Palestine occupée

Rapport: Dans les prisons de l’occupation israélienne : 11600 captifs palestiniens dont 350 enfants !


Dans la même rubrique:
< >


Lundi 20 Octobre 2008

Rapport:  Dans les prisons de l’occupation israélienne : 11600 captifs palestiniens dont 350 enfants !
Le ministère palestinien des affaires des captifs et des libérés vient de publier un rapport comptant de façon exhaustive les Palestiniens enfermés dans les prisons de l’occupation israélienne. Le ministère explique que les autorités de l’occupation israélienne continuent leur politique d’arrestation inconsidérée pratiquée contre le peuple palestinien.

Les Israéliens ont libéré 720 captifs palestiniens pour montrer leur bonne intention, depuis le mois d’octobre de l’an dernier. Cependant, dans la même période, ils ont interpellé plus de 5200 citoyens palestiniens. 900 de la bande de Gaza, 350 de la ville d’Al-Quds, le reste de la Cisjordanie. Parmi les personnes interpellées, il y a plus de 500 adolescents dont l’âge ne dépasse les 18 ans. Il y a 35 femmes et des dizaines de malades et de personnes âgées.

11600 CAPTIFS

Riyad Al-Ashqar, directeur du bureau d’informations du ministère, dit que 11600 Palestiniens sont entassés dans 28 prisons et centres de détention. Ils vivent dans des conditions très difficiles. Et l’administration pénitentiaire israélienne ne laisse passer une occasion pour bafouer leurs droits, pour casser leur volonté. Récemment, des décisions ont été prises remplaçant la visite des familles par un contact par vidéoconférence. On veut aussi imposer aux captifs la tenue de couleur orange.

Les arrestations administratives, pratiquée sans chef d’accusation et sans jugement, vont bon train. Ces arrestations pourront se répéter. Celle du captif Khaled Al-Ka’bi, du camp de Balatta, a été renouvelée onze fois. Il y a maintenant plus de 1100 détenus de la sorte.

340 Palestiniens sont enfermés dans les prisons de l’occupation israélienne d’avant l’accord d’Oslo. 290 sont en prison depuis plus de 15 ans. 11 captifs sont là depuis plus d’un quart de siècle. Naïl Al-Barghouthi et Fakhri Al-Bargouthi sont dans les prisons israéliennes depuis plus de trente ans.

DECISIONS CRIMINELLES

Al-Ashqar souligne que les autorités israéliennes tiennent plus 350 enfants de moins de 18 ans. En fait, depuis l’Intifada d’Al-Aqsa, 7500 enfants palestiniens ont été arrêtés. Au moins dix enfants sont enfermés sans aucun chef d’accusation. Des dizaines d’enfants détenus souffrent de toutes sortes de maladies. L’administration pénitentiaire israélienne pratique à leur égard une politique de négligence médicale. Parmi ces enfants, il y en a une quarantaine dont l’âge ne dépasse les 15 ans. Le garçon Mohammed Al-Khawaja a à peine 11 ans. La plupart des enfants se trouvent enfermés dans la prison israélienne de Talmoud-Hécharoun.

Parmi les enfants prisonniers se trouve le plus petit prisonnier du monde. En fait, le nourrisson Yousser Al-Zaq n’a que dix mois. Il vit avec sa mère Fatima dans les prisons israéliennes. Comme tous les autres enfants, il vit dans des conditions très difficiles. Les enfants se couchent par terre. Il leur manque des vêtements, de l’hygiène. 80 enfants malades attendent toujours le soin nécessaire qui tarde à venir.

LES FEMMES

Depuis le début de cette année 2008, 30 nouvelles Palestiniennes ont été arrêtées. Ces nouvelles arrestations portent le nombre de Palestiniennes enfermées dans les prisons israéliennes à 90 femmes et filles. En effet, ce nombre comporte 6 filles dont l’âge ne dépasse les 18 ans.

Ces femmes sont punies pour des raisons futiles. Leurs cellules sont investies même les nuits. La nourriture est mauvaise. Les maladies de la peau rongent tout le monde. Les malades sont négligées.

DEPUTES ET MINISTRES

Les autorités israéliennes d’occupation israélienne enferment encore 41 députés du Conseil Législatif Palestinien dont Aziz Duwik, son président. L’administration pénitentiaire israélienne ne laisse passer une occasion pour les humilier. Leurs durées de détention sont prolongées, toujours sans chef d’accusation, ni jugement. C’est une agression pure et simple contre les établissements légaux palestiniens, contre les droits de l’homme, contre l’immunité des députés et des ministres.

La négligence médicale pratiquée contre tous les captifs palestiniens est davantage pratiquée contre les députés. Pourtant, ils sont avancés en âge. Plusieurs d’entre eux souffrent de différentes maladies, à l’instar du député Azzam Salhab qui perd souvent connaissance à cause de son hypertension. Une fois, il est tombé et s’est blessé au genou. Il a besoin d’une opération chirurgicale, refusée par la direction de la prison.

NEGLIGENCE

Le nombre de captifs palestiniens malades ne cesse de croître. Il a désormais atteint les 1400 malades. Et cette politique de négligence médicale continue à les tuer. 15 malades de cancer ne reçoivent d’autres médicaments que ce fameux cachet d’Akamol.

500 malades ont besoin d’une opération chirurgicale urgente. Et 17 malades deviennent handicapés, ne pouvant se déplacer qu’avec un fauteuil roulant ou des béquilles ; des handicaps causés par ce soin qui tarde à arriver. Des dizaines de captifs risquent de perdre la vue, pour la même raison.

48 captifs avaient trouvé la mort par cette politique de négligence médicale. Le dernier est le martyr Fadl Chahin, de la bande de Gaza. Des dizaines d’autres sont menacés de mort par la même occasion.

Nombreux sont les captifs palestiniens qui perdent la vie dans les prisons israéliennes. Depuis 1967, 195 captifs y sont morts. Ce nombre risque d’augmenter, vu les conditions dans lesquelles vivent les captifs palestiniens en général, les malades en particulier.

Enfin, le ministre palestinien des captifs et des libérés exhorte la communauté internationale et les Arabes à être aux côtés de nos captifs, à mettre la pression sur l’occupation israélienne afin de stopper sa campagne d’agression menée conte eux. Leur situation s’est dégradée, revenant à celle des années quatre-vingts où les plus affreux crimes avaient été pratiqués envers les captifs palestiniens.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Lundi 20 Octobre 2008


Commentaires

1.Posté par redk le 20/10/2008 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le même sujet traité, si sa se passé dans n'importe quel pays, la communauté international serais en tenus de combat et brandirais la charte des droits de l'enfant, il n'en est rien !!, il ne reste plus qu'a ces gosses de leur dire à ces UNISEF et autres,d'aller se torché avec!!!

2.Posté par Aigle le 20/10/2008 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans quelque temps , Redk , tu verras , on sera informer des essais de cobayes que les sionistonazis vont appliquer aux en fants et à leurs meres dans les prisons....Je te parie les talonnettes de kouchner que lkes medias sionisés presenteront ces ignominies comme des incidents collateraux

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires