Lobbying et conséquences

Richard Prasquier



Lundi 19 Novembre 2012

Richard Prasquier
Richard Prasquier, le président du CRIF, a publié récemment un article, dans lequel il tient à établir une distinction entre les discriminations : "Je hais l'antisémitisme et je hais l'islamophobie. Mais j'essaie de ne pas tout mélanger."

Mais si l'on doit reconnaître que le rejet et la haine de l'autre se manifestent de différentes manières, avec des spécificités selon les communautés visées, les époques ou les régions, rien ne justifie que l’islamophobie soit logée au bas de l’échelle des priorités nationales. La hausse constante, depuis quelques années, du nombre des actes islamophobes atteste pourtant de l'urgence de la situation.

Le CCIF s'oppose à toute hiérarchisation qui conduirait à s'indigner davantage de l'une ou l'autre des formes de haine qui gangrènent notre société, à lutter prioritairement pour défendre l'une ou l'autre des communautés qui sont victimes de discriminations digne d'un autre temps. La position du CCIF est qu’il faut s’attaquer autant à l’antisémitisme qu’à l’islamophobie, à la hauteur des brimades, violences et discriminations que subissent les citoyens. Richard Prasquier semble vouloir nier la gravité de l'islamophobie en France, et se livrer au jeu dangereux et stérile de la concurrence victimaire.
Le CCIF n'est pas le seul à s'alarmer de ce qui se passe. L'Observatoire européen des phénomènes racistes et xénophobes (EUMC) dans un rapport de 2006, Amnesty international dans son dernier rapport, le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l’Europe dans un communiqué de juillet dernier, ainsi que la CNCDH dans ses derniers rapports annuel... Tous interpellent les gouvernements sur la montée dangereuse de l’islamophobie en Europe et plus particulièrement en France : il y a un véritable problème de société. A ceux qui ont l'indignation sélective, le CCIF demande un traitement identique des actes anti-juif et anti-musulman : nous voulons que la lutte contre l'islamophobie soit ajoutée, et non substituée, à la lutte contre l'antisémitisme qui a été déclarée "grande cause nationale". Il faut sans distinction « pourchasser partout » et « combattre sans relâche » tous ceux qui démolissent la paix sociale. Ni plus, ni moins.

A la déclaration du président du CRIF qui déclare que les juifs sont exposés à de réels "risques" de violences quand les musulmans ne souffriraient quant à eux que de "discriminations", le CCIF oppose cette liste, non exhaustive, d'actes récents de violence qui ont été commis contre des citoyens de confession musulmane en raison de leur appartenance religieuse, réelle ou supposée. Il ne s'agit pas ici de "risques", mais de faits.
  • Le 5 mai dernier à Amiens, deux hommes agés de 70 et 71 ans ont été sauvagement agressés alors qu'ils se dirigeaient vers la mosquée.
  • Samedi 4 août dernier à Aigues-Mortes, dans le Gard, un homme et sa compagne ont tiré à plusieurs reprises sur un groupe de jeunes qui fêtaient la rupture du jeune du Ramadan, puis sur une voiture dans laquelle se trouvaient une femme et sa fille de 9 ans.
  • Plus récemment, le vendredi 26 octobre, un homme armé d'un fusil à pompe est venu menacer les fidèles qui sortaient d'un local à Annecy où ils s'étaient rassemblés pour fêter l'Aïd al-Adha, en leur criant des injures racistes.
  • Dimanche 28 octobre, une mineure de 17 ans a été hospitalisée à Marseille après avoir été frappée à coups de bâtons par un homme dans la rue au prétexte qu'elle portait le niqab. Ce n'est pas la première agression de ce genre : depuis l'instauration de la loi de qui interdit le port du voile intégral dans l'espace public, nombreux sont ceux, comme cet homme, qui estiment que c'est à eux de la faire respecter, par la violence...
Les victimes de ces agressions seront sûrement ravies d'apprendre que ce qu'elles ont subi n'a pas trouvé suffisamment d'écho médiatique pour parvenir jusqu'aux oreilles de M. Prasquier.

Richard Prasquier prétend n'avoir jamais entendu parler
« de brimades exercées contre des musulmans à l'école (...) ni de réseau de branquignoles haineux effectuant des attentats contre des lieux liés à l'Islam. »
On peut pourtant égrener la liste affligeante des mosquées, commerces, cimetières qui ont subi des dégradations à caractère islamophobe dans les derniers mois :
Richard Prasquier n'entend que ce qu'il veut bien entendre. Il s'agit simplement ici d'actes recensés dans les derniers mois, mais les mois précédents ont également vu des lieux de cultes couverts d'urines et d'excréments, des têtes de cochon ou tranches de jambon déposées devant les propriétés privées de citoyens de confession musulmane, des inscriptions injurieuses et des symboles nazis sur les tombes de carrés musulmans dans des cimetières...

Le CCIF renvoie également à la véritable chasse aux musulmanes lancée dans certains établissements scolaires, qui dépasse très largement le cadre de la loi et qui revêt, n'en déplaise à M. Prasquier, véritablement le caractère de "brimade". Ce rejet vise non seulement les élèves mais également les parents d'élèves souhaitant participer à l'accompagnement des sorties scolaires. Au-delà de l'école, c'est dans tous les domaines de la vie que les citoyens français de confession musulmane subissent les "discriminations" dont Prasquier veut bien concéder l'existence, mais dont il ne semble pas prendre la mesure : musulmans et musulmanes sont régulièrement confrontés à un traitement d'exception dans l'accès à l'emploi , à la formation, à une agence bancaire, à une auto-école, à une salle de sport...

S'il exècre comme il le dit l'islamophobie, on aimerait entendre le président du CRIF condamner certains actes et propos des voyous de la LDJ. Quoi qu'il en soit, le CCIF déplore sa stratégie, qui consiste à nier la réalité de la violence islamophobe qui progresse en France. Agressions, menaces, dégradations et atteintes à la sécurité d'une grande partie des citoyens sont de plus en plus fréquentes, jusqu'à devenir quotidiennes.

Richard Prasquier, loin des logiques communautaristes, devrait réagir avec intégrité à toutes les formes de haine qui empoisonnent notre société et encourager tous les combats destinés à les éliminer.

http://www.islamophobie.net


Lundi 19 Novembre 2012


Commentaires

1.Posté par Al Damir le 19/11/2012 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est un secret de Polichinelle que Richard Pasquier, Président du CRIF, est le Chef d'Orchestre de l'équipe dirigeante de la France . Il est soutenu et appuyé dans sa tâche par la LICRA et toute une équipe de Sayanims infiltrés dans toutes les couches de la Société.

2.Posté par redk le 19/11/2012 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=b5CVEUG9jqg

No comment!!

3.Posté par Manu le 19/11/2012 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien sûr, c'est vrai que dès qu'un juif prend "une claque" cela devient une affaire d'état alors que la "même claque" reçue par un musulman ne fait qu'une ligne sur une "main courante". Mais combien il y en a qui se perdent, "des claques", sur le coin de l'oeil de tous ces provocateurs pseudo-revanchards, apprentis terroristes de l'école buissonnière, nippés comme dans le désert au pays des braies. Rangez ces bravaches de cour d'école et alors on pourra parler de paix sociale.

4.Posté par halep le 19/11/2012 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et le pire dans tout ça, c'est que le CRIF appel à manifester dans le prochains jours pour justifier les crimes de guerre sionistes sur les enfants ainsi que les civils, nous sommes bel et bien dans l'inversion des valeurs de la NOVLANG, à savoir que celui qui massacre des enfants à Gaza en l'occurrence le régime sioniste est " la victime" et celui qui se prend des bombes aux phosphores et autres bombes à fragmentations sur la tronche à savoir la population de Gaza sont des "terroristes"

Purée mais que fait la société civile pour appeler à manifester devant l'Elysée pour que cesse ces crimes contre l'humanité à Gaza et ailleurs!

5.Posté par VIRGILE le 19/11/2012 21:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Richard Prasquier est très intelligent et sait naviguer, tel le Serpent, dans tous les marécages nauséeux avec un grand brio. C'est une des multiples incarnation du diable.

Car enfin, l'anti-sémitisme est un pur produit d'intellectuels juifs khazars du 19ème siècle et qui n'a pas de réalité biblique.
Certes, Noé avait trois fils, Sem, Cham et Japhet mais la notion de "sémitisme" n'existe pas dans la Bible. De Sem est descendu Abraham, et des reins d'Abraham, Isaac, Ismaël - puis Yacob, rebaptisé "Israël" par YHWH.
De Yacob/Israël est descendu le Roi David, puis le Christ Messie Yeshua de Nazareth.

Ainsi, par diverses alliances au travers des siècles, Sémites et Chamites ont intimement été liées, autant les Hébreux, les Egyptiens, les Arabes, les Perses, etc.

Les Arabes, par le sang et par la foi, sont d'authentiques Sémites, doublés du sceau d'Abraham, notre "père" commun, patriarche d'une multitude de nations (dont Israël n'est qu'un rameau de la vigne).

Alors faire le distinguo, comme cet hypocrite de Prasquier, entre "antisémites" et "islamophobes", c'est une pure imposture, comme les crypto-juifs aiment tant à développer. Il faudrait parler de "talmudophobie" ou d'anti-juifs mais surtout pas d'antisémitisme qui est un générique sans queue ni tête. Les Juifs détestent qu'on les appelle des "juifs" (du fait que cela leur rappelle qu'ils sont les assassins du Christ).

Personnellement, je regarde les chose "d'en haut", là où Règne notre Père Céleste, dans toute sa Gloire et je sais qu'Il ne fait de distinction et d'acception entre AUCUN HOMME, car nous sommes tous ses créatures et enfants, depuis Adam et ses "saints" depuis la Rédemption opérée par le Christ pour TOUTE L’HUMANITÉ adamique...Faire oeuvre d'un quelconque "racisme" ou discrimination, c'est porter atteinte au coeur même de Dieu et ces ignorants/incrédules auront de sévères comptes à rendre au jour de la Résurrection finale...

M. Prasquier sait parfaitement que le lobby juif international, à grand renfort de rabbins talmudiques et de millions de $, fait une campagne incessante d'islamophobie depuis des années. Les quartiers généraux de cette propagande sont autant à Tel Aviv qu'à New York -ville (ville sous contrôle du Juif Bloomberg) et...partout où il y a des CRIF, des B'B (francs maçons juifs), des Betar, etc.

Le judéo-talmudisme, foncièrement Anti-Christ, est la plus grande menace planétaire et ce cancer est déjà gravement métastasé de par le monde. Seule l'Armure du Messie peut nous en préserver (Ephésien 6.10). Bibliquement, en effet, c'est le diable qui contrôle "le monde" et ce Serpent donne son autorité à qui il veut et notamment aux juifs apostats et autres francs maçons.

Lorsque la totale guerre de l'Armaguédon, nous aurons la JOIE de voir Dieu à l'oeuvre et de nettoyer toute cette magnifique "terre" de ces milliards d'impies. La Bête et le faux prophète seront pulvérisés net ! Je me réjouis en Esprit de ce moment là, sur terre ou dans le sein d'Abraham, mon père.

Il serait intéressant de demander au juif Prasquier s'il a l'assurance de son Salut en Christ et de la félicité Éternelle...
Maranatha

6.Posté par jesus christ le 20/11/2012 02:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en attendant quand il a fait assassiner merah , c était par pour cause d antisémitisme! et ses crime rituel, c est pas une fiction!!!

7.Posté par Saber le 20/11/2012 02:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il a une tête de vendeur de polices d'assurance toxiques, après la faillite et le dépôt de bilan, il y a des chances qu'il lève les voiles pour d'autres contrées moins méfiantes.

8.Posté par al nedromi le 20/11/2012 04:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Virgile sache que jésus le fils de Marie n'est pas mort mais que dieu l'a élevé au ciel quand les juifs voulurent le tuer.Il jeta sa ressemblance sur l'un des apotres.Les juifs appréhendèrent ce dernier,le prenant pour Jesus,et le crucifièrent. "...Et ils ne l'ont certainement pas tué,mais Allah l'a élevé vers lui.Et Allah est puissant et sage".(sourate4 verset157-158)

9.Posté par Depositaire le 20/11/2012 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon rectificatif, Virgile. Il importe en effet de souligner l'imposture de "l'antisémitisme". 80% des juifs, pour ne pas dire plus, ne sont pas des sémites car descendants de tribus khazars, donc turco-mongoles d'Asie centrale, ou du Caucase, et de tribus berbères d'Afrique du nord, toutes les deux converties au judaïsme il y a quelques siècles.

On voit bien l'instrumentalisation de la persécution des juifs par les nazis lors de la seconde guerre mondiale, (même si on nous cache soigneusement la cause de cette persécution, à savoir le boycott de l 'Allemagne demandé par les lobbies juifs et sionistes à l'époque qui ont causé beaucoup de tort au niveau économique à l'Allemagne, ce qui a fini par irriter profondément Hitler qui a décidé de régler le "problème juif" en déportant tous les juifs d'Europe vers la Russie ou la Pologne. Et non pas comme le prétendent les sionistes en les gazant.)

Ce business de la Shoah est utilisé à toutes les sauces. Parce qu'enfin, disons les choses clairement : Les juifs sont-ils inquiétés dans l"exercice de leur culte en France ? Certainement pas. Les synagogues sont très visibles, les juifs sortent dans la rue en kippa, sans que cela n'occasionne des pogroms ou, à tout le moins, une quelconque persécution contre eux. En est-il de même pour les musulmans ?

Il faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles. Le seul véritable racisme à l’œuvre, en France, comme en Europe, est le racisme anti arabe et africain et anti musulman, et accessoirement anti rom. Bien relayé par les partis politiques et les médias aux ordres. Mais bien entendu, si cela venait à être clairement montré aux yeux du public, on pourrait demander à avoir des éclaircissements sur cette fameuse Shoah, ce soit disant holocauste de 6 millions de juifs durant la dernière guerre mondiale. On s'apercevrait très vite de la gigantesque mystification à l’œuvre, de l'escroquerie monumentale qui a été mise en œuvre, de tous les mensonges et de la complicité des médias et des politiciens depuis toutes ces années. Par conséquent l'existence même d'israël sur le territoire palestinien serait sérieusement remis en cause.

On voit bien combien tout cela se tient et combien des gens comme ce M. Prasquier ne tiennent surtout pas à ce que la vérité ne sorte. C'est leur business qui est en jeu et tout le pouvoir qui y est lié. C'est une véritable drogue pour eux.

Mais malgré tout la vérité commence de plus en plus à ressortir. Leur hégémonie en est arrivé à un véritable compte à rebours pour leur disparition en tant que puissance dominante. Ca va faire très mal pour eux lorsque le compte sera terminé et que la vérité apparaitra au grand jour.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves
21/08/2014

Propagande islamophobe

Hicham Hamza
21/08/2014

Racisme anti-Roms : La nausée

Gilles Devers



Commentaires