Palestine occupée

Rapport: Grad, un missile qui atteint des objectifs stratégiques



Lundi 18 Mai 2009

Rapport: Grad, un missile qui atteint des objectifs stratégiques

Dans la bataille d’Al-Forqan engagé par la guerre agressive israélienne menée contre Gaza à la fin de l’année dernière, les résistants palestiniens ont utilisé, pour la première fois, le missile Grad.

Escalade contre escalade

Pour arrêter les roquettes tirées de la bande de Gaza, les Israéliens ont entamé leur affreuse guerre. Ils voulaient surtout utiliser un « traitement de choc » contre les factions palestiniennes avec une attaque de grande envergure. Mais les résistants ont répondu par des roquettes dont la portée était encore plus grande que celles utilisées auparavant.

Les résistants palestiniens, dont surtout les brigades d’Al-Qassam, bras armé du mouvement du Hamas, ont tiré des centaines de roquettes de fabrication artisanale et des missiles Grad. Ces missiles ont atteint des zones jamais atteintes.

Les brigades d’Al-Qassam ont confirmé avoir tiré environ 980 roquettes et obus sur des villes et colonies israéliennes. 345 roquettes Qassam. 213 missiles Grad. 402 obus de mortiers. Ces engins ont pu atteindre des positions israéliennes vitales et stratégiques. Ces engins ont pu égaliser un peu l’équilibre des forces.

Les missiles et Al-Qassam

Trois caractéristiques définissent le missile. Il peut être utilisé individuellement ou collectivement. Sa portée est de 18 à 45 km. Son effet portera sur 25 à 50 mètres carrés.

Abou Mohammed, membre des brigades du martyr Ezzidine Al-Qassam, confirme que ses brigades possèdent ces missiles depuis pas mal de temps. Mais les brigades n’ont déclaré leur possession de tels missiles qu’avant la guerre, après avoir envoyé six d’entre eux vers la ville occupée d’Ashdod en réponse aux agressions israéliennes et à la violation israélienne de l’état d’accalmie.

Abou Mohammed, lui-même, a commencé à lancer de tels missiles, au cinquième jour de la guerre d’Al-Forqan. Il en a envoyé deux vers la zone de Bir As-Sabaa, causant de sérieuses blessures.

Malgré le bombardement incessant et le ciel complètement couvert par les bombardiers chasseurs israéliens, les missiles ont continué à tomber sur les zones israéliennes. Cela prouve, dit Abou Mohammed, que les brigades d’Al-Qassam avaient trouvé de nouveaux procédés pour leurs tirs.

La bataille de missiles

De son côté, l’expert militaire le général Safouat Az-Zayyat dit que le plus important des objectifs déclarés par les occupants israéliens, avant qu’ils ne mènent leur guerre agressive contre Gaza, était l’affaiblissement de la capacité politique et militaire du mouvement du Hamas. Ils se sont vus obligés d’y mettre fin sans réaliser cet objectif, sans pour autant nier que les factions palestiniennes dont le Hamas ont eu de grandes pertes. Cela indique que les résistants palestiniens ont pu diriger avec réussite le combat des missiles. Ils ont pu en envoyer un peu moins de mille, avec une moyenne de 40 missiles par jour, pendant les deux premières semaines. Puis 20 la troisième et la dernière semaine. Le vingtième jour, l’avant dernier, les résistants en ont tiré 40, une réponse aux attaques israéliennes intenses.

La portée de ces missiles a mis une large région au sud d’"Israël" sous le feu, jusque Tel-Aviv. Un million d’occupants israéliens se sont retrouvés obligés de gagner leurs caves.

Portée sans précédent

Les nouveaux missiles ont atteint des sites stratégiques dont les bases militaires israéliennes de Tal Nof, Hatsour, Hatasrim, Balmakhim et d’autres, des objectifs jamais atteints.

Abou Mohammed, membre d’Al-Qassam, dit que les missiles Grad ont une portée allant de 18 à 45 kilomètres. Mais les ingénieurs des brigades d’Al-Qassam avaient pu améliorer cette portée afin qu’elle arrive à 50 km. Leur tombée dans la base de Balmakh vérifie ce fait.

L’arrivée des missiles de la résistance palestinienne sans que les occupants israéliens ne puissent les intercepter représente un échec total à l’instar de ce qui s’est passé durant la guerre du Liban en 2006.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Lundi 18 Mai 2009


Commentaires

1.Posté par VIRGILE le 19/05/2009 00:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Commentaire déconcertant ! De qui se moque-t-on ?
Nous avons un David israélien, une des plus puissante armée nucléarisée du monde, financée par les Saxons en grande partie, face à un minuscule Goliath palestinien, enfants d'Abraham, qui sont péniblement passés des cailloux aux kalashnikov déclassés puis aux Kassam. Grad est ridicule face aux missiles Stingers généreusement financés par la CIA pour les Talibans afin de déloger les soviétiques d'Afghanistan. Les résistants palestiniens à l'occupation illégale israélo-sioniste ont fait une vingtaine de morts en 8 ans. De qui se moque-t-on ? VINGT MORTS !!! fasse à des milliers de morts et des millions de victimes palestiniennes, sous alimentés, emprisonnés dans un ghetto pollué, abandonné des principes fondamentaux des Droits de l'Homme occidentaux et j'en passe des pires (tortures systématiques, sodomies des prisonniers, visages plongés dans les excréments, etc.). Les sionistes sont devenus pires que des animaux. Nous savons par ailleurs que le déluge "Plomb durci" a été soigneusement préparé et planifié avec le Pentagone depuis longue date. C'est un pur massacre/génocide et ils continuent à les étouffer, les privant de soins et limitant toute aide humanitaire. Une pure abomination.

Il y a longtemps qu'il aurait dû y avoir un Nuremberg contre ces impitoyables meurtriers, banquiers et militaro-politiciens sionistes à la solde du clan Rothschild et autres illuminati définitivement psychopathes et humanicides, talmudiquement parlant.

C'est bien l'Esprit de Munich renouvelé sauf que depuis 60 ans, c'est sur une petite population de civils, sans état et sans armée que s'acharnent ces chiens de guerre, sans foi ni loi, ne respectant aucune Résolution démocratique de l'ONU et des Conventions de Genève, crachant et injuriant l'Évangile et insultant Marie comme une "prostituée" pour rester poli (Lire le Talmud démasqué" en ligne... La lâcheté et la complicité de l'Occident face à ces crimes de guerre et contre l'humanité précèderont sa chute inéluctable, et c'est bien parti pour le chaos planétaire sur fond de kraks bancaires planifiés et d'états policiers à la judéo-bolchéviques. Les Russes ont morflé grave avec ces talmudistes politisés.
Le pire serait de faire croire à ces meurtriers sionistes, qu'ils nous font peur ! Dieu se rit de ces orgueilleux qui ne sont que de passage avant le Jugement !

2.Posté par dik le 19/05/2009 00:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci VIRGILE de corriger le tir. Ce ne sont pas des roquettes artisanales s'éteignant sur des terrains vagues qui ferait un quelconque "équilibre" avec la machine de guerre étasunienne et européenne! Le Hamas les a tirés quand même, à juste titre, seulement pour dire qu'il est toujours debout ! C'est sa seule "victoire" et qui n'est pas des moindres, malgré toutes les lâches destructions subies, après près de deux ans de bouclage inhumain.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires