Diplomatie et relation internationale

Réunion de Vienne: Téhéran juge inutile la présence de la France


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Mardi 20 Octobre 2009

Réunion de Vienne: Téhéran juge inutile la présence de la France
L'Iran a jugé inutile la présence de la France à la réunion de Vienne sur la livraison de combustible nucléaire à Téhéran, à laquelle participent également les Etats-Unis et la Russie, c'est ce qu'a affirmé mardi le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki.
 
La République islamique a proposé à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) de solliciter (en son nom) des pays tiers pour la livraison de combustible destiné à son réacteur de recherche de Téhéran, a ajouté M. Mottaki.
 
"L'Agence a contacté quelques pays, et les Etats-Unis et la Russie ont accepté de participer aux négociations pour fournir le combustible. Les négociations vont être menées avec ces deux pays en présence de l'Agence. Nous n'avons pas besoin de beaucoup de combustible et nous n'avons pas besoin de la présence de beaucoup de pays. Il n'y a aucune raison pour la France d'être présente", a-t-il poursuivi.
Selon la chaîne de télévision iranienne en langue arabe, Al-Alam, l'Iran a exclu un dialogue direct avec la France concernant la livraison d'uranium enrichi, car elle "ne s'est pas conformée à ses obligations antérieures envers l'Iran dans la cadre de la coopération nucléaire" bilatérale.
 
La chaîne qui cite une source proche des négociateurs iraniens à Vienne, ajoute que la France "n'a pas un passé acceptable et dans la mesure où elle entrave les négociations entre l'Iran et l'AIEA", l'Agence internationale de l'énergie atomique, Téhéran n'aura pas de dialogue direct avec Paris.

Toujours selon la chaîne, quoique l'Iran possède 10% de la société française d'enrichissement d'uranium, Eurodev, Paris et contrairement aux lois internationales s'est abstenue de lui livrer les dizaines de tonnes de la matière UF6 qui lui reviennent de droit.     
Interrogé sur les déclarations du chef de la diplomatie iranienne, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero, a déclaré que son pays "participe" à la réunion de Vienne. "C'est une réunion d'experts, à laquelle nous participons, les discussions se poursuivent", a-t-il ajouté, lors d'un point presse.
La reprise de la réunion de Vienne sur l'enrichissement à l'étranger d'uranium iranien, qui avait commencé lundi, avait été retardée mardi jusqu'à la mi-journée.


Lundi,  le porte-parole du département d'Etat américain Ian Kelly a qualifié de "bon début" la réunion tenue à Vienne, sous l'égide de l'AIEA. "C'est un bon début, mais il nous faut encore beaucoup travailler sur les détails de mise en œuvre de l'accord", a précisé Kelly lors du point de presse du département d'Etat. Kelly a également estimé que le fait que la réunion doive se poursuivre mardi était "un bon signe". Il a décliné tout autre commentaire.
 
Le terme de "bon début" avait déjà été employé un peu plus tôt par le directeur général de l'agence onusienne, l'Egyptien Mohamed ElBaradei.
 
Le chef de la délégation iranienne, l'ambassadeur auprès de l'AIEA, Ali Ashgar Soltanieh, s'est, lui, contenté de "confirmer" les propos du directeur général.
 
Avant même le début des discussions, Téhéran avait averti lundi matin qu'en cas d'échec, l'Iran procéderait par ses propres moyens à l'enrichissement d'uranium à 20%.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mardi 20 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par claudio le 20/10/2009 18:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas perdre de vue non plus que si l'Iran s'approvisionnait en France pour ses besoins en uranium enrichi à 20%, Israël serait informé systématiquement par la France sarkozienne, des programmes de livraison. Ce qui permettrait aux sionards de « monter des coups » pour détourner les matières fissiles, soit à leur profit direct, soit pour commettre des actes de contamination volontaire pour ensuite les imputer à la République Islamique, soit pour repérer le lieu exact de livraison pour saboter le réacteur et les dépôts.
Toujours est-il que, les conséquences de notre politique imbécile de soutien à l'entité criminelle nous coûtent quelques millions d'euros qui iront aux russes et aux américains.
Visiblement, les iraniens font davantage confiance aux US qu'à notre pays. Il n'ont pas tort car la France est considéré de plus en plus comme le pays le plus sioniste du monde, bien loin devant les États-Unis !

2.Posté par Carla le 20/10/2009 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’Iran a raison d’écarter la France, un pays dirigé par les sionistes. En plus vu que la France n’a pas tenue sa promesse depuis 1993 concernant le nucléaire, s’est discréditée.

3.Posté par claudio le 20/10/2009 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que voulez-vous dire Mr Adrien ? Soyez plus clair !
Qui fait le « kakou » ? Quel est le pays où les gens crèvent de faim, et enfin, quand le peuple vénézuélien s'est-il soulevé ?
Merci de nous le préciser !

4.Posté par goy le 20/10/2009 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lorsque la France avait opté pour une politique agressive vis à vis de l'Iran, Les usa ont baissé le ton en attendant certainement d'écarter la France de la course. Donc grâce à la stupidité récurrente de la classe politique, et comme d'hab, on 'est bien tombé dans le piège tendu par les usa et la Russie qui consiste à nous écarter du futur marché avec l'Iran
C'est la honte, mais comme le dit Brassens, quand on est con, on est con et on le reste.
Reste à savoir et par pitié, la nature des miettes indirectes que nos chefs américains vont nous laisser.
Mais, ce n'est pas grave, on est tous américains, comme l'ont dit les communistes
Pauvre France!

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires