Palestine occupée

Rapport accablant: La mort sioniste qui dégouline sur les Palestiniens



Leila Mazboudi
Mercredi 30 Décembre 2009

Rapport accablant: La mort sioniste qui dégouline sur les Palestiniens
Israël tue les Palestiniens par tous les moyens.
En temps de guerre, usant des armements les plus sophistiqués et les plus pervers.
Ou alors au ralenti, au compte goutte, sous le regard consentant de la Communauté internationale, et un mutisme arabe mortifiant.
Alors que la solution des deux états est prônée plus que jamais pour résoudre le conflit arabo-israélien, les chiffres sur le terrain, en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza, de ceux qui sont tués en dehors des moments de guerre, ou de ceux qui meurent en raison des entraves et des carences qu'ils subissent, font craindre que le peuple palestinien ne soit exterminé d'ici la restauration d'un état palestinien!
 
Des tués par milliers, des arrêtés par milliers, des biens et des terres confisqués par milliers d'hectares, des maisons détruites par milliers, les chiffres témoignent de la situation lamentable des palestiniens:
Selon un rapport palestinien officiel, en une seule année, ce sont quelques 1061 palestiniens qui ont été tués, (sans compter les 1400 tués durant l'offensive Plomb durci), 4810 autres ont été blessés, (sans compter les 7.000 de l'offensive précitée),  156.570 hectares de terres en Cisjordanie ont été confisquées, et 90 maisons ont été complètement détruites.
Dans les détails de ces chiffres élaborés par le département des relations internationales de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP), parmi les martyrs palestiniens, 85% sont des civils, dont 40% des enfants et des femmes.
 Concernant les blessés, plus de la moitié sont des enfants: 2773 pour être plus précis.
Quant aux terres palestiniennes expropriées au cours de l'année 2009, sur les 156.570 hectares:  
= 139 mille hectares des terres de la mer Morte et du prophète Moïse, du désert des Arabes des Ta'amreh, des Ubaydi et des Rashaida; elles devraient être annexées pour le compte de la colonie de Maalé Adoumim."

= 12 mille hectares, également prévus pour être rattachées aux colonies de Maalé Adoumim et de Kedar, à l'est de Jérusalem-est occupée
= 5500 hectares ont été  saisis des différentes parties des territoires palestiniens.  

En plus de ces confiscations, le rapport cite la fermeture de 48 mille hectares par l'entité sioniste: dont 45 mille hectares à Hébron-AlKhalil, ainsi que 3 mille hectares environ de terres dans le village de Yatta à Hébron.



À Jérusalem-AlQuds occupée, le rapport prévoit la démolition 11 mille maisons palestiniennes, étant donné que "les autorités d'occupation ont annoncé vouloir construire 11 mille unités de logement dans ses environs". De surcroît, 90 maisons individuelles appartenant à des Palestiniens ont été détruites par les colons extrémistes qui en ont chassé leur propriétaire.  

Toujours à Jérusalem-AlQuds occupée, le rapport évoque aussi la poursuite des travaux de construction d'une voie ferrée pour le passage d'un train léger, d'une longueur de 20 Km, permettant de servir 100 mille colons, alors que le gouvernement israélien a approuvé le tracé du chemin de fer reliant Tel-Aviv à Jérusalem-AlQuds occupée, qui devrait traverser cinq villages palestiniens dont une cinquantaine d'hectares seront expropriées.  

Dans le dossier des arrestations, ce sont quelques 6294 Palestiniens qui ont été arrêtés durant cette année: 4294 lors de perquisitions ou sur les barrages, et 2000 ouvriers parce qu'ils ne détenaient pas de permis de travail.  Le rapport s'est arrêté sur les souffrances de 7500 prisonniers enfermés depuis de longues années dans les geôles israéliennes, citant des actions  de répression, des refus de visites, l'isolement des prisonniers, en particulier dans la bande de Gaza et à Jérusalem-AlQuds ainsi que la négligence médicale. Rappelant que 337 enfants et 36 femmes sont toujours en captivité, tandis que 326 des prisonniers sont en détention administrative sans procès, et 1500 d'entre eux souffrent de maladies graves.
 
Le rapport palestinien s'est également penché sur les dégâts causés par les fouilles entamées sous la mosquée d'AlAqsa, sous prétexte de rechercher les vestiges du Temple du prophète Salomon (s).Il craint surtout les tunnels construits sous la mosquée qui risquent de provoquer des effondrements, à l'instar de ce qui s'est passé avec l'école des filles gérée par l'UNRWA dans la région.  


Rappelant la mort de trois journalistes et les dizaines de blessés parmi les gens des médias qui sont tombés au cours de l'année dans l'attaque criminelle sur la bande de Gaza, le rapport a aussi révélé que les autorités de l'occupation ont fermé Radio Bethléem 2000, et arrêté des dizaines de journalistes tant à Jérusalem-AlQuds que dans les territoires de l'Autorité palestinienne.
Le rapport a également déploré que les autorités israéliennes aient  empêché l'organisation des activités commémoratives de Jérusalem-AlQuds, comme capitale de la culture arabe 2009, signalant qu'elles ont chassé les participants et les organisateurs par la force.
 Les souffrances de la bande de Gaza dont les 1400 victimes tombées durant l'offensive israélienne Plomb durci ne figurent pas dans l'étude étaient également à l'ordre du jour du rapport. Ayant perdu leurs logements durant cette guerre meurtrière, et dont le nombre s'élève à près de 5000 environ, les rescapés de cette guerre, des dizaines de milliers, vivent sous des tentes, en raison du blocus israélo-égyptien imposé contre eux,  et qui interdit d'entrée les matériaux de construction.
Mêmes les vivres et les médicaments ont du mal à leur parvenir, si ce ne sont les dizaines de tunnels " de contrebande" reliant la Bande à l'Égypte, et qui risquent à leur tout d'être condamnés par la construction du mur égyptien d'acier, supervisé par les Israéliens, les américains et les français.
Pis encore, le siège rend difficile le départ des Gazaouis de la Bande par le terminal de Rafah, même pour ceux qui veulent poursuivre des études ou subir un traitement médical.  
Selon le rapport, au cours de l'année révolue, plus de 367 décès ont été recensés, pour insuffisance médicale.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 30 Décembre 2009


Commentaires

1.Posté par palestro59 le 01/01/2010 01:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je crois qu avec ce qui s'est passée depuis plus de 60 ans que le peuple Palestinien souffre massacré et spolié de sa terre , chassé , humilié que même une solution à deux états n'est plus envisageable à court ou long terme.
Israël est un état belliqueux, menaçant et il le restera c est que de cela que dépend sa survie.
L usure aura raison de cet état qui se videra petit à petit de ces habitants

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires