Proche et Moyen-Orient

Ratzinger, désinformé acritique ou complice du racisme et de l'agressivité impitoyable d'Israël ?



Samedi 16 Mai 2009

Ratzinger, désinformé acritique ou complice du racisme et de l'agressivité impitoyable d'Israël ?

Même mon fils de 12 ans, rien qu’en en lisant mes traductions, connaît la différence entre sionisme et judaïsme. Le sionisme est un mouvement laïque, nationaliste et raciste qui est né il y a un peu plus d'un siècle, et s'est concrétisé par la création de l'État d'Israël sur les terres des Palestiniens, qui ont subi un horrible nettoyage ethnique. Le judaïsme est une religion de plus de 5.000 années (lunaires, NdR) qui a légué ses Dix Commandements au christianisme (dont ceux-ci: Tu ne tueras point et Tu ne mentiras point).



AUTEUR:  Guillermo F. PARODI

Traduit par  Esteban G. Édité par Fausto Giudice

Il est inadmissible que Ratzinger, « représentant de Dieu sur terre » pour les catholiques, soit ou bien un désinformé acritique ou un complice du racisme et de l'agressivité impitoyable d'Israël, en faisant une visite officielle du 11 au 15 mai, en vue de la réconciliation. Mais réconciliation avec qui ? Avec les sionistes ?

L’État d'Israël d’aujourd’hui est devenu puissant parce qu’il « a volé » le nom biblique d'Israël et a convaincu les juifs de la diaspora que c'était la terre de tous les juifs, alors que ses rabbins orthodoxes savent bien que le retour à Jérusalem doit se réaliser - selon leurs écritures -, seulement quand la Messie apparaîtra [1].

Même les juifs qui demeurent en Iran (et ils sont très respectés) ou dans une quelconque partie du monde, et qui n'ont pas été atteints par cette fureur assassine qui prédomine dans les instances dirigeantes et dans 95% des citoyens israéliens, sont au courant de cette escroquerie et de cette tromperie.

Pour les laïcs dubitatifs il suffit de mentionner le massacre impitoyable que les Israéliens ont commis à Gaza du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009 (opération Plomb Fondu) [2] - rappelons les résultats : 1.300 Palestiniens sont morts, dont 410 étaient des enfants, qui ont même été abattus avec de nouvelles armes testées sur leurs corps, face aux 10 (dix) soldats israéliens morts -, qui est une preuve indiscutable que cela n'a pas été une guerre, mais plutôt une chasse à des êtres humains comme s'ils étaient des lapins. Les mensonges permanents comme quoi ils n'ont pas utilisé de bombes au phosphore blanc ou qu'ils n'ont pas utilisé de nouvelles armes ont été rapidement démasqués par les mêmes médias qui avant les avaient auparavant avalisés. Le thème de la rupture de la trêve a aussi été révélé comme étant un mensonge, l'utilisation de boucliers humains pour lancer des missiles constitue un attentat à tout esprit moyennement informé. Déjà au cours de la guerre des Malouines les courageux petits soldats argentins - victimes de la mégalomanie de Galtieri-, changeaient rapidement leurs mortiers de place car à cette époque (1982) il existait déjà des appareils pour détecter le point précis de départ des projectiles. Un peuple qui tue et qui ment ne peut pas s’ériger en représentant de la religion juive. Jamais !

Bon, petit ami Ratzinger c’est déjà la seconde visite, la première a été celle au responsable de la mort de plus d’un million d'Irakiens et d’Afghans, l’ineffable George W. Bush [3], avec sourires et embrassades, et…maintenant celle-ci ! Non Ratzinger, nous ne sommes pas des arriérés mentaux, nous ne pouvons pas accepter que vous, un théologien de profession et un gardien de la Doctrine de la Foi, ne sachiez pas ce que tous nous savons et que vous alliez voir bêtement ce gouvernement tricheur, impitoyable et implacablement raciste pour lui demander pardon pour l’Holocauste, pour l'Inquisition et pour la persécution des juifs pour « déicide ». Les juifs, ce ne sont pas eux, idiot !

Notes

[1] le danger, en Israël, vient du mélange de la foi avec le nationalisme. http://www.rebelion.org/noticia.php?id=84414

[2] Attaque à Gaza - Recherche d'images sur Google. http://images.google.com.ar/images?hl=es&q=ataque+a+Gaza&um=1&ie=UTF-8&ei=x9cFSpPGN4SktgfYo7GOBw&sa=X&oi=image_result_group&resnum=5&ct=title

[3] Benoît XVI et l'occasion perdue. http://www.rebelion.org/noticia.php?id=52116



Jérusalem, 11 mai : Shimon Peres accueille le Pape avec des dattes et lui offre un échantillon d'une nouvelle variété de blé hybride (sans doute génétiquement modifié) baptisée..."Benoît XVI".
Photo
Getty Images


Source : Ratzinger, desinformado acrítico o cómplice del racismo israelí y de su despiadada agresividad

Article original publié le 12/5/2009

Sur l’auteur

Esteban G. est rédacteur du blog http://letacle.canalblog.com/, Fausto Giudice rédacteur du blog Basta ! Journal de marche zapatiste. Tous deux sont membres de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner l’auteure, le traducteur, le réviseur et la source.

URL de cet article sur Tlaxcala :
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=7632&lg=fr


Samedi 16 Mai 2009


Commentaires

1.Posté par Pas besoin le 16/05/2009 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et le dossier que le Mossad et la CIA ont sur "Jo" doit faire partie du contrat.

2.Posté par COUCOU le 16/05/2009 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis quand monsieur Ratzinger (Benoît XVI ) est il le représentant de Dieu sur terre?????????? Dans ce cas là les soi disant représentant ne manquent pas.
Il n'est que le chef (le roi) d'une hiérarchie religieuse ou d'une religion il me semble!

3.Posté par Fraisestagada le 16/05/2009 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous ignoriez donc que le Vatican était contrôlé par les franc-maçon?:

http://www.dailymotion.com/relevance/search/vatican+franc+ma%C3%A7onnerie/video/x95m0d_la-franc-maconnerie-au-vatican_webcam

4.Posté par ping le 16/05/2009 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ratzinger, n'est que le chef de file d'un mouvement sectaire nomé catholicisme, ils se disent chrétiens, et monothéïstes, qu'ils le prouvent.....

5.Posté par VIRGILE le 16/05/2009 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le drame du CHRISTianisme est que l'homme en a fait un système religieux alors que spirituellement, Dieu est Esprit et que Christ N'A JAMAIS INSTITUE DE SYSTEME !!!
Par sa grâce nous en sommes LIBRES !!! (notamment des lois mosaïques, etc.).

La gangrène et les sévère dérives doctrinales remontent principalement à l'Empereur Constantin, adorateur du culte solaire et de diverses écoles de Mystères (Mithra, Eleusis, Isis, etc.) et qui a introduit le paganisme et le système romain dans l'église naissante.
Le principe des papautés est une abbérations devant le N.T. et une grâve injure devant le Dieu Créateur et aimant. Pour celles et ceux qui objectivement et sincèrement s'intéressent à ces diverses dérives et veulent comprendre ce qu'est devenu le christianisme aujourd'hui, je vous conseille humblement la référence suivante:
http://www.christobible.org/christianisme_paganise.html

Pour les vrais croyants, un site remarquable canadien également:
http://www.moissondeselus.com

Que l'on soit pour ou contre le christianisme, il est fondamental de savoir de quoi et de qui on parle. Les hérésies, l'intox, les désinformations, etc. Tout le monde connait. Alors allons à la "source" et vérifier par vous-même. Dernier point: diverses Bibles en circulation sont réellement frelatées par de mauvaises traductions pour ne pas dire pire. Une des plus proche des Textes reçus, en Grec et correctement traduite est la Bible Osterwald.

Conseils d'un "ancien abusé" qui a pu se recentrer à temps. Le catholicisme est réellement une grâve imposture tout comme le Talmud Babylonien qui viole et dénature la Torah pour faire des goyim (Gentils), des animaux, etc... Cherchez les Texes originaux et les bonnes traductions. Pour le reste, aimez et dialoguer avec son prochain, même avec ses défauts, restent les meilleurs atouts pour une relation fraternelle et durable.
Sans prosélytisme.

6.Posté par Z m.d.s le 16/05/2009 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le mystère d'Eleusis était très bien.

Ensuite pas besoin de texte traduit correctement ou non pour comprendre que dialoguer avec ton prochain est la seule voie de cœur et de raison. Les jeunes enfants le savent de manière innée. L'ennui c'est la propagande et si nous extrapolons la vision de Virgile elle mène à un universalisme mondiale, prémisse d'un nouvel ordre?

Le catholicisme est surtout mortifère en ce qu'il engage l'être humain dans une lutte frontale avec ses instincts (donné par dieu) plutôt que dans une canalisation et un raffinement.

De toute façon le catholicisme agonise s'il n'est pas mort.

7.Posté par galileus le 17/05/2009 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

POPE BENEDICT XVI IS A FRIEND OF PALESTINE AFTER ALL

May 14, 2009 at 11:18 am (Gaza, Israel, Palestine, Religion)

LE PAPE BENOIT XVI , EN FIN DE COMPTE, EST UN AMI DES PALESTINIENS

14 Mai 2009

http://desertpeace.wordpress.com/2009/05/14/pope-benedict-xvi-is-a-friend-of-palestine-after-all/


Peut-etre avais-je tort de ne point aider à dérouler le tapis rouge quand le Pape est arrivé en Terre Sainte. Il semblait qu’il arrivait pour faire silence sur la condition des Palestiniens. Il semble que j’avais tort de supposer ceci.

Supposant que ses mots soient sincères , je lui présente mes excuses pour avoir eu les moindres doutes. L’article suivant du Guardian reflète sa vision sur la situation actuelle.

A Bethléèm la Pape a meme fait l’appel le plus fort qu’il soit pour une patrie palestinienne
(Photos sur le site :Rory Mac Carthy : Rencontre du Pape avec les Palestiniens à la Maternité de Bethleem dirigée par Caritas :photo de Peter Damman AFP //Images Getty) )


Le Pape Benoit XVI ouvre grand les bras pour saluer la foule des Palestiniens des camps venus l’applaudir sous le soleil de l’après-midi. Derrière lui se trouve le plus frappant des symboles de l’occupation israelienne : une tour de garde militaire barbouillée de peinture s’élevant au dessus du grand mur bien concret qui enserre Bethléem.

Derrière lui des peintures , des posters et des graffitis proclamant la cause palestinienne et les espoirs mis dans la visite du Pape. Sur un bloc d’appartement , pendant à sa gauche, un poster en Anglais et en Italien : « Nous souhaitons des ponts et pas des murs » . Sur un balcon au dessous: un couple de Palestiniens assis avec leur enfant et regardant en bas le Pape qui les salue d’un signe de main.

Aujourd’hui le Pape a fait encore son plus fort appel en faveur « d’une patrie palestinienne » Il l’a dit aux foules du Parc de la Mangeoire et il a proclamé sa « solidarité » avec les Palestiniens de Gaza leur disant qu’il voulait que le blocus israelien de la bande cotière de Gaza soit levé.

Plus tard il fut conduit à l’école de l’ONU du camps des réfugiés d’Aida , à la lisière de Bethléem , habitation des réfugiés qui en 1948 furent forcés de fuir leurs maisons de la zone qui est maintenant Israel.


Le Pape a reconnu leurs « conditions difficiles et précaires » . Aujourd’hui 5000 réfugiés vivent dans 500 mètres carrés d’une zone désespèrement peuplées. Leurs maisons se trouve à l’ombre d’une vraie barrière d’acier qui s’étend sur plus de 500 miles à travers la Rive Occidentale . Elle n’était pas là quand son prédécesseur Jean Paul II a fait sa visite , il y a neuf ans- sa construction depuis lors est le signe de l’aggravation profonde du climat politique.

« C’est tragique de voir que le mur continue d’etre érigé »a dit Jean Paul II.


Partout où il est venu le Pape a été accueilli et il l’a été avec des acclamations et des louanges. Un millier se sont rassemblés tot sur la Place de la Mangeoire, une mer de capes blanche et jaunes pour chanter « Vive le Pape , Vive la Palestine » . Mais meme le Pape a reconnu sa légère frustration et son amertume à ce propos.


Des l’aurore Yusuf Ibrahim, vetu d’un costume élégant a laissé sa ferme d’un village chrétien proche de Jénine, pour se rendre à Bethléem à temps. Cela lui a pris 5 heures. Comme d’autres il a parlé du déclin de la Communauté Chrétienne Palestinienne qui n’a rien à voir avec les pressions musulmanes mais tout à voir avec l’occupation israelienne. « la situation est mauvaise . Nous sommes enclos dans le Mur. Comme résident de la Rive Ouest il ne peut se rendre à Jérusalem qu’avec un permis spécial de l’Armée israelienne qui ne les délivre que pour Noel quand elle le fait. « Les Israeliens sont opiniatres » dit-il –« ils ne changeront pas tant que les Américains et les Européèns ne feront pas pression sur eux ».

Joseph Giacaman , 49 ans , parle de la lutte économique de Bethleem et des difficultés rencontrés dans le maintien de sa boutique vendant des souvenirs chrétiens sur la Place de la Mangeoire . Une grande partie de sa famille a émigré à l’étranger. « La population est enfermée. Il est difficile de sortir »-dit-il –Ils ont besoin d’ouvrir les routes pour donner la permission à la population de travaille et d’aller et venir. Nous espérons un accord de paix mais ce n’est pas facile ».


C’est le Patriarche Latin de Jérusalem , l’Archeveque Fouad Twal, qui exprima sa colère encore plus vivement quand il souhaita la bienvenue au Pape à Bethleem avec un appel à l’aide. « Notre peuple souffre- souffre de l’injustice, de la guerre , de l’occupation, du manque de confiance et d’espoir en un futur meilleur » a-t-il dit au pontife.


La communauté chrétienne en Palestine est en déclin -dit-il « Aussi longtemps que nous n’aurons pas la paix et la tranquillité je crains que cela ne continue . Avec la continuation de l’instabilité politique qui sépare Bethléem de Jérusalem et du reste du monde nous ne pouvons trouver la paix ».


Les Palestiniens ont présenté un spectacle de danses, chants et poésies et offert des cadeaux au Pape dont un une écharpe Palestinienne brodée à Bethléem posée sur ses épaules et qui représentait l’Etoile de Bethléem , l’Eglise de la Nativité , le Dome du Rocher et un trousseau de clés , symbole des réfugiés qui espèrent un jour retourner dans leurs maisons. Un autre lui a offert une dalle en pierre de Tibériade sculptée sous forme de carte de Palestine historique.

Un tonnerre d’applaudissement a éclaté a Aida quand le Pape a cité Gaza. Lieu d’habitation pour un million et demi de Palestiniens Gaza renferme une petite communauté chrétienne en diminution . Environ 250 Gazaouis se sont adressés aux militaires israeliens pour obtenir un permis pour se rendre à la messe du Pape et seulement la moitié l’a obtenu. Lors de sa messe à Bethléem Benoit a choisi de parler du peuple de Gaza pour dire « sa peine devant les épreuves et les souffrances que vous avez eu à endurer » et souligner « l’immense effort de reconstruction qui s’étend devant vous » . Il dit aussi qu’il prie « pour que l’embargo soit levé ».

Benoit reconnait la nécessité d’une « solution juste et durable » au conflit Israelo Palestinien mais se réfère aussi à la réalité : « vos légitimes aspirations pour une habitation permanente, un état palestinien ne sont pas satisfaites » -dit-il- « En lieu de quoi vous etes piégés dans une spirale de violences , d’attaques et contre –attaques, représailles et destructions continues ».

Dans un des appartements surplombant l’Ecole de l’ONU où Benoit a parlé , Ayad Abu Akar affirmait que son seul espoir était que l’histoire Palestinienne soit mieux comprise. Ses parents ont fui le village de Ras Abbu Amar en 1948 et Abu Akart , agé de 53 ans est né à Aida et a vécu ici toute sa vie . Toutes traces du village de ses parents ont été détruites et remplacées par des villes israeliennes. « Nous espérons qu’il transmettra au monde l’agonie et les souffrances du peuple des camps et qu’il donnera une vision de ce que vit le peuple Palestinien. Regardez nous , nous n’avons pas un mètre carré pour planter un arbre ».
.

On a beaucoup attendu de la visite d’une semaine du Pape en Israel et dans les territoires palestiniens . Les Palestiniens attendaient un for soutien à leur état indépendant bien qu’ils aient eu conscience que le Pape lui-meme ne pouvait avoir que peu d’influence sur ce qui est devenu une impasse diplomatique .


Ils espéraient aussi qu’il visiterait Gaza mais il n’y est pas allé. Les Israeliens ont espéré une forte condamnation de l’Holocauste , question qui a longtemps divisé les Israel et le Vatican. Des israeliens proéminents ont dit que le Pape n’est pas allé assez loin dans son discours au mémorial de Yad Vashem. Demain le Pape ira à Nazareth pour la plus grande messe de sa visite et s’adressera à la congrégation chrétienne de 40 000 membres du Mont des Pecipices ( ?) dont la majorité sont des Arabes vivant en Israel.


Cadeaux israeliens et Palestiniens


Durant son pèlerinage en Terre Sainte le Pape Benoit XVI a reçu des cadeaux inhabituels . Durant sa rencontre avec Shimon Peres il s’est vu offrir une gerbe de blé dont on lui a dit que c’était une variété nouvellement modifiée qui doublait le rendement et que l’on a nommé d’après le pape . On lui a aussi donné une copie de l’Ancien Testament en Hébreux imprimé sur une particule nano technologique de la taille d’un grain de sable et qui nécessite un microscope électronique pour sa lecture. Des Palestiniens il a reçu l’Evangiles de Luc en Arabe , calligraphié à la main par un artiste de Bethléem. Cela lui a demandé deux mos de travail et c’était la première fois que l’artiste lisait le Nouveau Testament. Hier le Pape a reçu aussi une écharpe de couleur crème où étaient brodés des images de Bethléem, de l’Eglise de la Nativité , du Saint Sépulcre, du Dome du Rocher et un trousseau de clés soulignant la cause des réfugiés palestiniens et une stèle de pierre en forme de carte de la Palestine historique .

Source

http://desertpeace.wordpress.com/2009/05/14/pope-benedict-xvi-is-a-friend-of-palestine-after-all/


POPE BENEDICT XVI IS A FRIEND OF PALESTINE AFTER ALL

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires