est vrai que la lune est la « porte à côté » au niveau spatial et sûr que si on avait dit que l’humain avait marché sur Mars ça aurait clairement eu du mal à passer (même dans le mensonge il faut être un peu rusé). Mais tout de même comment avec une technologie aussi primitive les amerloques auraient pu aller sur notre satellite avec un tel taux de réussite
(6 missions réussies sur 7 de Appolo 11 à 17 ; seul Appolo 13 a échoué).
Evidemment ceux qui croient dur comme fer que l’humain a posé son pied sur la une, disent qu’il aurait été impossible de monter une telle supercherie vu le nombre de personnes impliquées dans ce projet. Ah oui ? Combien de personnes impliquées dans le projet Manhattan savaient réellement de quoi il retournait ? Et de plus ils seraient surpris de savoir combien de personnes sont sensibles aux pressions, à l’argent ou à tout ce qui pourrait leur faire perdre leur statut. Il y a beaucoup de lâches et d’hypocrites parmi nous, ignorer cette réalité est et je le dis sans état d’âme suicidaire. Et d’autres sont souvent incrédules (peut-il en être autrement quand ils ont été conditionnés depuis le berceau) jusqu’à ce que la vérité s’impose à eux. Sans aucun doute un noyau dur sait comment les choses se sont passées et si l’humain a vraiment posé son pied sur la lune, moi je me dis que tout est possible. Personnellement que l’humain ait ou non posé son pied sur ce gros caillou ne m’intéresse pas du tout, j’estime qu’il y a d’autres priorités sur terre. Mais si effectivement ceci est une supercherie cela pose le problème de la crédulité du genre humain. Mais je sais que beaucoup d’humains aiment rêver et fuir la réalité (fuir l’insupportable ennui du
quotidien) et ceci était une belle occasion pour rêver (un peu comme quand on lit un roman de Jules Vernes, HG Wells ou on regarde un film de science-fiction). De même c’était une occasion pour être fier et les amerloques n’étaient pas peu fiers d’être les premiers à poser leur pied sur la lune. Alors ils n’ont pas pensé au fait que des nazis recyclés comme Von Braun aient participé à la réalisation de ce rêve, seul importait de relever le défi et battre les communistes à plate couture. Et oui ils étaient plongés dans une matrice ou le soviétique, utile allié durant la seconde guerre mondiale était l’ennemi, celui qu’il fallait battre et abattre à tout prix. Quitte à envoyer les Rosenberg sur la chaise électrique (http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=19530619), quitte à faire des essais nucléaires à l’air libre (http://fr.wikipedia.org/wiki/Armes_nucl%C3%A9aires_des_%C3%89tats-Unis#Essais_nucl.C3.A9aires),
non il ne fallait reculer devant rien. Curieux certains disent à présent qu’il ne faut reculer devant aucun sacrifice et aucune compromission pour abattre le terrorisme islamiste. Peu importe qu’un peuple dit civilisé ait cautionné des zones de non droit comme Guantanamo ou Abu Ghraïb, zones qui me rappellent l’infecte prison de Tazmamart au Maroc
(http://fr.wikipedia.org/wiki/Tazmamart) que les habitants de ce pays ne peuvent sans aucun doute jamais oublié. Hassan II en son temps luttait aussi contre les « ennemis de l’état » et tous les moyens étaient bons ! Ah le conditionnement, tactique intéressante et intrigante quoique bien souvent effroyable ou s’appuyant sur des actes effroyables.
 Le conditionnement est tel un filtre que l’on met sur notre cerveau et qui déforme notre perception des choses. Ainsi le salut cornu
(http://blog.syti.net/index.php?article=107) n’est pour certains qu’un simple signe quand pour d’autres il est la preuve que les élites qui font ce salut sont les godillots d’un djinn nommé Iblis ou d’un ange déchu nommé Satan. Beaucoup d’autres comme moi sont convaincus que les politiques sont soumis comme de gentils toutous au pouvoir financier dans tous les cas manifestation « concrète » d’un pouvoir occulte et dévastateur. Peut-il en être autrement quand tout passe par l’argent et que même la récente « catastrophe » (la marée noire aux Etats-Unis) soit vue sous l’angle économique (http://www.lepost.fr/article/2010/05/01/2056687_maree-noire-combien-ca-va-couter.html).
Je pense que quand on commence à « monétariser » tout c’est le début de la fin. Et si certains se disent qu’un ange déchu ou un djinn est derrière ce système, je dis que l’un n’empêche l’autre puisque nous sommes au niveau de la manipulation de l’esprit. L’argent est un des pires outils de manipulation et j’irai jusqu’à dire que c’est une matrice à lui seul.
Beaucoup n’imaginent pas retourner dans un monde où l’argent n’existe pas et cela montre à quel point ils sont soumis à ceux qui contrôlent cet outil (que certains assimilent à l’anneau unique du « seigneur des anneaux »). Je considère que l’argent surtout maintenant a souvent une valeur fictive. Si cet argent n’a aucune contrepartie comme par exemple de l’or cela permet de se rendre compte que la profondeur de la forfaiture car qui pourrait savoir (à part certains initiés) quelle est sa véritable valeur. Je crois que si l’on devait donner à certaines monnaies (suivez mon regard) leur valeur réelle, l’inflation serait explosive et beaucoup se rendraient compte qu’ils n’ont rien. Une telle « révélation » provoquerait à coup sûr l’anarchie.
Penser que certaines personnes se servent d’une monnaie sans aucune valeur pour acheter des terrains, des mines etc.. C’est admettre que le plus grand hold-up de tous les temps a lieu sous notre nez actuellement, trop difficile pour certaines personnes. C’est pour cette raison (entre autres) que je dis que l’argent est une matrice, hypnotisant les gens pendant qu’on leur enlève tout ce qu’ils ont. Le peuple n’y voit que du feu alors que le fait que des gens comme Soros (http://www.voltairenet.org/article11936.html) se soient bâti une fortune colossale en spéculant (la spéculation est selon moi un hold-up déguisé) devrait amener beaucoup à se demander dans quel système nous nous trouvons. Comment avec des spéculations un homme peut s’offrir un tel « pouvoir d’achat » alors que des personnes en bossant toute leur vie ne pourraient s’en offrir le millième. Mais circulez ! Il n’y a rien à voir nous dit-on. C’est une ruse diaboliquement géniale quand on y pense et on ne peut que se demander quel est l’esprit (tordu) derrière cette arnaque et quel est son objectif final ?  
 Et bien nous nous rendons compte qu’avec cette monnaie de singe, ils tiennent par les cojones les pays pauvres qu’ils soient d’Afrique ou même d’Europe ! Pauvre et triste Grèce. Les humains doivent comprendre que ce système là ne nous arrange pas et qu’il nous faudra d’une manière ou d’une autre en sortir. Nous devons créer un système où seuls ceux qui créent de la vraie richesse ont droit de citer. Un système où des métiers nobles comme celui de paysan seront reconnus à leur juste valeur (vous imaginez-vous un monde sans paysan ?). Nous sommes selon moi dirigés par des psychopathes qui ne règnent que par la peur et le chantage. Le 11 septembre 2001, la crise, ces maîtres ès manipulation se servent d’évènements tragiques pour vendre leur salade indigeste. On essaie de nous faire croire encore qu’une voiture piégée a été neutralisé de justesse ce samedi soir
(http://fr.news.yahoo.com/4/20100502/tts-usa-newyork-bombe-top-ca02f96.html) !
Je pensais sincèrement qu’ils auraient eu plus d’imagination, parce que là franchement c’est ridicule et pathétique. Ils essaient de nous faire croire que l’occident et les pays qui lui sont affiliés sont une poche de civilisation dans un monde sauvage. Pour sortir de cette illusion, il ne faut pas se dire « qu’est-ce que je vais perdre si je sors de ce système » mais « qu’est-ce que je vais gagner si j’en sors ». Vous voulez rester dans ce système ? Apprêtez-vous à voir vos maisons saisies comme ce qui est arrivé aux amerloques avec la crise des subprimes, apprêtez-vous à voir des policiers vous arrêtez quand vous serez soupçonner de terrorisme, apprêtez-vous à perdre votre job quand des gestionnaires décideront qu’il est plus profitable de délocaliser. Les exemples sont nombreux des risques à encenser un tel système et le drame est que l’alternative n’est pas claire ou est effrayante dans l’esprit des personnes. Nous croyants avons notre croyance en Dieu comme boussole, alors certains me diront que c’est une autre forme de conditionnement et je leur répondrai sans aucun doute. Après tout certains ont été conditionnés pour croire que les prêtres sont des « saints », d’autres ont été conditionnés à ne pas remettre en cause ce que leur chef religieux dit. Mais on a envie de leur demander, mais vous en quoi croyez-vous réellement, qu’est-ce qui vous fait vibrer ? Qu’est-ce qui vous apporte la paix de l’esprit ? Moi ce qui m’apporte la paix de l’esprit est de croire que l’on puisse répondre de ses actes après sa vie terrestre, c’est de croire qu’il y a une justice dans un autre monde. C’est aussi de voir appliquer certaines valeurs comme le respect, la compassion, la quête de connaissance et l’amour véritable. Evidemment nous sommes rongés par le doute dans un monde où la confusion règne en maître. Un monde qui semble parfois bien impitoyable avec ces volcans, ces tempêtes, ces séismes et ces gens qui imposent des fléaux comme les marées noires, le déversement de déchets toxiques et nucléaires, les guerres de toute sorte à leurs semblables (mais sommes-nous vraiment semblables à ces psychopathes ?). Oui oserai-je dire il est légitime de douter ! Mais peu après j’ajouterai ceci ! Si tout ce que nous vivons n’étaient pas prédits par les livres sacrés et même dans certaines œuvres disponibles (notamment « les protocoles des sages de Sion », « la lettre de Pike à Mazzini », « armes silencieuses pour guerres sans bruit », les déclarations des « puissants ») oh oui je douterais. Si je ne voyais pas ou plus des gens qui ont en eux une grande bonté oui je douterais.
Si je ne voyais pas certains miracles de la vie oui je douterais. Si je n’avais pas la certitude que les psychopathes s’imposent parce que nous sommes des lâches et des hypocrites, oui je douterais. Mais je vois toutes ces choses et je me dis que si ceux qui ont l’intelligence faisaient ce qu’ils avaient vraiment à faire, alors le monde se porterait bien mieux. S’il y avait des gens avec des couilles qui dénonçaient tous les mensonges dont les élites de psychopathes nous imposent et disaient la vérité, alors le monde se porterait beaucoup mieux. Je ne dis pas que je suis un saint, personne n’est selon moi saint ici bad et surtout pas moi ! Mais j’ai foi en ce que l’humain pourrait faire s’il était bon et sincère au fond de lui. Je me dis qu’en ce qui me concerne je veux montrer concrètement aux gens qu’on peut être bon sans espérer une quelconque récompense matérielle sur cette terre. Je veux faire comprendre aussi que quand on est en bonne santé on n’a pas le droit de ne pas travailler. Il y a toujours quelque chose à faire et certains qui veulent imposer un monde avec des machines partout sont des monstres car le faisant ils rendront un grand nombre de personnes et de métiers obsolètes et qui peut nier que ça a déjà commencé ?. Les gens ont besoin de repères clairs et d’un but ceci est évident.
 Enlevez leur leurs repères et ils ont rechercheront d’autres car ils ont besoin d’une boussole et d’une quête à effectuer. S’ils se tournent aujourd’hui vers de fausses idoles c’est aussi pour cela. Mais ils commettent l’erreur de s’en remettre à la plus traître des idoles à savoir l’argent car pensent-ils elle peut (cette idole) les protéger efficacement de beaucoup de choses comme la faim, la soif etc.. (mais s’il n’y a rien à manger et à boire le fric ne devient-il pas qu’un simple bout de papier encombrant ?). Ils vénèrent ceux qui en ont comme si ceux qui en avaient étaient des surhumains, des dieux. Si vous vous prosternez devant un humain qui a du fric que pensez-vous qu’il fera ? Il vous traitera comme un chien ou un paillasson parce que vous renoncez à votre dignité devant lui.
Quand je vois un humain riche, la question que je me pose est comment ? Et s’il est devenu riche en spéculant, je me demanderai comment un système auquel on me demande de croire peut avoir de tels bugs et tolérer de telles abominations ? Spéculer n’est guère différent de parier, c’est un jeu de hasard mais aussi un jeu de ruse. Ce système demande de prendre des risques, or vous l’aurez compris je ne suis pas un humain à prendre ce genre de risques.
Je ne suis pas aussi homme à ruser constamment pour détrousser les gens. Et à force d’être dans un système où seuls les plus rusés ont une chance de s’en sortir nous nous retrouvons avec une crise gigantesque avec les bras au sortir de laquelle, il est probable que les humains dégoûtés voient (enfin) toute l’horreur de l’illusion dans laquelle on les aura plongés. Ils comprendront qui sont vraiment ces gens qu’ils ont adoré, adulé et auxquels ils se sont prostitués. Oui ils comprendront ce terme, se prostituer ! Et pendant qu’ils adoraient ces gens, ces gens leur dérobaient tous leurs biens.
Le temps nous est de toute façon compté et chaque choix que vous faites est crucial dans la mesure où il pourrait être le dernier de votre vie terrestre.
Je vous conseille de vous intéresser à ce qui peut vous permettre de survivre sans le système ! Apprenez à connaître la terre, apprenez à connaître les éléments, apprenez à connaître la nature. Et faites partager vos connaissances, oubliez les idées de compétition et de guerre. Ne vous fiez qu’à ce que vous pouvez parfaitement comprendre et contrôler, ne vous fiez qu’à des humains qui disent ce qu’ils font et qu’ils font ce qu’ils disent. Cherchez la clarté et vous y verrez clair ! Je suis idéaliste ?
Peut-être bien, Mais je vous le dit ma quête est de rechercher la paix de l’esprit pas autre chose ceci a je le pense, le mérite d’être clair.



Lundi 3 Mai 2010


Commentaires

1.Posté par JBL le 03/05/2010 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Continu, Thanatos, tu poses les bonnes questions et ton analyse et ses embryons de réponses sont clairs et tellement justes. Ta lecture m'apporte enfin confirmation que nous commençons enfin à nous poser les mêmes questions et que nous sommes prêts d'y apporter le même genre de réponse. J'en suis heureuse et les changements qui s'imposent deviennent moin douloureux à envisager. NOUS CHANGEONS. Et quand j'en appelais à RÉSISTER pour CRÉER, car créer c'est résister !!! Rappelles toi que sur ce même site je me suis fait traiter de folle ! C'est pas grave, j'espère que ces personnes auront finalement fait le même cheminement. Parfois, c'est dur de savoir qu'au fond "on a raison". Je t'engage à lire le blog de pierre jovanovic, si tu ne connais déjà et d'evarsistons. Leur certitude est salvatrice ! A bientôt Thanatos et encore Merci !

2.Posté par abeilles le 03/05/2010 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La nature d'une civilisation ,c'est ce qui s'agrège autour d'une religion Notre civilisation est incapable de construire un Temple ou un Tombeau,Elle sera contrainte de trouver sa valeur fondamentale ,ou elle se décomposera
André Malraux 1956 sur Islam
Nous ne croyons plus en Dieu ,dépenser des Milliards pour rechercher le départ de notre existence,ou faire immense Télescopique pour voir de plus loin possible,et de laisser les peuples affamés juste à coté ,ces Scientifiques ont perdus leur âme ,tous ces tremblements de terre ,ces catastrophes indique que nous sommes en fin d'une Civilisation ((( en marche arrière toute)))) je lis les récits de Saddam Hussen conté par son Avocat Les secrets d'une mise à mort ,C'est exactement ce que m'a raconté les Irakiens,sur le Président,la fierté de ce peuple,leur Patriotisme,la raison que j'ai toujours été en Sérénité en Irak ,de ressentir le poids du passé ,de l'intelligence ,Saddam était un Fils du Peuple pour son Peuple il faut voir la machine Machiavélique à broyer un Homme qui a dit NON à ses pourvoyeurs criminels ,vais-passer???

3.Posté par poetiste le 05/05/2010 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il se trouve qu'à l'origine de toute civilisation, il y a une légende et à la suite de cette légende, un culte, des sacralisations diverses d'objets, de lieux, de personnes. La croyance en cette légende se conforte par mimétisme et par crainte simultanément car le nombre oblige à la conversion de tous. L'homme n'est pas considéré en tant qu'être unique, c'est le groupe qui compte, c'est la soumission à ce que la majorité impose. Je recommande de réfléchir à ce que représente l'instinct grégaire dans ces comportements. Il ne faut pas occulter ce qui vient des profondeurs, du cerveau primitif. Nous sommes à l'âge de pierre de la conscience.
Dans cette majorité de croyants à la nouvelle religion, certains tirent profit de la crédulité pour asseoir leur pouvoir. En ce cas, la "religion" sert le pouvoir.
Mais la religion n'est autre que le rassemblement où la ressemblance s'impose poussée par l'instinct grégaire. Tout cela avec le leitmotiv de "Dieu ou Allah". On pourrait dire que l'adoration ne va pas à ce "Dieu" mais au groupe, ce qui correspondrait à dire qu'elle est une idolâtrie.
Quand le culte a engendré la culture, le conditionnement se fait à la naissance si l'on naît dans le pays de cette culture. Le rite d'initiation est une sorte de tatouage indélébile de l'âme. L'enfant vient au monde dans un milieu en lequel il n'a pas le choix d'un autre culte, d'une autre culture.
L'homme supposé libre, si tant est qu'il existe, devrait pouvoir choisir ce qui lui semble le plus judicieux au sein des différentes cultures et rechercher celle qui fait le plus de place à l'homme, la culture qui le met au centre de ses préoccupations.
Ainsi il se dédouanerait du mimétisme culturel qui l'a conditionné mais cette attitude objective est un tel cheminement, une telle remise en question, qu'il ne faut pas rêver.
La spiritualité n'est pas la religion car elle est empreinte d'une recherche d'universalité, d'une religion pour tous les hommes, en quelque sorte. L'homme spirituel n'est pas séparé d'un autre homme pour cause de religion.
Il y a donc opposition entre la foule, le nombre, et la conviction personnelle, bien plus courageuse que le fait de hurler avec les loups.
Si Dieu existe vraiment, demandera-t-il à une religion tribale d'en découdre avec une autre ou s'intéressera-t-il à ce que l'homme a dans le cœur et comme il contribue à l'harmonie de la création ?
Le religieux s'identifie à sa religion, se l'approprie de diverses façons. L'homme spirituel s'est affranchi de cette appartenance, il peut assumer seul sa conviction.
Je n'en dirai pas plus, j'écris ça pour Thanatos.
Y a-t-il plus émouvant que la recherche de l'homme du sens de sa vie, de sa condition? Celui-là est plus humain que celui qui s'est arrêté à des certitudes et voudrait les imposer à d'autres.
A.C

4.Posté par abeilles le 05/05/2010 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense que les civilisations les plus épanouies sont celle qui possèdent la FOI ,car cela donne un Sens un But ,Notre Monde de soi-disant évolué ,à complètement dérivé,ce décompose ,regardez les civilisations des Indiens ,ils priaient pour avoir une bonne chasse,ne pas se faire dévorer,combien de tribus comme cela,les Missionnaires n'ont pas apporté leur bonheur,mais des maladies,des convoitises ,les Américains ont perdu leur âme ,ils ont peur de tout ,s'arment ,Quand on croit en Dieu il vous protège ,je crois et me fais supporter la vie ,cette force Divine ,Je trouve scandaleux de dépenser des Milliards pour satisfaire des abrutis

5.Posté par poetiste le 05/05/2010 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Abeilles
Une civilisation ne "possède" pas la foi. Un individu peut avoir la foi en un Dieu créateur. La foi ne s'adresse qu'à chacun mais pas à tous en même temps, c'est un sentiment intérieur . Nul ne peut mesurer la foi de l'autre. Dire que les Américains ont perdu leur âme, c'est un peu généraliser. Je connais des Américains de grande spiritualité. Et dire que Dieu vous protège, c'est un peu exprimer que ce Dieu est une sorte de magicien.
Si Dieu existe, il est probable qu'il soit bon et qu'il ne protège que celui qui partage avec les plus petits, les exclus, pour restituer une harmonie dans "sa" création, harmonie brisée par les hommes. La foi en un Dieu doit normalement exclure tout jugement de l'autre et laisser ce Dieu en lequel on croit juger de la responsabilité de chacun.
Je te dis ça en toute amitié. L'homme de foi peut être la cible des hommes mais ne craint pas la mort. Il est positif, il sait que l'amour de l'autre (altruisme), est un acte volontaire, qu'il doit dépasser son réflexe instinctif pour cela.
Le propre de l'homme spirituel est de savoir aimer l'autre, de le recevoir dans sa différence.
Je ne crois ni en un diable ni en un Dieu mais je crois que l'homme peut se conduire comme un diable ou se conduire comme un Dieu; tout vient de lui. Il peut volontairement faire le bien de ses contemporains ou leur faire du mal.
Si l'homme est un élément de la création, il doit aller dans le sens de l'harmonie de cette création,sinon il lui est nuisible.
Et si l'on se conduit dans cette harmonie, il faut savoir que l'on dérange les nuisibles, qu'ils peuvent nous faire la guerre, même en se réclamant de Dieu.
La confusion est grande dans le monde mais rien ne nous empêche d'y voir clair. Prier fermement pour obtenir le discernement, c'est déjà avoir en soi la réponse. Prier, c'est désirer fermement; il n'y a pas de prières molles, cela voudrait dire que l'on n'est pas sincère.
Je dis que je ne crois pas en Dieu car la goutte d'eau ne peut appréhender le mystère de la mer. Si Dieu existe, il y a de fortes chances qu'il me connaisse beaucoup mieux que je puisse le connaître. N'est-ce pas logique ?
A.C

6.Posté par abeilles le 06/05/2010 07:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@poetiste
je respecte toute les religions ,et évidemment les incroyants ,ce n'est pas à moi de juger ,si je dis que les Américains ont perdu leur âme ,tous ne sont pas des criminels,mais des personnes très influençable ,la peur ,leur Patrie est peut-être plus forte que leur Dieu les Criminels qui détiennent le Pouvoir peuvent leurs faire accomplir ,les pires cruautés pour se garantir,je pense que les âmes des indiens que leurs ancêtres ont massacré restent en eux ,Je crois en un seul Dieu ,plus aux Hommes d'église ,même au Pape ,
La ou il y a l'argent, la bonté fuit ,nous allons nous en apercevoir très bientôt,quant-on est capable de massacrer 3000 de ses concitoyens pour faire le génocide de 2 Pays pour le moment dans les pires souffrances pour ces peuples ,affamer des Continents pour prendre leurs richesses,nous ruiner,pour être les Maîtres du Monde ,NOM ,polluer la planète à l'Uranium appauvri j'ai vu en Irak leurs Barbaries ,ils ne sont plus des êtres ,il n'y a que Dieu qui pourra remettre la pendule à l'heure et nettoyer ,sinon c'est la fin de toute existence ,

7.Posté par poetiste le 06/05/2010 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ abeilles
Je suis assez d'accord avec ce que tu décris et ce que tu décries. Il y a actuellement une humanité qui fait fi de la sagesse, du bon sens, qui semble avoir tellement peu de repères, de valeurs positives, qu'on a l'impression d'une fatalité. Les hommes ont-ils conscience de scier la branche sur laquelle ils sont assis?
La fin de ton texte me fait penser à la chanson de Léonard Cohen : "we are waiting for the miracle to come".
Effectivement, l'égoïsme forcené de l'homme sans même un instinct de conservation collectif ne peut que confiner à l'explosion finale. Les hommes ont failli, ils n'ont pas su s'aimer, aimer assez la planète bleue, la respecter. Pas de doute, il vont a contrario d'une prolongation harmonieuse de la création, ce qu'ils sont censés faire.
Mais où le bât blesse en matière de religion, c'est que c'est au non de Dieu ou D'Allah que l'on prend les armes. Alors, abeilles, est-ce que l'on ne se tromperait pas de Dieu par hasard ?
Si nous voulons sauver l'humanité, ne vaut-il pas mieux croire en un Dieu bon qui aurait horreur que l'on tue en son nom ? Toute l'ambiguïté de la "religion" est là. Tu as la foi en Dieu, moi j'ai la foi en la vie et comme la vie est donnée à tous, du coup, ma "foi" est ipso facto universelle.
Alors, n'est-ce pas en la vie même qu'il nous faudrait voir l'essentiel (l'essence du ciel)? Chez les chrétiens Jésus dit : "je suis la vérité, la vie". Il est censé parler au nom de Dieu quand il dit cela.
Et les chrétiens de dire : "il est Dieu", et de ratiociner sur la nature de Dieu. Je trouve cela un peu dérisoire. C'est comme si je te disais que je te respecte et que, pour cela on me voue un culte. En te respectant, je me conduis comme un "Dieu bon" mais je ne suis pas un Dieu.
Les hommes ont dans les mains les clés de leur épanouissement pour se mettre en accord avec la création individuellement. A partir de là, chaque être trouve la paix en lui quels que soient les tribulations des hommes et leurs folies meurtrières.
Il va sans dire que je te souhaite cette paix intérieure qui te donnera la force. Ta soif de justice t'honore. Aime-toi, aime les autres, aime la vie et rien ne pourra t'atteindre.
Le monde n'est pas parfait mais il y a des "phares", comme dans les "raisins de la colère",des personnes qu'il nous faut rencontrer, ces personnes comme toi, en marche vers la vérité.
A.C

8.Posté par Le blasé du cyber le 07/05/2010 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rongé par le doute en effet, c'est le cas de tellement d'humains qui sont perdus dans ce monde de confusion. Comment faire la différence entre ce qui est issu du conditionnement que l'on subit et ce que nous croyons vraiment au fond de nous-mêmes. Le conditionnement malheureusement déforme notre vision de la réalité. Je me rappelle de ce moment où je me suis complètement remis en question et je me suis demandé pourquoi je crois en ceci ou en cela. J'ai alors compris qu'il me fallait trouver mes propres réponses, basées sur mes propres expériences. Mais les humains préfèrent souvent se conformer aux idées reçues de la société même si celles-ci sont suicidaires et/ou font d'eux des monstres. Finalement ils se diluent et deviennent aisément des schizophrènes, j'en ai vu tellement qui se vautrent dans l'hypocrisie. Moi je veux être moi-même et non ce que l'on me dit d'être. Pour autant je ne suis pas par exemple à suivre ce taré de Crowley et son abominable : "fais ce que tu veux", et puis quoi encore ? Être moi-même m'oblige à être aussi responsable et à voir les conséquences de mes actes. C'est prendre conscience que mes actes peuvent influencer d'autres personnes. En fait je pense qu'il faut trouver un subtil équilibre et c'est souvent beaucoup plus facile à dire qu'à faire.

9.Posté par poetiste le 07/05/2010 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

O.K blasé du cyber, je te rejoins parfaitement et je t'envoie ce poème. merci pour ton texte.


Inconséquence.

Dis-moi ton effet, papillon !
Si la vie n’est pas religion
Pour le colosse aux pieds d’argile
Dont l’équilibre est si fragile.

Dis-moi tous les faits, papillon
Et ces méfaits qui sont légion
Pour la planète, infertiles
Quand l’homme la met en péril.

Dis-moi ce que nous oublions
Le grand manque de réflexion
Régression des êtres débiles
Dans les campagnes et dans les villes.

Dis-moi le chaos, papillon
Dans l’âme de ces trublions
Qui élaborent sur une île
La spéculation imbécile.

A.C









Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires