Palestine occupée

Résistance aux tentatives de judaïsation de Jérusalem et d'Al-Aqsa par les occupants israéliens : 15 Palestiniens arrêtés, 40 autres blessés (vidéo)


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 19 Octobre 2017 - 06:34 Pourquoi les Etats-Unis quittent l'UNESCO



Jeudi 26 Septembre 2013

Résistance aux tentatives de judaïsation de Jérusalem et d'Al-Aqsa par les occupants israéliens : 15 Palestiniens arrêtés, 40 autres blessés (vidéo)
Des dizaines de Palestiniens ont été blessés ce mardi 24 septembre et 15 jeunes gens ont été arrêtés après que les forces israéliennes ont brutalement réprimé un sit-in pacifique organisé Porte de Damas, à l'est de Jérusalem Occupée, par des mouvements islamiques et nationaux pour réaffirmer l'identité islamique de la Mosquée Al-Aqsa et l'identité arabe de Jérusalem.

Résistance aux tentatives de judaïsation de Jérusalem et d'Al-Aqsa par les occupants israéliens : 15 Palestiniens arrêtés, 40 autres blessés (vidéo)

Les blessés

Selon les sources médicales, 40 personnes ont été blessées par brûlures et contusions et plaies après avoir été directement atteintes par des éclats de grenades assourdissantes et par balles caoutchouc-acier ; un jeune homme, frappé en plein visage par une grenade assourdissante, a perdu connaissance. Un autre a été blessé par un éclat métallique dans la moelle épinière. La plupart des blessés ont été touchés à la tête, à la poitrine et au dos, et les sources médicales ont noté que les forces israéliennes ont utilisé un nouveau type de balles en caoutchouc qui provoquent de graves brûlures.



Les arrestations

Le Centre d'Information Wadi Hilweh a été informé que les forces israéliennes ont arrêté 15 Jérusalémites rue de Naplouse et à la Porte de Damas. Le Centre a noté que les agents en civil des unités secrètes (Musta’ribeen) étaient déployés au milieu des participants au sit-in dès le début, ont mené plusieurs arrestations et ont tabassé les participants.

Jad Qadamani, avocat du Club des Prisonniers, a dit que la police a arrêté : Ahmad Khanfar (14 ans), Omar Al-Sheikh Ahmad (15 ans), Omar Abu Sirrieh (14 ans), Sameh Ibrahim E’weisat (24 ans), Jihad Sa’eedeh, Mus’ab Mujahed, Ma’moon Al-Natsheh, Mohammad Mamlook, Muntaser Ayoubi, Sa’ed Sinokrot, Fadi Mamlook, Amir Abu Sara et Musa Assaileh.

Il a souligné que les jeunes gens ont été passés à tabac pendant leur arrestation et blessés.

Le personnel médical ciblé

Les forces israéliennes ont ciblé le personnel médical déployé dans les rues de Jérusalem, qui a donc été empêché de fournir les premiers secours aux blessés.

Les équipes de presse ciblées

Les forces d'occupation ont également pris pour cible les équipes de journalistes. Les policiers israéliens se sont acharnés à entraver leur travail et à les empêcher de filmer et de documenter les incidents en les repoussant et en les obligeant de bouger d'un endroit à un autre. Le photographe Suleiman Khader a été blessé à la poitrine par un éclat de grenade assourdissante pendant les affrontements. Les forces occupantes ont aussi attaqué les photographes du Centre d'Information Wadi Hilweh et cassé leurs caméras et leur équipement pendant qu'ils filmaient l'arrestation de plusieurs jeunes Jérusalémites par les Musta’ribeen rue de Naplouse. Ces jeunes sont Majd Gheith, Mahmoud Qaraeen et Ahmad Siam, qui a été blessé à la jambe par une balle caoutchouc tirée à bout portant ; par chance, il avait son portefeuille dans sa poche qui a amorti le choc. Le journaliste et photographe Ahmad Jalajel a lui aussi été blessé dans les affrontements. L'appareil de photo d'un autre photographe a été endommagé par les forces d'occupation et quand il est allé se plaindre à un des officiers responsables, celui-ci lui a répondu, "Dieu te dédommagera".

Photo


Les forces israéliennes ont délibérément aspergé d'eau colorée les citoyens et les passants à la Porte de Damas et dans la rue Sultan Suleiman ; plusieurs citoyens ont été blessés par des chutes provoquées par la puissance du jet d'eau.

Des jets de pierre contre les autobus "Egged"
Les manifestants ont jeté des pierres à des autobus "Egged" dans lesquels les forces spéciales et les Musta’ribeen israéliens se cachaient et d'où ils attaquaient des jeunes gens à coups de bombes assourdissantes et de balles caoutchouc-acier.

Des sit-ins malgré la répression
Malgré la répression de tous les rassemblements palestiniens, des dizaines de Jérusalémites ont réaffirmé l'identité arabe de Jérusalem et l'identité islamique d'Al-Aqsa. Ils se sont rassemblés en différents endroits et n'ont jamais quitté la Porte de Damas. Les chants ont retenti sans discontinuer de 17h à 20h30.

Les affrontements ont eu lieu rue de Naplouse, porte de Damas, rue Sultant Suleiman et rue Salah Eddin. Les forces d'occupation ont également envahi la gare d'autobus située rue de Naplouse et rue Sultan Suleiman.

Pendant le sit-in pacifique, un colon a brandi un drapeau israélien et a crié, sous la protection de la police, des propos racistes contre les arabes et les musulmans ; les manifestants lui ont lancé des chaussures et les forces d'occupation ont répondu par des tirs de grenades assourdissantes contre les citoyens palestiniens.

Photo
Lancé de chaussures sur les envahisseurs



Voir de nombreuses photos du courage et de la détermination des Palestiniens face au sionisme en action ici

Source : Wadi Hilweh Information Center

Traduction : MR pour ISM

http://www.ism-france.org/temoignages/Resistance-aux-tentatives-de-judaisation-de-Jerusalem-et-d-Al-Aqsa-par-les-occupants-israeliens-15-Palestiniens-arretes-40-autres-blesses-video--article-18435 http://www.ism-france.org/temoignages/Resistance-aux-tentatives-de-judaisation-de-Jerusalem-et-d-Al-Aqsa-par-les-occupants-israeliens-15-Palestiniens-arretes-40-autres-blesses-video--article-18435



Jeudi 26 Septembre 2013


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires