MONDE

Rapport Goldstone : L'Algérie n'accepte pas que les mêmes accusations soient portées contre la victime


GENEVE - Le soutien de l'Algérie au rapport Goldstone et la demande de mettre en œuvre ses recommandations "ne signifient guère qu'elle accepte que les mêmes accusations soient portées contre l'agressé", a affirmé l'ambassadeur et représentant permanent de l'Algérie auprès des nations unies et des organisations internationales en Suisse, M. Idriss Djazairi.


faridM@alterinfo.net
Vendredi 16 Octobre 2009

image

L'ambassadeur qui intervenait lors de la 12ème session extraordinaire du conseil des droits de l'homme de l'ONU sur la situation des droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés y compris El Qods-Est a souligné que "la dialectique du débat sur la question palestinienne et des crimes de guerre et crimes contre l'humanité perpétrés par l'armée israélienne contre le peuple palestinien nous a habitués à ce que le prix de tout débat engagé autour de ce thème est d'accepter que les mêmes accusations soient portées contre l'agressé", soulignant que dans cette approche "le perdant reste le partisan de la paix tandis que le tenant de l'extrémisme demeure le gagnant".

Et d'ajouter qu'"évidemment il n'était pas attendu que le rapport Goldstone échappe à cette approche habituelle. Aussi nous voudrions souligner avec vigueur que le soutien de l'Algérie au rapport Goldstone et sa demande de mettre en oeuvre ses recommandations ne signifient guère qu'elle accepte une telle approche".

L'Algérie joint sa voix à celles des groupes arabe, musulman et africain et du mouvement des non-alignés, a-t-il dit.

Concernant les travaux de la 12ème session extraordinaire du conseil des droits de l'Homme, l 'ambassadeur d'Algérie aux nations unies a affirmé: "nous voila enfin réunis à nouveau au conseil pour examiner la situation catastrophique des droits de l'homme en Palestine à la lumière du rapport objectif et empreint de professionnalisme du juge Richard Goldstone, sur les graves violations des droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés notamment celles enregistrées lors des récentes agressions militaires israéliennes contre la bande Ghaza ainsi que le rapport de madame le haut commissaire à ce propos".

"La tragédie palestinienne ne date pas d'hier", a encore souligné M. Djazairi rappelant que les "Palestiniens sont confrontés depuis plus de six décennies aux affres de l'occupation et à un déni total de leurs droits fondamentaux, dont le droit à la vie tel que cité dans le rapport et notre question à la communauté internationale est : jusqu'à quand cette situation va-t-elle durer".

Le conseil des droits de l'homme des Nations-Unies avait tenu plusieurs sessions par le passé mais sans jamais atteindre l'objectif escompté, a-t-il en outre relevé expliquant que "la cause, connue de tous au demeurant, est l'impunité des forces d'occupation israéliennes qui font fi de la légalité internationale et refusent de coopérer avec les différentes commissions d'enquêtes onusiennes". "Cet état de fait, permet à Israël de poursuivre sa politique d'occupation qui repose sur l'agression, l'embargo, les sanctions collectives, la confiscation des terres, l'expansion de la colonisation, la discrimination raciale, la dénaturation des sites religieux, historiques et géographiques d'El-Qods", a poursuivi l'ambassadeur.

Pour M. Idriss Djazairi, la politique d'occupation israélienne, est également synonyme d'interdiction aux citoyens, chrétiens ou musulmans, d'accéder à leurs lieux de culte nonobstant les fouilles menées sous et autour de la mosquée El-Aqsa.

"La force d'occupation se vante d'appartenir à la démocratie et à la civilisation, mieux encore elle invoque l'injustice, la violence, la ségrégation et la torture qu'auraient subis ses ancêtres pour conférer une légitimité à sa présence", a-t-il dit.

 "Que subsistera-t-il de ces allégations lorsque ses responsables recourent à des pratiques similaires contre le peuple palestinien sans défense et assiégé qui ne dispose plus que de 22% de ses territoires, le reste ayant fait l'objet d'une spoliation systématique par l'occupant", s'est enfin interrogé M. Djazairi.

Ennaharonline/ APS











Vendredi 16 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par yassine le 16/10/2009 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Algérien un jour algérien pour toujours mes frères mon bled pour le triomphe de la vérité du droit et de la justice.

2.Posté par Maicha le 16/10/2009 22:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bien parlé!

3.Posté par just_2010 le 16/10/2009 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo Mr Djazairi, arrière petit-fis de l'émir Abdelkader.
Bravo l'algérie et quel courage !

Algerians...be proud of your country !


4.Posté par Réda le 17/10/2009 00:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bien parlé mais le droit de veto des Etats Unis sauvera les génocidaires !

5.Posté par univers humain le 17/10/2009 06:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il nous faut comprendre que l'alliance de tous les musulmans et de tous les chretiens et plus largement de tous les hommes de bonne volonte sont parfaitement a meme de renverser le regime sioniste en vue du retablissement d'une palestine unie, libre et pluraliste. Le pouvoir israelen a ete installe par les pouvoirs manipules par les forces anti-religieuses et franc maconnes europeennes et americaines. L'avenir est dans l'alliance des catholiques et des musulmans. Cela est une invitation au respect et a la liberte des catholiques en pays musulmam et des musulmans en pays catholique.

6.Posté par claudio le 17/10/2009 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chapeau bas, Ô fiers descendants de Massinissa et de Jughurta !
Fidèles à votre histoire plusieurs fois millénaire, bâtie sur la résistance héroïque face à toutes les formes de domination et de spoliation, vous venez, une fois de plus, de signifier au monde entier que la justice ne peut accepter d'autres interprétations que le Droit.
Une logique implacable et une prise de position courageuse.
Les peuples du monde finiront par comprendre pourquoi le terrorisme pseudo-islamiste frappe aveuglément vos citoyens et pourquoi les européens, en commençant par notre pays, la France, boycottent votre économie. Le visage des commanditaires de vos malheurs se dessine petit à petit et c'est vers Tel-Aviv qu'il faut se tourner pour le démasquer définitivement.
Vous avez raison de déclarer haut et fort qu'il n'est pas concevable d'assimiler la résistance palestinienne aux crimes de guerre de l'entité sioniste car en effet, nous sommes en présence d'une force occupante et prédatrice d'une part, et d'un peuple occupé et spolié d'autre part.
La Charte des Nations Unie reconnaissant expressément aux peuples opprimés de recourir à tous moyens pour recouvrer leurs terres et leur dignité, y compris par la force des armes, aucun tribunal ne peut s'ériger contre ce principe fondamental du Droit International !
Même si certains admettent, à tort, qu'Israël s'inscrit dans les frontières de 1967, la légalité exige de réfuter cet argument car les vraies frontières sont celles de 1948 et tout territoire conquis depuis cette date doit être considéré comme une colonisation illégitime.
Les avocats de la Palestine ne manqueront pas de souligner cela dans un procès que nous appelons de tous nos vœux.
L'adoption du rapport Goldstone est une avancé considérable et une opportunité sans précédent pour les Palestiniens.
Pour une fois, le sort de la Palestine va échapper aux sombres complots du Conseil de Sécurité et aux vétos honteux des États-Unis, de la France et de la Grande Bretagne. Cette fois, ce sont des juristes qui vont dire le Droit, c'est la loi qui va trancher.
Bien sûr, les sionistes américains, français et anglais vont déployer une propagande gigantesque pour empêcher les criminels de guerre israélien d'atterrir, menottes aux poignées, devant la Cour Pénale International. Bien sûr, leur véto va encore frapper mais la résolution du Conseil des Droits de l'Homme fait force de loi et l'Assemblée générale des Nations Unies peut décréter l'institution d'un tribunal spécial pour connaître de l'affaire, en cas de carence du Conseil de Sécurité.
C'est aussi une opportunité pour la Palestine parce que les avocats devraient la saisir pour faire admettre à la justice international, l'unicité du problème. On ne peut en effet dissocier les crimes de Gaza du reste des crimes commis depuis 1947 et en particulier la confiscation systématique des territoires depuis cette date et l'expulsion de tout un peuple. Le droit de retour des réfugiés avec au bout la récupération totale de leurs biens, s'inscrit lui aussi dans ce cadre !
Devant un tribunal, la position des sionistes est intenable, indéfendable, irrecevable. Ce ne sera pas le lieu pour ressortir encore et encore la Shoah ou la souffrance des juifs, pour légitimer cette montagne de crimes commis depuis plus de 60 ans. Ce ne sera pas le lieu non plus pour évoquer des textes bibliques fallacieux en guise de titre de propriété.
Les sionistes auront à répondre devant la justice des hommes, sur des lois écrites par les hommes. Point !
Cependant, les Palestiniens doivent absolument éviter le piège de l'enquête exigée par le rapport Goldstone qui attend des deux parties une investigation sérieuse dans les six mois, pour désigner les coupables de crimes de guerre. Cette enquête doit être menée avec toutes les garanties de précision et d'objectivité, quitte à la confier à des juristes internationaux indépendants. Les éventuels suspects appelés à comparaître devant la juridiction internationale ne risquent pas grand chose vu leur qualité de résistants. S'attaquer à une armée occupante est légal et s'attaquer à des civils occupants est aussi légal, car ils violent le droit en confisquant les terres et en exploitant les ressources. La majorité de ces colons, bien que civils sont armés et ne peuvent se prétendre innocents.
Côté sioniste, l'enquête sera plus ardue. D'une part, on voit mal Israël désigner ces dirigeants pour comparaître devant la justice et d'autre part le risque de l'allongement de la liste sur les complicités de dirigeants occidentaux peut occasionner un blocage non négligeable.
Israël est dans le pétrin et avec lui, les Obama, Sarkozy et autres caniches américains et européens.
L'espoir est là. La justice va t-elle enfin dicter le Droit ?

7.Posté par Maicha le 17/10/2009 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Espérons ,espérons ,Claudio! La roue finit toujours par tourner!

8.Posté par claudio le 17/10/2009 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ dessack,

Franchement, Monsieur, on pouvait bien se passer de votre commentaire inopportun !
Bien à vous.

9.Posté par guounguane le 17/10/2009 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JE RETROUVE ENFIN MON PAYS DONT LE PRESTIGE EST GRAND, QUI SE DÉBARRASSE PETIT A PETIT DE DE LA PIEUVRE SIONISTE PÉDÉRASTE

10.Posté par Le Kabyle le 17/10/2009 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On aurait aimé que Ben Ali dénonce avec véhémence l'entité sioniste scélérate et démoniaque.Car le peuple tunisien est le plus anti-sioniste de l'Afrique du Nord!

11.Posté par obliga le 17/10/2009 12:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PETITE A PETITS LE VENT TOURNE POUR SION BRAVOS A L4ALGERIE .

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires