Politique Nationale/Internationale

Résistance politique: L’apartheid… système politique racial modelé sur le système de contrôle canadien et américain…



Mohawk Nation News
Jeudi 12 Décembre 2013

Résistance politique: L’apartheid… système politique racial modelé sur le système de contrôle canadien et américain…
Bien des activistes autochtones d’Amérique du nord l’ont dit depuis bien longtemps, Russell Means, Oren Lyons, Louis Hall, Dennis Banks, Splitting the Sky, Vine Deloria Jr., le modèle de contrôle génocidaire mis en place par les administrations coloniales au Canada et aux USA, toujours en activité aujourd’hui, ont servi de modèle à l’établissement des ghettos nazis, des programmes eugénistes nazis, sud-africains, français, belges et maintenant israéliens
L’apartheid est les pain et le beurre de tout régime colonial.
Russell Means disait en Janvier 2011: "Bienvenus dans la réserve des Etats-Unis " une vidéo, témoignage à voir et à diffuser sans modération…
– Résistance 71 –
 
La politique d’apartheid du Canada
 
 
Le Canada a créé le modèle d’apartheid d’Afrique du Sud. Ambiguous Champion explique: “Les officiels sud-africains vinrent régulièrement au Canada pour examiner les réserves mises en place pour les nations autochtones, suivant leurs collègues qui avaient étudiés les pensionnats pour Indiens plus tôt dans le siècle.” Le “système de passage” (NdT: système qui demande aux résidents d’un endroit d’être contrôlé lorsqu’ils sortent et entrent de l’endroit/réserve/ghetto qui leur ait réservé. Aujourd’hui appliqué par les Israéliens en Palestine…) criminalisant les mouvements des noirs sud-africains a été à l’origine basé sur le “système de passage” que le gouvernement canadien avait forcé sur les autochtones jusqu’à encore très récemment. La grande majorité des régimes totalitaires furent fondés par les actionnaires des entreprises commerciales, corporations que sont les ETATS-UNIS et le CANADA, pour mettre en application des modèles de législation d’apartheid copiés sur la loi sur les Indiens (Indian Act au Canada). L’apartheid est un système de ségrégation raciale contre le peuple naturel de la terre (colonisée).
Mandela released after 29 years!Mandela released after 29 years!
Le premier ministre Harper est en Afrique du Sud pour les obsèques de Nelson Mandela en tant que PDG de la corporation, le entreprise commerciale qui se déguise en pays. Le Canada refuse toujours de suivre la “Convention sur le crime et la Sanction du génocide” de 1948. Le Canada s’est opposé à signer la “convention sur l’arrêt et les peines pour le crime d’apartheid” jusqu’au 30 novembre 1973. Le Canada a inventé l’apartheid avec l’Indian Act (la loi sur les Indiens) et la définition légale moderne du génocide. (NdT: Une définition très large et précise fut donnée au procès de Nüremberg, il s’en suivi que dès 1946, le Canada et les Etats-Unis ont fait pression politiquement pour que la définition soit révisée afin qu’eux-mêmes ne puissent pas facilement être accusés et condamnés pour génocide des peuples autochtones, pour en savoir plus, cliquez ici)
Leonard Peltier still in prison for over 36 years!Leonard Peltier still in prison for over 36 years!
Le Canada s’est publiquement opposé au système raciste tout en faisant des affaires avec les dirigeants blancs d’Afrique du Sud.
Le gouvernement de Pierre Trudeau (1968-1984) a sympathisé avec le régime d’apartheid. Les entreprises canadiennes avaient lourdement investi en Afrique du Sud, profitant des bénéfices produits par la main d’œuvre noire à très bon marché. En octobre 1982, Trudeau a aidé les puissances occidentales à gagner les 51,9% de voix électorales nécessaires pour soutenir la demande de l’Afrique du Sud pour obtenir un prêt du FMI de 1 milliard de dollars. Le Canada avait argumenté que l’investissement étranger amenait des idées progressites en Afrique du Sud !! En 1986, le Canada finalement appliqua des sanctions économiques contre l’Afrique du Sud mais continua le commerce.

Trudeau a publiquement soutenu l’embargo sur les armes contre l’Afrique du Sud, mais il ne l’a jamais appliqué. Des armes et contrats d’armement financés par le gouvernement canadien furent vendus à l’Afrique du Sud. Canadair vendît des bombardiers hydravions pour les opérations de déplacement de troupes internes. Au début des années 1970, la Gazette de Montréal découvrit et mit à jour que la Gendarmerie Royale du Canada (GRC, la fameuse “police montée”) avait entraîné la police sud-africaine à la collecte de renseignement et aux liaison para-militaires.
La relation du Canada avec l’African National Congress (ANC) de Mandela était hostile. Ottawa voulait des garanties que l’ANC suivrait des politiques et des directives pro-capitalistes. Ottawa poussait pour une mission de planification du FMI afin “de mettre les choses d’aplomb” pour promouvoir le secteur privé. En d’autres termes, de permettre la continuation de l’apartheid et du génocide pour le seul bénéfice des intérêts privés.
Nous voulons tous l’égalité, une voix et la liberté.
Jimi Hendrix chante au sujet de la liberté / “freedom”. “Right on, straight ahead/Stay up and straight ahead/Freedom/So I can live it/Freedom/So I can turn around and give it/Freedom/So I can live it”Jimi Hendrix. “Freedom”!
See:  www.newcommuneist.com
Yves Engler. “Canada’s Role in Apartheid Struggle”. “Le rôle du Canada dans la lutte contre l’apartheid”Natn-xx-Mandela
 
Mohawk Nation News
 
url de l’article original: http://mohawknationnews.com/blog/2013/12/10/canadas-apartheid-policy/
 
~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~
 
 


Jeudi 12 Décembre 2013


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires