Conflits et guerres actuelles

Renforts en Afghanistan: le Congrès laisse Obama seul face à la décision



Mercredi 7 Octobre 2009

Renforts en Afghanistan: le Congrès laisse Obama seul face à la décision
Barack Obama est ressorti mardi d'une réunion avec les plus hauts représentants du Congrès aussi seul qu'il ne l'était avant, face à l'une des décisions les plus importantes de sa présidence, à savoir l'envoi ou non de renforts américains en Afghanistan.
Ses amis démocrates et ses adversaires républicains dans les deux chambres du parlement sont apparus au terme de la réunion au moins aussi divisés qu'avant celle-ci.
Barack Obama leur a dit qu'il trancherait avec le "sentiment d'urgence" qu'appelle l'alarmante détérioration de la situation en Afghanistan, a rapporté un responsable de l'administration sous couvert d'anonymat.
Mais le président américain a lui-même reconnu que "sa décision ne fera pas que des heureux". Il s'est employé à apaiser un débat de plus en plus passionné en appelant "à laisser de côté les épouvantails consistant à dire qu'il s'agit soit de doubler la mise, soit de partir d'Afghanistan", a ajouté ce responsable.
  
Le président Obama, pressé de toutes parts, recevait les dirigeants parlementaires pour les associer aux intenses consultations qui aboutiront à une décision dans quelques semaines.
 
Il n'a pas paru emporter l'adhésion de la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, qui rappelle depuis un certain temps la réticence grandissante des Américains à s'impliquer davantage dans une guerre vieille de huit ans et n'offrant aucune perspective de fin.
  
"Est-ce que nous sommes d'accord, est-ce que nous allons voter pour, cela reste à voir quand nous saurons ce que le président propose", a-t-elle dit.
  
Le rival républicain d'Obama à la présidentielle, John McCain, a de nouveau pressé le président américain de se rendre aux arguments du général McChrystal et des généraux qui le soutiennent.
Obama, dont l'opposition de la première heure à la guerre en Irak a contribué à la victoire présidentielle, se retrouve avec l'Afghanistan dans une situation présentant des similarités avec celle de son prédécesseur George W. Bush, quand celui-ci avait décidé en 2007 d'envoyer 30.000 hommes supplémentaires en Irak.
  
Le général McChrystal réclame jusqu'à 40.000 hommes supplémentaires. Les effectifs américains en Afghanistan approchent les 68.000.  
 

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Mercredi 7 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par kimbol le 09/10/2009 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense que le president obama a une decision difficile à prendre et surtout avec son prix de nobel pour la paix. alors s' il veut gagner en afganistan qu' il double les effectifs pourquoi pas envoyer 62 000 hommes afin d' etablir les troupes us à 130 000hommes. ou s' il veut perdre ou bien meriter son nobel refuser ce surge demender par le general mcchrystal et entammer un retrait à partir de decembre decette année 2009

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires