Conflits et guerres actuelles

Réapparition de paramilitaires en Colombie, un modèle pour Bush en Irak ?


Des ex paramilitaires colombiens qui avaient été démobilisés, sont retournés au combat plus armés qu'avant tandis que le gouvernement de Bush souhaite prendre exemple sur le gouvernement colombien dans sa lutte victorieuse contre le terrorisme afin d’ appliquer ce modèle en Irak.


Dimanche 5 Mars 2006


Sergio Caramagna, délégué à la mission de l'Organisation des États Américains (OEA) en Colombie, a signalé qu'au moins 4.000 membres du groupe d’Auto-défense Unis de la Colombie (AUC), des 17.000 qui avaient été démobilisés, sont retournés au combat.


Parmi les démobilisés se trouvait le chef de la faction, Carlos Jiménez alias "Macaco", celui la-même qui est accusé par Washington de traffic de stupéfiants. Aussi le chef politique des AUC, Iván Robert Duc, et le très connu Ernesto Báez.


Báez a profité de l'occasion pour exiger que deux siège du Parlement colombien lui soient octroyés légitimant ainsi cette organisation para militaire en un mouvement politique".


Rappelons que les crimes innombrables commis par les AUC sont restés impunis et que les victimes n’ont perçues touchés aucune indemnisation dans le cadre de la Loi Justice et Paix.


Les AUC, selon Caramagna, ont été regroupées dans une zone de la province de Cordoue dans laquelle abondent les cultures illégales.


L'OEA annonce cette semaine officiellement sa préoccupation dans un rapport adressé à Washington. Caramagna a déclaré qu'il avait également livré ces informations au Ministère colombien de la Défense.


Il a souligné notamment que ce groupe continue "d’harceler et de terroriser la population civile", comme cela se produisait avant son démantèlement.


Récemment Bush et Condoleeza Rice ont affirmé qu'en Iraq les Forces de la Coalition dirigées par le gouvernement américain finaliseraient avec ses Forces Armées la construction nationale, comme ils disent pour donner forme à une démocratie libérale occidentale exemplaire qui servirait de modèle aux musulmans qui, nous citons, « vivent dans l'obscurantisme de l'histoire et le retard culturel" évoquant le peuple irakien qui combat pour sa liberté.


Et pour atteindre un tel objectif les responsables américains ont décidé le suucès du gouvernement du président colombien Uribe Vélez, qui donne au monde un exemple "de Sécurité Democratique "pour extirper le terrorisme et les groupes partisans déstabilisateurs.


Rappelons qu'Uribe Vélez, avec l'appui des Etats-Unis, à travers le Plan Colombie et le versement de 7000 milliards de dollars et avec la mis en place du Plan Patriote, de la Force Oméga, et des Commandos et les Forces Spéciales avaient mis fin à un long conflit armé, pendant la période de la guerre froide.


Mais la réalité en Colombie est différente. Il n'existe pas de démocratie et de combat contre le terrorisme mais est soumise depuis 18 mois à une guérilla mise en place par des actions militaires continues.


Uribe Vélez et un son gouvernement ont mis en place un appareil militaire gigantesque avec des budgets étatiques abondants.


La Colombie n'est pas un exemple pour le monde, bien au contraire, on réaffirme aujourd'hui que la Loi Justice et Paix qui a rappelé qu’il s’est agi au contraire de fortifier ces groupes paramilitaires.


irna


Dimanche 5 Mars 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires