Palestine occupée

Rapport: A Gaza, les secouristes ont besoin de secours



Mardi 20 Janvier 2009

Rapport: A Gaza, les secouristes ont besoin de secours
Les secouristes de la bande de Gaza sont face à des obstacles de plus en plus difficiles. Les forces israéliennes d'occupation imposent des obstacles et adressent des attaques pour se venger de la résistance à laquelle elles font face sur le terrain de guerre. Elles ne font aucune distinction entre un combattant, un journaliste ou un civil, enfant ou adulte. C’est une guerre menée tout simplement contre les civils non armés de la bande de Gaza.

Les secouristes ont pour devoir de sauver les blessés. Mais cette guerre les transforme, eux-mêmes, en blessés et même en martyrs.

24 heures sur 24

Ce travail est de notre devoir national, moral et humanitaire. Nous devons le faire comme il le faut, même si cela nous coûte notre vie. Ainsi parle un de ces secouristes à l’envoyé de notre Centre Palestinien d’Information (CPI). Son ambulance porte le mot « ambulance », aussi bien en arabe qu’en anglais, d’une couleur permettant de voir l’insigne. Ces secouristes sont prêts à partir à tout moment pour effectuer leur travail, même si les forces israéliennes d'occupation n’arrêtent pas leurs bombardements, même si ces forces ne s’empêchent jamais de tirer sur une maison civile ou un groupe de civils.

« Depuis 48 heures, mes yeux ne connaissent pas le sommeil, pas une seconde. Je cours avec l’ambulance pour arriver aux lieux bombardés par les forces israéliennes d'occupation. Cependant, ce travail qui est au service de notre peuple palestinien m’honore. C’est la moindre des choses que je puisse présenter dans cette affreuse guerre », dit le secouriste.

Dangers et difficultés

La fatigue est facile à voir sur le visage de ce secouriste qui porte un blouson jaune phosphorescent. Il parle de tous ces dangers dont les secouristes sont l’objet. « Toutes les conventions et les lois internationales interdisent de viser des secouristes. Non seulement cela, mais en plus, les forces israéliennes d'occupation ont pour obligation de faire tout pour que les équipes de secours médicales et civiles puissent travailler. Cependant, ces forces nous prennent en cible. Elles frappent nos véhicules, directement. Ce faisant, depuis le début de la guerre, plusieurs secouristes sont tombés en martyre. Plusieurs autres ont été blessés. Plusieurs ambulances ont été détruites », ajoute-t-il.

Et à notre question posée pour savoir s’il a peur d’aller aux lieux déjà bombardés, le secouriste dit : « Une fois, je suis sorti pour sauver quelques blessés en dessous d’un bâtiment bombardé, dans un quartier de la ville de Gaza ; les forces israéliennes d'occupation ont bombardé le même lieu une deuxième fois. Plusieurs autres personnes ont péri. Deux membres de notre équipe ont été blessés. C’est par miracle que j’en suis sorti indemne ».

« Si nous avions eu peur pour nos personnes, nous n’y serions pas allés. C’est une chose élémentaire de notre travail d’aller vite pour transporter les blessés et pour donner les premiers soins », poursuit-il.

Viser les équipes médicales


Dr. Moawia Hassenaine, directeur de la division d’urgence du ministère palestinien de la santé, dit que les forces israéliennes d'occupation ne sont que des terroristes qui prennent en cible des hôpitaux, des centres médicaux et des ambulances.

« Une ambulance a reçu un obus d’artillerie, il y a quelque temps ; elle ne fait que son travail en s’occupant des blessés. Plusieurs autres ambulances ont également été prises en cible au nord de la bande de Gaza », ajoute-t-il. Un grand nombre de secouristes sont tombés en martyre et beaucoup d’autres ont été blessés.

Dr. Moawia Hassenaine appelle les médecins du monde entier, les Arabes, les institutions sanitaires, juridiques arabes et internationales à réagir pour mettre un terme aux agissements des occupants israéliens, concernant la situation sanitaire de la bande de Gaza.

Statistiques à voir de près

Des sources médicales informent notre Centre Palestinien d’Information (CPI) que le nombre de secouristes qui sont tombés en martyre est arrivé à treize. Le nombre de blessés par les attaques israéliennes visant les équipes de secours est arrivé à 438 personnes. Les ambulances et les équipes médicales ont été l’objet d’attaques pour 369 fois. 38 de ces ambulances ont été détruites.

Les sources exhortent le monde entier à voir de près ces statistiques pour présenter les chefs israéliens de guerre devant les tribunaux, pour qu’ils soient jugés pour des crimes internationaux commis contre le domaine de la santé dans la bande de Gaza.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Mardi 20 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par Alien le 21/01/2009 05:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Pour rendre justice aux Palestiniens, signez cette pétition universelle en masse s'il vous plaît :

http://www.tlaxcala.es/detail_campagne.asp?lg=fr&ref_campagne=10

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires