Propagande médiatique, politique, idéologique

Réponse à France Télévisions qui justifie son partenariat avec le rallye Dakar


Par ailleurs, France Télévisions ne saurait en aucune manière cautionner un tel
événement si celui-ci était contestable, tant du point de vue sportif qu'humanitaire.


contact@stop-rallyedakar.com
Mardi 9 Janvier 2007

Réponse à France télévisions Dakar

Réponse à France Télévisions qui justifie son sponsoring du rallye Dakar sur une lettre type du 4 janvier 2007 envoyé à tous ceux qui réclament le remboursement de la redevance audiovisuelle s’il n’y a pas de débat public contradictoire sur le rallye Dakar

La lettre de France Télévisions est publiée dans son intégralité.

Les assertions qui interpellent le Cavad sont en gras.

Les réponses du Cavad sont insérées dans le texte en italique.

Chère Madame, Cher Monsieur,

Très attaché au respect de la dignité des populations africaines, vous exprimez votre vif mécontentement concernant le « Rallye Lisbonne-Dakar », qui se déroulera du 6 au 21 janvier prochains. Vous souhaitez en effet que le groupe France Télévisions ne soit pas associé financièrement à une telle compétition, entachée selon vous de certaines dérives envers les régions traversées et leurs habitants. Vous exigez en conséquence un remboursement de la redevance
audiovisuelle.
Je vous remercie d'avoir pris le temps d'écrire pour faire part de votre réaction et de votre requête. Patrick de Carolis, Président de FranceTélévisions, à qui vous avez adressé votre lettre, m'a chargé de vous répondre.

Le groupe France Télévisions ne sponsorise en aucun cas cette compétition.

Le Groupe France Télévisions est présenté comme le partenaire officiel.

Il ne vous reste donc plus qu’à porter plainte contre Amaury Sport Organisation pour fausses informations et propagation de fausses nouvelles. Lesquelles informations et nouvelles lui permettent en effet d’intéresser différents partenaires recherchant une couverture médiatique.

La société A.S.O. * Amaury Sport Organisation * s'entoure par ailleurs d'une
multitude de partenaires financiers. France Télévisions n'est que le diffuseur
de cette épreuve, et s'acquitte ainsi uniquement des droits de retransmission,
comme pour toutes les autres grandes épreuves sportives proposées par les
chaînes de service public.
Il était donc judicieux de vous demander le montant de ces droits de retransmission, l'augmentation de l'audience liée à cette retransmission et le bilan économique de l'opération. Demande formulée le 06 mai 2006 à laquelle Patrick de Carolis n’a pas répondu et qui est visible sur notre site.


Même si vous contestez le bien-fondé du « Rallye Lisbonne-Dakar », je vous
rappelle que cette compétition rassemble chaque année un très grand nombre de
passionnés de sports mécaniques et de paysages grandioses.

1) Les anti Dakar sont également très nombreux : une pétition porte à ce jour plus de 20 milles signatures sans relais média et sans publicité. Il apparaît malheureusement que le Rallye Dakar c’est d’abord France Télévisions, notre service public, sans qui cette compétition ne trouverait pas résonance ni de sponsors.

2) Il est à noter que les gentils passionnés de sport automobile et de paysages grandioses semblent trouver aussi beaucoup d'argent (le nôtre) dans cette compétition. Ainsi, nous apprenons par la presse régionale que Stéphane PeterHansel réside désormais en Suisse pour ne pas être imposé sur sa fortune !!!

3) Si la France Télévisions ne relayait pas, rien ne serait possible pour le Dakar.
Personne n’aurait envie d’aller jouer les aventuriers en Afrique si c’était pour rester anonyme.

4) Contrairement à ce que vous défendez, une grande partie de la France est "contrainte" de subir le Dakar. La tribune médiatique consolidée par quelques représentants de luxe, type Luc Alphand ne rencontre aucune contradiction ; d’où la demande persistante d’un débat public contradictoire que vous refusez pour une raison inconnue.

5) On peut se demander si France Télévisions et d’autres médias ne veulent pas formater, à marche forcée, nos pensées et réflexions (nous donnerons pour exemple l’épisode référendaire)

Par ailleurs, France Télévisions ne saurait en aucune manière cautionner un tel
événement si celui-ci était contestable, tant du point de vue sportif qu'humanitaire.

Est-ce à dire que Jean-Marc Roubaud, député de la république, a donc demandé à tort l’ouverture d’une commission d’enquête ?

Cette compétition, qui traverse une partie du continent africain, est soumise en outre à l'autorisation des pays concernés. Si ces derniers ne donnaient pas leur accord, il n'y aurait pas de course.

C'est comme le commerce des esclaves, si il n'y avait pas eu d'acheteurs il n'y aurait pas eu de vendeurs et réciproquement ... Avec ce genre d'arguments on peut tout justifier y compris l'injustifiable.

De plus il n'est pas certain que les décideurs se soucient beaucoup des désirs de leurs peuples. La traversée de certains pays ayant été annulée laisse à penser que les peuples ne semblent pas aussi ravis et ne partage pas l'avis de certains de leurs dirigeants.

Les populations elles-mêmes sont ravies d'accueillir le « Rallye Lisbonne-Dakar
», et attendent impatiemment chaque année qu'il vienne à leur rencontre. Comme
le notait le président sénégalais lors de l'édition 2006, « le Dakar est le
seul moment de l'année où l'on parle d'autre chose que de nos malheurs ! ».
Il nous revient par ailleurs que le Dakar a récolté 17.000 euro afin de contribuer à la réélection dudit président pour Mars 2007, notamment dans le village de Louga où il est en grande difficulté.

Sachez enfin qu'Amaury Sport Organisation diligente, avant chaque étape de la
course, une équipe chargée de veiller à la sécurité des habitants des villages
traversés, au moyen notamment de hauts-parleurs
.

Oser écrire que la sécurité des villageois est assurée par le passage avant l'étape d'équipes avec haut parleur est la caricature du mépris que vous portez aux populations africaines. Ce genre de protection vous semblerait-elle satisfaisante en France ??? Quand on sait comment France Télévisions est toujours à la recherche d'une responsabilité même dans les cas les plus imprévisibles, on peut en douter.

De plus cette société organisatrice du « Rallye Lisbonne-Dakar » met en place tout au long de l'année
une série d'actions de solidarité en Afrique.

Actions sur lesquelles elle est d’une discrétion de violette et dont nous demandons qu’elle fasse état dans un débat public contradictoire.


J'ai transmis l'ensemble de vos remarques à Daniel Bilalian, le directeur des
sports, afin qu'il en prenne connaissance.
Vos suggestions et observations sont utiles car elles constituent un encouragement à faire une télévision de qualité et des programmes qui répondent à vos attentes.
Je reste à votre disposition et je vous souhaite d'agréables moments en compagnie des chaînes de France Télévisions.
Bastien Millot
Directeur délégué auprès du Président

Réponse envoyée par le Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar

Marseille, le 08 janvier 2007

Claire Aymes 06 11 50 47 27

Assassiner des enfants n’est pas un sport !

To assassinate children is not a sport !

http://www.stop-rallyedakar.com



Mardi 9 Janvier 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires