FRANCE

Résolution "Maillard": Dénoncer les crimes sionistes sera de l'antisémitisme.


Résolution "Maillard": Dénoncer les crimes sionistes sera de l'antisémitisme.









Nos députés
Mercredi 27 Novembre 2019

Résolution "Maillard": Dénoncer les crimes sionistes sera de l'antisémitisme. Mardi 26 novembre 2019

PROPOSITION DE RÉSOLUTION
visant à lutter contre l’antisémitisme, présentée par Mesdames et Messieurs

Sylvain MAILLARD, Gilles LE GENDRE, Stanislas GUERINI, Brigitte BOURGUIGNON, Roland LESCURE, Yaël BRAUN-PIVET, Françoise DUMAS, Bruno STUDER, Sabine THILLAYE, Damien ABAD, Caroline ABADIE, Jean-Félix ACQUAVIVA, Damien ADAM, Éric ALAUZET, Christophe AREND, Sophie AUCONIE, Laetitia AVIA, Jean-Noël BARROT, Sophie BEAUDOUIN-HUBIÈRE, Justine BENIN, Aurore BERGÉ, Hervé BERVILLE, Grégory BESSON-MOREAU, Barbara BESSOT BALLOT, Bruno BONNELL, Jean-Claude BOUCHET, Florent BOUDIÉ, Jean-Louis BOURLANGES, Bertrand BOUYX, Valérie BOYER, Marine BRENIER, Jean-Jacques BRIDEY, Anne BRUGNERA, Stéphane BUCHOU, Pierre CABARÉ, Jacques CATTIN, Sébastien CAZENOVE, Émilie CHALAS, Guillaume CHICHE, Francis CHOUAT, Paul CHRISTOPHE, Éric CIOTTI, Fabienne COLBOC, Paul-André COLOMBANI, François CORMIER-BOULIGEON, Olivier DAMAISIN, Dominique DA SILVA, Olivier DASSAULT, Dominique DAVID, Marc DELATTE, Stéphanie DO, Nicole DUBRÉ-CHIRAT, Frédérique DUMAS, Jean-François ELIAOU, Catherine FABRE, Jean-Michel FAUVERGUE, Agnès FIRMIN LE BODO, Laurence GAYTE, Annie GENEVARD, Séverine GIPSON, Joël GIRAUD, Olga GIVERNET, Claude GOASGUEN, Philippe GOSSELIN, Guillaume GOUFFIER-CHA, Fabien GOUTTEFARDE, Olivia GREGOIRE, Benjamin GRIVEAUX, Émilie GUEREL, Marie GUÉVENOUX, Meyer HABIB, Michel HERBILLON, Danièle HÉRIN, Antoine HERTH, Philippe HUPPÉ, Monique IBORRA, Catherine KAMOWSKI, Guillaume KASBARIAN, Brigitte KUSTER, Jean-Christophe LAGARDE, Jean-Luc LAGLEIZE, Guillaume LARRIVÉ, Philippe LATOMBE, Marie LEBEC, Constance LE GRIP, Martine LEGUILLE-BALLOY, Geneviève LEVY, Richard LIOGER, Brigitte LISO, Gilles LURTON, Lise MAGNIER, Franck MARLIN, Stéphane MAZARS, Thomas MESNIER, Thierry MICHELS, Patricia MIRALLÈS, Jean-Michel MIS, Adrien MORENAS, Mickaël NOGAL, Claire O’PETIT, Catherine OSSON, Didier PARIS, Bernard PERRUT, Anne-Laurence PETEL, Valérie PETIT, Damien PICHEREAU, Laurent PIETRASZEWSKI, Éric POULLIAT, Natalia POUZYREFF, François PUPPONI, Didier QUENTIN, Bruno QUESTEL, Cathy RACON-BOUZON, Pierre-Alain RAPHAN, Rémy REBEYROTTE, Frédéric REISS, Stéphanie RIST, Laurianne ROSSI, François de RUGY, Pacôme RUPIN, Laetitia SAINT-PAUL, Thierry SOLÈRE, Joachim SON-FORGET, Éric STRAUMANN, Michèle TABAROT, Agnès THILL, Alice THOUROT, Huguette TIEGNA, Élisabeth TOUTUT-PICARD, Laurence TRASTOUR-ISNART, Frédérique TUFFNELL, Alexandra VALETTA ARDISSON, Laurence VANCEUNEBROCK, Michèle de VAUCOULEURS, Guillaume VUILLETET, Jean-Marc ZULESI, députés.

EXPOSÉ DES MOTIFS

MESDAMES, MESSIEURS,

Depuis plusieurs années, la France, l’ensemble de l’Europe, mais aussi la quasi-totalité des démocraties occidentales, sont confrontées à une résurgence de l’antisémitisme sans doute inédite depuis la seconde guerre mondiale.
Les actes antisémites ont en effet augmenté de 74 % en 2018 en France. À nouveau, depuis plusieurs années, l’antisémitisme tue en France. La haine des juifs tend encore aujourd’hui à se perpétuer dans ses manifestations les plus terribles : meurtres, profanations de tombes, séquestrations de concitoyens de confession juive au seul motif que, parce que juifs, ils « auraient de l’argent ».
Ce sont aussi les agressions du quotidien qui se multiplient.
Aujourd’hui en France, porter une Kippa revient à s’exposer à des injures voire à des agressions physiques, qui développent chez nos compatriotes de confession juive un sentiment d’insécurité et de mal-être dans notre République.
L’antisémitisme du XXIe siècle a changé. Si le vieil antisémitisme français a subsisté, de nouvelles formes se sont développées.
L’antisémitisme est une négation de la République, une menace grave à la cohésion nationale. Il doit être combattu dans ses racines. Or les actes antisionistes peuvent parfois occulter des réalités antisémites. Critiquer l’existence même d’Israël en ce qu’elle constitue une collectivité composée de citoyens juifs revient à exprimer une haine à l’égard de la communauté́ juive dans son ensemble, tout comme rendre collectivement responsables les juifs de la politique menée par les autorités politiques israéliennes est une manifestation d’antisémitisme. De telles dérives font de plus en plus de l’antisionisme « une des formes contemporaines de l’antisémitisme », pour reprendre les mots du Président de la République. Pointer de telles dérives n’empêche par ailleurs aucunement la libre critique de la politique et des prises de positions des gouvernements israéliens.
Ces nouvelles expressions de l’antisémitisme, perverses parce que masquées, insidieuses parce que malhonnêtes et hypocrites, ont donné lieu en réaction à un important travail réalisé par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste. Ses trente-un États membres, dont la France, ont adopté le 26 mai 2016 une définition opérationnelle de l’antisémitisme ainsi formulée :
« L’antisémitisme est une certaine perception des Juifs qui peut se manifester par une haine à leur égard. Les manifestations rhétoriques et physiques de l’antisémitisme visent des individus juifs ou non et/ou leurs biens, des institutions communautaires et des lieux de culte. »
Si cette définition permet de qualifier d’antisémites les attaques antisionistes motivées par une haine des juifs, elle ne reconnaît pas comme antisémites les critiques à l’égard des politiques menées par l’État d’Israël.
« Il s’agit de préciser et de raffermir les pratiques de nos forces de l’ordre, de nos magistrats, de nos enseignants, de leur permettre de mieux lutter contre ceux qui cachent derrière le rejet d’Israël la négation même de l’existence d’Israël », comme l’a souligné le Président de la République.
Face au retour du fléau antisémite, la représentation nationale se doit de poser un acte fort et de mettre des mots sur ce qu’est le nouvel antisémitisme, dans la droite ligne du Parlement européen en 2017 et du Conseil de l’Union européenne en 2018, qui ont reconnu la justesse et l’efficacité de la définition opérationnelle de l’Alliance. C’est le sens de cette proposition de résolution.

PROPOSITION DE RÉSOLUTION

Article unique

L’Assemblée nationale,
Vu l’article 34-1 de la Constitution,
Vu l’article 136 du Règlement de l’Assemblée nationale,
Vu la résolution du Parlement européen du 1er juin 2017 sur la lutte contre l’antisémitisme,
Vu la déclaration du Conseil de l’Union européenne du 6 décembre 2018 sur la lutte contre l’antisémitisme et la mise en place d’une approche commune en matière de sécurité afin de mieux protéger les communautés et institutions juives en Europe ;
Estime que la définition opérationnelle utilisée par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste permet de désigner le plus précisément possible ce qu’est l’antisémitisme contemporain ;
Considérant qu’elle constituerait un instrument efficace de lutte contre l’antisémitisme dans sa forme moderne et renouvelée, en ce qu’elle englobe les manifestations de haine à l’égard de l’État d’Israël justifiées par la seule perception de ce dernier comme collectivité juive ;
Approuve la définition opérationnelle de l’antisémitisme utilisée par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste, en tant qu’instrument d’orientation utile en matière d’éducation et de formation et afin de soutenir les autorités judiciaires et répressives dans les efforts qu’elles déploient pour détecter et poursuivre les attaques antisémites de manière plus efficiente et plus efficace ;
Invite le Gouvernement, dans un travail de pédagogie, à la diffuser auprès des services éducatifs, répressifs et judiciaires.


Michèle Sibony nous explique pourquoi cette résolution qui se veut "lutter contre l’antisémitisme" devrait être contestée par les députés (24.11.2019)

Résolution "Maillard" : Michèle Sibony s’adresse aux députés:


20 Novembre 2019 L'UJFP

Le 3 décembre prochain, une résolution très controversée sera soumise au vote à l’assemblée nationale.

Son objectif est de censurer les critiques du régime israélien.

Source : Nos députés
https://www.nosdeputes.fr/......
http://www.palestine-solidarite.org/video.michele_sibony.241119.htm








Mardi 26 Novembre 2019


Commentaires

1.Posté par Caplan le 27/11/2019 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toujours la même réflexion : les sionistes sont'il Israélites ?

2.Posté par YYY le 27/11/2019 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ceux qui dénoncent les crimes notamment de l'état raciste que pour les juifs sionistes seraient antisémite.

Les arabes sont des Sémites !

Le Jour de la Résurrection qui est très proche (une heure après la mort de soi-même) ils verront...

3.Posté par benz le 27/11/2019 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"La resurgence de lantisémitisme" est un leitmotiv qui est rabâché avec une régularité de metronome depuis lapparition de la presse au 17eme siècle.

4.Posté par Saber le 27/11/2019 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Hydre sioniste qui fait des lois pour museler ses victimes.

5.Posté par salahdine france le 27/11/2019 23:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette proposi-sion de loi est tout pour faire grimper en flèche, l'antijudaisme bravo les khazars sionistes qui n'ont rien de sémites. (le peuple inventé)
Pour se qui est de l'antisémitisme, les arabomusulmans savent de nos jours, de quoi ça parle.

6.Posté par jehaislescookies le 28/11/2019 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

donc dénoncer les crimes du régime d'Apartheid était du racisme anti-néerlandais ?
Il va falloir retirer son prix Nobel de la Paix à Mandela ? et envoyer Mgr Tutu ? en prison ?

7.Posté par saidab le 28/11/2019 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" Estime que la définition opérationnelle utilisée par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste permet de désigner le plus précisément possible ce qu’est l’antisémitisme contemporain ; "

Autrement dit : "on ne sait pas très bien de quoi on parle, mais on va tout de même en parler parce qu'il faut absolument qu'on en parle, parce qu'on ne sait pas quoi faire de ce qui se passe chez nous. Alors on va chercher chez des experts à la fois juges et parties pour légiférer sur des situations créées par nous-mêmes grâce à un traitement spécifique réservé à une caste de citoyens privilégiés par une alliance internationale dédiée à la privilégisation de ce groupe spécifique." Bravo ! Les musulmans, les anciens colonisés les anciens incorporés, les descendants des victimes de la torture etc. devaient songer à créer de leur côté des alliances identiques, définir eux-mêmes les critères de leur état ou sort, ainsi que les actes de lois qui servirait à leur protection ... ça doit être possible ; nous sommes en démocratie égalitaire.

8.Posté par Christian SÉBENNE le 28/11/2019 23:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sylvain Maillard est hélas comme une panoplie d’aveugles listés ci-dessus dans l’article, il est navrant de constater qu’avec les moyens d’informations dont nous disposons à l’heure actuelle, que ces personnes soient atteintes du syndrome du larbin.

On comprend qu’après un tel passé criminel, les sionistes veulent se faire oublier au point qu’ils en sont à effacer toutes les traces de leurs crimes, or, on aurait pu croire qu’avec les années ceux-ci seraient gagnés par la Sagesse mais il n’en est rien, les sionistes qui commettent les crimes les plus abominables et qui ont fait pire que ce qui a été imputé au régime nazi, seraient bienvenus de mettre la pédale douce pour se faire oublier et à fortiori pour le génocide des Juifs Sépharades, mais encore et pas des moindres comment les dirigeants Sionistes ont saboté le sauvetage des Juifs en 1940.

https://blideodz.wordpress.com/2015/07/07/nazisme-comment-les-dirigeants-sionistes-ont-sabote-le-sauvetage-des-juifs/

Alors que ces tristes personnages se font remarquer de par leurs accointances avec les bataillons Nazis en Ukraine, revendiquant de concert, que l’Ukraine serait un deuxième Israël, Ukraine d’où ces faux hébreux commettaient déjà en l’an 800 les pires des crimes et atrocités pour lesquelles ils furent chassés, mais revenant sur les lieux de leurs crimes tout ce beau monde baigne dans la paternité du terrorisme le plus abject avec leur criminel en chef Bibi Netavoyou parrain de ISIS et d’autres chapelles aussi peu reluisantes, il est temps de dire stop !
https://reseauinternational.net/le-projet-secret-dun-deuxieme-israel-en-ukraine/

Ce serait méconnaître l’Histoire que de ne pas dénoncer les crimes sionistes ainsi que leurs masses de crimes de guerre en linéaire, c’est non seulement un devoir de mémoire car les sionistes furent le bras armé du nazisme et de Mussolini, mais il y a lieu de dénoncer aussi toute la pègre qui se goinfre sur un chantage basé sur des faux et usages de faux, tel pratiqués par l’AIPAC et le CRIF/UGIF, le Talmud et les Protocoles des Sages de Sion en témoignent, il y va de la survie de l’humanité.

https://mounadil.wordpress.com/2013/01/27/le-sionisme-et-le-regime-nazi-un-texte-important-de-klaus-polkehn-enfin-disponible-en-francais/

Les sionistes ont tellement de choses à faire oublier qu’ils ne veulent surtout pas que les Juifs authentiques découvrent la réalité et l’ampleur de leurs crimes, le film DEFAMATION de l’israélien Yoav Shamir est tellement criant de vérité que ce film parfois censuré est un véritable échantillonnage de la duplicité de ces personnages.

https://www.youtube.com/watch?v=uU2g55e9joI&list=PLhMGT9KZ_DeLP1TQ0ij0bBZMqlIUyqoAE

Espérons que Sylvain Maillard comme tant d’autres soient frappés par la Grâce et ouvrent enfin les yeux sur l’ampleur des massacres commis par le sionisme ainsi que sur le système nazi qu’ils ont parfaitement intégré en copie-collée.

Dénoncer ces crimes n’est pas de l’antisémitisme, mais un devoir en une rétrospective de ce que des hommes encadrés par des crapules sont capables du pire et en les dénonçant encore et encore pour que cessent ces crimes et génocides sur des populations sans défense.

Christian Sébenne

9.Posté par saidab le 29/11/2019 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur Sébenne,
La lecture de votre contribution me fait me sentir comme une oie sauvage qui reçoit une balle dans la queue au moment de reprendre son envol avec les siennes vers les pays du soleil après une halte aux abords d'un lac dans un écrin automnal ... Et je me dis que les Juifs non sionistes doivent se sentir comme autant d'oies sauvages blessées à mort parce que condamnée à rester au sol. Qui regard le ciel s'assombrir d'ailes vivantes, qui l'ont déjà oubliée ...

Un peu comme les Palestiniens sont cloués au sol. D'un côté du "lac" enfermés dans une enclave entourées de terroristes hautement moraux ; de l'autre côté du "lac" enfermés dans des villes de toiles ou habitations d'occasion, condamnés à un exil non qualifiable.


Je ne parviens pas à mettre une image sur les chasseurs sinistres qui tirent lâchement sur les oies qui prennent leur envol. Juste pour le plaisir sadique de les voir retomber au moment où elles fournissent l'effort suprême de se fondre dans l'espace ...

Je ne parviens pas non plus à mettre une image sur les autres : ceux qui aident à tirer ; et ceux qui voient, regardent, et laissent faire. Indifférents.

Mais mon incapacité n'est pas le problème. Je m'égare ...

10.Posté par Saber le 29/11/2019 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le jour où les israélites authentiques découvriront la supercherie des sionistes, il serait plus facile de les mettre hors d'état de nuire.

11.Posté par Christian SÉBENNE le 29/11/2019 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

réponse à Saidab et Saber,

L’image que vous donnez est certes poignante, oui, combien de Juifs sont conscients ???

Cela étant, en Israël les choses bougent, certes lentement mais elles bougent dans ce pays où les gens refoulent leurs sentiments du fait de la police politique qui est toujours bien vivante, l’hydre de la Tcheka a fait des émules, et pourtant, les Gilets Jaunes Israéliens se montrent et en remontrent.

Cependant, comme Saber, je persiste à penser que le temps fait son œuvre, car il en prend du temps à l’échelle humaine pour appréhender certains mécanismes afin que la voie de la conscience murisse et voit inévitablement le jour, viendra le temps où les « oies sauvages » se libèreront du joug du Talmud.

Pour ma part je reste résolument positif, en ce sens que, connaissant quelques juifs Sépharades qui ont cru au
miracle pour avoir presque tout lâché en France et sont partis croyant aux vertus du « lait et du miel », et bien, après avoir tout perdu en Israël ils sont rentrés en France bien content d’y avoir gardé des attaches, certes ils ne se confessent pas au premier venu, mais ils en ont tellement gros sur le cœur de s’être fait pigeonner de la sorte pour de surcroît avoir été hyper maltraités et catalogués d’arabes, “tel que“, ce, sans aucun mauvais esprit de ma part.

Le temps fait son œuvre.

Cordialement

Christian Sébenne

12.Posté par saidab le 30/11/2019 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Catalogués d'arabes", en France si je comprends ! Voilà qui n'est pas surprenant. ça nous dit juste que les Français qui cataloguent sont à la fois xénophobes et ignorants ... ça nous dit aussi que les "arabes", qui ne sont pas tous des Arabes (ils peuvent être berbères ou ibériques ou italiens, et même sud américains ...) sont maltraités du fait de ce qu'ils sont. Voilà de quoi donner au parlement européen une raison de prendre des résolutions urgentes contre à la fois la xénophobie ambiante et l'ignorance dans laquelle sont maintenues les populations occidentales. Un texte qui dénonce avec force et argumentation un système scolaire et éducatif obscurantiste. Ceci est un défi qui leur est lancé.

Car jusqu'à nouvel ordre, ce que les sionistes comme leurs soutiens européens ignorent, c'est que les juifs authentiques SONT des "arabes", aussi sémites les uns comme les autres. Il faut aussi dire à tous que parmi les "arabes" (qui peuvent donc être autre chose que des Arabes) il en est qui ont des appendices typiques du "juif" dans les représentations. Alors que tout le monde se console : ce que nous dit la discrimination physionomique, c'est que tout le monde est très étroit dans sa tête. Car les juifs blancs ne sont pas des juifs de souche mais des ashkénazes ; des populations non sémites converties. Peut-être aussi sionistes parmi les sionistes ... Loin de moi pourtant l'idée de mettre tous les convertis dans le même saladier ...

Par contre, cataloguer d'arabe un juif

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires