Conspiration

Révélation de Hersh: une unité de liquidations dans le monde créée par Bush


L'administration Bush a créé une cellule privée secrète avec pour mission de liquider des dizaines de personnalités anti américaines dans le monde.


Lundi 6 Avril 2009

Révélation de Hersh: une unité de liquidations dans le monde créée par Bush

Leila Mazboudi

Selon le célèbre journaliste d'investigation américain du Newyorker, Seymour Hersh qui s'exprimait au micro de la CNN, cette cellule baptisée " Direction des opérations communes spéciales" a été confiée directement à l'ancien vice-président Dick Cheney.
Cette cellule pouvait agir sans présenter de rapport au congrès qui a très peu été tenu au courant de ce groupuscule. Il lui suffisait d'obtenir un feu vert du président pour pourchasser sa victime dans n'importe quel coin du monde, sans même en informer le chef de le CIA ni l'ambassadeur américain dans le pays visé.
Hersh avait pour la première fois révélé au grand jour la présence de cette unité lors d'un discours prononcé le 10 mars dernier à l'université de Minnesota:" elle se rendait vers le pays concerné, exécutait la mission dont elle est chargée et revenait sur le champ. Elle faisait ceci en notre nom tous " a-t-il alors indiqué.
Toujours selon Hersh, l'administration Bush a chargé cette force de quelques missions qui se sont avérés par la suite basées sur des données erronées. "Certaines d'entre elles ont été particulièrement sanguinaires" a-t-il déclaré.
A noter que Hersh avait il y a deux ans avait dévoilé la présence d'unités secrètes américaines en Iran, et ce lors d'un entretien pour le journal arabophone " al-Khalij" (le Golf).
Il avait également parlé d'opérations de commandos exécutant des ordres d'assassinat ciblés dans une douzaine de pays, notamment en Afghanistan, en Irak, sur les frontières pakistanaises, au Pérou en Colombie, en Erythrée, au Kenya et au Madagascar.
Selon ce journaliste américain, personne ne sait si ces opérations ont été arrêtées, ou se poursuivent encore, soulignant que certaines d'entre elles s'étaient impliquées dans des opérations en Iran.

De plus, assure Hersh, personne dans l'administration Bush ni au Pentagone n'était au courant de ce qui se passait, ni même la commission secondaire du Congrès qui comprend 4 membres ayant le droit d'être informés de toutes les questions secrètes.
Cheney avait refusé une demande du député américain Dennis Cossinitch d'enquêter sur cette question par le biais d'une partie comprenant d'anciens membres de la CIA et du FBI, les défiant de le passer en jugement.
Justement, depuis la fin du mandat de l'ancien président américain, des voix se sont élevées aux Etats Unis exigeant l'ouverture d'une enquête sur les agissements de Dick Cheney et de certains responsables dans l'administration Bush, soupçonnés d'être impliqués dans cette cellule.
Hersh s'était rendu célèbre en 1969 après avoir révélé au grand jour le massacre de Mi Lay au Vietnam, durant lequel 500 civils vietnamiens avaient été tués par des soldats américains.
Par la suite, son livre, "Dommages collatéraux", il s'était concentré sur les violations commises dans la prison d'Abou Ghraïb, en Irak.


Lundi 6 Avril 2009


Commentaires

1.Posté par larguet le 07/04/2009 01:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est de la lâcheté à l'état pure et concentrée. On ne peut faire mieux. C'est d'ailleurs à l'image de ce que faisaient ces minables du Mossad. Ils se disent démocrates, qu'ils acceptent des points de vues différents, et le jour ou vous leur pétez la vérité en face, ils cherchent à vous liquider. A cette allure là, vous allez bouffer votre crotte sans vous rendre compte.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires