Proche et Moyen-Orient

Rapport: En Egypte, mouvement populaire de colère contre le blocus de Gaza



Vendredi 5 Décembre 2008

Rapport: En Egypte, mouvement populaire de colère contre le blocus de Gaza
Ces derniers jours, l’Egypte a connu un mouvement populaire actif appelant à briser le blocus imposé contre la bande de Gaza. Il appelle à aider la population de la Bande où les conditions humaines s’aggravent de plus en plus. Il y a actuellement une colère populaire contre une tendance gouvernementale visant toute tentative parlementaire ou populaire voulant briser le blocus.

Manifestations


Ce sont les forces et les partis politiques qui sont les précurseurs de ces mouvements populaires égyptiens. Parmi eux se trouvent le groupe des Frères Musulmans, le Comité égyptien pour résister contre le blocus injuste imposé sur la bande de Gaza, ainsi que des politiciens, des intellectuels, des parlementaires.

Ces Egyptiens s’expriment par des manifestations, surtout dans les universités, par des déclarations et par des appels critiquant le régime égyptien qui n’assume pas son devoir humain. Le mouvement populaire essaie à l’avenir d’organiser son travail.

Majdi Hossein, président du Comité égyptien pour résister contre le blocus injuste imposé sur la bande de Gaza, dit que la vie en Egypte ne prendra son cours normal qu’après l’arrêt de ce blocus.

Dans le même contexte, les étudiants de l’université Al-Azhar, membre du groupe des Frères Musulmans, sont sortis en manifestation. Dix mille étudiants de l’université y ont participé. Trois mille étudiants de l’université Az-Zaqaqiq sont également sortis.

Les Frères Musulmans

Mohammed Mahdi Akef, guide général des Frères Musulmans, dans une conférence de presse tenue en Egypte le 25 novembre 2008, a appelé le peuple égyptien à constituer des caravanes portant des aides à la population de la bande de Gaza. Il est important de participer aux manifestations et sit-in. Il faut un mouvement arabe et international pour venir en aide à la bande de Gaza, au lieu de ce silence tenu face à ce blocus criminel qui encercle tous les domaines de la vie dans la Bande.

En réponse aux appels des Frères Musulmans, des comités politiques nationaux se sont construits pour priser le blocus. Des comités qui travailleront pour une action politique, parlementaire, médiatique, juridique. Un travail de longue halène, dit Dr. Mohammed Habib, vice-président du guide général des Frères Musulmans.

Actions populaires

Les forces politiques égyptiennes appellent à ouvrir le point de passage de Rafah (entre l’Egypte et la bande de Gaza), ce qui est naturel. L’Egypte doit pratiquer sa souveraineté totale sur le point de passage. Il faut laisser les caravanes d’aides arabes et internationales atteindre la Bande. Il faut fournir la Bande en ce dont elle a besoin : nourriture, carburant, électricité et autres choses.

La communication des forces politiques égyptiennes voit que les bateaux européens qui avaient brisé le blocus constituent une honte pour ceux qui envoient leurs armées pour interdire les caravanes qui portent des aides.

Le comité égyptien pour résister au blocus de Gaza a appelé les ministres arabes des affaires étrangères réunis au Caire à prendre des mesures concrètes pour briser le blocus injuste imposé sur la bande de Gaza, c’est-à-dire en ouvrant les points de passage.

Les officiels


Officiellement, le groupe parlementaire des Frères Musulmans se prépare pour envoyer une délégation au Parlement Européen, dit le député Hossein Mohammed Ibrahim. Les députés organiseront également une manifestation s’adressant à la présidence de la république. Un sit-in sera aussi tenu devant le parlement pour appeler à briser le blocus.

L’action populaire mettra le système officiel dans l’embarras sur tous les niveaux : palestinien, arabe et international. Ce système n’ouvre pas le point de passage de Rafah, bien que l’Entité sioniste insiste à ne laisser passer vers la bande de Gaza nourritures, carburant ou médicaments.

Des parlementaires et des activistes occidentaux s’étaient déjà montrés indignés devant l’insistance du gouvernement égyptien à ne pas ouvrir le point de passage de Rafah et à ne pas laisser passer les convois humanitaires.

http://www.palestine-info.cc/ http://www.palestine-info.cc/



Vendredi 5 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par claudio le 05/12/2008 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est absolument aberrant !
Comment comprendre le comportement du gouvernement égyptien et surtout celui du Président de ce pays ?
Après avoir toujours été le porte étendard de la cause palestinienne, l' Egypte s'est radicalement métamorphosée en soutien inconditionnel à l'entité sioniste.
Cette attitude complice des agissement d'Israël constitue un crime contre l'humanité dont l'Egypte devra répondre devant l'histoire à défaut de le faire devant la justice des hommes !
Les réactions populaires auxquelles nous assistons sont logiques et s'expliquent par le fait que le peuple égyptien, contrairement à ses dirigeants, n'a jamais signé un traité de paix avec Israël. Il suffit, pour s'en rendre compte, d'en parler avec les citoyens de ce pays.
Alors, quelles sont les motivations de Monsieur Moubarak ? Est-ce l'argent américano-sioniste où la conviction qu'il y a lieu d'éradiquer le peuple palestinien ?
Toujours est-il que, quelle qu"en soient les raisons, Moubarak jette le discrédit sur son pays et sur son peuple, à l'instar des autres pays arabes et musulmans.
Il est quand même étonnant de constater que dans cette crise humanitaire, seuls l'Iran, l'Algérie et la Libye continuent à apporter leur aide et leur soutien aux malheureux palestiniens.

2.Posté par Aigle le 05/12/2008 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Claudio , les Dirigeants egyptiens n'ont jamais au grand jamais ete les porte etendard de la cause palestinienne ........ Et la reaction des pharaons d'operette et des Barils de petrole en chef n'a rien d'etonnant , puisqu'ils seraient prets , si c'etait possible ', a aider les sionistonazis a exterminer les millions de palestiniens qui representent pour leur regimes corrompus un vecteur de revolution permanente ..........la preuve ...le martyre des palestiniens est integré dans la souffrance de tout arabe quelque soit le regime corrompus sous lequel il survit

3.Posté par rachi le 05/12/2008 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moubarak ce renégat ne doit son siège qu'aux amerloques. N'oubliez pas aussi que l'Egypte est le 2° pays apres Israel et avant la Jordanie qui reçoit le plus l'aide des US . Que ne ferait-on pas pour une poignée de dollars?

4.Posté par VERITAS le 05/12/2008 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Egypte :
Police. 1 000 000
Armée. 350 000

Sans commentaire.

5.Posté par tonton le 05/12/2008 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tonton
JE ME DEMANDE CE QU\'IL SE PASSE CAR QUAND JE ME CONNECTE SUR ALTERINFO, IL M\'EST IMPOSSIBLE DE FAIRE APPARAÎTRE MES COMMENTAIRES.
POUR LES RENDRE VISIBLE, JE PASSE PAR UN OUTIL ANTICENSURE, ET LA CA FONCTIONNE.
RENCONTREZ VOUS LE MÊME PROBLEME D\'AFFICHAGE DE VOS COMMENTAIRES ?
CAR DANS LE CAS CONTRAIRE, CELA VOUDRAIT DIRE QUE SOIT JE SUIS CENSURE SOIT...

6.Posté par jo le 06/12/2008 00:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tonton c la 2 sollution moi sa m'arrive pas moi le probleme c que sa me deconecte du net carement

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires