Sciences et croyances

Records de froid en Amérique du Nord


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 24 Mars 2018 - 00:32 Dieu est unique et transcendant



Mercredi 29 Juillet 2009

Records de froid en Amérique du Nord

OneNewsNow, Pete Chagnon, 27 juillet 2009


      Partout aux États-Unis, les gens posent la même question : « Qu'est-il arrivé à l'été ? »


      Toute vérification sur Twitter montrera que les gens ont un thème récurrent en Nouvelle-Angleterre [nord-est des USA, ndt]. Par exemple, « C'est si déprimant, c'est le milieu de juillet, nuageux, et à peine 70 degrés (21°C). » Un autre indique, « J’ai dû revêtir mon manteau d'hiver, il faisait 48°F (8,9°C) ce matin... en juillet ! »


      Marc Morano, de ClimateDepot.com, signale que, partout en Amérique, les records de basses températures ont été battues tout le temps cet été. Il attribue cela à la récente tendance froide généralisée, qui s’est installée depuis plus de sept ans.


      Il note, « La raison pour laquelle Climat Depot couvre cela, c’est que chaque vague de chaleur, chaque grande tempête, tout ce que les médias tentent de promouvoir quand c’est dans l'autre sens, chaque cyclone, sécheresses, inondations... sont toujours mis sur le compte du réchauffement de la planète. Donc, tout ce que nous faisons, c’est simplement de souligner quelques-uns des très importants records de basses températures, si importants que certains météorologues ont appelé 2009 l'année sans été. »


      Nashville, la ville natale du fanatique du réchauffement de la planète, Al Gore, a battu un record au mois de juillet, une basse température qui avait été établie en 1877. Morano affirme qu'il n'y a pas lieu de s’alarmer à ce propos, et que les cycles froids et chauds font partie des flux naturels de la Terre.


      Morano remarque une pointe d'ironie dans cette récente vague de froid qui survient au moment où le Congrès discute du « cap and trade*, » dans une tentative pour modérer le réchauffement de la planète.



* Ndt : Cap and trade program : C’est l’usine à gaz qui fixera les quotas d’émissions de gaz à effet de serre pour les entreprises, tout en leur offrant la possibilité de vendre à d'autres entreprises ou d'accumuler leurs droits d'émission en surnombre, dans le cas où elles produiraient moins de gaz que ne le prévoient leurs quotas.

      Si ce programme était adopté, il nécessiterait la mise en place d'une bourse où seraient négociés les droits d’émission de dioxyde de carbone (c’est-à-dire, l’instrument de la prochaine bulle financière, nécessaire à la continuation du pillage de l’épargne mondiale, pour que les Anglo-saxons puissent financer leurs guerres de mondialisation).



Original : www.onenewsnow.com/Culture/Default.aspx?id=618074
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info





Jeudi 30 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par Frans Leens le 29/07/2009 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela fait maintenant des années que la terre se refroidit et les médias officiels continuent à entretenir la fable du réchauffement dû au CO2. Et cela va continuer avec la conférence de l'ONU à Copenhage.

Comment faire pour renverser la religion du réchauffement climatique?

2.Posté par Saucy le 29/07/2009 20:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plutôt que de parler de réchauffement climatique ou de refroidissement planétaire, n'est-il pas plus pertinent de parler de dérèglement climatique ?

Cet appellation me paraît beaucoup plus exacte scientifiquement, n'en déplaise à certains médias et politiciens de la com' qui préfèrent la vulgarisation de la science à l'information pure.

3.Posté par Masque le 29/07/2009 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tiens, il pleut. La météo avait pourtant promis du soleil aujourd'hui. Oh, le climat doit être déréglé... tout ça à cause du CO2 bien sûr. Vivement la taxe carbone généralisée que tout aille mieux.

4.Posté par Fern le 30/07/2009 02:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Al Gore

OÙ est le réchauffement climatique ??????????????????????????????????????????

dans votre PORTE-MONNAIE.............................................................................................................

Méchant MENTEUR .............................................................................................................................

5.Posté par Fern le 30/07/2009 02:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

HAAPT a peut-être son mot à dire ???????????????????????????????????????????

6.Posté par agent orange le 30/07/2009 06:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne connais pas les contrées polaires, mais je connais bien la montagne...
J'ai constaté par moi m^me le recul des glaciers.
Si ce n'est pas le réchauffement climatique, c'est quoi alors?
Que certains se fassent du pognon sur le dos du réchauffement est un fait, mais çà c'est un autre sujet.

7.Posté par Frans Leens le 30/07/2009 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A agent orange:
Les glaciers fondent, et alors qui prouve que c'est le CO2 plutôt que le soleil. Le GIEC lui-même parle au conditionnel de la cause CO2 et des milliers de scientifiques remettent en cause cette Doxa. (Voir http://www.alterinfo.net/Mise-en-question-du-consensus-sur-le-rechauffement-planetaire-Effets-environnementaux-de-la-hausse-du-dioxyde-de-carbone_a33476.html

A Saucy


Les réchauffistes sont déçus, le climat ne leur obéit pas car il fait plus froid. Alors ils essaient de nous vendre du déréglement climatique causé par le CO2. C'est vraiement n'importe quoi. Depuis que le monde est monde il fait un coup plus chaud, un coup plus froid alors que le CO2 humain est si récent. Par contre, le soleil est là depuis le début et lui, c'est sûr, il est à certains moments fatigué, à d'autres plus vigoureux. Et tout cela avec une belle corélation entre son activité et le climat terreste. Le problème, c'est que l'on ne peut pas spéculer raisonnablement sur le soleil, alors on a inventé la spéculation sur le CO2.


8.Posté par agent orange le 30/07/2009 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

franz

Peut être que vous avez raison ; peut être pas...
CO2 ou pas CO2, est-ce une raison de perpétuer la civilisation "carbone"?
Si le soleil est le responsable du réchauffement climatique, un investissement important dans la filière "solaire" ne serait il pas mieux approprié?
Que savons nous exactement de l'astre solaire?

9.Posté par Frans Leens le 30/07/2009 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Agent Orange

Il y a d'autres problèmes de pollution qui ont un impact indiscutable sur l'humanité.
Les pollutions chimiques, biologiques et radiologiques sont masquées par cette problématique carbone. Ne pourait-on parler des pesticides, des OGM, des plastiques, bombes à l'uranium appauvi, des particulines fines, etc.? Non il n'y en a plus que pour le carbone.
Cerise sur la gâteau ils sont arrivés à nous culpabiliser tous sur le sujet au point que la taxe carbone (taxer les pauvres une nouvelle fois) va passer comme une lettre à la poste.
En ce qui concerne les énergies alternatives, le soleil, ni l'éolien ne remplaceront jamais totalement le nucléaire, le pétrole et le charbon. Le lobby pétrole et nucléaire ont depuis longtemps empêché le développement de solutions alternatives dont de nombreux chercheurs ont montré la voie.
Voir : http://quanthomme.free.fr/energielibre/chercheurs/CHERCHEURS1.htm://.

Quant au rôle du soleil, la vidéo accessible ici (http://www.peresfondateurs.com/~ylyad/?p=107 décrit bien le lien entre le climat et l'activité solaire.

10.Posté par agent orange le 30/07/2009 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

frans

D'accord sur le fond. Votre argumentaire semble plutôt bien structuré.
Cependant on arrive à la problématique de la hiérarchisation des pollutions. Faut il toutes les traiter sur un pied d'égalité ou il y a t'il des priorités?
Quand à taxer les pauvres, j'ai cru comprendre que les pays de la BRIC étaient plutôt réticents au programme "cap and trade".
Oui le lobby pétro-nucléaire a été un frein au développement d'énergies alternatives.
Cependant, la production et commercialisation de la voiture à moteur à air comprimé en Inde, est un autre petit pas dans la bonne direction.


11.Posté par Frans Leens le 30/07/2009 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Agent Orange,

La hiérarchie des pollutions, tout à fait d'accord. Si on accepte que le carbone n'a pas d'influence sur le climat, quelle est la conséquence du carbone sour notre santé, mystère. Pour la conséquence des autres pollutions, il me faudra l'après midi pour en faire la liste et elle sera très longue.
Pour la voitue à air, une excellente idée, mais il faut une autre énergie pour comprimer l'air et on retombe sur le lobby petro-nucléaire tant que l'on a pas mis en oeuvre de vraie alternatives..


12.Posté par agent orange le 30/07/2009 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quelle est la conséquence du carbone sour notre santé, mystère

Mystère? Les cas de troubles respiratoires, d'empoisonnement sanguin, de retard de développement cérébral chez les enfants, sont plus importants en milieu urbain qu'à la campagne.
Peut-on faire un lien entre la pollution fossile urbaine et ces exemples de maladies?

13.Posté par agent orange le 30/07/2009 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Frans

Vraies alternatives?
Pouvez vous développer?

14.Posté par Frans Leens le 30/07/2009 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les pollutions dont vous parlez sont bien réelles, mais ne sont-elles pas liées à d'autres polluants que le CO2: micro particules benzènes, etc.
Le CO2 ne m'est vendu, sauf erreur de ma part, que comme polluant qui impacterait le climat.

Les alternatives: pour les énergies propres, je ne peux que vous renvoyer pour commencer au site repris plus haut: http://quanthomme.free.fr/energielibre/chercheurs/CHERCHEURS1.htm://.
Ce site décrit dizaines de chercheurs qui ont apporté leur contribution à la recherche d'alternatives.

Certaines solutions ont déjà été mises en oeuvre (système Pantome: http://www.econologie.com/wiki-moteur-pantone/index.php/Gillier-Pantone)://.

J'espère que cela apporte quelques pistes.

15.Posté par gg le 31/07/2009 08:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est peut être ce que l'on appelle 'réchauffement planétaire' . Pour ma part j'y vois une explication : le chemtrails qui barbouillent notre ciel au point qu'un matin de juillet ressemble à à matin de novembre , l'ensoleillement de la terre a fortement diminué ,causant du même coup des récoltes moindres . Beau travail les experts qui conseillent les gouvernements.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires