Palestine occupée

Rapport L’Etat juif, une discrimination confirmée



Jeudi 4 Juin 2009

Rapport L’Etat juif, une discrimination confirmée

La Knesset, le parlement israélien, a voté une loi pour arrêter tout un chacun ne considérant "Israël" comme un Etat juif et démocratique. C’est une discrimination par excellence qui a pour but de chasser tout ce qui est palestinien. Elle est également destinée à effacer le droit des Palestiniens au retour, disent les factions palestiniennes.

Le Hamas : c’est un projet illégitime

Dr. Ismaël Ridwan, leader dans le mouvement du Hamas, a dit à notre Centre Palestinien d’Information (CPI) que cette loi n’est qu’une preuve de la discrimination de l’Entité sioniste. Cette entité essaie toujours d’effacer le droit au retour des Palestiniens. Mais tout le peuple palestinien, dont le mouvement du Hamas, ne reconnaîtra jamais une telle loi.

Cette loi représente une tentative destinée à briser la résistance de notre peuple dans les territoires palestiniens occupés en 1948.

Il s’est adressé aux négociateurs palestiniens, leur demandant de se rendre compte de tous ces dangers qui guettent notre peuple et sa cause. Il faut stopper toute coopération avec les occupants israéliens.

Il a aussi appelé notre peuple des territoires palestiniens occupés en 1948 à refuser cette loi. Et il a demandé à la nation arabo-islamique de faire attention aux dangers qui entourent la cause palestinienne.

Les Sionistes : pour ou contre ?

Notons que cette loi discriminatoire avait été présentée dans la Knesset par le parti de la droite israélienne « la maison juive ». Elle a été approuvée par une majorité de 47 voix contre 34. Le gouvernement l’a tout de suite acceptée et ratifiée. Cependant, le groupe arabe, les parties de Mirts et Kadima ont montré leur objection. Les membres du parti travailliste se sont abstenus.

Notons encore une fois que la loi condamne à une peine d’un an celui qui ne considère l’Entité sioniste comme un Etat juif.

La loi, une vraie discrimination

Pour sa part, cheikh Nafid Azzam, leader dans le mouvement du Djihad Islamique, confirme que la loi reflète une discrimination et un défi de tous les accords et de toutes les conventions internationales. Ce n’est pas vraiment étrange. "Israël" a l’habitude de regarder les autres avec supériorité.

En réalité, cette mesure reflète une appréhension, une crainte, une inquiétude que les Sionistes ressentent. Vol de terrains et massacres ont été commis contre le peuple palestinien, mais leur existence reste toujours incertaine. Alors, ils auraient voulu donner une apparence de sécurité, en vain.

Le monde doit avoir une position claire contre cette mesure discriminatoire, une position forte soutenant ces Palestiniens qui sont l’objet de pressions insupportables de la part de l’Entité sioniste.

Une politique d’apartheid

De son côté, dans un communiqué dont notre Centre Palestinien d’Information (CPI) a reçu une copie, le mercredi 27 mai, le porte-parole du Front populaire pour la libération de la Palestine a qualifié cette mesure israélienne de politique d’apartheid. Toutes les forces de la liberté, de la paix, toutes les institutions des Nations Unies doivent réagir pour stopper ces forces du mal qui ne font qu’attiser les guerres et la violence.

Une nouvelle déportation

Tallal Abou Darifa, membre du comité central du Front Démocratique pour la libération de la Palestine, a dit que la loi a pour but de faire plus de mal aux Arabes de la Palestine. La loi a été votée pour réaliser une déportation massive et vider la Palestine de leurs vrais propriétaires.

Cette loi est un corollaire de la décision d’emprisonner tout Palestinien commémorant le jour de la Nakba (la catastrophe de 1948).

La solution est d’en finir avec la division palestinienne. Il faut un dialogue national qui discutera de toutes les affaires nationales. Il faut tout faire afin que toutes les forces du peuple palestinien soient unies pour faire face à ces mesures sionistes discriminatoires.

Cette nouvelle loi sioniste est une nouvelle façon de s’accaparer des droits des Palestiniens. Le peuple palestinien, cependant, ne les oubliera pas et ne s’en séparera jamais.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Jeudi 4 Juin 2009


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires