Palestine occupée

Rapport de l'ONU sur Gaza:Accusé d'avoir cédé aux pressions, Abbas change d'avis



Mercredi 7 Octobre 2009

Rapport de l'ONU sur Gaza:Accusé d'avoir cédé aux pressions, Abbas change d'avis
Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, "examine sérieusement" la possibilité de recommander de référer devant l'ONU un rapport accusant "Israël" de crimes contre l'humanité pendant la guerre contre Gaza, c'est ce qu'a déclaré le principal négociateur palestinien, Saëb Erakat.
 
Erakat a reconnu que la nouvelle décision d'Abbas intervenait "à la lumière de la polémique née" autour de ce report. "Nous voulons débattre du rapport devant les organismes internationaux afin de s'assurer que les crimes d'"Israël" contre notre peuple ne se reproduiront plus", a-t-il souligné.
 
Cette initiative marque un retournement du président Abbas, favorable à un report du vote de l'ONU sur ce rapport et qui a été très vivement critiqué dans les rangs palestiniens, y compris dans son propre camp.
 
L'annonce survient alors qu'Abbas est sur la sellette, accusé d'avoir cédé à des pressions des Etats-Unis pour remettre aux calendes grecques l'examen du rapport de la commission d'enquête de l'ONU sur la guerre contre Gaza.
 
Le Hamas a accusé Abbas d'avoir personnellement commandité ce report, et a prévenu mardi que cela pourrait avoir des conséquences sur le dialogue interpalestinien mené sous l'égide de l'Egypte.
 
 "Toutes les factions palestiniennes, y compris le Hamas, sont en colère contre l'Autorité (palestinienne) après ce qui s'est passé avec le rapport Goldstone et cela pourrait affecter les arrangements pour le dialogue", a précisé le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum.
 
Un accord de réconciliation entre les factions palestiniennes doit être signé dans la capitale égyptienne autour du 26 octobre, selon des sources officielles égyptiennes et palestiniennes. D'après Erakat, l'accord devrait être signé "en présence de personnalités arabes et internationales".
 
L'annonce de la signature de cet accord a été faite lundi à Amman par le ministre égyptien des Affaires étrangères Ahmed Aboul Gheit, dont le pays fait office de médiateur dans ce dossier.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 7 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par claudio le 07/10/2009 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Pétain Palestinien a probablement peur pour son fauteuil et c'est sans aucun doute, sur le conseil de ses amis et protecteurs sionistes qu'il simule ce revirement, destiné à tromper le Peuple Martyre !
Car il est trop tard.
On ne réunit pas comme ça, sur un simple claquement de doigts, un Conseil International des Droits de l'Homme !
La Palestine, confrontée simultanément à trois ennemis, Israël, les États-Unis et Abbas, devrait commencer par éliminer le plus vulnérable d'entre eux : Ce président sans mandat légal du peuple qui ne cesse de la vendre, par petits morceaux, aux sionistes.

2.Posté par Sergio le 07/10/2009 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les dirigeants bédouins des pays arabes mériteraient la pendaison pour haute trahison, du fait de leur soumission aux americano sionistes et trahison envers le monde arabo-Musulman !

3.Posté par Sophie le 07/10/2009 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des preuves qu'utilise l'état sioniste comme chantages ont été évoquées avec Internet dans le monde entier sur les trahisons d'Abbas, et en particulier en poussant les sionistes à poursuivre le massacre de Gaza (où il y a ausis des membres du Fatah)

Comment le Hamas sera-t-il encore crédible s'il sert publiquement la cuiller du traitre impardonnable ou de son représentant lors de l'accord au Caire ?

C'est interrogeant.

Pour une fois c'est le Hamas qui va devoir créer une excuse plausible pour ne pas y aller

Ou alors la contrepartie c'est
On exige des élections présidentielles et législatives "immédiates" que nous, le Hamas on est sûr de gagner

4.Posté par farid le 07/10/2009 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le president (sans mandat) mahmoud abbas,va surement chercher une ligitimité lors des accords prevus le 26 octobre en egypte,avec le hamas ..le loup va tenter de charmer le lion, juste par la présence ,du hamas à ce simulacre de reconciliation, rendrait ce dernier (le hamas)impopulaire aux yeux des palestiniens d'abord ,puis en-suite aux yeux des millions qui ont manifestés,dans toute les capitales du monde et qui scandaient "vive le hamas" on verra........................................

5.Posté par Alif le 07/10/2009 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Abbas n'a aucune legitimité juridique pour representer les Palestiniens ni de parler en leurs non,son autorité est incompatible avec le droit international puisque son mondat a expiré et s''il est au pouvoir c'est par la force et la ruse,donc dictateur.c'est le Hamas qui devrait gouverner puisque ils ont gagné les elections democratiquement.
Israel,l'etat illegitime avec le droit et la justice, doit etre traduit devant la cour pénale international pour crime de guerre et crime contre toute l'humanité.

6.Posté par naif le 07/10/2009 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la famille abbas en croque ils sont corrompus ,la palestine ils s'en tapent comme tous ceux qui preferent l'argent au reste ils sont apatrides ici la ou ailleurs du moment que 'lon a un compte en banque bien approvisioné

7.Posté par macbergel le 07/10/2009 20:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut nétoyer toute toute la place de l'autorité de Ramallah :Ereqat ,Salam Faillad ,Dahlan et le vilain Ahmad Azzam , tous ces corrompus qui ont reconduit Abbas en applaudissant les trainer sur le goudron la corde au cou pour qu'ils servent d'exemples à tous les gibiers de potence ! ,

8.Posté par Aigle le 07/10/2009 21:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces traitres Abbas Iznogoud et sa cour ont fini par etre cretinisés jusqu'à l' os .....Normal !! A force de fricoter H24 avec des CRETINS QUI PENSAIENT QUE LA PLANETE EST PEUPLEE QUE DE TARES COMME EUX ........Cette racaille de Bouffes miettes sont arrivés jusqu'à ACCUSER LE ........PAKISTAN !! D'AVOIR EXIGE DU REPRESENTANT D'IZNOGOUD A GENEVE DE RETIRER LA DEMANDE D' EXAMEN DU RAPPORT ....TOUT CELA POUR TENTER DE COUVRIR ENCORE UNE FOIS LEUR STATUT DE VENDUS A VIL PRIX ......LE PAKISTAN QU'ILS DISENT ( par la voix de leur DEVEDJIAN alias ahmed Azzam ) !!!!!!

9.Posté par MUNA le 08/10/2009 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'autorité de ramallah,hier habitants des bidonvilles,aujourd'hui grands proprietaires de towers et sociétes écrans a dubai et en europe!Terrible peversion de valeurs que representent ces traires à la patrie palestine.
La responsabilite de ce qui se passe aujourd'hui en palestine incombe à tous les gouvernements des pays arabes et musulmans,vouloir porter le chapeau à ce ramassis de traitres est on ne peut plus qu'un crime de deni de notre patrie.L'enjeu de jerusalem doit engager tout les musulmans de la planete,car il se dessine clairement que le choc qui ebranlera toute la planete est entrain de prendre forme ineluctablement.
Lhistoire est déja notifée.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires