Politique Nationale/Internationale

Recep Tayyip Erdogan propose la création d’une Nouvelle Union



ara0@free.fr
Mercredi 20 Août 2008

Recep Tayyip Erdogan propose la création d’une Nouvelle Union

mercredi20 août 2008, par Stéphane/armenews

Arménie : Recep Tayyip Erdogan propose la création d’une Nouvelle Union

mercredi20 août 2008, par Stéphane/armenews


La participation de l’Arménie à une Union du Sud Caucase augmentera la stabilité de la région, a déclaré le Premier ministre Turc Recep Tayyip Erdogan lors d’une conférence de presse jeudi 14 août lors de son retour d’un voyage à Moscou et Tbilisi.

Recep tayyip Erdogan a déclaré que la Turquie voulait aussi que l’Azerbaïdjan participe à la plate-forme pour la sécurité et la paix régionale ajoutant que la coopération économique et la sécurité des transports de l’énergie étaient aussi des questions essentielles pour cette possible institution.

« La semaine prochaine la plate-forme sera discutée lors d’une visite à Baku » a-t-il dit. « Nous espérons que l’Azerbaïdjan acceptera aussi bien la nouvelle plate-forme de coopération qui aidera à trouver des solutions aux conflits ethniques dans la région » a déclaré le Premier ministre turc.

Selon Erdogan, la création d’une Union Caucasienne résoudra les conflits du Caucase sur la base des principes du traité de Kars signé entre la Russie et la Turquie en 1921. Le traité de Kars a établi les frontières présentes de la région plaçant le Nakhchivan et le Nagorno-Karabakh en Azerbaïdjan.

Le ministre turc des Affaires Etrangères Ali Babacan va rencontrer son homologue russe Sergei Lavrov la semaine prochaine pour lancer le début du processus a ajouté M.Erdogan.

« Bien sûr le processus de Minsk est en cours dans la région. Les Etats-Unis, la Russie et la France sont les cadres primaires de ce processus. Mais aucune conclusion n’a été atteinte dans ce processus qui a presque 13 ans. Nous voulons que ce processus soit accéléré ... la solution du conflit de Nagorno-Karabak mettra fin aussi aux problèmes entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie » a précisé M.Erdogan.

Il a ajouté que le conflit du Nagorno-Karabakh est l’obstacle principal pour la stabilité politique, le développement économique et la coopération régionale au Sud Caucase.

M.Erdogan et le Ministre turc des Affaires Etrangères Ali Babacan ont rencontré M.Saakashvili à Tbilisi jeudi pour discuter du récent conflit en Géorgie et Ossétie du Sud et faire une offre de la Turquie pour un forum sur la stabilité dans le Caucase.

La Turquie veut garantir la paix et former une plate-forme de coopération qui inclurait la Russie et la Géorgie et qui servirait pour développer la stabilité commune de la région a dit M.Erdogan lors d’une conférence de presse commune avec M.Saakashivili.

« Nous avons demandé à la Géorgie de participer à cette plate-forme. Notre proposition a été aussi accueillie par la Russie » a-t-il ajouté.

M.Erdogan a aussi dit que la Turquie soutient l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Géorgie ajoutant qu’il visitera l’Azerbaïdjan pour discuter de la sécurité du pipeline Baku-Tbilisi-Ceyhan.

Mercredi 13 août le Premier ministre turc a rencontré avec Président russe Dmitry Medvedev et le Premier ministre Vladimir Putin à Moscou où il a souligné « la grande importance » de solidarité régionale.

« Nous voulons que mettre en place une coopération économique [et] qu’elle mène à la coopération pour la paix régionale et la sécurité » a-t-il dit. « Nous voulons aussi que cet institution assume la gestion des crises et cherchent des solutions en cas de problème dans la région » a-t-il ajouté.


Mercredi 20 Août 2008

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires