Communiqué

Révélations d’une source interne à EDF : l’EPR risque l’accident nucléaire !


Dans la même rubrique:
< >


Samedi 6 Mars 2010

Révélations d’une source interne à EDF : l’EPR risque l’accident nucléaire !
Réseau "Sortir du nucléaire"
Fédération de 872 associations
agréée pour la protection de l'environnement
http://sortirdunucleaire.org/

Communiqué de presse

Révélations d’une source interne à EDF : l’EPR risque l’accident nucléaire !

Le Réseau « Sortir du nucléaire » révèle des documents confidentiels, divulgués par une source anonyme interne à EDF. Ces documents démontrent que la conception de l’EPR implique un sérieux risque d’accident majeur – risque pris en conscience par EDF pour des raisons de calcul économique. Potentiellement sujet à un emballement dont les conséquences seraient incontrôlables, l’EPR s’avère donc extrêmement dangereux.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" a constitué un groupe d’experts pour analyser de façon approfondie ces documents, qui nous ont été envoyés très récemment. Voici les premiers enseignements que l’on peut en tirer, ils sont de première importance.

Certains modes de pilotage du réacteur EPR peuvent provoquer l’explosion du réacteur à cause d’un accident d’éjection de grappes (qui permettent de modérer, d’étouffer la réaction nucléaire). Ces modes de pilotage sont essentiellement liés à un objectif de rentabilité économique, qui implique que la puissance du réacteur puisse être adaptée à la demande électrique. Ainsi, dans le but de trouver une hypothétique justification économique à l’EPR, ses concepteurs ont fait le choix de prendre le risque très réel d’un accident nucléaire. De plus, l'essentiel des arguments en faveur de l'EPR (puissance, rendement, diminution des déchets, sûreté accrue) s'avèrent faux.

EDF et Areva ont tenté de modifier le pilotage du réacteur : ces efforts n'ont pas abouti à des parades éliminant cette classe d'accidents. L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a semble-t-il été tenue à l'écart de ces questions.

Il semble donc bien que la conception de l’EPR accroisse le risque d’un accident de type Tchernobyl, qui entraînerait la destruction de l’enceinte de confinement et la dispersion massive de radionucléides dans l’atmosphère.

Les 8 et 9 mars, Paris accueille une conférence internationale pour inviter 65 pays à se doter de la technologie nucléaire. Cette conférence sera ouverte par Nicolas Sarkozy et animée par le Directeur Général de l’AIEA. Il est scandaleux que la France continue ainsi à faire la promotion du nucléaire en général, et de l’EPR en particulier, alors même que la dangerosité de ce réacteur est aujourd’hui démontrée.
Il faut donc abandonner immédiatement la construction de l’EPR en Finlande, en France et en Chine, et annuler impérativement le projet prévu à Penly. Le meilleur moyen d'éviter l'accident nucléaire reste la sortie du nucléaire.

Le scénario accidentel en détail :

Selon les calculs d’EDF et d’Areva, le pilotage du réacteur en mode RIP (retour instantané en puissance) et la disposition des grappes de commande du réacteur peuvent provoquer un accident d’éjection des grappes de commande à faible puissance et entraîner la rupture de l’enveloppe du mécanisme de commande de la grappe (i). Cette rupture provoquerait le passage du réfrigérant en-dehors de la cuve du réacteur nucléaire. La perte de réfrigérant (un type d'accident nucléaire très grave) entraînerait la rupture d’un nombre important de crayons par échauffement du combustible et des gaines (ii) et donc le relâchement de vapeur extrêmement radioactive dans l’enceinte de confinement. Il y a alors un risque important d’excursion critique qui résulterait en une explosion (iii), la puissance du réacteur EPR étant démultipliée de façon extrêmement brutale.

Suite aux éjections des grappes de commande à faible puissance (EDG), le réacteur EPR pourrait ne pas se mettre en arrêt automatique (iv). Quelle que soit la configuration des grappes de commande, l’accident d’éjection de grappe de commande entraîne un taux important de rupture du combustible (NCE) et donc un risque élevé d’excursion critique (v).

Pour plus de détails, consultez les documents confidentiels que nous révélons, divulgués par une source anonyme interne à EDF (notamment le document n°1), téléchargeables sur le site :
http://www.sortirdunucleaire.org

> Contacts presse :
- Marc Saint-Aroman - 05 61 35 11 06
- Charlotte Mijeon - 06 75 36 20 20
- Monique et Raymond Sené (physiciens nucléaires) - 01 60 10 03 49
- Steven Mitchell (médias anglophone) : 09 52 49 50 22
- Jean-Yvon Landrac (médias germanophone) - 06 87 30 41 10

> Liste des documents :

1 - Synthèse - Une technologie explosive : l’EPR (non daté - non signé)

2 - Bilan de la phase préliminaire de l’étude d’EDG FA3 et perspectives (EDF SEPTEN 05.05.2009)

3 - EPR - Gestion combustible - Lot 1 -Revue de conception du schéma de grappes FA3 du 25/10/2007

4 - EPR FA3 Synthèse de l’étude de faisabilité de l’accident d’éjection de grappe (EDF SEPTEN 09.02.07)

5 - EPR FA3 Synthèse des voies de sortie de la problématique éjection de grappe (EDF SEPTEN 07.05.07)

6 - Note d’étude : Présentation synthétique de l’EPR (EDF SEPTEN 04.05.04)

7 - Note de présentation de la deuxième revue de projet radioprotection EPR (EDF, printemps 2004)

8- Marges disponibles pour les activités d'exploitation du REP par rapport aux risques de criticité (Hourtoulle Francis. Le 7 décembre 1999)


Notes :

i cf. paragraphe 6.1.6 du document n°4

ii cf. tableau 3, document n°4

iii cf. document n°4, document n°5 partie 2, Rapport Préliminaire de Sûreté EPR 15.2.4.e

iv cf. document n°2, note 9

v cf. document n°2, note 8.2.1


Samedi 6 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par NO2NWO le 06/03/2010 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne sais pas si cette information est vraie mais Attention à la désinformation quand même.
Les oligarques veulent réduire fortement l'activité économique réelle.
Le manque de centrales d'énergie électrique va dans ce sens.

2.Posté par nikonekro le 07/03/2010 01:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ha! tiens! encore un allumé prêt à se faire péter la gueule (et celle des autres...) pour un peu de fric!

3.Posté par la truie qui file le 07/03/2010 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ces fameux reacteurs ne sont ni antisismiques et encore moins capable de resister que les twin towers à l'impact d'un avion avec un commando de maussades et de bing ladennerie sionistes .

http://monmulhouse2.canalblog.com/archives/2008/02/20/8028742.html
http://defouletoi.over-blog.com/article-7341273.html

mais le lobby paye bien et grassement
http://www.mouvements.info/Lobby-Planet-Paris-les-mains-sales.html


des tas de ONG sont financés alors ils defendent leur financeurs ..

4.Posté par Rakovski le 08/03/2010 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jean-Pierre Petit avait démontré que la concepiton scientifique de ce type de centrale ne fonctionne pas déjà en théorie, nous sommes en face d'une escroquerie scientifique monumentale dont les intérêts financiers et économiques sont colossaux.

D'autres scientifiques n'ont pas cherché à approfondir leur doute par crainte de voir leur emploi disparaitre.

Les travailleurs de l'amiante se sont bien ri avec la CGT, des Verts et autres énergumènes qui voulaient interdire l'amiante. Et nos emplois alors ! Non mais.


C'est peut être affligeant mais des centaines de millions d'individus sont prêts à mourir pour leur travail, si vous leur dites la vérité, ils vous traiteront de tous les noms et approuveront toute mesure de quarantaine à votre encontre.

Les mêmes qui vous crachaient dessus, viennent ensuite pleurer quand il est trop tard, quand il commence à mourir.

Que ce soit pour l'alimentation industriel,leurs amis de la mafia du Cancer , les empoisonneurs de la chimie vaccinale, la question des retraites, ce sont à chaque fois les mêmes processus et la même naïveté coupable que l'on retrouve.



"Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " disait Descartes, aujourd'hui, la corruption des individus est tellement bien répandu, que des hommes comme Petit ne peuvent même plus s'appuyer sur une toute petite partie saine de la société scientifique.


Ils n'ont ni conscience, ni science; ils appliquent tels des commerciaux des théories qui ont pour but uniquement de faire vendre. Les nanonparticules renferment des dangers par méconnaissance des conséquences, bien plus mortifères, que les OGM.

Aujourd'hui plus de 800 produits alimentaires contiennent des nanoparticules, qui ont la capacité de 's'introduire dans le cœur des noyaux cellulaires.


Le plus insupportable n'est pas tant la bêtise et l'ignorance humaine si bien répandu.

Ceux-là même à qui vous vous proposez de tendre la main, de partager vos connaissances, de les mettre en garde, preuve à l'appui, vous toisent avec le plus grand mépris, n'hésitent pas à vous calomnier et refont sans cesse confiance à ceux qui les ont tromper jusqu'à les faire mourir !





Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires