Conflits et guerres actuelles

Rapport: L’Entité sioniste a trop hâte de frapper l’Iran


Les Israéliens de haut rang auraient demandé à l’administration américaine des équipements militaires renforçant leur capacité à frapper les installations nucléaires iraniennes. Et l’administration américaine aurait refusé cette demande. Les Américains auraient reçu une telle demande comme un signe signifiant que les Israéliens sont dans une étape avancée de leurs préparations pour frapper l’Iran.


Samedi 23 Août 2008

Rapport: L’Entité sioniste a trop hâte de frapper l’Iran
Par ailleurs, les Etats-Unis avaient demandé à "Israël" de ne pas faire la surprise d’attaquer l’Iran sans informer Washington préalablement. Un message américain envoyé aux Israéliens les avertissant que toute attaque israélienne contre l’Iran pourrait menacer les intérêts des Etats-Unis dans la région. En contrepartie, l’administration américaine renforcera la défense israélienne contre les missiles sol-sol.

"Israël", de son côté, a répondu à l’administration américaine qu’elle gardera son droit de réagir, si les efforts faits pour stopper le projet nucléaire iranien ne donnent rien.

Des hommes politiques israéliens de haut rang ont exprimé leur souhait que le président américain donne l’ordre d’attaquer l’Iran, avant la fin de son mandat. En fait, la chance des Etats-Unis de réussir cette attaque est beaucoup plus grande que la chance des Israéliens. En outre, si ce sont les Américains qui attaquent, "Israël" n’aura pas à faire face toute seule à l’Iran et à ceux qui la soutiennent.

Sur un autre niveau, "Israël" croit qu’une attaque israélienne réussie pourrait arrêter le développement du programme nucléaire iranien pour plusieurs années. Néanmoins, "Israël" sera regardé par le monde entier comme un pays agressif. Et il est sûr que l’Iran essayera de répliquer à "Israël" par tous les moyens. Elle essayera également de réactiver le Hezbollah et le Hamas contre "Israël". La Syrie pourrait aussi attaquer avec tout ce qu’elle possède d’obus et de missiles.

Il est à noter que les directions israéliennes, politiques et sécuritaires, estiment que le président américain Bush n’attaquera pas l’Iran. Pour le reste de son mandat, il insistera sur les efforts diplomatiques. L’Iran jouera cependant le chaud et le froid. Elle pourrait même stopper provisoirement l’enrichissement d’uranium pour laisser paisiblement passer les derniers jours de l’administration Bush.

Les échanges d’avis et de messages entre "Israël" et l’administration américaine concernant l’Iran se sont passés pendant la visite de Bush en "Israël", en mai dernier. Ce dernier a rencontré Ehud Olmert, le premier ministre, dans une séance à huit clos. Le ministre de la défense y a participé. Ils ont discuté des menaces iraniennes. A cette réunion, les Israéliens ont demandé des aides militaires, en plus des aides sécuritaires et politiques.

Après son retour, les responsables américains ont étudié et analysé la demande israélienne. Cette demande provoque chez eux la crainte qu’"Israël" attaque l’Iran dans les mois à venir. Alors, les Américains ont envoyé un message, dur de langage, pour l’empêcher de le faire. Et plus tard, au cours du mois de juin, le chef d’état-major et le responsable américain des renseignements se sont rendus en "Israël" pour informer les Israéliens que l’Iran est loin d’avoir des armes nucléaires. Donc toute attaque contre elle entamera les intérêts américains. Le journal Washington Post ajoute que ces responsables ont informé "Israël" que l’administration américaine (ainsi que les Irakiens) ne lui permettra pas de voler dans l’espace aérien irakien pour atteindre l’Iran.

En plus de ces messages un peu calmes, le ministère américain de la défense avait laissé fuir une série d’informations. "Israël" les a interprétées comme un moyen destiné à mettre en échec toute tentative d’attaquer l’Iran. Par exemple, les Américains ont levé le voile sur une manœuvre aérienne sur la Méditerranée.

Il y a peu de temps, le ministre (israélien) de la guerre Barak a visité Washington. L’Iran était le sujet principal des discussions entamées entre lui et son homologue américain Robert Guits et le vice-président Tcheni. Ces deux derniers portent des avis tout à fait contradictoires concernant l’Iran. Au moment où Guits refuse toute attaque de la sorte, Tcheni reste le faucon farouche de l’administration Bush. Barak a saisi l’occasion pour leur expliquer la position d’"Israël" et pour attirer leur attention sur l’avancée de l’Iran dans son programme nucléaire, alors que les négociations concernant des sanctions contre elles se figent.

Barak leur a exprimé la nécessité que des pays comme la Russie, la Chine et l’Inde participent dans l’imposition de sanctions effectives contre l’Iran. Car jusqu’à ce moment, tous efforts dans le domaine ont été mis en échec. La Russie reste un pays important et nécessaire pour isoler l’Iran.

Par ailleurs, des Israéliens de haut rang ont exhorté les Américains, ces derniers mois, à concentrer leurs efforts pour stopper le programme nucléaire iranien. Il faut alors désamorcer les points de tension avec la Russie. Les Israéliens suggèrent que les Etats-Unis devraient ne pas déployer de système anti-missiles dans les régions où la Russie ne l’accepte pas, afin de la rendre plus souple envers le programme iranien. Les Américains ont cependant refusé la proposition.

De son côté, Barak a demandé de façon claire à ses hôtes de ne laisser tomber aucune alternative. Et pour adoucir la position d’"Israël", l’administration américaine a annoncé son intention de renforcer la défense israélienne et son système d’avertissement contre les missiles balistiques. Guits a proposé à "Israël" un système développé de radar, et qu’"Israël" soit liée aux satellites d’espionnage américains. L’administration américaine propose également son aide aux Israéliens pour améliorer leurs systèmes de défense Hits 3 et le Dôme de fer. Cette administration fournira aux Israéliens neuf avions de transport Hercule, qui peuvent faire de longues distances. Une transaction d’environ deux milliards de dollars. Mais elle refuse toujours de fournir à "Israël" tout système d’attaque.

Ainsi, on peut dire que les Israéliens attendent les négociations entamées entre l’Iran et les grandes puissances. Ils regardent la déclaration américaine d’ouvrir un bureau représentatif à Téhéran comme une action voulant pousser à plus tard toute attaque contre l’Iran. Toutefois, les Américains font comprendre aux Israéliens que ce bureau serait un défit contre le régime de Téhéran, surtout s’il voit les longues queues d’Iraniens qui viendront chercher le visa de sortie.

Barak ajoute qu’il ne faut pas parler en public. L’affaire est très sérieuse sur la scène internationale. On travaille actuellement pour imposer des sanctions économiques contre l’Iran. "Israël" est un pays fort. Elle sait quoi faire. Il est important de tisser des liens avec le monde, avec les Etats-Unis en particulier, dit enfin Barak.

Toutefois, dans les affaires cruciales et fatales, "Israël" cherche ses intérêts et il faut arrêter de parler de ces affaires dans les médias. En ce qui concerne la question iranienne, nous avons besoin d’actes et non de paroles. Les paroles ne pourront stopper les missiles ou les centrifugeuses, dit-il.

Résumé d’un débat diffusé sur la deuxième chaîne israélienne,
le 12 août 2008, traduit par le CPI

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Dimanche 24 Août 2008


Commentaires

1.Posté par Moukawama le 23/08/2008 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Bonjour,

L'Israèl peut bien se doter des armes les plus sophistiquées et menacer les pays de la région, cela n'impressionne que ceux qui pensent que la force se trouve dans la technologie. Certes la force peut se trouver dans la technologie mais elle n'est rien face à la determination d'hommes résolus à ne pas vivre sous le joug etats-unio-sioniste. Si l'Israèl envisage réellement d'attaquer l'Iran alors ce ne peut être que la fin du régime sioniste. Cet acte ne peut être interprété que comme un geste desespéré. Aprés la cuisante défaite face à la resistance libanaise, l'Israèl est comme une bête gravement bléssée. Bientôt, cette entité raciste - véritable cancer de l'humanité - disparaîtra et avec elle une menace pour quelques dizaines de millions d'habitants du Proche et Moyen Orient .

2.Posté par Hassan le 23/08/2008 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La fin arrive bientot inchaAllah pour ce tte entité raciste sioniste !

3.Posté par xxx le 23/08/2008 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BOYCOT GENERAL ET MONDIAL SUR TOUS LES PRODUITS ISRAELIENS!!!!!!!
VOILA UNE REPONSE PACIFIQUE ET EFFICACE !!!!
FAITES PASSER LE MESSAGE !

4.Posté par LAGARDERE le 23/08/2008 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JE VOIS PAS CE QU ON PEUT BOYCOTTER COMME PRODUIT ISRAELIEN A PAR LES ARMES!!!!!!!!!

5.Posté par émis le 24/08/2008 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bien beau le pacifisme,mais face a la cruauté sioniste cette solution ne sert a rien,si le Hezbollah serait rester pacifiste,aujourd'hui l'état sioniste aurait élargis son territoire,et puis comment rester pacifiste lorsque qu'on détruit les habitations,et que l'on extermine les familles,la solution est la résistance,face a cela il n'y en a pas d'autre.
Cela fait plus de 60ans que le pacifisme occidentale se fait dans la mesure du grand silence,a croire que être pacifiste c'est être iréactionnaire.

6.Posté par MIJEON Amaury Lucien Joseph le 24/08/2008 19:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne vous inquiétez pas!
La ROUE TOURNE!

7.Posté par Neg8 le 24/08/2008 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ LAGARDERE : ben j'ai déjà vu des pistaches Made in Israël ... ^^ ... ok je sors :p

8.Posté par LAGARDERE le 24/08/2008 21:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne vous inquiétez pas!
La ROUE TOURNE! ZAO

9.Posté par kerozen le 24/08/2008 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A POSTE 7 /
TA OUBLIER LES POMMELOS AUSSI ^^
ok moi aussi je sort...:xd

10.Posté par Floydrose le 25/08/2008 00:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est génial d'avoir toutes ces informations détaillées, ces compte-rendus de discussion top-secret entre états... vous pourriez m'envoyer les chiffres du Lotto de la semaine prochaine svp?

pfffff.....

11.Posté par LESEREIN le 25/08/2008 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BANDES D'IGNORANTS IL EST VRAI QUE LES PALESTINIENS SOUFFRES ET CREVENT DE FAIM C'EST PAR LE BRAQUAGE D'OFFICE DES DIRIGEANTS QUI S'ACCAPARENT TOUT LE FRIC VIRER SUR LEURS COMPTES DANS DES BANQUES A L'ETRANGER

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires