Palestine occupée

Rapport: Seize ans après le carnage israélien du sanctuaire Al-Ibrahimi


Dans la même rubrique:
< >


Mardi 8 Septembre 2009

Rapport: Seize ans après le carnage israélien du sanctuaire Al-Ibrahimi

La mémoire palestinienne n’est pas prête d’oublier le massacre pratiqué dans le sanctuaire Al-Ibrahimi (dit tombeau des Patriarches), dans la ville d’Al-Khalil (Hébron). Il ne s’efface pas de la mémoire si facilement et si rapidement, un tel acte planifié, aussi terrible.

Seize ans après

Médecin d’origine américaine, militant du mouvement raciste Kach, Baruch Goldstein entre, il y a seize ans de là, dans le sanctuaire Al-Ibrahimi où les fidèles musulmans accomplissent leur prière. Goldstein entre, sans être inquiété par la police de l’occupation israélienne. Et dès qu’il entre, il ouvre le feu de sa mitraillette sur les fidèles musulmans qui accomplissent la prière de l’aube du vendredi 15 ramadan de l’année hégire 1414 (correspondant au 25 février 1994). 29 fidèles perdent la vie et 350 sont blessés.

Le sauvage carnage attise la colère des Palestiniens. Et des confrontations éclatent partout dans les territoires palestiniens. Le nombre de martyrs arabes s’élève à 50 Palestiniens.

Qui est-ce ?

Baruch Goldstein, qui a commis le crime, vivait dans la colonie Kariat Arbaa. Il avait été entraîné par le mouvement sioniste extrémiste de Kach. Les fidèles musulmans le voyaient se dandiner devant eux.

Ce racisme les narguait, les défiait, les menaçait, mais pas seulement. Il participait dans des camps d’entraînement à l’intérieur comme à l’extérieur de la Palestine, en vue de tuer un maximum de Palestiniens !

Après le carnage

Le carnage a donné un bon prétexte aux occupants israéliens. Ils changent tout l’aspect de la ville d’Al-Khalil (Hébron). Les institutions palestiniennes de l’ancien bourg sont fermées, tels le tribunal religieux, le bureau du patrimoine, le bureau de la restauration. Sont fermés aussi la rue des Martyrs, la rue As-Sahla, l’ancien marché de légumse. Par une décision militaire, des centaines de magasins sont également fermés.

Une nouvelle réalité

Après un certain de temps de fermeture, le sanctuaire Al-Ibrahimi s’ouvre de nouveau devant les fidèles, à la fin de l’année 2005. Mais ils aperçoivent que les occupants israéliens ont mis la main sur deux tiers de leur sanctuaire. Les Musulmans n’ont de leur mosquée que le tiers. Le reste ne s’ouvre à eux que neuf jours seulement par ans, les jours de célébrations religieuses. Les colons sionistes y ont cependant libre accès toute l’année !

Les Juifs ont quatre portes, les Musulmans n’en ont qu’une, et pourtant, c’est leur lieu de culte !

Les occupants israéliens ont profité du massacre pour installer des systèmes de contrôle. C’est un Juif qui a commis le carnage, mais ce sont les Musulmans qui en paient le prix. Ils sont inspectés méticuleusement. Ils mettent de longues heures avant qu’ils soient permis de pénétrer dans le sanctuaire. Des portails en fer sont placés sur le chemin reliant la mosquée et le marché.

L’accord d’Al-Khalil conclu entre l’autorité palestinienne de Ramallah et les occupants israéliens n’arrange pas les choses. Il ne fait que mettre le cœur de la ville avec la mosquée sous le contrôle direct de ces derniers.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Mardi 8 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par Néjia le 08/09/2009 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai encore envie de vomir devant tant d'injustice. Je sais, mes propos décrivent une certaine impatience, mais un Jour viendra où ces injustes seront justement châtiés. Paroles de musulmane.

2.Posté par Moukawama le 08/09/2009 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Le régime usurpateur en Palestine sera écrasé. Ce n'est qu'une question de temps. L'un des derniers pères fondateurs - et véritable dernier chef de guerre - est dans un profond coma. Autant dire, il n'est plus qu'un légume. Ceux qui suivent ne sont plus que des fanfarons. Ils l'ont démontré au Liban et à Gaza. Ils sont incapables de faire plier ni la resistance libanaise ni la resistance palestinienne. Aussi et pour cela, le peuple criminel de l'entité n'est pas complétement certain qu'il peut durablement rester en Palestine. S'en est bientôt terminé de cette immonde vermine.

3.Posté par redk le 08/09/2009 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salem sœur Néjia, Moukawama, nôtres foi en Allah le créateur de toute choses sur terre comme aux cieux nous permets de croire en sa justice et elle seras terrible pour les serviteurs du Chaïtane, et se n'est pas une parole jeter en l'air, confiances en les saintes écritures et leurs certitudes, fidélité et allégeance en Dieu, sont les armes ultimes et invulnérables qui plieront leur dogme maléfique et les enverras en enfer rejoindre leurs maitre Satan!

4.Posté par Nizar MAURANGES le 08/09/2009 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si Sharogne n'est pas encore mort, car ALLAH (SWT) lui montre toutes les monstruosités commises par ce grossier personnage, avant de finir en enfer In Challah. Mais j'accuse tous les Arabes détenteurs de pétrole de n'avoir pas agi pour la Palestine, s'ils fermaient un peu leur robinet, ça sera le chaos, non ils ne font rien! A part le Hamas qui se bat comme il peut, et le Hezbollah au Liban. ALLAH (SWT) viendra en aide à tous les peuples martyrisés.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires