MONDE

Réunion secrète entre la CIA et le Mossad, préparation d'une nouvelle guerre?


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 11:41 La guerre à la vérité de l'Ouest


Traduction de l'article original: "Secret CIA-Mossad meeting, preparation for new war?"


Mardi 2 Février 2010

Réunion secrète entre la CIA et le Mossad, préparation d'une nouvelle guerre?
Une réunion secrète entre le directeur de la CIA, Léon Panetta, et de hauts fonctionnaires Israéliens a porté selon les rapports sur le programme nucléaire de l'Iran.  
 
 Lors une visite secrète en Israël Jeudi, on rapporte que le chef de la CIA a discuté du problème nucléaire de l'Iran dans une réunion avec le Premier Ministre, Benjamin Netanyahu, le Ministre de la Défense, Ehud Barak, et le chef du Mossad, Meir Dagan.  
 
 Le déplacement, qui a été à l'origine programmé pour avoir lieu en Mai, suit une récente vague de développements dans le Moyen-Orient qui impliquent fortement des préparations pour un éventuel nouveau conflit militaire dans la région.  
 
 Israël a affirmé avoir augmenté la portée de ses opérations secrètes dans la région, en particulier contre le Liban, l'Iran, la Syrie et le mouvement de résistance Palestinien, le Hamas.  
 
 Cette extension s’illustre dans les récentes remarques du Ministre au Cabinet Israélien, Yossi Peled, dans lequel l'ancien Général d'armée a explicitement dit qu'une autre confrontation avec le mouvement de résistance du Liban, Hezbollah, était presque inévitable.  
 
 Le Premier Ministre Libanais, Saad Hariri, a répondu à ces propos Jeudi, disant que les menaces d'Israël contre le Hezbollah sont perçues comme des menaces contre le Liban.  
 
 « Nous considérons les menaces Israéliennes contre le Liban comme étant une menace pour le gouvernement Libanais dans son ensemble, plutôt que contre une personne en particulier », a déclaré Hariri lors d’une conférence de presse commune au Caire avec le Président Egyptien, Hosni Mubarak, selon Reuters.  
 
 Pendant ce temps, des officiels du Hamas ont déclaré qu'ils ont la preuve concrète que l'agence de renseignement Israélienne, le Mossad, a perpétré le récent assassinat d'un haut commandant du Hamas, Mahmoud Al-Mabhouh, à Dubaï le 20 Janvier.  
 
 Leurs propos ont été en quelques sortes soutenues par le chef de la police de Dubaï, Dhahi Khalfan.  
 
 « C'a peut être le Mossad, » a déclaré Dimanche le chef de la police, Dhahi Khalfan, cité par l’AFP.  
 
 S'ajoutant à la polémique, des sources du parti au pouvoir Turc ont indiqué Samedi au journal Russe, Mignews, que des agents d’espionnage Israéliens ont lancé une station de surveillance électronique avancée à partir du quartier général de l’Armée à Ankara pour maintenir une surveillance sur les réseaux de transmission en Iran et en Syrie.  
 
 Selon les sources qui s’exprimaient sous couvert d'anonymat, la station de Renseignement est seulement contrôlée par du personnel du renseignement Israélien et est devenue en dehors des limites autorisées pour les membres du gouvernement Turc.
 
 Depuis des années, les politiciens Israéliens menent une vague d’opérations secrètes et d’attentats terroristes dans de nombreux pays, comprenant la Jordanie, la Syrie, le Liban, l'Iran, la Suisse, et les USA.  
 
 Cependant, la plupart des opérations d'espionnage Israéliens ont été récemment concentrées sur le gouvernement de Téhéran, en grande partie en raison des activités d'enrichissement de l'uranium de l'Iran, que Tel Aviv cherche à dépeindre comme étant une menace mortelle.  
 
 Tel Aviv, dont on rapporte qu’il dispose lui-même d’un arsenal de 200 têtes nucléaires, accuse l'Iran de développer des armes nucléaires et menace régulièrement de réduire les sites d'enrichissement du pays en poussière.
 
 Ceci alors que l'Iran, à la différence d'Israël, est un membre du Traité de Non Prolifération nucléaire et a ouvert ses équipements d'enrichissement à l'inspection de l'ONU.  
 
 Samedi, le conseiller présidentiel US, James Jones, a rejeté les perspectives d'une attaque Israélienne contre l'Iran.  
 
 Bien que les hauts fonctionnaires US nient normalement avoir le moindre plan pour monter une nouvelle guerre dans la région, il y a récemment des indices forts indiquant le contraire.  
 
 Le New York Times a rapporté Samedi que Washington augmentera sa présence militaire dans le Golfe Persique – officiellement pout booster ses capacités de défense contre d’éventuelles attaques de missiles Iraniennes.  
 
 Pendant ce temps, le Président US, Barack Obama, a approuvé le déploiement de nouveaux équipements de combat, comprenant des systèmes de missiles avancés et des navires de guerre spéciaux, dans la région.
 
 Lien de l'article original:
http://www.presstv.ir/detail.aspx?id=117579&sectionid=351020202



Mardi 2 Février 2010


Commentaires

1.Posté par Terviseks le 02/02/2010 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout se met en place petit à petit... Reste plus que la déclaration du président iranien du 11 Février.

Tout le pays satellites US ont des batteries de missiles anti-missiles. La chaîne de commandement israélienne est en état d'alerte avancée. On pourrait presque être sûr que si l'Iran annonce qu'il va envoyer des satellites de communication en orbites et qu'il le lance le jour même, pas mal d'anti-missiles vont les descendre sous pretexte que ce sont des essais de missiles balistiques..

1/ Au pire, l'Iran pourrait mettre un peu de produit radioactif dans un de ces missiles (en plus d'un satellite en carton), attendre que leur missile se face abattre et proclamer que les US/Israel/ on voulu les empoisonner...

2/ plus machiavélique : l'Iran pourrait vraiment mettre une tête nucléaire dans un des missiles :
- si pas d'interception, ils pourront clâmer haut et fort qu'ils ont des missiles nucléaires et le faire exploser dans un désert ou la mer
- si interception, ils pourraient le faire exploser quelques microseconde avant l'interception et proclamer que les US/Israel les ont attaquer avec des armes nucléaires....

Quoi qu'il en soit, on serait bien dans la merde...



2.Posté par contest-a-terre le 02/02/2010 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Terviseks tu racontes n'importe quoi, c'est israel le pays machiavélique et ici tout le monde le sait...

3.Posté par Tristesse le 02/02/2010 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et le problème nucléaire Israëlien on fait quoi pour protéger le monde ??

4.Posté par contest-a-terre le 02/02/2010 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tristesse, pour se protéger des israeliens tu dois te soumettre à eux...

Ce qui signifie accepter l'injustice comme REGLE UNIVERSELLE...

5.Posté par said le 02/02/2010 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

de toutes façons ce n est pas leurs interets aux americains de tenter quoique ce soit
car la region s embraserai l irak ne restera pas les mains liees et le hezbollah occupera israel pour le rappeler a la realitee quotidienne et ce coup ci le hezbollah ne va pas leurs faire de cadeaux

6.Posté par Gwen le 02/02/2010 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Terviseks

Désolé mais tu fais erreur. L'Iran ne fera pas ça, les trucs d'attentats sous fausses bannières etc... c'est pas l'Iran les spécialistes

Maintenant je me demande comment ça va se passer pour l'Iran car l'étau se resserre, ils sont entourés de bases américaines, les services secrets occidentaux s'ingèrent dans les affaires internes du pays (créant manifestation, assassinat de scientifique), les médias décrivent l'Iran à leur sauce et tout le monde ou presque est persuadé que l'Iran souhaitent se procurer l'arme atomique

bon courage aux iraniens car vous me semblez cerné, heureusement vous avez le soutien d'autres pays et notamment en amérique latine. Quand à moi pour vous aider, j'essaye de faire comprendre aux gens que je connais ou que je croise qu'ils se plantent totalement et que l'Iran ne représente aucune menace bien au contraire

7.Posté par Terviseks le 02/02/2010 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ contest-a-terre

Je ne vois pas en quoi je te contredis...
Mes deux scénarios mettent en avant le fait que l'Iran a là un moyen de gagner sur les deux tableau(offensif / défensif) avec la stratégie que j'y ai décrite.

Après pour ce qui est des différents ethnico-religieux-culturo-haineux, je m'en contrefiche royalement, ou tout du moins je ne m'y intègre pas, tout ce qui m'intéresse ici c'est l'aspect stratégique et géopolitique immédiat - entre 15 jours et 1 mois.

C'est clairement un monde à plusieurs niveaux :
- le bas niveau, où on essaye de lobotomiser les gens en leur faisant croire à une implication religieuse/ ethnique / politique... blablabla. Ces gens seront de parfaits soldats chair à canon
- niveau moyen, là c'est plus compliqué car ces gens se doutent qu'il se passe quelque chose de pas clair et arrivent à penser sans leur coeur (affection) ni leurs croyances religieuse / politique / ethniques. Ceux là il faut leur faire croire qu'ils ont découvert un complot quelconque (OVNIS, ET, MHD, NOM) et que, eux, les privilégiés, ont découvert. Ensuite on leur fait croire qu'ils se battent contre ceux qui ont fabriqué ce soit-disant complot.
- niveau élevé : là j'aimerai bien les connaitre car ce sont les grands penseurs. Evidement pas ceux du NOM, car ils ne sont pas assez bêtes pour se mettre sous les feux des projecteurs alors ils utilisent des par-feux, des fois que ça tourne mal.

En gros, tant que la religion occupera le coeur des gens, qu'il y aura des églises, temples, mosquées, ce sera le bordel. Une fois que les gens auront fini de vouloir se convertir les uns les autres et comprendront qu'ils feraient mieux de penser par eux même ça ira mieux. Et s'ils croient vraiment en quelque chose rien ne leur interdit de se réunir entre amis, en petit groupe pour discuter de leur foi.
A partir du moment où il y aura des institutions religieuses, nationales et internationales ce sera le bordel. L'appartenance à une telle ou telle religion devrait être une considération personnelle, que l'on fait en son fort intérieur. Dès que l'on mélange pouvoir, argent et religion c'est le bordel.
Toutes les religions monothéistes ont commencé avec un messie/prophète qui ne parlait qu'à des petit groupes, sans grande institutions derrière eux. Une fois qu'on élabore une institution religieuse c'est le bordel.
Il en va de même pour l'appartenance ethnique.
Pour la politique c'est différent, encore faut-il que la politique s'affranchisse des piliers de la religion et de l'ethnie, vu que ce sont des domaines personnels.

Si tout le monde comprenait ça et arrêtait de se faire manipuler par ces institutions ce serait déjà un grand pas pour l'humanité et supprimerait une bonne part de conflits...
Reste après le problème de l'argent et du pouvoir !

8.Posté par CONTEST-A-TERRE le 02/02/2010 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TERVISEKS, tu te prends pour un intellectuel en reniant les religions monothéistes alors c'est toi qui te fait manipuler, si on n'avait pas abandonné les valeurs religieuses on n'en serait pas là justement avec tout ce bordel...

9.Posté par Terviseks le 02/02/2010 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Gwen :

"l'Iran ne représente aucune menace bien au contraire"

L'Iran est une république islamique..
République = politique
Islamique = religion.

Théoriquement la politique devrait être séparée de la religion sous peine de devenir un régime répressif.
Pourquoi ne pas créer un parti en France pour faire une République des Croisés, ou encore République de l'Inquisition, ou République Chrétienne. Je suis sûr que pas mal de gens quitteront le pays !
ou encore mieux, en Chine, on pourrait faire une République Maoïste et aux States une république WASP ! Quel beau merdier ce serait ! il ne faudrait même pas un an pour que ça dégénère !

Comme je l'ai dit précédemment, la religion est une question personnelle qui ne devrait pas intervenir en politique !

10.Posté par SHARAF le 02/02/2010 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au lieu d'aller sur la lune , ils préfèrent marcher sur le sol de la R I d'Iran !
c'est juste aujourd'hui qu'ils renoncent aux conquêtes spatiales ? Curieux ? non ?
ça devient limite cette main tendue du grand Satan séducteur ...
Tout à fait , l'injustice et l'humiliation* comme nouvel ordre mondial : La hugra* mondial.
Je souhaite être paranoïaque ces temps-ci et que cette horreur soit écartée de nous ...
Ils sont devenus réellement FOUS ces monstres sionistes !
- - - à l'image de l'ambassadeur Turc filmé en situation humiliante et soumise pour les télés du monde !
Rien n'est fait comme par hasard dans cette folie meurtrière annoncée ?!

11.Posté par Terviseks le 02/02/2010 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Contest-à-Terre

Et bien non, je suis croyant et un vrai. Sauf que je fais la différence entre croyance et politique.
La politique sert à faire fonctionner la vie de la cité, tandis que la Foi, sa croyance, sert à faire fonctionner son âme.
Dans ce système je n'interdit aucune religion, je dis juste que ça doit être un choix personnel, quitte après à demander des informations à des personnes qui s'en sont fait un metier ( Prêtre, Immam, Curé, Moine...).

Si ce système fait peur, c'est juste qu'il permet au gens de se libérer du poids des institutions religieuses tout en se rapprochant de la religion.

La religion c'est bien (Maoïste, Chrétien, Musulman, tribale, Polythéiste; etc... )
Les institutions religieuses : à quoi ça sert ? hormis de diriger des gens, de les forcer à croire sous peine de les tuer (Inquisition... Choix des livres bibliques (cf Concil de Nicé).. rien que pour la chrétienté.. après pour les autres il doit aussi avoir des gens qui ont décider quoi garder ou pas...)

En quoi je renie la religion ? En quoi ce que je dis exclue les religions polythéistes ?

12.Posté par MACBERNIC le 02/02/2010 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Pourquoi ne pas créer un parti en France pour faire une République des Croisés, ou encore République de l'Inquisition, ou République Chrétienne. Je suis sûr que pas mal de gens quitteront le pays !
ou encore mieux, en Chine, on pourrait faire une République Maoïste et aux States une république WASP !"

lol il es vraiment rigolo celui la
tu nous décris le monde tel qu'il existe
mais shuuuut faut pas le dire

13.Posté par Saber le 02/02/2010 18:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


C'est quoi l'âme humaine ? un moteur diésel ?

14.Posté par davidel le 02/02/2010 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ou dans le sionistan une republique rabbinique... n'est ce pas

15.Posté par Gwen le 02/02/2010 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Gwen :

"l'Iran ne représente aucune menace bien au contraire"

L'Iran est une république islamique..
République = politique
Islamique = religion.

Théoriquement la politique devrait être séparée de la religion sous peine de devenir un régime répressif.


Je ne vois pas pourquoi tu me parles de religion.
Quand je dis "l'Iran ne représente aucune menace bien au contraire", je veux dire par la que l'Iran n'est en aucun cas hostile, ils ne cherchent pas la guerre. L'Iran en collaboration avec le Vénézuela a signé un partenariat pour la production de denrée alimentaire afin d'aider les pauvres du monde entier.

Donc en gros rien que par cet exemple ce que tu dis ne vaut rien. C'est facile de stigmatiser l'Islam sans cesse

http://fr.rian.ru/world/20091126/185569442.html

"Caracas et Téhéran promouvront leurs contacts dans la production de denrées alimentaires, dans le cadre de la lutte conjointe contre la pauvreté et la sous-alimentation à l'échelle mondiale."

16.Posté par Alexndre le 02/02/2010 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J’aimerais savoir que font les USA dans le Golf persique ?

Est-ce que les USA sont maîtres du monde ?

Est-ce quelqu’un leur a donné un mandat pour s’ingérer dans l’affaire de l’Iran ?

Est-ce que l’Iran a demandé quelque chose aux USA?
NON, NON, et NON.

Alors les USA occupez vous de ce qui vous regardent et laissez tranquille l’Iran, un pays lointain qui ne vous demande rien.

17.Posté par Terviseks le 02/02/2010 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Gwen

dans Iran République Islamique ce n'est pas moi qui est décrit la constitution du pays ni qui me suis auto proclamé république islamique !
Ce sont les dirigeants eux-même, bien avant ma naissance !

18.Posté par Un journaliste Indépendant le 02/02/2010 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Recevant le prince héritier du Qatar, le cheikh Tamim bin Hamad Al-Thani, le président Mahmoud Ahmadinejad a estimé que "les Occidentaux ne veulent pas de relations amicales entre pays de la région. Leur vie dépend des querelles et de l'insécurité". "Les ennemis veulent étendre le feu de la guerre à la totalité de la région pour régler leurs propres problèmes politiques et économiques", a ajouté Ahmadinejad.
Le président du Parlement iranien, Ali Larijani, avait jugé que renforcer leur arsenal dans cette zone ne ferait que causer plus de problèmes aux forces armées américaines.
"Les pays de la région doivent savoir que ce spectacle de marionnettes, présenté par les Etats-Unis, au prétexte d'améliorer la sécurité dans la région, n'est rien d'autre qu'un stratagème politique visant à renforcer la présence militaire américaine, au détriment des autres pays", a dit Ali Larijani, exhortant les pays voisins à ne pas se laisser "tromper par les tactiques anti-iraniennes des Etats-Unis".

19.Posté par Taleb le 02/02/2010 20:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les sionistes offre le Prix Nobel de la Paix à Obama pour faire de la guerre.

Vous vous souvenez depuis mars 2009 les médias nous en cassés les oreilles avec la main tendue des USA envers l’Iran ?
Que de mensonges.

La seule solution pour éviter la guerre et un génocide dans la région est que les peuples Européens et américain se révoltent contre leurs gouvernements dominés et dirigés par les sionistes.

20.Posté par SHARAF le 02/02/2010 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne jamais oublier de l'esprit que le système dit "islamique en langue arabe " , n'a aucun
rapport avec l'idée que l'on se fait de la RELIGION en langue occidentale moderne
où seules les 2 religions "Judéo-chrétiennes romaines " cohabitent avec la laïcité, or
l'islam est resté dans son esprit spirituel oriental d'origine . Dans la voie ( dhiâna )
islamique ( paisiblement sous autorité du Plus Haut : Allâh ) , la religion est la partie
personnelle de la pratique cultuelle qui se limite à la contemplation méditative dite en
arabe : Al'ibâdah = Les cinq obligations pour tout muslim ...c'est trop simpliste ainsi ?
L' islâm est une Voie Spirituelle Totale qui englobe et inspire toute activité existentielle , ce ne sont pas nous qui parlons de l'islâm ou du Très Haut , mais tout le contraire ! ...etc
L' islâm n'est pas contre la laïcité moderne , elle n'a pas de sens pour lui puisque il n' y a pas d'église et de curé dans la Voie Islamique , personnellement je préfère les
mots "Paisible ou Croyant )... si non redéfinir notre terminologie islamo-française !?
Ainsi en islâm , à chacun sa fonction propre et le spirituel est partout exprimé en actes
d'excellence et de paix entre tous .
-Lire cet excellent ouvrage de Sayyed Hossein Nasr : Islam, perspective et réalité ,
chez Buchet / chastel Paris 1975 . / (Ce n'est pas de l'orientalisme ni du mot à mot
du catéchisme wahhabite largement diffusé par du pétrodollard ) .
De la bonne lecture .


21.Posté par pessias le 02/02/2010 23:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

article de propagande , la propagande est partout de tous les cotés , pas besoin de réunion en israel entre le mossad et les usa le téléphone suffit , perso j'y crois pas , déjà qu'obama demande un renforcement des forces de l'otan en Afghanistan 30 000, je ne le vois pas en pleine crise faire la guerre en Iran , le peuple américain n'acceptera pas cela .pour avoir une analyse concrète il faut toutes les informations , ils nous en manquent énormément ,blair se fait griller a Londres peut être demain bush et les usa ,politiquement ils ne peuvent pas trop foncer a moins de faire couler le dollar , la ca serait idéal pour déclarer la guerre a l'Iran , tout le peuple occidentale serait en panique ils pourraient leur dire que le seul moyen de relancer l'économie est d'attaquer l'Iran
un peu la même technique de peur pour relancer les banques a coup de milliards , le mensonge le système va tomber , comme nous dépendons tous du système , personne ne va vraiment manifester son opposition .

attaquer l'Iran de plein fouets par une excuse de fautes militaire ne prendrait pas , ils se doivent de préparer le peuple occidentale avant .le 11 février c'est dans 9 jours .comme un 11 septembre déjà que plus personne ne croit aux attentats du 11 septembre.ca parait trop gros , ils vont attaquer mais ce moyen d'attaque est trop flagrant pour être fait .

22.Posté par duperrier le 03/02/2010 07:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est exactement les même préparatifs ,que février 2003 ,malheureusement les peuples ne peuvent plus bouger,à écouter Alex Jones ,ils arrêtent les Citoyens pour des banalités ,comme en France pour des Mots ,ils font payer des sommes fabuleuse,ou retirent les Charges de leur Profession ,C'est chacun pour soi Dieu pour tous
Obama arrête le programme de la Lune ,peut-être qu'ils ont une crainte que cela soit découvert qu'ils n'ont jamais posé un pied sur la Lune ,Mais beaucoup de Morts pour le camouflage ,Et pour augmenter le programme de l'Armement Nucléaire ,
Comment peut-on croire que nous puissions continuer à vivre à évoluer ,la jeunesse ne trouve pas d'emploi ,les Chômeurs seront bientôt plus nombreux que ceux qui travaillent,avec la suppression de milliers d'emplois ou il faudrait embaucher les Hôpitaux, à partir du moment ou cela revient plus cher de faire travailler le peuple que de lui accorder des tickets d'alimentations ,ou comme chez nous les bonne oeuvres
Non les peuples ne se révolteront pas ils ont accepté ,et accepte les injustices les plus indigne ,
je me pose cette question Es-que les Soldats ne sont pas vaccinés avec une puce,pour le jour J ,
ils n'attaqueront pas avant que l'Avion Appartement de Sarkosy soit livré ,
Es-qu'il est prêt ,en pleine déconfiture du Pays s'offrir ce LUXE ça veut tout dire

23.Posté par REZ001 le 03/02/2010 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A quoi joue la direction iranienne ?
2 janvier 2010 - 12:22

2 janvier 2010 (Nouvelle Solidarité) – Lors d’une manifestation progouvernementale, l’ayatollah Ali Khamenei, l’actuel Guide suprême de la révolution islamique, a dénoncé les dirigeants de l’opposition comme des « maharab », un mot persan désignant « ceux qui agissent contre la volonté de Dieu ».

Une source américaine basée en Iran y voit une menace de mort à peine déguisée contre les dirigeants d’une opposition à l’origine des manifestations récentes qui ont rappelé la réalité de son existence.

De nombreux observateurs attribuent le meurtre de Seyed Ali Mousavi, le neveu de l’ancien candidat aux élections présidentielles de 2009, Hussein Mousavi, aux milices bassidjis déployées par le régime pour traquer et abattre les opposants. Le commandant Ahmed Reza de la police iranienne a déclaré que l’assassinat par arme à feu est suspect puisque la police n’était pas équipée d’armes à feu. Pendant les manifestations de juin et de juillet, il semblerait que seuls la milice bassidjis et les agents des Corps des gardiens de la révolution islamique (GRI ou Pasdarans) étaient armés.

Les dirigeants de l’opposition ont fait savoir qu’ils ont eu vent de l’existence de « commandos de la mort » grâce à des informations provenant de l’intérieur des Pasdarans. Certains Pasdarans refusent que le conflit actuel ne dégénère en guerre civile générale et contestent la confiscation du pouvoir par Khamenei et Ahmadinejad sans pour autant vouloir un changement de régime.

« C’est le rôle de l’armée qui sera désormais déterminant », avoue une autre source. « Si l’armée se rallie à l’opposition, les tenants de la ligne dure seront devant un choix difficile. Il n’est pas sûr que le régime est prêt à déclencher une guerre civile sanglante ».

Parmi les experts, le débat fait rage : la faction dure des Pasdarans cherche-t-elle délibérément une confrontation avec Israël afin d’asseoir son propre pouvoir et en créant le prétexte idéal pour museler toute opposition ?

Dans une tribune publié par Le Figaro, François Géré, le directeur de l’Institut français d’analyse stratégique (IFAS) estime pour sa part que dans ce contexte, toute politique de durcissement des sanctions, notamment envisagé par le Conseil de sécurité de l’ONU, « serait contre-productive : elle fournirait un argument aux gardiens de la révolution pour utiliser à leur profit un sentiment national qui s’est détourné d’eux. Aujourd’hui, les plus durs parmi les pasdarans et les chefs des milices bassidjis courent le risque d’un isolement politique. Le recours à la violence et les manquements aux principes de la république islamique ont provoqué l’union des modérés, des réformateurs, des libéraux, de la bourgeoisie et des ouvriers ».

Le professeur Géré, pense qu’il est « impératif de reconsidérer les sanctions (…) Le Conseil de sécurité devrait sans tarder déclarer un moratoire sur les sanctions jusqu’au retour d’une stabilisation pacifique en Iran ».

Pour d’autres observateurs, les Pasdarans cherchent à consolider d’ici 12 à 18 mois leur mainmise totale sur les principaux ministères et l’économie iranienne. S’ils y arrivent, même le guide suprême Khamenei sera mis hors jeu.

Des spécialistes militaires de la région estiment qu’une éventuelle attaque israélienne ne se limitera pas à l’usage de l’armement conventionnel. « Israël ne peut pas endommager efficacement l’Iran sans utiliser l’arme nucléaire », avertit un spécialiste.

Lyndon LaRouche a averti cette semaine qu’Ahmadinejad, en poussant toute la région dans une guerre permanente, se comporte de fait comme un agent britannique, de concert avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, « un autre avoir britannique ».

Toute la dynamique de guerre qui enflamme cette région est « made in London », souligne LaRouche. « La monarchie britannique, y compris la Reine, tous ont pété les plombs après l’échec cuisant du sommet de Copenhague. Dans ces conditions, ils sont capables de déclencher une troisième guerre mondiale
Le Turkménistan réserve ses fournitures de gaz à la Chine, la Russie et l'Iran
La géopolitique des pipelines à un tournant capital
par M. K. Bhadrakumar *

Le 6 janvier 2010, l'Iran et le Turkménistan inauguraient le gazoduc Dovletabat-Sarakhs-Khangiran, un projet commun D'UNE Ampleur exceptionnelle. Ce grand pas en avant Véritablement Pourrait bouleverser la donne Dans le «Grand Echiquier» pour le contrôle de l'énergie: les États-Unis Sont mis hors-jeu par Concurrents Leurs derniers CES sans que ne provoquent les agressions et les effusions de sang dont Les États-uniens responsables s'étaient rendus au cours Seules des opérations de sécurisation des routes d'accès. SI L'avenir de l'énergie en soi non trouvé Pas dans le pétrole Mais dans le gaz, alors le contrôle du Proche-Orient bien par Pourrait passer Celui du Bassin de la Mer Caspienne.

--------------------------------------------------------------------------------

GUERRE MONDIAL 3 AISSI ARRIVE SUR TERRE VERS 2010 VOIR 2011
IRAN AVEC LES RUSSE LA CHINE LE JAPON ET AURES PAYS DU MONDE
Toutes les versions de cet article:
POUR LA GUERRE MONDIAL 3
LES USA ISREAL ET EUROPE ET AUTRES PAYS DU MONDE

Approvisionnement en énergie
CentCom: Contrôle du «Grand Moyen-Orient»
Pacom: Contrôle de l'Asie et de l'Océanie


Le Président du Turkménistan, Gurbanguli Berdymukhamedov (au centre) et son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad (à gauche) s'entretenant avec Ahamed Mohamad Ali, Président de la Banque Islamique de Développement (à droite) Lors de la cérémonie d'inauguration du nouveau gazoduc (Achgabat, au Turkménistan, 6 janvier 2010). En janvier dernier, l'inauguration du gazoduc Dauletabad-Sarakhs-Khangiran dépendantes Dans le Nord de l'Iran, le Bassin de la Mer Caspienne aux gisements gaziers turkmènes est sans doute passée inaperçue Dans la Cacophonie occidentale médiatique, pour qui le régime islamique de Téhéran fils vit Apocalypse Now.

L'événement est lourd de messages Concernant la Sécurité de la Région. En l'espace de trois semaines, le Turkménistan un Décidé d'Attribuer la Totalité de ses exportations de gaz à la Chine, la Russie et l'Iran: il est moins d'Autant Intéressé par les Projets de traces Proposés par les États - Unis et l'Union Européenne. Entendons-nous au loin les notes d'Une symphonie jouée de concert par la Russie, la Chine et l'Iran?

Ce gazoduc, long de 182 km, une Modestement démarrer Beau Avec une Capacité de 8 milliards de mètres cubes (8 G.m3) de gaz, sa Capacité annuelle n'en est pas moins de 20 G.m3. Ce satisferait volume, en Iran, Les Besoins des habitants de la plaine côtière de la Mer Caspienne et permettrait à Téhéran de réserver à l'exportation, la production des puits gaziers Exploités Dans le sud de territoire fils. Le contrat Pleinement satisfait les deux parties: Achgabat s'assure portes à un marché SES; Le Nord de l'Iran N'a plus d'une Réduire sa consommation par Crainte des pénuries en hiver et Téhéran affect Peut Donc ses un excédent l'exportation. De plus, via l'Iran, le Turkménistan Peut Développer d'autres voies de transport vers le reste du monde. Aussi l'Iran peut-il espérer Pleinement jouir des avantages de sa parfaite position géographique pour servir les exportations de terminal Gazières aux turkmènes.

Nous assistons à Une redistribution des cartes de la coopération énergétique au niveau régional Qui N'a Que faire des «supermajors» du pétrole [1]. Comme d'Accoutumée, La Russie Mène le jeu, la Chine et l'Iran Suivent L'exemple. La Russie, l'Iran et le Turkménistan Occupant respectivement le premier, le deuxième et le quatrième rang mondial pour ce Qui est des Réserves de gaz. Par ailleurs la Chine va s'imposer, au cours de ce siècle, le grand pays importateur par excellence. Tout cela une des capitales Conséquences sur la stratégie globale des Etats-Unis.

Le gazoduc Construit par l'Iran et le Turkménistan fait fi de la politique américaine envers l'Iran. Les Etats-Unis menacent l'Iran de nouvelles sanctions et prétendent que «Téhéran se Trouve De plus en plus isolé.» Mais sur l'Malgré voit tout Mahmoud Ahmadinejad parcourir l'Asie Centrale à bord de son jet présidentiel, être accueilli sur un Tapis rouge à Achgabat Par son homologue Gurbanguly Berdymukhammedov, et devant nos yeux émerger un nouvel axe économique. La diplomatie coercitive des Etats-Unis N'a pas Porté ses fruits. Le Turkménistan, dont le produit national brut Atteint 18,3 milliards de dollars, une brave l'unique superpuissance (au PNB de 14,2 milliards de dollars - 14,2.1012 ou 14 200 milliards). Pire encore, IL a traité le dossier Comme une affaire courante.

Ce drame Comporte aussi ses ramifications. Pour commencer, Téhéran affirme Avoir scellé un accord avec Ankara exportateur pour le gaz turkmène vers la Turquie en passant par le gazoduc existant, long de 2 577 km, dépendantes de Tabriz, dans le Nord de l'Iran, et Ankara. On le voit, la Turquie Mène sa politique étrangère indépendante de Manière, aspirant à devenir elle aussi Une plaque tournante Dans la distribution de gaz vers les marchés européens. L'Europe Pourrait Ainsi perdre la bataille Qu'elle Mène pour s'octroyer un accès direct aux Réserves du Bassin de la Mer Caspienne.

Deuxièmement, la Russie Semble ne pas s'inquiéter à l'idée que la Chine des sources d'approvisionnement énergétique Trouve Asie Centrale. La demande européenne de gaz russe et d'une goulotte Les Pays producteurs d'Asie Centrale s'installent sur le marché chinois. La Russie ne Devrait connaître aucun problème d'approvisionnement en particulier Conséquence des importations chinoises (que ce Soit Pour ou sa consommation intérieure pour ses exportations). Suffisamment Elle est bien implantée sur le marché de l'énergie en Asie Centrale, et autour de la Mer Caspienne, pour toute ÉVITER Pénurie d'énergie.

Ce importe Qui Plus que tout, pour la Russie, c'est de ne pas voir s'éroder son statut de fournisseur de premier d'énergie vers l'Europe. Tant que les pays producteurs d'Asie Centrale ne manifestent Aucune demande pressante pour la construction de nouveaux pipelines transcaspiens sous tutelle américaine, la Russie N'a rien à redire.

Au cours de sa récente visite à Achgabat, le président russe Dmitri Medvedev a une normalisation des relations entre les La Russie et le Turkménistan au sujet des questions énergétiques. Ce resserrement des liens avec le Turkménistan CONSTITUE Une avancée majeure pour les deux pays. Premièrement, le réchauffement de relations Significant Leurs permet au Turkménistan de Maintenir l'exportation vers la Russie d'un volume annuel de 30 G.m3 de gaz. Deuxièmement, pour citer Medvedev: «Pour la première fois dans l'histoire des relations Qui unissent la Russie et le Turkménistan, la base de calcul de prix pour l'approvisionnement en gaz sera Elaborée de Manière absolument comparables A Celle des marchés européens». Certains l'commentateurs russes affirment que Gazprom ne Tirera aucun profit à acheter le gaz turkmène et qu'en outre, si Moscou une accepté de payer le prix fort, c'est d'Abord Parce que le Kremlin est résolu à ne pas laisser un seul mètre cube de gaz à la disposition d'autres projets de gazoducs, et surtout pas le Nabucco, un projet Soutenu par les États-Unis.

Troisièmement, et Contrairement à ce que distille la propagande occidentale, Achgabat ne voit Pas dans le gazoduc chinois Une solution de remplacement à Gazprom. La politique des prix pratiquée par la Russie CONSTITUE Une garantie que l'ONU demeure irremplaçable pour le client Turkménistan Gazprom. Les Négociations sur le prix de vente du gaz attribué à la Chine se poursuivent, mais le tarif final ne Pourra jamais russe concurrencer l'offre.

Quatrièmement, la Russie et le Turkménistan Ont réitéré Leur engagement pour DÉVELOPPER LE gazoduc transcaspien le long de la côte Est de la Mer Caspienne Jusqu'à la Russie, dont la Capacité atteindra 30 G.m3. A l'évidence, aux Grâce Réserves turkmènes (et Kazakhs), la Russie Espère centreur de plus grandes Quantités de gaz naturel en provenance d'Asie Centrale.

Cinquièmement, Moscou et Achgabat Also SE Sont entendus pour construire conjointement un gazoduc Est-Ouest dépendent tous les puits de gaz turkmènes à un même réseau AFIN de permettre l'acheminement de gaz vers la Russie, la Chine et l'Iran depuis n'importe Quel gisement.

On le voit bien, Dans le contexte d'intensification des avancées américaines en Asie Centrale, la visite de Medvedev à Achgabat N'est Pas Sans Conséquences sur la sécurité de la région. Lors d'Une conférence de presse commune avec Medvedev, Berdymukhammedov déclarait que Moscou et Achgabat partageaient Une vision générale sur la situation de la zone, en particulier à propos de l'Asie Centrale et du bassin de la Mer Caspienne. IL a Also Souligné Le fait que les deux pays ne considèrent pas la Sécurité de l'ONU sans Envisager Celle de l'autre. Medvedev confirmait quant à lui la similitude de Leurs analyses, unanimement partagées, sur les sujets critical and their Volonté Ensemble de travailler.

En cherchant à la Contourner une politique de laisser la, Russie Chine sur le bas-côté et à isoler l'Iran, la stratégie diplomatique de développement des pipelines mise en œuvre par les États-Unis dans la région de la Mer Caspienne N'a pas fonctionné . La Russie Prévoit à présent de son doubleur de l'importation du gaz en provenance d'Azerbaïdjan, davantage Ainsi les Occidentaux entravant les efforts pour faire de Bakou un fournisseur du Nabucco. Aux côtés de la Russie, l'Iran émergent en TANT qu'importateur azerbaïdjanais de gaz. En décembre, l'Azerbaïdjan signait un accord pour Deliveries du gaz à l'Iran via le gazoduc Kazi-Magomed-Astara Qui s'étend sur 1 400 km.

Le moteur de CES Développements Est L'irrépressible élan pris par le South Stream et North Stream Le russes, Qui alimenteront en gaz de l'Europe du Nord et du Sud. Les obstacles ErigeS contre le North Stream Ont Été levés après le feu vert, sur le plan environnemental, du Danemark (en octobre), de la Finlande, de la Suède (en novembre) et de l'Allemagne (en décembre). Les travaux de construction du gazoduc démarreront au printemps.

Gazprom, les industriels allemands E. ON Ruhrgas et BASF Wintershall, et Gasunie, Une entreprise néerlandaise de transport gazier, Ont investigations ensemble 12 milliards de dollars pour la construction du gazoduc Nord Stream, dont le parcours evite le tracé des voies de transit datant de l'époque soviétique traversant l'Ukraine, la Pologne et la Biélorussie. Long de 1 220 km, il part du port de Vyborg dans le Nord-Ouest de la Russie, passe sous la mer Baltique et débouche Dans le port allemand de Greifswald. La Capacité de 27,5 G.m3 (par an) sera «atteinte l'année prochaine avec la mise en service d'un tronçon du premier ministre, avant de doubleur en 2012. Le Nord Stream va Profondément affect La géopolitique de l'Eurasie, les équations et les liens transatlantiques entre la Russie et l'Europe.

De Évidence toute, l'année 2009 A ETE Une année historique Dans la «guerre de l'énergie». D'Abord, l'inauguration du gazoduc par le président chinois Hu Jintao le 14 décembre, ensuite, Celle du pétrolier stationnement près du port de Nakhodka, en Sibérie Orientale par le Premier Ministre Vladimir Poutine le 27 décembre (l'oléoduc Qui le rejoint et Qui relie les gisements nouveaux de la Sibérie orientale à la Chine et aux nouveaux marchés asiatiques sur le Pacifique, pour un budget conséquent de 22 milliards de dollars), et enfin, Celle du gazoduc iranien Ahmadinejad par le dernier 6 janvier. Subtilement, c'est presque toute la carte énergétique de l'Eurasie et de la Région de la Mer Caspienne Qui S'est vue redessinée.

L'année 2010 démarre sur cette fascinante interrogation nouvelle: la Russie, la Chine et l'Iran vont-ils Coordonner Prochaines Leurs actions ou, au moins, their interests Harmonisateur conflictuels




24.Posté par archangel of justice le 03/02/2010 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

REZ001, a quoi bon tant des paroles? Montrer quoi? Il n'est rien a montrer; il s'agit ici bien simplement d'une nouvelle preparation de guerre, comme fut autrefois ceux de la Roumanie, du Coree, du Vietnam, de la Republique Dominicane, du Chili, d'Iraq, de la Serbie, Afganistan, precedé comme toujours par l'attaque des media et de bloggers, comme c'est ton cas aussi. Tous ces guerres menées par Le Mechant au nom de la democratie et la liberte; la liberte de se prostituer spirituelle. Celui-ci vit ses derniers jours.... Une force terrifiante se prepare pour l'aneantir definitivement. Malheur à ceux qui obeissent au Mechant... car ils ont choisi de servir au mechant et de rejeter le Fils de l"Homme, Jisus Hristos...

25.Posté par Monde le 03/02/2010 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Monde
L'Iran crée de nouvelles armes pour riposter aux Etats-Unis (agence)
© REUTERS/ Fars News/Handout
MOSCOU, 2 février - RIA Novosti
Sur le même sujet

* Armes saisies à Bangkok: l'Iran nie être le destinataire (officiel)
* Iran: les acquis de l'aérospatiale dévoilés lors de la fête de la Révolution (agence)
* Nouvelles sanctions US: l'Iran poursuivra son programme nucléaire (diplomate)
* Golfe: l'Iran menace de frapper au missile les bâtiments US (agence)
* Iran: annulation de la rencontre des Six prévue pour samedi (source à l'ONU)

L'Iran crée de nouveaux armements pour se protéger d'une éventuelle attaque américaine, a annoncé mardi l'agence iranienne Fars se référant au colonel iranien Nasser Arab-Beigi, chef de l'Organisation d'appui logistique du Corps des Gardiens de la révolution islamique.

"Que nos ennemis cessent de croire que si leurs hélicoptères Apache se sont montrés efficaces en Irak et en Afghanistan, ils seront aussi puissants en cas d'invasion en Iran. L'Iran prendra les mesures de riposte nécessaires", a indiqué le colonel Arab-Beigi cité par l'agence.

L'Organisation d'appui logistique développe et fabrique des chars, des missiles sol-air portatifs, des roquettes anti-char guidés, des véhicules militaires et des équipements radioélectroniques, a rappelé le colonel.

De nouvelles armes iraniennes seront présentées lors des festivités consacrées au 31e anniversaire de la Révolution islamique, qui se déroulent en Iran du 1er au 11 février.

Selon les médias iraniens, Téhéran réalise en outre cinq projets aérospatiaux. Le 3 février, il exposera les satellites Tolu et Mesbah-2, le satellite de recherche Mehdi et le propulseur destiné au lanceur Simorgh, tous de conception iranienne. Un centre scientifique d'analyse des informations recueillies par les satellites iraniens s'ouvrira ces prochains jours en Iran. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad et les commandants de l'armée du pays assisteront à la cérémonie d'inauguration de ce centre de contrôle des vols spatiaux

Iran: les acquis de l'aérospatiale dévoilés lors de la fête de la Révolution (agence)


* Nouvelles sanctions US: l'Iran poursuivra son programme nucléaire (diplomate)
* Nucléaire iranien: Paris et Washington travaillent à des sanctions
* Iran-Biélorussie: l'exploitation du champ pétrolier de Jofeir dans deux ans (gouvernement)
* Nucléaire iranien et nord-coréen: le sommet de Washington les 12-13 avril

Lors des festivités du 31e anniversaire de la Révolution islamique, Téhéran présentera au public cinq projets réalisés par son industrie aérospatiale, a annoncé lundi l'agence iranienne Fars news.

Il s'agit des satellites Tolou (Aube), Mesbah 2, Ya Mahdi, ainsi que de propulseur du lanceur Simorgh, tous de production iranienne. Un centre de contrôle des vols destiné au traitement des informations en provenance des satellites sera également inauguré ces jours-ci en présence du président iranien Mahmoud Ahmadineja

26.Posté par Intellecterroriste le 03/02/2010 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iran = alternative économique et idéologique à la toute puissance israélienne, donc occidentale, puisque pilier des USA dans la région = risque d'émancipation = risque de perdre une route historique: la route de la soie, ainsi que les ressources situées sur son pourtour.

L'Occident se casse gentiment la gueule, mais choisit la fuite en avant. Ca passe ou ça casse, mais dans les deux cas, les dommages collatéraux seront nombreux!

27.Posté par duperrier le 03/02/2010 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense que les Américains et Israëliens vont envoyer en premier, les drones,les blindés téléguidés ,comme en Irak ,beaucoup de Chars à l'entrée de Bagdad étaient téléguidés ,et les pauvres Irakiens se sont battus contre des objets ,ça été l'horreur,C'est terrible mais je souhaite ,que l'Iran écrase ces vermines ,
Que va faire l'Inde et le Pakistan qui sont aussi armé avec la bombe Atomique ,la Chine ,la Russie ,Israël attaquera la Palestine,Liban,Syrie , que va faire la Jordanie elle a envoyé des soldats contre ses frères Irakiens mais la ?? et les godillots Européens avec l'Amérique ,ET ET ???
L'abbé Curicque en 1853 avait prédit une lutte entre l'Occident et l Orient le conflit ne durera pas longtemps,, mais une moitié du monde y luttera contre l'autre,
Nous ne sommes pas les premières civilisation à se détruire ,l'Homme ne sait pas garder la Sagesse ,Il se croit plus fort que Dieu, il veut posséder l'Univers le dompter ,comme il veut rendre les peuples esclave ,il perd son âme,son Coeur

28.Posté par belh le 03/02/2010 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et dans tout cela, l' Europe joue perdante perdante, surtout la France.
Désormais, la Turquie a compris où se situe l'avenir.
Elle a que faire de rentrer dans la CEE, ce canard boiteux, viendra le jour où les européens se boufferont mutuellement, comme ils l'ont toujours fait.
Je conseillerais vivement à l'Algérie de rejoindre ce cartel énergétique afin de trouver protection avant que les appétits des anciens colonisateurs s'affirment encore plus.

29.Posté par ARMANDE le 03/02/2010 19:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y aura probablement rien qui va se passer, comme d'habitude. Les têtes dirigeantes, autant Ahmadinejad, Berlusconi que les autres ont tout à fait le contrôle sur le reste du monde, même les têtes dirigeantes des partis communistes etc... Ils arrivent à nous faire croire n'importe quoi jusqu'à temps que le petit peuple que nous sommes se révoltent à un point tel qu'il puisse arriver à renverser la vapeur, mais... avant que tout ça arrive, il risque d'y avoir un sacré bout de temps avant...Il faudrait peut-être sortir néolibéralismocapitalismo avant et ceci n'est pas une mince affaire. C'est peut-être réalisable mais pas facile. Il ne faut juste pas encourager les multinationales. Et pour ce qui est des navires supplémentaires dans le golfe persique, ce n'est probablement que pour faire de l'argent. Faire des armes ça fait rouler la roue économique etc...ça créer des emplois etc...en passant les têtes dirigeantes sont probablement aussi riches les unes que les autres, même celles de la mafia. Ils ne sont pas cons quand même et... google est dans le coup également. Et nous, petit peuple on se fait duper...

30.Posté par JEAN PAUL DEUX le 04/02/2010 01:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ont oublie d'inviter a leur reunion secrete la defunte SAVAK, la Securitate, la mafia tchetchene et les narco-trafiquants mexicains. Ainsi la famille aurait ete reunie au complet pour organiser leur nouvel ordre mondial. Il y a vraiment de quoi rendre Adolf Hitler jaloux.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires