Géopolitique et stratégie

Realité d'AQMI au Maghreb : Quand le DRS-DST de Tewfik , Sarkozy et Obama revent de revendre le gaz algerien aux chinois


Londres – Alger – Agence Quds-Press : un ancien diplomate et homme politique actuel de l’opposition algérienne a jeté des doutes sur la signification des informations abordées par les autorités algériennes,concernant le danger du terrorisme au Sahel et au Sahara, et a qualifié les nombreux rapports à propos du danger d’ Al-Qaida dans la région de « désinformation » destinée à fournir une couverture sécuritaire pour deployer les forces américaines dans la région, et d’« épouvantail sécuritaire » pour justifier les politiques existantes.


desertman23@yahoo.fr
Mardi 30 Mars 2010

Zitout à Quds-Press : Les services secrets algériens ont infiltré les groupes « terroristes» du Sahara

Realité d'AQMI au Maghreb : Quand le DRS-DST de Tewfik , Sarkozy et Obama revent de revendre le gaz algerien aux chinois
Zitout à Quds-Press : Les services secrets algériens ont infiltré les groupes « terroristes» du Sahara

 
 Dans une interview exclusive à Quds Press, l’ancien diplomate et co-fondateur du mouvement d'opposition algérienne « Rachad », Mohamed Larbi Zitout, a accusé les services secrets algériens nommement le DRS de « tromperie et desinformation » a propos de la guerre contre le terrorisme, et a indiqué que cela faisait partie d’une politique plus large, y compris d'implanter les forces américains dans la région. Il a affirmé: «Il y a beaucoup d’exagération de la menace terroriste dans le Sahel et le Sahara.
Les informations diffusées à ce sujet sont faites de beaucoup de « tromperie et desinformation » par les services secrets algériens, qui s’efforcent de créer un environnement propice à réunir les forces américaines dans la région, en accord avec la doctrine américaine que le terrorisme doit être combattu et éradiqué partout où il se trouve, afin qu'il n’atteigne plus New York. "
 
 Selon Zitout, le problème s’inscrit dans une stratégie sécuritaire plus large : « exagerer et Répandre l'alarme au sujet du terrorisme dans le Sahel et du Sahara est une stratégie des services secrets militaires -DRS-(je ne dirai pas de l'ensemble du régime algérien, parce qu'il ya des factions dans le régime qui ne comprennent pas la réalité de ce qui se passe dans le Sahara, et beaucoup de ce qui s'y passe est sciemment enveloppé
d’obscurité.) C'est parce que les groupes armés qui se trouvent dans cette région ont été pour la plupart fabriqués par les services secrets algériens à plusieurs fins, dont les plus importantes sont les suivantes :
 
 1. La stratégie du DRS de maintien de la peur du terrorisme afin de continuer à justifier les politiques qui oppresse la société algérienne, et se pereniser illegalement au pouvoir  2. Faire pression sur les états voisins faibles et les états qui ont des intérêts dans la région,et se vanter de defendre l’Europe de la menace terroriste en provenance de la rive sud de la Méditerranée.
 3. s'appuyer sur les forces américaines pour défendre le régime dans le cas d’un soulèvement populaire.
 
 
 
 Il a ajouté : « A cela s’ajoute le trafic de stupéfiants qui, selon des rapports américains confirmés, a rapporté plus d’un milliard et demi de dollars par an ces dernières années. C’est une énorme source financière pour certains officiers gradés dans les services secrets algériens, qui se trouvent au cœur des groupes armés dans le Sahara et leur fournissent soutien, conseil et protection. »
 
 Zitout a accusé les autorités algériennes de cacher la personne responsable de l’enlèvement des touristes germaniques (33 touristes d’Allemagne, d’Espagne et de Suisse enlevés en 2003 et libérés après le paiement d’une rançon énorme, environ 10 millions d’euros d’après certaines sources), à savoir Abderrazak El Para, et l'ex chef du GSPC Hassan Hattab, et a lancè un defi les autorites algeriennes de faire un un procès équitable pour El Para en présence des observateurs des droits de l’homme : « La preuve que les groupes armés dans le Sahel et du Sahara sont principalement liés aux services secrets algériens, c’est Abderrazak El Para'qui a kidnappé les touristes allemands vit actuellement dans un appartement de l'Hôtel Mouflon d'Or au cœur de Benaknoun à Alger, a côté de l’ex-leader de groupe armé repenti, Hassan Hattab. Je défie les autorités algériennes ouvertement d’ amener Abderrazak El Para devant un tribunal en présence d’observateurs nationaux et internationaux des droits de l'homme ».
 
 La semaine précédente, l'Algérie a accueilli le Sommet du Sahel réunissant le Mali, le Burkina Faso, la Libye, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, ainsi que l'Algérie, pour étudier la réalité de la situation sécuritaire dans la région et reconstruire une alliance sécuritaire pour combattre «l’alliance existant entre Al-Qaïda et les réseaux criminels dans la région. »
 
 www.rachad.org



Mardi 30 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par sam le 30/03/2010 21:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Algérie cherche a ressembler a l'irak ou l'afghanistan, sont indépendance elle la pas eu a la loterie des arabes sont mort martyrs pour qu'il puisse sourire, et être libre la démocratie amérique et francaise ne marche pas.
Ces pays sont endetté pour des siècle ils vivent et mange a crédit, vouloir leur faire de la place, ils prendrons la votre épuiserons les richesse du pays violerons les lois les femmes, et là l'intervention de la résistance devra une fois de plus agir avec un mouvement populaire.
Ô peuple algériens réfléchis avant d'ouvrir ta porte la france à profiter de l'ospitalité pour s'installé, l'amérique et un mauvais payeur changer de client.

2.Posté par Le Kabyle le 31/03/2010 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien analysé ,Sam, les Usionistes vivent sur le dos de la planète !Cette supercherie du terrorisme est leur fond de commerce pour squatter et piller les richesses des autres pays !

3.Posté par soleil le 31/03/2010 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sincèrement je vois mal,le gourvernement algèriens acceuillir les yanki chez eux vue la sympathie que leur porte les algèriens en gènèral,d autant plus que le problème a dèja ètait soulever par un dèputer a l assemblèe populaire,concernant des base amèricain dans le sahara algèrien ,il ne vont pas tronquer leur liberter par une new colonisations,sè ridicule,je dirais au contraire que les yanki et les français font du pressing sur l algèrie pour quel acepte des bases sur sont sol mais uniquement pour etre a cotès des puits de pètrole et du gaz et autre matière première que regorge se pay,tous le monde sè que les yanki se dèplace uniquement quand leur intèret est en jeux,basta,et l excuse des ses forace est le sahel sur la base de soit disant terrorisme que les occidentaux nourrise par le payant de rançont,et d armes,n oublier pas que les algèriens sont appeler des guerriers,et sont trop fier de leur pay qui chèrise comme leur femmes

4.Posté par Moukawama le 01/04/2010 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Quand le régime algérien - sous le Président Chadli Benjedid - a été surpris par les soulèvements populaires d'octobre 1988, à aucun moment il n'a fléchi ni même eu juste l'idée de l'idée d'une aide extérieur. Les dirigeants politiques et militaires de cette époque ont réagi (assez violemment, je le concède) et avant même d'entrer en novembre l'histoire était pliée. De cette époque est né le pluralisme. Quand ces mêmes dirigeants - aprés avoir créé cette éventualité qu'il puisse y avoir plusieurs sensibilités politiques représentées par autant de partis aux échéances electorales - ont perdu les legislatives de 1991, ils n'ont eu besoin de personne pour se maintenir au pouvoir. A aucun moment, dans la décennie 90, un ingérence officielle est massive d'une quelconque force extérieur n'a pu avoir lieu. Pourtant on sait que la France - par les témoignages de Pasqua et Balladur - a espéré être invité par la brêche qu'a pu créer le détournement de l'airbus A-300 d'Air France.
Aujourd'hui, alors qu'il ne reste dans l'extrême sud algérien que des contrebandiers de cigarettes (à la tête desquels on a Belmokhtar), du trafic de carburant (principalement vers le Mali) et des passeurs de clandestins (gardes frontières, la journée), je me demande pourquoi l'Algérie aurait elle besoin de bases françaises ou etats-uniennes alors que le pays gère trés bien la sécurité autour de ses champs d'hydrocarbures ? Aussi, pourquoi la France ou les Etats-Unis pourrait être des intermédiaires dans les échanges de gaz avec la Chine alors que les chinois - aprés accords passés avec les algériens - prospectent déjà dans la plaine du Tidikelt ?
De deux choses l'une: Ou cet ancien diplomate cherche à ce que l'on ne l'oublie pas ou tout simplement, il fantasme.

5.Posté par Moukawama le 01/04/2010 18:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Il faut ajouter que pendant la décennie 90, les puissances occidentales ont décrété un embargo sur les armes vers l'Algérie, esperant ainsi affaiblir le pays, le contraindre à un certain nombre de vues (le partage des sous-sols prometteurs du sud) et y installer à terme un gouvernement fantoche comme on peut avoir en ce moment en Irak. Avec des fausses elections à répétitions qui chaque jour éloigne l'autochtone du vrai combat: chasser l'occupant. Durant cette période pleine d'enseignements, les algériens ont malgré tout appris à discerner les vrais des faux amis, ils ont continué à s'approvisionner en armes et se sont maintenus au pouvoir. Je ne défends cette issue mais ce que je veux dire c'est que si un régime est réellement sanguinaire, le peuple ne peut compter que sur sa détermination pour s'en débarrasser. Tous ceux qui - de l'extérieur - offrent leur aide sans ne rien attendre en retour sont suspects. Tous ceux qui offrent leur aide sont tout simplement suspects.

6.Posté par Moukawama le 01/04/2010 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Il faut ajouter que pendant la décennie 90, les puissances occidentales ont décrété un embargo sur les armes vers l'Algérie, esperant ainsi affaiblir le pays, le contraindre à un certain nombre de vues (le partage des sous-sols prometteurs du sud) et y installer à terme un gouvernement fantoche comme on peut avoir en ce moment en Irak. Avec des fausses elections à répétitions qui chaque jour éloigne l'autochtone du vrai combat: chasser l'occupant. Durant cette période pleine d'enseignements, les algériens ont malgré tout appris à discerner les vrais des faux amis, ils ont continué à s'approvisionner en armes et se sont maintenus au pouvoir. Je ne défends pas cette issue mais ce que je veux dire c'est que si un régime est réellement sanguinaire, le peuple ne peut compter que sur sa détermination pour s'en débarrasser. Tous ceux qui - de l'extérieur - offrent leur aide sans ne rien attendre en retour sont suspects. Tous ceux qui offrent leur aide sont tout simplement suspects.

7.Posté par AS le 05/04/2010 23:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En 1991, la France a dirigé le coup d'etat au travers de son pantin sioniste Larbi Belkheir, conseillé du sioniste Khemeyes, plus connu sous le nom de Chadli Bendjedid alors president... Larbi Belkheir a mis en place Smain Lamari un agent de la DST et Mohamed Mediene dit Tewfik, un autre agent de la DST, tout comme Ali Tounsi, alors que Nezzar, Guenizzia, Mohamed Lamari et Mohamed Touati eux travaillaient pour la DGSE...

Larbi Belkheir etant mort, les analphabetes de la France-Israel se battent pour prendre l'heritage... sarkozy et obama ont peur que les contrats illegaux que la sonatrach a passe sous l'ere Belkeir ne soient perdus car totalement illegaux.... ce qui sortirait definitivement du jeu et la France, et les Etats-Unis... voila pourquoi

Sarkozy, Squarcini et Bajolet ont cree, etendu et renforce leurs mercenaires... creer du terrorisme pour installer des bases militaires... afin que les puits de petrole et de gaz ne soient recuperes par les chinois, russes, ou qataris ... lorsque Tewfik et son second, ainsi que Ouyahia seront abattus, alors seulement nous pourrons dire que la France ne dirige plus l'Algerie or pour le moment .... Sarkozy et le general de la DST Tewfik sont responsables de tous les actes terroristes dans la region du maghreb et du sahel, a prendre ou a laisser...

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires