Palestine occupée

Rapport: Les occupants israéliens cherchent une victoire symbolique pour dissimuler leur échec

Le dixième jour du Massacres à Gaza: 521 martyrs et plus de 2500 blessés.



Lundi 5 Janvier 2009

Rapport: Les occupants israéliens cherchent une victoire symbolique pour dissimuler leur échec
Le porte-parole de l’armée israélienne a montré des images vidéo, il y a deux jours. Les photos prises par un drone montrent un camion palestinien, au nord de la bande de Gaza. Les Israéliens veulent montrer la précision des bombardements de leurs avions militaires. Ils prétendent que le camion portait des roquettes Grad. Mais, plus tard, il se révèle que l’engin était civil et qu’il portait huit civils.

Un rapport juridique

Le camion que les forces israéliennes d'occupation prétendaient porter des roquettes Grad n’était en fait qu’un camion portant des civils dont quatre enfants. Tous ont été tués, tombés en martyre.

Un véhicule civil


C’est une organisation juridique israélienne, l’organisation Btsilim traitant des droits de l’homme, qui a découvert et révélé que le camion ne portait que des bouteilles de Gaza (photos ci-haut).

Bombarder les civils

L’établissement israélien a rencontré le palestinien Ahmed Sannour, propriétaire d’un atelier de chaudronnerie. Il lui expliquait que les affaires se trouvant sur le camion n’étaient que des bouteilles de gaz de soudage.

C’était la deuxième fois que les Israéliens visaient son atelier. Cette fois, il voulait, aidé par sa famille et ses amis, sauver ses affaires et les abriter dans sa maison.

Quatre enfants tués


Huit Palestiniens ont été tués par ce bombardement. La moitié de ces martyrs sont des enfants.

L’organisation juridique a exposé des images du camion et des bouteilles de gaz pour confirmer combien les forces israéliennes d'occupation mentent, combien ils essaient de justifier, par n’importe quel moyen, leurs crimes ; ils veulent se montrer en héros.

Bombarder les maisons résidentielles civiles avec leurs habitants ne reflète que l’échec de l’agression israélienne. Elle a échoué à réaliser ses objectifs, à anéantir la résistance palestinienne.

La puissance balistique de la résistance


Plusieurs personnalités du Hamas affirment que les forces israéliennes d'occupation ont échoué à toucher une seule base de tirs de roquettes. La plupart des 500 Palestiniens tombés en martyre sont des civils ou des policiers.

Et en dépit de la destruction systématique et de l’affreuse dévastation, la puissance balistique de la résistance palestinienne reste intacte.

Les brigades d’Al-Qassam, bras armé du mouvement du Hamas, ont même envoyé des roquettes à une distance encore plus éloignée, parfois à 60 kilomètres.

Les occupants israéliens ont purement et simplement échoué à entamer la résistance palestinienne et sa volonté.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Lundi 5 Janvier 2009


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires