ALTER INFO

Rapport mensuel de l'OLP : Expériences médicales en augmentation de 15% sur les Palestiniens dans les prisons Israéliennes


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes



Palestine News Network
Jeudi 12 Avril 2007

Rapport mensuel de l'OLP : Expériences médicales en augmentation de 15% sur les Palestiniens dans les prisons Israéliennes


Palestine News Network, le 10 avril 2007


​​​​Le Département Arabe et des Relations Internationales (DAIR) de l'Organisation de Libération de la Palestine a publié son rapport mensuel, montrant qu'en mars les forces Israéliennes ont tué 12 Palestiniens, dont deux enfants.


​​​​Le DAIR de l'OLP a aussi écrit, « il a été révélé que des prisonniers Palestiniens servent de sujets d'expérience pour de nouvelles drogues pharmaceutiques dangereuses. Amy Liftat, la principale industrie pharmaceutique au ministère Israélien de la santé, a révélé à la Knesset qu'il y a une augmentation annuelle de 15 pour cent du nombre de " permis légaux " accordés pour entreprendre plus d'expériences avec la drogue sur des prisonniers Palestiniens. »


​​​​


Le rapport mensuel complet suit


​​​​* 12 Palestiniens, dont 2 enfants, ont été tués par la force d'occupation Israélienne (IOF), 2 ont été tués par des colons fanatiques, et un Palestinien est mort sur un point de contrôle ;


​​​​* 70 civils Palestiniens, dont 13 enfants, ont été blessés par l'IOF ;


​​​​* 268 civils Palestiniens ont été arrêtés par l'IOF ;


​​​​* 7 maisons ont été détruites, dont 20 cabanes ;


​​​​* 207 dunums [20,7 hectares, 1 dunum = 0,1 hectare, NDT] ont été volés pour construire le Mur de Ségrégation et pour agrandir quelques colonies.


​​​​- Durant la période entre le 29/9/2000 et le 31/3/2007, l'IOF a tué 4710 Palestiniens ; 901 des martyrs étaient des enfants, 296 étaient des femmes, 360 étaient des membres des Forces Nationales Palestiniennes, 493 ont été assassinés de sang froid, 147 des martyrs étaient malades et sont morts sur des points de contrôle militaires Israéliens, 67 ont été tués par des colons juifs, 6 étaient des volontaires étrangers de l'ISM [Mouvement de Solidaruté International, NDT], 10 des martyrs étaient des journalistes, 220 étaient des athlètes et 36 étaient les auxiliaires médicaux Palestiniens.


​​​​- Duant la même période, 38.759 Palestiniens ont été blessés, 7600 étaient des enfants et de jeunes hommes qui ont été laissés avec des incapacités permanentes. 50.000 Palestiniens ont été détenus, 11.000 sont toujours dans des prisons Israéliennes, dont 112 femmes et 383 enfants ; 5671 de ceux-ci ont été arrêtés en 2006. Le nombre total de maisons Palestiniennes démolies est de 65.728 ; 7.802 ont été démolies en laissant des milliers de citoyens Palestiniens sans abri.


​​​​- L'agriculture est la ressource principale de la vie des Palestiniens ; mais les mesures Israéliennes l'ont sévèrement affectée en déracinant, brûlant et en emportant plus de 1.300.000 arbres.


​​​​- Depuis le 29/3/2003, l'IOF a exproprié plus de 300.000 dunums de terre [30.000 hectares ou 300 Km carrés, NDT] pour construire de nouvelles colonies juives, agrandir des colonies en place, et construire le Mur de Ségrégation .


​​​​


Israël judaïse la politique de Jérusalem


​​​​*** La Fondation Al Aqsa pour la Reconstruction de la Sainteté Islamiques a révélé que les troupes Israéliennes ont jeté des antiquités historiques, qui ont été extraites pendant des actions de creusement à la porte Al Magharba, l'une des antiques portes de la mosquée sainte d'Al Aqsa, dans la décharge d'ordures de Jérusalem Est occupé.


​​​​La fondation a dit, lors d'une conférence de presse dans laquelle elle a montré des photos documentées des autorités d'occupation qui, après les excavations et les actions de creusement à la porte Al Magharba, ont jeté le matériau de la porte Al Magharba contenant des antiquités historiques précieuses dans des décharges de détritus de la municipalité de Jérusalem Est occupée et de la colonie juive illégale Maaleh Adomim de Jérusalem, à l'extérieur du Mur de Ségrégation.


​​​​** La mission technique que j'avais envoyée du 27 février au 2 mars 2007 dans la Vieille Ville de Jérusalem, qui est inscrite sur la Liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO et dans la Liste du Patrimoine Mondial en Danger, a achevé son évaluation technique des travaux effectués sur le chemin Mugharba menant à Haram el-Sharif. La mission m'a soumis son rapport accompagné de ses recommandations, que je soutiens, « a déclaré le Directeur Général de l'UNESCO le mercredi 14 mars 2007. Ce sont cinq recommandations, » a-t-il ajouté :


​​​​a) Le gouvernement d'Israël devrait être invité à se conformer à ses engagements concernant les excavations archéologiques et la conservation du patrimoine dans les sites de Patrimoine Mondiaux tels que la Vieille Ville de Jérusalem et, en particulier, à la décision 30 COM.34 adoptée à ce sujet par le Comité du Patrimoine Mondial à Vilnius en juillet 2006.


​​​​b) Le gouvernement d'Israël devrait être invité à arrêter immédiatement les excavations archéologiques, étant donné que celles qui ont été entreprises ont été considérées suffisantes pour évaluer les conditions structurelles du chemin.


​​​​c) Le gouvernement d'Israël devrait ensuite définir clairement la conception finale de la structure d'accès, dont le but principal devrait être de restaurer le chemin Mugharba sans aucun changement majeur dans sa structure et sa forme, afin de maintenir les valeurs d'authenticité et l'intégrité du site. Un plan de travail clair là-dessus devrait être communiqué au Comité du Patrimoine Mondial dans le temps le plus bref possible.


​​​​d) Le gouvernement d'Israël devrait être invité à engager immédiatement un processus de consultation avec toutes les parties concernées, en particulier les autorités du Waqf et de Jordanie, cette dernière ayant signé un accord de paix le 26 octobre 1994, et convenu d'un plan d'action avant de prendre toutes autre mesure et décision là-dessus.


​​​​e) Ce processus devrait être dirigé par une équipe internationale d'experts coordonnés par l'UNESCO et faire participer en particulier des ingénieurs de construction, spécialisés dans le travail de consolidation archéologique, afin d'assurer la solution la plus appropriée pour la restauration du chemin Mugharba. (Vieille Ville de Jérusalem : Publication du rapport technique de la mission de l'UNESCO : Secteur Culture de l'UNESCO)


Massacres délibérés


​​​​Durant mars 2007, l'IOF a tué 12 citoyens Palestiniens, y compris 2 enfants, 2 ont été tués par les colons fanatiques Israéliens (Statistiques financière internationale), et 1 Palestinien mort sur un point de contrôle Israélien.


​​​​


Mur de Ségrégation et colonisation


​​​​Le village de Bil'in manifeste paisiblement chaque semaine.


​​​​Des douzaines de civils Palestiniens, d'internationaux et d'Israéliens activistes de la solidarité ont manifesté au village de Bal'ein, à l'ouest de Ramallah pour protester contre la construction du Mur de Ségrégation. Les manifestants se sont déplacés vers la porte établie par IOF dans le Mur et ont essayé de l'ouvrir. Immédiatement, les soldats de l'IOF ont tiré des balles métalliques enduites de caoutchouc, des grenades assourdissantes et des boîtes métalliques de gaz lacrymogène sur les manifestants, et les ont violemment battus. En conséquence, 35 civils Palestiniens, dont 10 enfants, ont été blessés.


​​​​Les colons fanatiques Israéliens (IFC), escortés par l'IOF, ont organisé un festival à Hébron pour célébrer le Purim. Durant leur rassemblement, les IFC ont insulté les civils Palestiniens, jeté des pierres et des bouteilles sur les maisons Palestiniennes et même craché sur les Palestiniens.


​​​​Les IFC de la colonie « Abraham Abinu » dans la vieille ville de Hébron ont attaqué un certain nombre d'employés du Comité de Construction de la Vieille Ville, afin d'essayer de les empêcher de réparer une maison près de la colonie. L'IOF n'est pas intervenu pour arrêter l'attaque.


​​​​Les IFC ont fermé l'intersection à l'entrée sud-ouest de Bethléem, et ont empêché la circulation des civils Palestiniens.


​​​​Les IFC de la colonie « Nogohot » à l'ouest de Dura dans Hébron, ont attaqué les civils et les propriétés Palestiniens.


​​​​Les IFC de Kiryat Arba, au sud-est de Hébron, ont assiégé la mosquée EL-Ras à l'ouest de la colonie. Sous la menace des armes, ils ont empêché pendant des heures les fidèles d'entrer dans la mosquée. L'IOF protégeant les colons n'est pas intervenu pour arrêter l'attaque.


​​​​L'IOF a remis des ordres militaires aux civils Palestiniens à Qalqilya et dans le village voisin d'Azzoun, confisquant 17 dunums de terre agricole plantés de citronniers, pour de soi-disant buts militaires.


​​​​L'IOF a confisqué 10 dunums de terre au village de Bal'a, à l'est de Tulkarm. L'IOF a placé des caravanes et de l'équipement militaire sur la terre connue sous le nom de Beyar Ashour.


​​​​Des centaines de colons fanatiques se sont réunies dans la colonie de Shavi Shamron et se sont dirigés vers la colonie évacuée de Homish, au nord-ouest de Naplouse. L'IOF a protégé les colons, qui ont dressé des tentes dans la colonie évacuée. L'IOF a érigé des barrages routiers autour du secteur pour assurer la protection des colons. L'IOF a aussi prévenu les habitants des villages voisins de ne pas se diriger vers la colonie. Il était noté que Homish avait été évacuée fin 2005 en tant qu'élément du plan unilatéral de désengagement.


​​​​


Points de contrôle et barrières Israéliens


​​​​L'IOF a prolongé la fermeture de tous les passages frontières de la Bande de Gaza pour le neuvième mois consécutif. Le siège total imposé par IOF à la Bande de Gaza a laissé un impact désastreux sur la situation humanitaire et a violé les droits économiques et sociaux de la population civile Palestinienne, en particulier le droit à des conditions de vie convenables, de santé et d'éducation. Il a aussi paralysé la plupart des secteurs économiques.


​​​​


La ville de Naplouse est sous siège


​​​​L'IOF a continué à imposer de graves restrictions à la circulation des civils Palestiniens. Les soldats de l'IOF placés au point de contrôle de Beit Eiba, à l'ouest de Naplouse, et au point de contrôle de Hawara, au sud de la ville, ont imposé des restrictions supplémentaires à la circulation des civils Palestiniens, et ont effectué des vérifications humiliantes prolongées sur eux, les forçant à passer par les portiques électroniques. Les troupes de l'IOF postées au point de contrôle de Jeet ont imposé des procédures de recherche répressives contre les civils Palestiniens ; les Palestiniens ont dû attendre plusieurs heures avant de traverser, subissant de minutieuses et ennuyeuses procédures de recherche. Tandis que d'autres fois, l'IOF fermaient le point de contrôle de Bathan, et les véhicules Palestiniens avaient le droit de passer seulement après avoir subi de strictes procédures de recherche.


​​​​Des troupes de l'IOF au point de contrôle de Huwara ont sauvagement battu Mohammad Riyad Issa EL-Jabali, âgé de 19 ans, pendant plus d'une heure et les coups visaient ses testicules. Il a été amené à l'hôpital pour le soigner, et une partie de son testicule droit a été enlevé.


​​​​Un chien militaire Israélien lâché a attaqué et mordu gravement une vieille femme Palestinienne. Le chien a attaqué Yusra Rabayaa, une vieille Palestinienne, lors d'une incursion de l'armée Israélienne à Obadiyah, un village de Cisjordanie près de Bethlehem, le 21 mars 2007.


​​​​


Sur un point de contrôle Israélien


​​​​Les soldats de l'IOF placés au point de contrôle d'Al-Zaytoon, à l'est de Jérusalem occupé, ont empêché en permanence l'accès à l'hôpital d'Al-Maqased à Jérusalem à Afaf Bahar, une femme enceinte. Bahar a mis au monde son bébé, sa fille Shahinda, sur le point de contrôle.


​​​​


Arrestations et prisons


​​​​Il a été révélé que des prisonniers Palestiniens servent de sujets d'expériences pour de nouvelles drogues pharmaceutiques dangereuses. Amy Liftat, la principale industrie pharmaceutique du ministère Israélien de la santé, a révélé à la Knesset qu'il y a une augmentation annuelle de 15% du nombre de « permis légaux » accordés pour entreprendre davantage d'expériences avec la drogue sur les prisonniers Palestiniens.


​​​​Les prisonniers Palestiniens, dans la prison Israélienne de Howwara, souffrent d'une détérioration de la santé. Dans une déclaration publiée dimanche, la Société Nafha pour la Protection des Droits des Prisonniers, a rapporté que les prisonniers vivent dans de dures conditions à cause du manque de nourriture et de la négligence médicale. Après avoir visité la prison de Howwara, Usama Maqbool, l'avocat de la Société, a dit qu'il a rencontré quelques patients souffrant de maladies chroniques et qui ne reçoivent aucun traitement médical. La Société Nafha a invité les organisations internationales à une intervention immédiate pour sauver les frères prisonniers.


​​​​La Société de Prisonniers Palestiniens (PPS) a mis en garde contre l'état de santé détérioré des prisonniers dans la prison Israélienne de Jalbou'a. Dans un communiqué, le PPS a dit que le mauvais état de santé intolérable des prisonniers est dû aux négligences délibérées des autorités médicale Israéliennes, le gouvernement Israélien étant tenu pleinement responsable de leur santé. La plupart des prisonniers dans cette prison souffrent de diverses maladies et ont un besoin péremptoire d'opérations chirurgicales. La PPS a demandé instamment à toutes les organisations internationales des Droits Humains, en particulier au Croissant Rouge, d'intervenir immédiatement et de contraindre les autorités Israéliennes de fournir des médicaments et des soins médicaux aux prisonniers de Jalbou'a.


​​​​La PPS a mis en garde contre l'état de santé détérioré du prisonnier Loay Qfeisha, 27 ans, à la prison Israélienne du désert de Nafha, qui souffre d'un état déficient et de diverses maladies ainsi que de négligence médicale.


​​​​La PPS a signalé que le prisonnier Palestinien Abdul Salam Bani Aouda souffre d'asthme et d'arthrite mais les autorités Israéliennes refusent de lui faire suivre un traitement et les propositions de médicaments pour lui. Aouda a écopé de 30 ans d'emprisonnement et son état de santé se détériore gravement.


​​​​À Hébron, la PPS a fait appel au Comité des Droits de l'homme de l'ONU et au Comité International de la Croix Rouge pour intervenir immédiatement et pour sauver la vie d'un prisonnier dans les prisons Israéliennes. Dans un rapport, la PPS a dit que Maysarah Abu Hamdiya, 60 ans, qui a récolté 25 ans d'emprisonnement dans la prison Israélienne de Nafha, souffre d'intenses saignement de l'estomac et son état de santé est détérioré.


​​​​


Démolition de maisons


​​​​L'IOF a démoli la maison appartenant à Ahmad Ibrahim Hasan Abu Yusef dans la ville de Halhoul, au nord de Hébron.


​​​​L'IOF a démoli les 350 mètres carrés de maison appartenant à Bassam Mousa Yamen dans village de Jeet, à l'est de Qalqilya.


​​​​Les bulldozers de l'autorités Israélienne ont démoli 4 maisons au voisinage de cheik Jarrah Quarter et de Wadi Kadoom, et à Sour Bahir dans Jérusalem occupé. Les maisons ont été démolies sous le prétexte qu'il n'y avait pas de permission Israélienne pour construire les maisons.


​​​​L'IOF a démoli deux maisons à Khirbit Beit Eskarya, à l'ouest de Bethléem. Les maisons appartiennent à Mohammad Issa Sa'ad et à son fils Mohammad. Un total de 15 personnes vivaient dans maisons.


​​​​


Violations contre les institutions Palestiniennes


​​​​L'IOF a fait une descente dans les bureaux de Qura'an Association et dans un jardin d'enfants subalterne dans le village d'Al-Khader, au sud-ouest de Bethléem, et a confisqué une série d'ordinateurs, et quelques documents.


​​​​L'IOF a fait une descente, fouillant les bureaux d'un Comité Charitable et un jardin d'enfants subalterne dans le village de Beit Fajjar, ausud de Bethléem, et a confisqué un certain nombre d'ensembles d'ordinateur.



http://english.pnn.ps/index.php?option=com_content&task=view&id=2148

Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info


​​​​




Vendredi 13 Avril 2007


Commentaires

1.Posté par BELH le 13/04/2007 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est peut etre grace à ce genre d'experiences medicales qu'ils arrivent à transformer un simple individu en kamikaze chevronné?

2.Posté par Eva-luna le 13/04/2007 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

israel est l'Etat le plus haï du monde. Il ne survivra pas longtemps. Quand ils auront reconstruit leur temple, celui-ci sera détruit pour la troisième fois (jamais deux sans trois) et alors, alors qui s'arrêtera pour prendre les israéliens qui feront du stop? QUI?

3.Posté par aurélie le 13/04/2007 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eva-Luna,
Je dis Amen à tes véridiques prédictions qui sont inévitable, quand à prendre des ordures en stop, faut même pas y penser.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires