Palestine occupée

Rapport Les criminels de guerre israéliens devant la justice



Mardi 10 Février 2009

Rapport Les criminels de guerre israéliens devant la justice

Plusieurs pays du monde sont témoins actuellement d’actions destinées à poursuivre les chefs de l’Entité sioniste et à les présenter devant les tribunaux. Ils sont accusés d’avoir pratiqué des crimes de guerre à l’envers du peuple palestinien, dans la bande de Gaza. En fait, l’armée israélienne a mené une guerre inhumaine contre les habitants de la Bande durant 22 jours. Cette guerre a laissé plus de 7000 morts et blessés dont la plupart sont des enfants, des femmes et des personnes âgées. Toutes sortes d’armes prohibées ont été utilisées par cette armée.

En Turquie, le procureur général de la capitale Ankara a décidé, vendredi dernier, le 6 février 2009, d’ouvrir une enquête, la première en son genre, contre les chefs de l’Entité sioniste dont le président Chimon Perès, Ehud Olmert, le premier ministre, Tzipi Livni, la ministre des affaires étrangères, Ehud Barak, le ministre de la défense. Ils sont accusés d’avoir pratiqué des crimes de nettoyage ethnique et des crimes contre l’humanité, dans la bande de Gaza.

Le procureur général turc base sa décision sur l’article 13 de la loi pénale turque. Cet article donne aux tribunaux turcs le droit de poursuivre de telles personnes, des personnes qui commettent des crimes de nettoyage ethnique, même s’ils ont été perpétrés dans un autre pays que la Turquie.

En Europe

L’affaire ne concerne pas uniquement la Turquie. Plusieurs organisations juridiques ont également pris une telle décision. En Espagne, par exemple, l’avocat Antoine Siforo, membre de l’organisation espagnole « Les avocats libres », dit que le tribunal espagnol appelle à punir les criminels pour ce qu’ils ont commis dans la bande de Gaza.

Auparavant, ils avaient posé une demande de poursuite contre ces criminels à la cour israélienne. Cette cour a bien évidemment refusé la requête. Alors, ils se sont adressés aux tribunaux espagnols, étant un pays signataire des conventions de Genève qui obligent les pays signataires de poursuivre les criminels de guerre.

Siforo, dans des déclarations de presse, dit qu’ils ont déjà porté plainte contre "Israël" pour ses crimes, en 2002, en 2005 et en 2008. Les autorités espagnoles convoquent les criminels pour se défendre, dans la capitale Madrid. S’ils ne se présentent de leur propre chef, les tribunaux espagnols publient des ordres d’arrestation à leur égard, en raison de l’existence d’un accord international entre l’Espagne et "Israël".

La Confédération internationale des droits de l’homme, l’Union des droits de l’homme et le Centre Palestinien des droits de l’homme ont salué la décision du juge d’enquête de la Cour nationale espagnole, consistant à poursuivre les responsables israéliens qui avaient commis des crimes de guerre dans le quartier Ad-Dorj, dans la bande de Gaza, en 2002.

Auparavant, le juge espagnol Firnando Andro a déclaré que le tribunal a accepté de traiter la plainte et a demandé à "Israël" et à l’autorité palestinienne de faciliter l’extradition des témoins de l’assassinat par l’armée israélienne du chef du mouvement du Hamas Salah Chahada. Dans cette opération, 14 civils ont péri, dont neuf enfants.

Pour sa part, Sohay Bihassan, présidente de la Fédération internationale des droits de l’homme, dit que cette décision représente un pas important pour combattre l’impunité de l’armée israélienne face aux crimes commis dans la bande de Gaza.

Des pays arabes

Dans le même contexte, des pays arabes ont également connu des actions menées par des députés et des hommes de loi pour conduire les chefs de l’Entité sioniste devant les tribunaux.

En Jordanie, tous les membres du parlement ont décidé de demander à la Cour pénale internationale de poursuivre les criminels de guerre israéliens. Ils ont demandé à leur gouvernement de porter plainte devant la Cour internationale de la justice contre les crimes de nettoyage ethnique pratiqués par les Israéliens.

Et en Egypte, des avocats ont exhorté le procureur général, mercredi 4 février 2009, à ouvrir une enquête contre 26 chefs de l’Entité sioniste pour qu’ils répondent aux crimes qu’ils ont commis pendant leur guerre contre la bande de Gaza.

Ces crimes viennent clairement à l’encontre de la quatrième convention de Genève qui implique la protection des civils lors des conflits.

Au Yémen, une plainte a été posée devant le procureur général contre un nombre de chefs politiques et militaires israéliens, pour leurs crimes.

L’avocat Abdou Al-Rab Al-Mortada dit que sa plainte s’adresse surtout contre Ehoud Olmert, le premier ministre israélien, Ehud Barak, son ministre de la défense, Livni, sa ministre des affaires étrangères.

La plainte a été faite à son propre nom et au nom de l’organisation yéménite pour les droits de l’homme. Plusieurs personnalités ont soutenu l’initiative.

Partout dans le monde

Toutes ces actions juridiques n’ont pas empêché des activistes de droits de l’homme de porter plainte de leur côté devant la Cour pénale internationale contre les chefs israéliens pour leurs crimes de guerre, de nettoyage ethnique, de sanction collective, d’utilisation d’armes prohibées et pour avoir pris en cible des civils.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Mardi 10 Février 2009


Commentaires

1.Posté par caillau le 10/02/2009 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les criminels de guerre israeliens devant les tribunaux ,il est grand temps que les pays réagisent a ses crimes de guerre civile,on peut pas dire qu on ne savait pas, il est déja trop tard pour des milliers de civiles mort pour rien.
LA FRANCE SE PRESENTE SOUVENT COMME DES DROITS DE L'HOMME,ELLE NE REAGIE PAS POURTANT C EST PAS LES PREUVES QUI MANQUE POUR LA FRANCE POUR REJOINDRE LE MONDE LIBRE,
BROVO L'ESPAGNE LA TURQUIE ET DAUTRES PAYS,J ESPERE UN JOURS APPRENDRE QUE LES SIONISTES CANDANNAIENT PAR DES TRIBUNAUX INTERNATIONNAL

2.Posté par Nicole le 11/02/2009 00:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut qu'ils soient jugés. la limite est largement dépassée, et comme le dit très bien Ilan Pappé, ce n'est pas de l'intérieur que l'on peut s'attendre à la moindre évolution.
Plainte contre Israël

Je trouve essentiel de resituer l'évolution historique, et de cesser de faire passer la création d'Israël pour conséquence de la Shoah. Elle était prévue avant comme le nettoyage ethnique et le 9/11 était une façon de diaboliser l'islam.

3.Posté par faraj le 11/02/2009 05:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La France n'est pas la patrie des droits de l'homme. Elle se prétend et elle a raison de le faire. Les dirigeants actuels de la France sont en train de pervertir l'honneur de cde pays. Et devinez qui ils sont...

4.Posté par ciborg le 11/02/2009 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est les memes criminels qui tuent et qui font la loi ??. Tout le monde pendant longtemp a soutenu et fermés les yeux sur les massacres de palestiniens ou d' irakiens et autres population de de seconde zone .Si il s'agissait d'autre personnes notamment europeennes les choses ne se passeraient comme cà ,mais comme il s'agit d'arabes et de musulmans la poursuite n'ira pas bien loin.!!! En plus ,pourquoi insister a vouloir juger Israel maintenant puisque elle commet des crimes d'epuration ethniques depuis plus de 60 années??? A notre avis ,bien qu' il est necessaire que ces personnes ne trouvent plus le sommeil, mais aussi il faut poser le question essentielle qui est celle de la colonisation des territoires palestiniens ,libanais et syriens . Le probleme donc est celui de la restitution des territoires spoliés , le retour des refugiés et l'indemnisation depuis 1948 des tords et prejudices causés au peuple de palestine. Si vraiment il y a une volonté de traduire en justice ces criminels , il devrait exister une meme force de volonté pour imposer a israel l'abandon des colonies et le retour aux frontieres de 1967 !!! C'es cà a notre sens qui peut exprimer une vrai indignation de la conscience internationale, faute de quoi ,tout ce tapage ne servira encore une fois
et comme d'habitude qu' a calmé les esprits humains scandalisés et , a reporté a plus tard d'autres massacres ethniques intrinsequement et ineluctablement projetés dans les plans sionistes israeliens.Nous sommes pour une solution qui au lieu de maitenir les palestiniens dans une situation militaire en permanence inferieure par rapport aux armements israeliens toujours plus sophistiquer et qui leur permet de tuer facilement des milliers de palestiniens sans avoir de pertes humaines de leur coté , alors il faut armer serieusement les palestiniens , de facon a pouvoir eux aussi faire des victimes israeliennes. Si pendant les recents bombardements les palestiniens avaient pu riposter serieusement au lieu de faire seulement des trous dans les toitures de foyers israeliens , israel n'aurait pas eu l'occasion de tuer 1400 personnes surtout des enfants et des femmes et faire plus de 5000 blessés et mutilés a vie, avec zero perte humaine de son
coté ?? Voila le drame . Alors nous esperons que ces tentatives de rendre justice au peuple de palestine ne
s'arretent que si israel reconnaise les droit des palestiniens .




Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires