Politique Nationale/Internationale

Répression politique: Un collaborateur du Réseau Voltaire incarcéré à Berlin


La répression contre le Réseau Voltaire se poursuit. Jürgen Cain Külbel, vient d’être incarcéré à Berlin. Les arguties juridiques employées pour le condamner ne masquent pas l’intention politique de cette décision : notre collaborateur avait démontré que le chef de la mission d’enquête de l’ONU sur l’assassinat de Rafic Hariri avait des liens financiers avec les assassins, et que son principal assistant est un agent de la CIA impliqué dans des enlèvements en Europe.


Mardi 10 Juin 2008

La prison berlinoise où a été incarcéré le journaliste Jürgen Cain Külbel, coupable d’avoir révélé l’action de la CIA dans l’assassinat de Rafic Hariri, l’organisation de la fausse piste syrienne, et la manipulation de la Commission d’
La prison berlinoise où a été incarcéré le journaliste Jürgen Cain Külbel, coupable d’avoir révélé l’action de la CIA dans l’assassinat de Rafic Hariri, l’organisation de la fausse piste syrienne, et la manipulation de la Commission d’
Jürgen Cain Külbel, collaborateur du Réseau Voltaire, a été incarcéré à Berlin. Il lui est reproché d’avoir violé une décision du Tribunal des référés en maintenant un lien actif sur son site Internet vers un article de Voltairenet.org [1]

Cette affaire rocambolesque est une machination de plus de la CIA pour intimider Jürgen Cain Külbel et les collaborateurs du Réseau Voltaire. Voici le mécanisme de cette opération :

Ancien enquêteur de la police est-allemande, Jürgen Cain Külbel a conduit, en tant que journaliste, une enquête indépendante sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri. Il a publié ses conclusions dans un livre édité en allemand et en arabe : Le Dossier Hariri [2] . Il y reprend et approfondi des éléments déjà présentés par le Réseau Voltaire [3]. Thierry Meyssan avait montré qu’une association d’opposants libanais en exil, l’U.S. Committee for a Free Lebanon (USCFL), avait connaissance à l’avance du crime et avait immédiatement lancé une campagne de communication visant à détourner les soupçons vers la Syrie [4]. L’USCFL, que la CIA destinait à former un gouvernement fantôche au Liban en cas d’intervention militaire US, est donc complice, au moins passivement, du meurtre. Talaat Ramih avait montré que l’ancien procureur allemand Detlev Mehlis, devenu chef de la mission d’enquête des Nations Unies, avait été employé par le Washington Institute for Near East Policy (WINEP) [5]. En relevant que l’USCFL est une émanation du WINEP, Jürgen Cain Külbel a montré que le chef de la mission de l’ONU était un ancien employé de personnes impliquées dans le meurtre sur lequel il était chargé d’enquêter. Continuant sur sa lancée, il a établi le rôle de l’assistant principal de Detlev Mehlis, le commissaire principal Gerhard Lehmann, dans les enlèvements perpétrés par la CIA en Europe depuis 2001. M. Lehmann a ainsi été formellement reconnu par une des victimes, Khaled El-Masri [6]. Plusieurs éléments laissent à penser que M. Lehmann pourrait également être impliqué dans la « disparition » à Paris du témoin clé de l’affaire Hariri, Zuhair As-Siddik, le 13 mars dernier [7]

Dès la publication de son livre en allemand, Jürgen Cain Külbel a été approché par un militant palestinien connu résidant en Allemagne, Said Dudin, qui s’est proposé d’éditer l’ouvrage en arabe et d’en assurer la promotion. Mais lorsque M. Külbel est venu à Damas, donner une conférence à la Bibliothèque nationale syrienne, à l’invitation de Syria Alghad (institut de recherche politique membre du Réseau Voltaire), M. Dudin a fait son possible pour discréditer son auteur. L’éditeur a exhorté l’assistance à attaquer les ambassades occidentales et a multiplié les déclarations incendiaires pour déplacer l’attention des médias.


Conférence de Jürgen Cain Külbel, le 8 mai 2006, à la Bibliothèque nationale syrienne (Damas).
Conférence de Jürgen Cain Külbel, le 8 mai 2006, à la Bibliothèque nationale syrienne (Damas).
De retour en Allemagne, Jürgen Cain Külbel a tenté d’en savoir plus sur ce saboteur. Il a alors découvert que le prétendu militant de la cause palestinienne était le fils de Mustafa Dudin, un agent secret israélien placé directement sous le commandement du général Ariel Sharon. Découvert, Mutafa Dudin avait été exécuté par la Résistance. Poursuivant ses recherches, Jürgen Cain Külbel découvrit dans les archives de la Stasi, l’ancienne police politique est-allemande, des documents attestant que Said Dudin lui-même était de longue date un agent de la CIA infiltré dans la gauche radicale allemande. Ces documents ont été publiés sur Voltairenet.org [8].

Introduisant une action juidiciaire en référé, Said Dudin a obtenu que le Tribunal de Berlin enjoigne M. Külbel de ne plus faire mention d’aucune manière que ce soit de l’incident survenu à Damas, des fonctions de son père dans les services israéliens et de ses fonctions personnelles à la CIA. Obéissant à la Raison d’État, le Tribunal n’a retenu que les témoignages produits par M. Dudin et a écarté ceux produits M. Külbel, y compris celui du prince Issa El-Ayoubi, vice-président du Réseau Voltaire et petit-neveu du fondateur de la République arabe syrienne, qui avait assisté à l’incident de Damas où il s’était opposé à M. Dudin. En outre, le Tribunal a écarté les documents de la Stasi en vertu d’une loi allemande d’amnistie qui fait interdiction de leur mention.

Or, Jürgen Cain Külbel ayant ultérieurement maintenu sur son site Internet personnel un lien actif vers celui du Réseau Voltaire qui contient les documents illégalement rendus publics de la Stasi, le Tribunal l’a condamné à 15 jours de prison ferme pour violation de son injonction.


[1] Page incriminée : « Le journaliste d’investigation face aux manipulations des services secrets », entretien de Jürgen Cain Külbel avec Silvia Cattori, Réseau Voltaire, 30 juillet 2007.

[2] Mordakte Hariri, Unterdrückte Spuren im Libanon par Jügen Cain Külbel, édition Zeitgeschichte Band 34, 2006 (ISBN 3-89706-860-5).

[3] « Attentat contre Rafic Hariri : Une enquête biaisée ? », par Silvia Cattori, Réseau Voltaire, 15 septembre 2006.

[4] « Les plans de l’US Committee for a Free Lebanon », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 8 mars 2005.

[5] « La commission Mehlis discréditée », par Talaat Ramih, Réseau Voltaire, 9 décembre 2005.

[6] Allégations de détentions secrètes et de transferts illégaux de détenus concernant des États membres du Conseil de l’Europe, rapport de Dick Marty au Conseil de l’Europe, 12 juin 2006, § 99 et 130.

[7] « Kouchner a "perdu" le témoin-clé de l’enquête Hariri », par Jürgen Cain Külbel, Réseau Voltaire, 21 avril 2008.

[8] Ibid.

http://www.voltairenet.org http://www.voltairenet.org



Vendredi 13 Juin 2008


Commentaires

1.Posté par fonzibrain@yahoo.fr le 10/06/2008 19:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

non mais c'est pas possible
c'est gravissime
l'injustice au grand jour
que faire?
la gestapo arrete des opposants
que faire?

2.Posté par Matrice le 10/06/2008 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca devient dangereux de ne pas suivre le discours officiel !
Qu'attendons nous pour nous révolter?

3.Posté par LIebeArt le 10/06/2008 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les juges qui ont obtempérés aux suppliques de Dubin sont doublement des imbéciles.

En emprissonnant un journaliste , il ne font que démontrer la véracité des accusations de ce journaliste et du Réseau Voltaire.

Ces juges agissent comme les stipendiés du gouvernement fédéral, qui lui-même, se plie aux injonctions de la plus grande organisation criminelle et terroriste, la CIA, qui fait de la défunte Gestapo des apprentis.

15 jours de prison, voilà bien le genre de demi-mesure, qui montre l'incurie et l'impuissance véritable de tous ces criminels cravatés et costumés.

Tout mon soutien à ce journaliste, Jürgen Cain Külbel et tous ceux qui osent dénoncer la pourriture terroriste made in CIA.

Les jours de la CIA sont comptés, plus ces criminels terroristes tenteront de faire taire les gens honnêtes et sains d'esprits, plus ils trouveront en face d'eux des hommes et des femmes du monde entier, prêts à les anéantir.

4.Posté par garibaldi15 le 11/06/2008 00:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Robert Ménard va-t-il s'enchaîner aux grilles de la prison en guise de protestation ? Vous le saurez dans le prochain épisode, après 'Tintouin au Tibet', 'Doc en stock', 'Objectif Tune'!

5.Posté par Henri le 11/06/2008 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le problème c'est que ce genre d'info ne passera jamais, au grand jamais dans un journal très connu... L'info restera sur le réseau internet des "conspirateurs", et ne sera jamais vraiment prise au sérieux par le grand public...

Et je suis même pas sur que mettre ce genre d'info dans un journal grand public pourrait changer grand chose... Comment voudriez-vous arrêter ou stopper des organisations comme la CIA & cie ? Au pire ils donneraient un bouc émissaire et ils s'en sortiraient indemne...

C'est bien triste tout ça ...

6.Posté par nada le 11/06/2008 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dommage que cet exemple ne soit pas pris en considération, par des journalistes devenus nos jours des serviles rampants, eux même issus et originaires du Liban.
Cet homme, animé surement par l'honneur de ce métier, qui est une source de vérité, cette dernière baffouée nos jours, et d'autres dans le Liban feraient des mensonges un vrai métier.
Vers cet homme une pensée sincère, en souhaitant par son courage d'autres, puissent dire, si l'un a fait, et pourquoi pas moi je ne le fais?
Il faut de l'audace pour révéler la vérité, mais de s'armer de courage pour être à l'honneur. Surtout dans un monde où l'utopie est une vraie fée.

7.Posté par Mazzir le 14/06/2008 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Le problème c'est que ce genre d'info ne passera jamais, au grand jamais dans un journal très connu."

Il nous faut apprendre à redevenir libre d'esprit et pour cela, nous débarrasser de toutes les scories de la servilité déversées dans nos cerveaux depuis l'école primaire.

Un "journal très connu" est un journal du système capitaliste dont le terrorisme d'*Etat est le stade suprême de sa putréfaction. Mëme si un grand patron de presse voulait lâcher la vérité sur le 911, il ne le pourrait pas, car ce serait se contredire, se mettre à dos le reste des patrons et agir contre ses propres intérêts.

Ce qui gêne les capitalistes, c'est la possiblité de confrontation, de vérification et d'intervention des citoyens du monde sur internet.

Si bien que les médias capitalistes s'en trouvent de plus en plus décrédiblisés Les médias mais aussi les grands journalistes, les juges et les politiciens apparaissent comme des experts en mensonges, dont le métier est de justifier des guerres de pillages néocolinales et faire taire toute mise en lumière de ces mensonges effroyables.

Si l'oligarchie terroriste ne pensait pas que ce type d'information doit être méthodiquement broyé, ils ne dépenseraient pas autant de temps et d'argent.

Il ne s'agit pas tellement du Grand public, ce dernier est lâche, servile et très opportuniste, il suit le sens du courant...

L'enjeu porte plutôt sur une minorité d'individus très intelligents, hors du commun et dont les capacités les prédisposent à occuper des postes de directions et de conduite opérationnelle à tous les niveaux.

Si parmi cette minorité dévouée à l'oligarchie terroriste, sans même qu'ils en ait le moindre début de conscience, une partie influente prenait conscience que les attentats du 911 sont le fait d'une oligarchie militaro-financière, alors s'ouvrirait une brèche dans la digue du contrôle médiatique des esprits.

Ces hommes et ces femmes à l'intelligence supérieure pourraient alors constituer un pôle attractif pour la masse des individus opportunistes et ainsi faire voler en éclat pas seulement les mensonges infantiles sur le 911 mais faire imploser le système de contrôle médiatique.


Si le système de contrôle médiatique implose, c'est alors que toutes les institutions, pas seulement les agences terroristes comme la CIA, perdent leur couverture pour nous asséner leur mensonge quotidien.

Les sites comme Reope911 où de nombreuses personnalités jusqu'ici dévouées au système, dénoncent la responsablité de Bush dans le 911, les députés européens, Japonais, les sites d'infos comme Reseau Voltaire, constituent la possiblité d'un tel pôle.

Ces différentes sites convergent objectivement vers les mêmes conclusions, on assiste à la constitution d'une toile capbable par sa trés grande réactivité, de déjouer les campagnes de presse mensongère des gouvernements de l'oligarchie terroriste.

C'est pourquoi, l'oligarchie terroriste s'emploient fiévreusement à tenter de tuer la liberté d'expression sur internet. A répéter quotidiennement qu'il ne s'agit qu'une bande de guignol de comploteur, on finit par s'interroger sur la nécessité médiatique de telle réaction déchaînée contre des personnes présentés comme des non-sérieuse.

Que ce soit l'affaire présente, la condamnation du petit journaliste Denis Robert pour protéger les criminels de Clearstream, il s'agit pour l'oligarchie capitaliste de se protéger, de poursuivre leurs affaires en toute jouissance sans entrave.


Qu'importe l'opinion publique ! La masse des individus sont des esclaves-salariés infatués de bêtises humaines. Non pas qu'ils soient bête en soi, mais pour le peu de temps libre qu'ils leur restent, ils sont chaque jour abreuvés d'images captivantes qui annihilent toutes curiosités. Leur fonction utilitaristes priment sur leur libre-arbitre. Ils suivent les plus forts dans un but de conservation.


C'est pourquoi, dans l'hypothèse où la vérité venait à être répandu à 300 milles volts sur le 911, ils seraient les premiers à vous dire : "mais je l'savais, j'en étais sûr !"

Le combat se situe sur la question du contrôle des intelligences. Si l'oligarchie terroriste est de moins capable de placer à son service, les intelligences multiples, malgré toutes ces grandes écoles, notamment celles qui régissent les rapports humains, alors elle sera contrainte de recourir à des moyens de plus en plus coercitifs dans ses métropoles pour maintenir sa domination sur le monde.





8.Posté par gérémy le 18/06/2008 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis un fervent lecteur du réseau voltaire sur le net.
Je n'arrive plus à me connecter au site du réseau voltaire depuis 5 jours...
Que doit-on en penser?
Si on n'a même plus de sources d'information fiables sur le net où aller?
C'est scandaleux qu'il n'y ait plus de liberté d'expression. Mais par contre pour aller surfer sur des sites crétins comme facebook, là pas de problème, où alors pour recevoir des pop ups pour nous faire consommer, ca tourne pas de problème non plus.
Je suis écoeuré.


9.Posté par Népios le 18/06/2008 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je note que je ne parviens plus à me connecter sur le réseau voltaire depuis quelques jours...

10.Posté par hélène le 18/06/2008 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi aussi . voltaire n'est plus accessible.

11.Posté par agent orange le 19/06/2008 05:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi non plus.
Des nouvelles du RV?
J'espère que ce n'est qu'un "bug" passager et qu'il reviendra bientôt sur la toile.
En attendant on s'inquiéte tous.

12.Posté par Tanguy qui en a marre le 19/06/2008 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Réseau Voltaire est de nouveau "out", et cette fois, de manière plus longue qu'habituellement (j'ai souvent des problèmes pour m'y connecter...).

Je pense que nous devrions tous sauver les articles et informations intéressantes que nous trouvons sur le web (qu'elles concernent la "politique" de l'empire ou les destructions de l'environnement -les deux sujets étant liés) et les reposter sur un maximum de sites (il est aisé de se faire son "propre" site). Nous "protégerions" de la sorte les informations.

Nous pouvons aussi participer aux "forums" organisés sur les sites "propagandistes" de l'empire afin de poster un maximum de liens et idées intéressants. La domination du système étant basée sur la désinformation des moutons, nous leur coutons beaucoup lorsque nous expliquons les rouages du système;

A vos claviers et à vos tracts!!!!

Tanguy.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires