Conflits et guerres actuelles

Résistance à Gaza : Livni à Washington, Gilad au Caire, en Israël on s’inquiète


Après 21 jour de guerre, les israéliens qui font face rappelons-le à une résistance acharnée à décrocher sa liberté, passent leur temps dans les discussions…


Vendredi 16 Janvier 2009

Résistance à Gaza : Livni à Washington, Gilad au Caire, en Israël on s’inquiète

Eline Briant

Les discussions… un terme pourtant très peu utilisé dans le jargon des sionistes qui préfèrent agir comme bon leur semble et faire fis de toutes accusations provenant aussi bien de l’ONU, de leurs alliés, d’associations…
Pourtant, aujourd’hui, les choses ont bien changé… En Israël on ne lésine plus sur les frais de transport pour se rendre en Egypte où aux Etats Unis.

Après s’être rendu pour la énième fois en Egypte, le principal négociateur israélien, Amos Gilad, doit retourner ce vendredi au Caire pour discuter du fameux plan égyptien de cessez-le-feu dans la bande de Gaza.
Quand à Tzipi Livni, ministre israélienne des Affaires étrangères, elle se rend également ce vendredi à Washington pour conclure un accord destiné à empêcher la fameuse « contrebande d'armes », entre l'Egypte et la bande de Gaza.
A ce sujet, Gondolezza Rice son homologue américaine a confirmé jeudi "travailler" à un accord avec Israël et des partenaires régionaux pour faciliter un cessez-le-feu, sans en préciser le contenu.
De son côté, le Premier ministre israélien Ehud Olmert a eu des entretiens jeudi soir avec ses principaux ministres et des responsables du ministère de la Défense, quelques heures après le retour du Caire de Gilad, venu rendre compte du plan égyptien.

A Paris, le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner et le représentant du Quartette pour le Proche-Orient Tony Blair se sont montrés optimistes sur la possibilité d'un cessez-le feu.

Pendant ce temps, le mouvement du Hamas reste sur ses conditions… Pas question d’un cessez-le-feu tant que le blocus ne sera levé, les agressions arrêtées et les troupes retirées.
La résistance a aussi proposé un cessez-le-feu d’un an, renouvelable, avec Israël si toutes les conditions sont exécutées.
Le numéro deux du bureau politique du Hamas, Moussa Abou Marzouk, établi à Damas, a indiqué que son mouvement avait fait cette offre aux autorités égyptiennes, qui jouent le rôle d'intermédiaire, lors d'une rencontre au Caire.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Vendredi 16 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par souad le 16/01/2009 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ont raison de s' inquiéter, ils veulent quand même pas qu'on leurs envois des fleures pour avoir massacrés nos enfants, nos mères, nos cousins, nos pères et leurs pères.
Tant qu'ils ne redeviennent pas raisonnable et que les accords du début ne soient respectés, ils auront affaire à des hommes courageux qui leurs briseront leurs nuques arrogantes.
Si ce malheur ne devait servir qu'a une chose, c'est de montrer au monde entier que ce qui a réussit avec Un peuple naif et innocent ( les indiens d'amerique) ne marche pas avec le peuple qui a inventé la poésie, l'optique et fait avancer la médecine. Sans oublier que l'occident tel que nous le connaissons n'aurait pu innover sans les connaissances et les traductions de tout les savoirs.
Grâce et gloire a ceux qui nous ont enfanter et paix sur les hommes de bonne volonté.

2.Posté par redk le 16/01/2009 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peuple palestinien résiste!!! ces chiens finirons par pliés malgré eux!!, imaginer quelques centaines d'homme face à la plus grande offensive militaires jamais vue sur une proportion aussi petite que la bande de gaza!!! palestinien vous êtes l'exemple même de la résistance, les peuples du monde vous respectes!!!

3.Posté par samir le 16/01/2009 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vives Gaza et à bas les sionistes et les collabos
ALLAH Akbar

4.Posté par réda le 16/01/2009 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

jamais un peuple a résister comme ça , les Gazaouis sont entrains de changé l'histoire et cassé une armée sioniste lâchent et peureuse

les valeurs de l'occident tombent après l'économie et les finances voila qui suit perte d'humanisme et des sociétés pleines de haines et d'hypocrisie , soumis au sionisme aveugle qui contamine tout les lâches , c'est le cancers de l'humanité

5.Posté par ayatollah le 16/01/2009 15:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avant c'etait je pense donc j'existe , aujoud'hui c'est je resiste donc j'existe .
ViVE le HAMAS , palestine je t'aime .

6.Posté par deemo le 16/01/2009 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Grand respect aux habitants de Gaza, vous êtes les résistants du XXIème siècle.

7.Posté par daoudi le 17/01/2009 01:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la voie est ouverte dorenavant pour ne plus faire de concessions face à un ennemi de l'humanité et avoir un comportement intraitable pour revenir cette fois ci non pas à 1967 mais à la situation 1948, qui donna lieu à la bevue qu'ont commis les britaniques, les allemands, les americains, les français et les russes pour se faire embobiner par le sionisme juif, une lubie qui a fait couler beaucoup d'encre chez les honnetes historiens justifiant qu'on ne pouvait pas impunément violer l'histoire des peuples qui ont du lutter pour arracher la decolonisation.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires