Conflits et guerres actuelles

Réaction suite à l’article : « Tchad : des Chrétiens dans la bataille ».


… « Les rebelles viennent du Soudan voisin dans les zones frontalières du Tchad, où vivent près de 250 000 réfugiés du Darfour, pour semer la terreur au nom de l’islam. »… Propos du Pasteur René Daidanso extrait d’un article intitulé : « Tchad : Des chrétiens dans la bataille » paru le mercredi 20 février 2008 dans le Journalchretien.net.
Citoyen tchadien vivant en France, je viens de lire avec regret le témoignage d’un frère tchadien, le Pasteur René Daidanso, qui se prononce au nom de sa foi. C'est désolant de tenir de tels propos au nom de votre Eglise qui n'a pas besoin d'entendre ces amalgames. C'est dangereux de faire porter la casquette de l'islamisme à vos compatriotes en lutte contre la dictature qui s'est insidieusement installée dans notre pays.


adoum djibrine haroun [adoum54@hotmail.fr]
Lundi 25 Février 2008

Il y a parmi ces militants armés des musulmans mais également des personnes d’autres confessions. Je dois vous dire que tout musulman n'est pas nécessairement acquis à la cause des intégristes hélas combien nombreux parmi notre humanité. Par votre témoignage, vous êtes en train d'imprimer la peur dans l'imaginaire des âmes qui vous lisent. Mahamat Nouri, Timan Erdimi, About Mackaye, Issa Moussa Tamboulet, Ali Kedelaye, Adouma Hassaballah, Abakar Tollimi… ces principaux cadres des mouvements politico-militaires sont des Tchadiens issus des régions du nord et de l'est du Tchad. Ce sont des Tchadiens comme vous et moi. Ils ne militent pas pour la prééminence d'une chapelle. Cela n'a jamais été leur préoccupation et ce prétendu combat ne leur ressemble guère. D'autres avant vous ont cherché, en vain, à faire croire à certains esprits cette imposture d'un autre temps en vue de renforcer l'hypothèse selon laquelle notre pays est en train de basculer dans l’islamisme. Par ce témoignage vous ne faites que relayer les propos d'Idriss Deby et ses comparses. Idriss Deby, l’imposteur national, en utilisant cette stratégie croit pouvoir, en plus du soutien sans faille de son parrain Sarkozy, disposer d’une couverture militaire supplémentaire des Etats-unis qui ont juré, en installant leur base militaire au Mali, d’endiguer définitivement des prétendus groupuscules islamistes s’aventurant en Afrique sub-saharienne. Ce n’est pas une première venant de lui. En décembre 2007 lorsque les forces de la résistance nationale avaient investi les principales ville de l’Est, les mêmes accusations à l’endroit de l’Arabie Saoudite avaient alors fusé. Ces raisonnements sont dignes d’un régime aux abois. Cette stratégie cynique de Deby et votre témoignage ne jetteraient-ils pas davantage de suspicions et de discrédits sur une partie de notre pays que certains esprits considèrent déjà comme un terrain de prédilection pour les islamistes de tous bords ?

Au nom de votre chapelle dont je salue par ailleurs les formidables contributions en matière de la quête d'une paix réelle au Tchad, il n'est pas opportun, à mon sens, de s'inscrire dans ces jeux dangereux et qui ne sont pas sans conséquences sur l'avenir et le vivre ensemble dans notre pays. Notre quête de la paix ne peut se faire sans une recherche de vérité sur les choses telles qu’elles se passent. S’il vous plait épargnez-nous des propos qui ne peuvent que conduire à l’incompréhension, à l’animosité et à la haine… Les médias hélas participent dans une grande mesure à la désinformation sur les drames que traverse la population tchadienne dans son ensemble. S’il vous plait ne vous souscrivez pas à ces jeux en proférant des propos sans fondement et lourds de conséquences.

Adoum Djibrine Haroun



Lundi 25 Février 2008

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires