Palestine occupée

Rapport: Le blocus israélien contre Gaza : les enfants sont les premières victimes


Dans la même rubrique:
< >

Depuis environ deux ans, la bande de Gaza vit au rythme de l’injuste blocus. Ce blocus s’intensifie de plus en plus sur cette petite surface gorgée de ses habitants au nombre d’un million et demi. Il y vient à bout de tout le monde, les enfants en particulier, les enfants qui représentent la moitié de la société.


Vendredi 6 Juin 2008

Rapport: Le blocus israélien contre Gaza : les enfants sont les premières victimes

Tout indique qu’autant le blocus s’intensifie, autant l’enfant palestinien souffre d’une grave détérioration de son état de santé, aussi bien physique que psychologique. Toute chose est le sujet de restriction de la part de l’autorité de l’occupation israélienne : produits de première nécessité, alimentation, médicaments. Et les malades se voient interdits de quitter les territoires pour aller recevoir ailleurs le soin nécessaire pour leur cas.

Victimes

Le blocus laisse ses effets négatifs sur tous les enfants. Les valides perdent la santé et les malades voient leur état empirer, faute de médicaments.

Depuis onze mois, le nombre de victimes du blocus israélien a dépassé cent soixante-dix malades dont le tiers sont des enfants. Pire, la plupart des enfants sont des nouveaux-nés. Dans la seule journée du 27 mai, trois nourrissons âgés de quelques jours seulement ont perdu la vie.

Selon les dernières statistiques, le tiers des malades palestiniens interdits de quitter la bande de Gaza sont des enfants. Ils ont moins de quinze ans. Le Comité Populaire pour faire face au blocus affirme que des centaines de malades et de blessés ne sont pas pris en compte dans ce calcul. En effet, beaucoup ne posent même pas la demande de voyage, sachant que la réponse sera certainement le refus.

Le manque de nourriture normale dont le lait a poussé plus de quatre cent nouveaux enfants vers les hôpitaux, confirme le ministre palestinien de la santé.

L’année dernière, plus de 1600 enfants ont été hospitalisés, malades d’anémie et de rachitisme. Ils souffraient aussi de beaucoup d’autres maladies causées par le manque de médicaments. Il manque également les équipements médicaux spéciaux aux nouveaux-nés dans les cabinets.

Les mères

Si l’on fait une petite tournée dans les divisions de pédiatrie des hôpitaux de la bande de Gaza, on voit comment les petits attendent le moment où ils quitteront ce bas monde, à cause du manque de médicaments qui se trouvent non loin d’eux, retenus de l’autre côté des frontières. Le spectacle le plus dur reste celui des mères qui regardent leurs enfants mourir, sans qu’elles ne puissent faire quelque chose pour les sauver.

Le problème de ces familles se trouve dans le refus des autorités sionistes de laisser les enfants malades voyager pour se soigner ailleurs. Même les nourrissons n’ont pas ce droit.

Farah As-Sawwaf, âgée de deux ans seulement, souffre d’un cancer. Sa mère attend sa mort, avec impuissance et douleur. « Qu’a fait ma petite pour qu’elle souffre de cette manière ? Quel corps peut supporter de telles douleurs ? Que dois-je faire, moi qui vois ma petite mourir dans mes bras ? », sanglote-t-elle.

Mohammed Bolbol est un enfant de deux ans également. Il a eu une opération chirurgicale. Toutefois, s’il n’avait pas eu le soin spécial, il aurait quitté la vie, sans faute.

Le nombre de morts

Dr. Younes Awad Alloah, responsable au ministère de la santé, dit que la mortalité parmi les nouveaux nés est en augmentation incessante, faute de produits essentiels.

En fait, le blocus signifie beaucoup de choses. Il signifie la coupure de courant, et par conséquent, l’arrêt des machines médicales. Il signifie la mort de plus d’enfants. Le blocus signifie également plus de chômage, une autre facture affectant la santé des enfants, dit le ministère de la santé.

De plus, la coupure de l’électricité cause l’arrêt des pompes à eau, donc le manque d’eau potable, une autre cause de maladie, surtout pour les enfants.

Il y a évidement une relation entre la malnutrition et la mortalité des enfants. Il y a également le facteur psychologique. Les enfants palestiniens sont privés d’une vie calme et normale. Ils dorment inquiets. Les incessantes invasions sèment la peur dans leur esprit.

Les enfants sont majoritaires dans les territoires palestiniens, dit Addamir, une association qui s’intéresse aux droits de l’Homme dans les territoires palestiniens. A cause du blocus, ils souffrent de l’anémie, du manque de vitamine A, entre autres.

Une vie visée

64% des enfants palestiniens souffrent de l’anémie. 22% du manque de vitamine A. Et 14% d’élèves endurent un fort manque d’iode, dit l’UNICEF.

Bien évidemment, le manque de tels éléments affectent le système immunitaire des enfants, leurs yeux, leurs oreilles, leur capacité de concentration, entre autres, confirme l’UNICEF.

La psychologie

Tragiques sont les effets psychologiques du blocus sur les enfants palestiniens. Ils subissent toutes sortes d’oppression et de privation. Le plus simple de leurs droits essentiels et humains est bafoué par l’occupation israélienne.

L’enfant souffre, dit le Programme de Gaza pour la santé psychologique, « de toutes sortes de violence : assassinats, blessures, handicap, emprisonnement, torture, démolition des maisons, perte de parents et d’amis. Sans parler de ces conditions trop difficiles de la vie : pauvreté, densité de la population, malnutrition, impossibilité d’atteindre les écoles et tous les services de la vie : santé, éducation et autres. »

Les enfants constituent 53% de la population palestinienne. Comment peut-on bâtir l’avenir, une société saine, démocratique et en paix, si les enfants sont déjà privés de leurs droits, de leur dignité, se demande le programme.

Les enfants, à l’instar de tous les Palestiniens, dit le Programme, endurent toutes ces sanctions collectives et tous ces agissements israéliens. Les points de passages sont fermés. Les malades sont interdits de voyager pour recevoir le soin ailleurs… Tous viennent à l’encontre des conventions signées pour protéger les civils et pour respecter les droits des enfants.

Détérioration

Dr. Anwar Cheikh Khalil, directeur de l’hôpital des enfants de Gaza, attirent l’attention sur la détérioration de la situation sanitaire de la bande de Gaza. Les enfants sont les premiers qui en souffrent. Plus de trois cents d’entre ces enfants, gravement malades, sont les premiers concernés par la privation de médicaments et d’équipements médicaux. En tout cas, tous les enfants sont privés de lait dont l’entrée est interdite par les autorités israéliennes d’occupation.

Cet hôpital, le plus grand de la bande de Gaza, vit un grave manque d’équipements médicaux, en particulier les incubateurs pour les nouveaux nés dont le poids ne dépasse un kilogramme. Il n’en reste qu’une quinzaine encore en état de marche.

Il y a un dangereux manque de médicaments, dit le docteur Awad Al-Haloul, spécialiste dans la pédiatrie de An-Nasr. Il manque certains médicaments « chimiques » nécessaires pour la guérison des malades. Mais le manque en est bien considérable.

De son côté, le Centre palestinien des droits de l’homme à Gaza dit que le niveau d’enfants malades d’anémie connaît une croissance considérable sans précédent. Le grave manque de produits alimentaires en est la cause principale. Les enfants n’obtiennent pas une quantité suffisante de protéines ; et cela n’en est qu’un exemple.

La mort

A plusieurs reprises, la Campagne Européenne pour lever le blocus a qualifié la continuation du blocus de sentence de mort pour des centaines de malades qui ont besoin d’opérations chirurgicales.

La campagne confirme que la catastrophe humanitaire a déjà commencé dans le bande de Gaza. L’occupation israélienne continue d’empêcher l’arrivée des médicaments et les équipements dont le ministère de la santé a besoin.

« La mort attend une longue liste de Palestiniens souffrant de graves maladies chroniques, surtout ceux qui ont besoin d’opérations chirurgicales urgentes. Ils sont interdits par l’occupant israélienne de quitter la bande de Gaza pour aller recevoir le soin adéquat. Il impose le blocus et ferme tous les points de passage depuis plusieurs mois », ajoute la Campagne.

Enfin, le ministre palestinien de la santé attire l’attention sur « une catastrophe sanitaire qui ôte et ôtera la vie à beaucoup de malades ». « "Israël" n’arrête de semer la mort à l’intérieur des hôpitaux de la bande de Gaza, en continuant à imposer l’injuste blocus, depuis deux ans ».

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Vendredi 6 Juin 2008


Commentaires

1.Posté par hélène le 06/06/2008 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



c'est le ghetto de varsovie en pire comme l'on préconisé les chefs d'etat-major israéliens.
c'est plutôt un génocide à bon marché
quand ils bomberdent la population (en plus d'organiser la mort), c'est le contibuable etats-unien qui paie!

2.Posté par guerrilleros le 06/06/2008 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

honte a israel et a l humanitee entiere qui regarde la mort (le chetan ) sans combattre j ais honte moi meme de ne pouvoir rien faire

3.Posté par emis le 06/06/2008 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam

Que Dieu Tout Puissant,leur fasse miséricorde,cela vaut mieux que tout discours d'éloquences,et surtout quand l'on a la gorge serrer.

Et bientôt, je jour de la résurrection , et se jour là,la justice serra faite sur tout les hommes, djinns et animaux ,et les créatures retourneront vers leur Créateur,chaques atomes de mal qu'une personne aura faite,le verra, et chaque atomes de bien,le verra et maudit seront les injustes,qu'ils se prépares a un lourd chatiment qu'ils subiront éternellement et c'est eux les vrais perdants, car Dieu est dur en punition, et tous se qui meurs dans l'injustice et dans leurs fois en Dieu l'Unique,ils ne seront points infliger et se reposeront éternellement dans des demeures vastes comme la Terre et des jardins ou coulent des ruisseaux ,ils demanderont ce qu'ils voudront et cela ne leurs sera point refuser et ils auront l'agrément de leur Seigneur et la promesse de Allah n'est que vérité et voilà les vrais gagnants.
Invoquer votre Seigneur pour qu'il vous fasse miséricorde,car peut être vous êtes dans une situation pire que se peuple de Gaza,mais vous ne vous en rendez pas compte,et c'est Lui qui détient les clefs, et c'est Lui votre sauveur,dans cette vie présente ou celle d'après.
Ont n'est pas tous riches,ont n'est pas tous pauvres,ont n'est pas tous heureux,ont n'est pas tous malheureux,ont n'a pas tous de quoi manger,ont ne connait pas tous la faim,mais se qui est sûr,c'est que l'on va tous mourir.
Alors méditer pour votre salut et pensez a votre futur situation dans l'après vie.
Un présent est un présent, nous sommes déjà hier et demain est déjà là.

Que Dieu nous pardonne et nous guide dans le droit chemin Amine.

Salam a lay koum wa rahmatoullah

4.Posté par pouch le 06/06/2008 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juste un petit mot pour être totalement solidaire de la réponse de Guerrilleros...
" A ceci sont reconaissables les enfants de Dieu et les enfants du diable, quiconque ne pratique pas la justice n est pas de Dieu, ni celui qui n 'aime pas son frère" ( premiere lettre de jean 3 : 10, bible)
Les palestiniens sont nos frères... Le simple fait de ne pas accepter de cautionner ce qui leur arrive est déjà bien...Le fait d en parler autour de soi peut aussi par un heureux effet domino changer les choses...
Votre réaction cher Guerrilleros est simple et juste, elle est tout à votre honneur....
Je prierai pour vous...
Amicalement

5.Posté par Népios le 06/06/2008 23:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Ecritures mêmes que les sionistes sont supposés vénérer les condamnent:

La Sainte Bible :

&#1512;&#1497;&#1489;&#1493; &#1489;&#1488;&#1502;&#1499;&#1501; &#1512;&#1497;&#1489;&#1493; &#1499;&#1497;-&#1492;&#1497;&#1488; &#1500;&#1488; &#1488;&#1513;&#1514;&#1497; &#1493;&#1488;&#1504;&#1499;&#1497; &#1500;&#1488;
&#1488;&#1497;&#1513;&#1492; &#1493;&#1514;&#1505;&#1512; &#1494;&#1504;&#1493;&#1504;&#1497;&#1492; &#1502;&#1508;&#1504;&#1497;&#1492; &#1493;&#1504;&#1488;&#1508;&#1493;&#1508;&#1497;&#1492; &#1502;&#1489;&#1497;&#1503; &#1513;&#1491;&#1497;&#1492;


« Plaidez, contre votre mère et prenez vous en à elle si elle n’est plus ma femme et que je ne suis plus son mari ! Qu’elle bannisse de sa face ses prostitutions et de son sein ses adultères ! Sinon, je la dépouillerai de ses vêtements et la mettrai à nu comme au jour de sa naissance ; je la rendrai semblable à un désert, à une terre aride et la ferai mourir de soif. De ses enfants, je n’aurai point pitié car ce ne sont que les enfants de la débauche. Leur mère s’est prostituée, celle qui les a conçus s’est déshonorée, car elle a dit : « Je m’attacherai aux pas de mes amants qui me pourvoient en pain et en eau, en laine et en lin, en huile et en boisson ». C’est pourquoi voici, je vais fermer et embarrasser son chemin avec de ronces et broussailles et j’y élèverai une clôture afin qu’elle ne trouve plus ses sentiers. Elle poursuivra ses amants mais ne pourra les atteindre ; elle les cherchera mais ne les trouvera pas. Alors elle dira : Allons, revenons à mon premier époux car j’étais plus heureuse alors que maintenant. Elle n’a pas donc pas reconnu que c’était moi qui lui donnais le blé, le moût et l’huile et qui lui prodiguait l’argent et l’or qui ont été consacrés au service de Baal ! C’est pourquoi je reprendrai mon blé en son temps et mon moût en sa saison et de même enlèverai-je ma laine et mon lin qui devaient couvrir sa nudité. Et alors, je découvrirai sa honte aux yeux de ses amants et nul ne la délivrera de ma main. Je mettrai un terme à toutes ses joies, ses fêtes, ses nouvelles lunes, tous ses sabbats et toutes ses solennités. Je ravagerai ses vignes et ses figuiers, dont elle disait : « Ce sont les gages que m’ont donné mes amants pour mes faveurs » ! Je les réduirai à un hallier où les bêtes des champs les dévoreront. Je lui ferai expier les jours où elle encensait les Baals, où elle se parait de ses anneaux et de ses colliers, allait après ses amants et m’oubliait, dit l’Eternel. C’est pourquoi voici, je veux la reconquérir en la conduisant dans la solitude du désert, et là je parlerai à son cœur. Là, je lui rendrai ses vignobles et la vallée d’Akor (du malheur) deviendra une porte d’espérance ; et là, elle chantera comme au temps de sa jeunesse ou du jour où elle sortit du pays d’Egypte. En ce jour-là, oracle de l’Eternel, tu m’appelleras « Mon époux ! » et tu ne m’appelleras plus « Mon Baal (Maître) ! » Je proscrirai de sa bouche les noms des Baals, afin qu’on ne les mentionne plus et qu’ils soient voués à l’oubli. En ce jour-là, je traiterai une alliance avec les bêtes des champs, les oiseaux du ciel et les reptiles de la terre, pour eux ; je briserai dans le pays l’arc, l’épée, tout attirail de guerre, et ferai reposer chacun en toute quiétude. Je me fiancerai à toi pour l’éternité ; je serai ton fiancé par la justice, la droiture, la grâce et la miséricorde ; je serai ton fiancé en toute loyauté par la fidélité, et tu reconnaîtras alors l’Eternel. En ce jour-là, dit l’Eternel, je donnerai satisfaction, oui j’exaucerai les cieux, et ils combleront la terre ; la terre exaucera le froment, le moût et l’huile fraîche, et ils exauceront Yezreël. Je me complairai à l’implanter dans le pays, rendrai ma pitié à Lo-Rouhama (-&#1500;&#1488; &#1512;&#1495;&#1502;&#1492;- « Je ne peux avoir pitié de toi ! ») et je dirai à Lo-Ammi (-&#1500;&#1488;-&#1506;&#1502;&#1497; – « Tu n’es pas le peuple de ton Dieu ») « Tu es mon peuple ! » et lui me répondra : « Mon Dieu ! ».

&#1504;&#1489;&#1497;&#1488;&#1497;&#1501; - Les Prophètes - &#1492;&#1493;&#1513;&#1506; - Hoséa 2 : 4 - 25

6.Posté par mouemina le 07/06/2008 07:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le régime sioniste a vulgarisé la barbarie et la cruauté et s’est attiré une malédiction de l’humanité entière !! ça c'est connu!!

Mais, pourquoi les autorités égyptiennes voisins direct de Gaza, soutiennent –elles ce massacre collectif en maintenant le passage de Rafah fermé ??

L’Egypte qui fut un jour le pays de la résistance et du combat qui a su évincer ses ennemis, perd sa sensibilité et sa Philanthropie pour devenir elle aussi le bourreau d’Israël ??!

Peuples d’Egypte et d’ailleurs, nous sommes tous responsables et nous serons tous questionnés sur notre indifférence devant ce génocide délibéré !!

Peuples français et peuple du droit de l’homme, comment acceptons nous cette situation inhumaine ??
Ce n’est pas nous qui avons élu notre président pour défendre nos idées ??
Là, il ne défend pas notre opinion qui est de laisser faire ce régime cruel exterminer une population entière parce qu’elle refuse de mourir ou de quitter ses terres ??
Alors qu’allons-nous faire ?? À part regarder faire comme une vache qui regarde un train passer ??

J’attends sincèrement des explications ….
Insupportable, ce silence qui finira par tuer en nous le sens de notre existence …..

7.Posté par pouch le 07/06/2008 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Evangile de Matthieu 24 : 14 "Lors donc que vous verrez l'abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel installée dans le saint lieu (que le lecteur comprenne!) alors que ceux qui seront en Judée s'enfuient dans les montagnes...."
Evangile de Matthieu 24 : 23 à 25 : "Alors su quelqu'un vous dit : "voici : le Christ est ici!" ou bien "il est là!", n'en croyez rien. Il surgira en effet, des faux christs et des faux prophètes, qui produiront de grands signes et des prodiges, au point d'abuser, s'il était possible les élus. Voici que je vous ai prévenus".

Le régime sioniste s est fait passé pour le sauveur, le messie pour tous les dits "juifs" de la planète.... Il s'est installé dans le saint lieu des 3 religions révélées, prononcant des paroles orgueilleuses et accomplissant des prodiges militaires, economiques et autre...
Toutes les nations se sont prosternées devant ce petit etat par la taille mais grand par la puissance...
Apocalypse 13 : 4à 9 : "... et l'on se prosterna devant la bête en disant: "qui égale la bête et qui peut lutter contre elle". On lui donna de proférer des paroles d'orgueil et de blasphème(...)On lui donna de mener campagne contre les saints et de les vaincre; on lui donna pouvoir sur toute race, peuple, langue et nation. Et ils l'adoreront' tous les habitants de la terre, dont le nom ne se trouve pas dès l'origine dans le livre de vie de l'Agneau égorgé...."
Cet etat israëlien se justifie par la shoah et commet un crime pire encore qui dure depuis plus de 60 ans, il parle au nom de Dieu, et oblige les nations à se rendre complice...
L existence de cet etat depuis 1948 est un signe des temps....
La vierge Marie apparaissant à la salette en 1846 avait prévenu de la venue de l'Antichrist , que sa mère serait "une fausse vierge, une religieuse hébraïque et que son père serait évêque...
se justifiant par une utilisation abusive et mensongère des écrits de la bible juive et soutenu par les mouvements evangélistes américains; cet etat profite de plus du soutien tiède du vatican qui au plus haut niveau a trahis le message du Christ...
Je vous recommande un site qui m' a beaucoup aidé pour avoir une compréhension spirituelle des évènements actuels : www.pierre2.org
Amicalement.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires