Palestine occupée

Ramallah, c’est maintenant la "Zone Verte"


Les témoignages de ma famille, d'amis, des témoins et d'autres sont tout à fait décourageants...
Beaucoup maintenant en Palestine parlent de Ramallah comme étant la version de la "Zone Verte" irakienne en Palestine et comparent la situation vécue par les étudiants qui ont tenté d'exprimer leur colère et leur frustration face à ce que les sionistes font/ont fait à la population de Gaza à celle vécue dans d'autres pays et régimes arabes despotiques, en particulier à celle de l'Egypte !

Par Mike Odetalla > Hanini@comcast.net


Dimanche 8 Février 2009

Photo (MaanImages/Fadi Arouri) : Répression des services de sécurité palestiniens à Ramallah lors d'une manifestation le 15 décembre 2008
Photo (MaanImages/Fadi Arouri) : Répression des services de sécurité palestiniens à Ramallah lors d'une manifestation le 15 décembre 2008
Les étudiants de l'Université de Bir Zeit ont été roués de coups par des forces de sécurité de l’Autorité Palestinienne masquées lorsqu'ils ont tenté de manifester contre les crimes de guerre dans la bande de Gaza.

De nombreux étudiants ont été blessés, certains victimes de fractures, alors que l’Autorité Palestinienne tentait d'étouffer toute forme d'expression de sympathie parmi la population palestinienne de Ramallah et dans d'autres parties de la Cisjordanie (beaucoup d'entre vous peuvent donc maintenant comprendre pourquoi les Israéliens ont autorisé l'Autorité palestinienne à envoyer des centaines de ses membres de services de sécurité formés par les Egyptiens et les Jordaniens à Hébron/Jénine/Naplouse, en préparation de l'invasion israélienne de la bande de Gaza) !

Alors qu’Israël affamait et imposait un blocus à la population de Gaza et effectuait son invasion barbare dans la bande de Gaza, les services de sécurité de l'Autorité Palestinienne écrivaient les sermons de la prière du vendredi et prévenaient les imams de ne pas s'écarter des sermons écrits pour eux ET comme précaution supplémentaire, les services de sécurité de l’Autorité Palestinienne, masqués et vêtus de leurs équipements anti-émeutes (fournis par les États-Unis et formés par les États-Unis en Égypte et en Jordanie) attendaient les fidèles qui sortaient de la prière du vendredi, pour veiller à ce qu'ils n'osent pas manifester ou exprimer leur colère face à ce qui arrivait à leurs frères et sœurs dans la bande de Gaza (merci à Israël et à l'Amérique pour leur enseignement de la démocratie et de la liberté de parole et d'expression à l’Autorité Palestinienne. Je suppose que ces libertés sont réservées seulement aux Américains et aux Israéliens et qu’elles ne s'appliquent pas aux Palestiniens) !

Les abrutis de l’Autorité Palestinienne qui font le sale boulot pour leurs maîtres israéliens sont des jeunes au chômage qui, après six mois de formation en Jordanie ou en Égypte, sont envoyés dans des zones qui leur sont "étrangères" (les jeunes hommes de Ramallah sont envoyés à Naplouse ou Hébron, tandis que ceux d’Hébron ou Naplouse sont envoyés à Ramallah et ainsi de suite afin d'éliminer ou de réduire les chances que les personnes qu'ils sont chargés de maltraiter et d'opprimer ne les reconnaissent pas. Je suppose qu'ils ne veulent pas que "des frères" frappent leurs frères ou leurs pères et ainsi de suite) ...

Les quelques marques de sympathie autorisées par l'Autorité Palestinienne étaient des veillées aux "chandelles" dans le centre de Ramallah, où les jeunes devaient suivre un script (je peux le comprendre en Europe ou aux États-Unis, MAIS PAS en Palestine) et il semble que les jeunes de Ramallah aient été infiltrés par ces soi-disant "pacifistes étrangers" qui les ont pour l’essentiel "neutralisés", en les transformant en rien de plus que des "pacifistes" fumeurs de narguilés/buveurs de café stupéfaits.

Il semble que la fameuse rue palestinienne, qui a résisté à l’une des forces les plus barbares et inhumaines de la terre, ait été pacifiée dans la «zone verte» où fleurissent les cafés, les restaurants et les magasins à la mode pour distraire les jeunes pendant que la population de Gaza était massacrée et affamée, permettant ainsi de "couper le lien" avec les habitants de Gaza comme s’ils vivaient sur une terre "lointaine" et "très éloignée" !

La «Zone Verte» maintient ses prisonniers "heureux" et distraits, et fait des "exemples" de ceux qui ne sont pas si "contents que ça de leur cage» d'une façon ou d'une autre ...

Un triste jour s’est abattu sur nous lorsque nous avons constaté qu’en effet il y avait beaucoup plus de manifestations de solidarité dans les rues européennes et américaines que dans la «Zone Verte» de la Palestine.

C'est précisément ce que les sionistes voulaient du défunt Yasser Arafat lorsque le défunt Premier ministre israélien Rabin a dit qu'il ne voulait pas "de démocratie en Palestine", il a dit : "Nous avons besoin d'un dictateur fort et impitoyable pour diriger les Palestiniens" ...

Traduction : MG pour ISM
 


Dimanche 8 Février 2009


Commentaires

1.Posté par Aigle le 08/02/2009 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La deferlante ne fait que commencer a prendre son depart . Les traitres subiront le sort des detritus qui s'amoncellent trop .......ils sont evaporés pour ne laisser aucun virus contaminateur

2.Posté par Anna le 08/02/2009 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous avez raison Aigle ca ne fait que commencer.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires