ALTER INFO

Ron Prosor : L'ambassadeur menteur


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes


Le nouvel ambassadeur israélien en Grande-Bretagne, Ron Prosor, consacre beaucoup de son temps ces jours-ci essayer d’améliorer l’ image de son pays, alors que le public britannique se fait de moins d’illusions sur la politique colonialiste d’Israël en Cisjordanie et à Gaza.

Ces derniers mois, Israël a tué des centaines de Palestiniens, y compris de nombreux civils innocents dans les territoires occupés. En outre, le blocus israélien dur contre les Gazaouis, estimés à 1,5 million, continue de plus belle réduisant la bande côtière appauvrie à une version moderne du Ghetto Varsovie.

Prosor pense qu'une activité de relations publiques agressive et entreprenante peut finir par transformer les critiques de l’occupation et du racisme israéliens en amoureux loyaux.

Parlant aux journalistes à Londres récemment, Prosor a dit que l'opinion publique britannique était « plus extrême dans ses critiques d’Israël que l’establishment politique ».

« S’il y a quelque chose que je veux que vous reteniez, c’est ceci : Israël est une démocratie soumise à une attaque qui a affaire des difficultés auxquelles aucun autre pays ne fait face. »

AUTEUR: Khalid AMAYREH

Traduit par Fausto Giudice


Khaled Amayreh
Lundi 21 Janvier 2008

Ron Prosor : L'ambassadeur menteur
Prosor ment deux fois : Israël n'est ni une véritable démocratie ni soumis à des attaques. 

En vérité, Israël est  un état terroriste, meurtrier, voleur et menteur.

Israël assassine  de manière routinière des gens innocents et prétend qu’ils ont été tués par erreur. Israël confisque  de manière routinière des terres arabes privées pour l'expansion de colonies juives de règlement et prétend que ces terres sont contestées. Israël détient dans des conditions effroyables des milliers de Palestiniens, y compris des législateurs démocratiquement élus, sans inculpation ni procès. Ces modes de comportement sont-ils compatibles avec  un État démocratique ?

 Nous tous savons que la suprématie de la loi est un pilier central  de toute démocratie. Mais en Israël, le gouvernement, qui est censé maintenir le règne de la loi,   pratique une collusion au grand jour avec les colons juifs pour violer la loi, et établit des « avant-postes illégaux de colonisation » sur des terres volées à la pointe du fusil à des fermiers et des paysans arabes. Une véritable démocratie se comporte-t-elle de cette façon ?

En fait, à quel type de démocratie appartient un régime qui insiste sur le fait qu'un certain segment de ses citoyens n'ont aucun droit permanent à la citoyenneté et à l'égalité parce qu'ils n’adhèrent pas à la « bonne religion » n’ appartiennent pas à la « tribu sacrée » ?

Prosor prétend qu’Israël est juif et démocratique.  C'est une affirmation mensongère éhontée d'airain fallacieuse car Prosor sait dans son for intérieur qu’Israël ne peut être à la fois juif  et démocratique. Il devrait également réaliser qu’à chaque fois que l'incantation de l’Israël « juif et démocratique » est mise à l’épreuve, l’élément démocratique s'évapore d’emblée.

Indépendamment de la philosophie sioniste, qui est basée sur le particularisme juif,  la politique et particulièrement les comportements d’Israël démontrent amplement le caractère antidémocratique et même antihumain de l'État juif.

En Israël, on doit être juif afin de jouir de pleins droits de l'homme et de pleine égalité.

 Et si vous n'êtes pas juif, vous êtes toujours considéré comme enfants d’un Dieu de second ordre. Et cela ne fait pas de différence que vous soyez vivant ou mort puisque les bulldozers israéliens, de manière routinière, détruisent et déterrent des cimetières non-Juifs pour le dévelopment. et dans certains cas afin de construire un Musée de tolérance, comme le gouvernement israélien essaye de le faire avec le cimetière musulman de Mamilla au coeur de Jérusalem.

Voyez-vous, c'est un État qui essaye d’encourager la tolérance en déterrant les os de musulmans et de chrétiens morts.

J'ai vécu sous domination israélienne pendant plus de 40 ans, et en toute honnêteté je n'ai jamais sent qu’Israël était un État véritablement démocratique. Ici dans la ville de Hébron où je vis, presque 200.000 êtres humains sont effectivement tenu en otage et soumis aux caprices et humeurs de 400 colons messianiques qui pensent que la place des Palestiniens est dans les chambres de gaz. Ces colons de mentalité talmudique sont complètement imprégnés par la doctrine primitive que des non-Juifs vivant sous la la loi juive doivent être exterminés, expulsés ou au minimum être asservis comme porteurs d'eau et coupeurs de bois.

En outre, ces extrémistes pleins de haine, qui glorifient toujours le terroriste meurtrier juif Baruch Goldstein qui en 1994 a assassiné 29 fidèles arabes à la mosquée d'Ibrahim, ont l’habitude de harceler, terroriser  et attaquer des familles arabes sans protection afin de les forcer à fuir de sorte qu'ils peuvent  récupérer leurs maisons et propriétés.

Et toutes les fois que les victimes cherchent réparation en Israël, mille astuces légales sont inventées afin de permettre aux colons de s’en sortir en toute impunité. Ce racisme brutal n'est pas une affaire d'un jour, d'un mois ou même d'un ann. C'est la norme, c'est le modus operandi de la domination israélienne, et il en a été ainsi depuis 1967. Pour les Palestiniens, c'est une Nuit de Cristal sans aucune perspective de fin.  

Prosor prétend qu’Israël, doté d’armes nucléaires,  est soumis à une attaque. Ce n'est rien de moins que de la fornication verbale. Qui a attaqué qui ? Qui a occupé le territoire de qui ? Qui a établi des colonies racistes illégales sur une terre  qui appartient à d’autres gens ?

En 2006, Israël a attaqués et pratiquement détruit le plus gros de l'infrastructure  civile du Liban, tuant des centaines de personnes innocentes. Et, comme si ce n'étaient pas assez, l'aviation israélienne a déversée des millions de bombinettes à fragmentation sur le Liban-Sud.

Nous savons et le monde sait que 3 millions de bombes peuvent tuer au moins 3 millions de civils.  C'est au mieux une tentative d’ holocauste au mieux, ou peut-être, selon les normes juives, un semi-holocauste.

L'année dernière, Israël l’insolent a bombardé un établissement syrien sans la moindre provocation de la part de la Syrie. Cette pure agression, que la plupart des États occidentaux ont évité de condamner, a souligné le bellicisme et l'agressivité israéliens.

Et, maintenant, au lendemain  des conférences d'Annapolis et de Paris, Israël établit frénétiquement des colonies dans Jérusalem occupée tandis que le porte-parole israéliens, comme l'Ambassadeur Prosor, vocifèrent à tout va qu’Israël est une démocratie, soumise à une attaque, qui recherche la paix avec ses voisins. 

Il n'y a aucun doute que l’occupation constante de la patrie palestinienne est un acte permanent de viol.  Il est également lamentable que l'Ambassadeur Prosor agisse en tant que défenseur et apologiste des crimes israéliens.


Source : http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=4503&lg=en

Article original publié le 20 janvier 2008

Sur l’auteur

Fausto Giudice est membre de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner l’auteur, le traducteur, le réviseur et la source.

URL de cet article sur Tlaxcala :
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=4507&lg=fr


Lundi 21 Janvier 2008

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires