Politique Nationale/Internationale

Référendum en Turquie: un test réussi par l'AKP avant les législatives de 2011



Mardi 14 Septembre 2010

Référendum en Turquie: un test réussi par l'AKP avant les législatives de 2011
La nette victoire du "oui" en Turquie au cours d'un référendum sur une révision constitutionnelle a ouvert la voie à un
nouveau succès pour le parti islamo-conservateur du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan aux législatives l'an prochain, estimaient lundi les analystes.
 

"Notre nation s'est prononcée très clairement en faveur du changement et de la démocratie", a déclaré le vice-Premier ministre Cemil Cicek après six heures de réunion du cabinet turc pour évaluer les résultats du vote.
  

Le Parti de la justice et du développement (AKP) était à peu près seul à faire campagne en faveur de la réforme, dont le but était de "démocratiser" une Constitution héritée du putsch de 1980, en limitant notamment le pouvoir de la hiérarchie judiciaire et de l'armée, bastions du camp laïc.
  
Ce parti peut donc récolter seul les bénéfices des 57,88% de "oui" exprimés par les Turcs dimanche --contre 42,12% de "non", avec un taux de participation de 73,7%, selon les résultats officiels provisoires--, commentait lundi l'éditorialiste Semih Idiz dans le quotidien Milliyet.


"Dès lors que le référendum a été transformé par l'opposition en un vote de confiance au gouvernement, il faut bien admettre que le pouvoir AKP a remporté cette épreuve", affirmait l'analyste, qui voit dans ce succès un "feu vert" pour le gouvernement.
 

Le vice-Premier ministre a souligné que "tout le monde devait respecter" le résultat du vote "en parole et en action". "Nous pensons que l'actuelle Constitution a atteint sa date de péremption", a-t-il dit.
  

Ce bon résultat arrive à point nommé pour l'AKP, au pouvoir depuis novembre 2002 après avoir remporté haut la main les dernières élections générales en 2007 (47% des voix).

 "L'AKP a passé avec succès un test important avant les élections législatives de 2011", estimait Murat Yetkin, du journal libéral Radikal.
  

La Bourse d'Istanbul a d'ailleurs salué ce score, vu comme un gage de stabilité, en terminant lundi sur un plus haut historique, gagnant 2,7% à 62.260,11 points.
  

"Les marchés ont apprécié les résultats du référendum. Ils constituent un signe positif en ce qui concerne la pérennité du parti qui gouverne seul la Turquie" depuis 2002, après des décennies d'instabilité politique, a affirmé la banque Fortis dans son bulletin d'analyse des marchés.
 

La victoire pourrait aussi attiser les ambitions présidentielles d'Erdogan, qui a arpenté des mois durant la Turquie pendant la campagne pour le "oui", selon Rusen Cakir, du journal populaire Vatan.
  

"On peut facilement avancer qu'après cette victoire incontestable, le désir et la détermination (de M. Erdogan) pour la présidence se sont renforcés, et que le référendum a été une répétition avant une prochaine élection présidentielle", prédit le journaliste.
 

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mardi 14 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par Véli osmanli le 14/09/2010 23:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonsoir.Est c que vous l'histoire politique de cet homme?
Certaines personnes ici vont me traiter de sionazi etc...
ils ne faut pas rester aveugle de ce qu'il se passe en Turquie niveau economie par exemple ...Cet individu a privatiser bcp d'entreprise..enormement..
le prix de la viande hachée là-bas est de 13 euros le kilo!!
pas le droit d'exercer en tant qu'eleveur comme l'ont veut..
son fils est BOSS De 7 industrie..renseignez vous c gratuit...la grde marque ÜLKER etc..
a en France ca tourne dans les 5 euros le kilo..
Ne faites confiance qu'en Dieu..c la TROMPERIE dans tous les coins...
amicalement

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires