VIDEOS

Ramadan vs Meddeb 'Collatéral ''Pourquoi, désormais, on ne peut plus discuter avec Abdelwahab Meddeb (vidéo du débat sur de FR3)



Sirine@yahoo.fr
Dimanche 3 Février 2008

Ramadan vs Meddeb 'Collatéral ''Pourquoi, désormais, on ne peut plus discuter avec Abdelwahab Meddeb (vidéo du débat sur de FR3)
Mouvement des indigènes de la République


Commentaire du MIR concernant les propros ignobles de ABDELWAHAB MEDDEB durant l’émission "Ce soir ou jamais"(France 3) du mercredi 30 janvier où il était confronté à TARIQ RAMADAN. Au passage, saluons ce dernier pour son sang froid, son bon sens et sa dignité.
« Je veux bien expérimenter tous les plats, mais on ne discute pas recettes de cuisines avec un anthropophage ». C’est par cette formule que l’historien Jean-Pierre Vernant justifiait, il y a quelques années, son refus de débattre avec les responsables ou les intellectuels organiques de l’extrême droite. La limite entre ce qui se discute et ce qui ne se discute pas, et par conséquent entre ceux avec qui on discute et ceux avec qui on ne le fait pas, n’est certes pas toujours aisée à tracer. Mais cette limite a été incontestablement franchie le mercredi 30 janvier 2008 par Abdelwahab Meddeb, écrivain habitué des plateaux de télévision, producteur d’une émission radiophonique sur les « cultures d’Islam » (France Culture) et représentant auto-proclamé d’un Islam « éclairé », « moderne » et « occidental ». Déjà connu pour sa cuistrerie, son mépris de classe envers la « masse » des musulmans et son approche essentialiste et approximative de « l’Islam » (qu’il décrète « malade » et dont il s’improvise le docteur), l’intellectuel raffiné s’est tout à coup métamorphosé en brute belliqueuse pour tenir, sur le plateau de l’émission « Ce soir ou jamais » (France 3), des propos qui le disqualifient et que nous reproduisons [1] sans autre commentaire.

Abdelwahab Meddeb : « Dans le “Vous êtes contre nous ou pour nous” [de Georges W. Bush], moi, sans la moindre hésitation, avec les événements du 11 septembre, j’étais, profondément, pour l’Amérique, et contre les miens. Incontestablement. Et contre, surtout, ceux…

Tariq Ramadan [seul sur le plateau avec Abdelwahab Meddeb et le présentateur Frédéric Taddéi] : « Est-ce que vous pouvez préciser : vous étiez pour Bush ? Vous étiez pour l’Administration Bush ? »

Abdelwahab Meddeb : « En dernière instance. »

Tariq Ramadan : « Mais en première ? Parce que ce qui est important, c’est ce qui est en première… »

Abdelwahab Meddeb : « En première, c’est avec le peuple américain. Et l’amour que j’ai de l’Amérique… »

Tariq Ramadan : « D’accord, bon : vous étiez avec Georges Bush et la Réaction. »

Abdelwahab Meddeb : « … comme un pays quand même fondé et construit sur deux choses extrêmement majeures et qui sont immensément… »

Tariq Ramadan : « Est-ce que vous légitimez le bombardement d’innocents afghans, qui n’ont rien fait au 11 septembre ? »

Abdelwahab Meddeb : « … qui sont immensément problématiques dans tout le monde islamique. »

Tariq Ramadan : « Répondez à des questions précises parce qu’on parle de vie et de mort, là. »

[Précision : ces morts civiles sont évaluées à plusieurs milliers de personnes [2]]

Abdelwahab Meddeb : « La notion de liberté, la notion d’individu, et la reconnaissance de l’altérité… Une société ouverte — j’aime les sociétés ouvertes. Le drame et la maladie de l’Islam, pour reprendre les deux grandes catégories de Karl Popper : nous avons affaire à des sociétés closes. Karl Popper a utilisé son concept pour le communisme, on voit vers quelle catastrophe a conduit la société close, et l’Islam se ferme sur lui-même. Telle est, actuellement, sa maladie… »

Tariq Ramadan : « Est-ce qu’il était légitime de bombarder les populations afghanes ? »

Abdelwahab Meddeb : « Écoutez… »

Tariq Ramadan : « Répondez à ça. C’est très important. »

Abdelwahab Meddeb : « Je vais vous répondre. Vous voulez que je vous réponde ? »

Tariq Ramadan : « Oui ! »

Abdelwahab Meddeb : « Très clairement, pour moi, c’est collatéral. »

Tariq Ramadan : « Ah… Les innocents qui sont morts en Afghanistan sont des victimes collatérales ? »

Abdelwahab Meddeb : « C’est collatéral. »

Tariq Ramadan : « Ah ? Si c’est ce rationalisme-là… »

Abdelwahab Meddeb : « C’est collatéral parce qu’il faut… »

Tariq Ramadan : « Si c’est ce rationalisme-là, si c’est cette démocratie-là, vous me faites très peur… »

Abdelwahab Meddeb : « … parce qu’il faut faire la peau des talibans ! »

Tariq Ramadan : « Mais ça n’a rien à voir. »

Abdelwahab Meddeb : « Bien sûr, c’était une guerre contre les talibans ! »

Tariq Ramadan : « Mais attendez, la population afghane, elle subissait le régime des talibans, elle ne le soutenait pas. »

Abdelwahab Meddeb : « C’était une guerre contre… “Subissait”, “subissait”, ça, allez savoir ! Ils sont tellement atteints par la maladie de l’Islam que je me demande… »

Tariq Ramadan : « Qu’ils méritent les bombes américaines ? »

Abdelwahab Meddeb : « Non, je ne dis pas qu’ils le méritent. La question n’est pas là. »

Tariq Ramadan : « C’est pourtant ce que vous dites. »

Abdelwahab Meddeb : « Collatéral. Il y a une guerre, là. Une guerre légitime. »

Ainsi parle Abdelwahab Meddeb, auteur de La maladie de l’Islam.

Qui est malade ?

[1] A. Meddeb a tenu beaucoup d’autres propos effarants qu’il aurait été bien trop long de reproduire ici.

[2] Cf. cet article de Seumas Milne, paru dans The Guardian le 20 décembre 2001 : « Les morts d’innocents dans une guerre lâche. On estime à 3767 au moins le nombre de civils tués par les bombardements américains ».

« Le prix du sang déjà versé pour la guerre des Américains contre le terrorisme commence à se faire jour. Ce prix n’a pas été payé par les Britanniques ou les Américains, ni même par les leaders d’al-Qaida ou les chefs taliban, tenus responsables des attentats du 11 septembre à New York et Washington. Non, ce prix a été payé par des Afghans ordinaires, qui n’avaient rien à voir avec les atrocités commises, qui n’ont pas élu les théocrates taliban qui les ont dirigés, et qui n’ont pas choisi de donner l’asile à Ben Laden et ses acolytes. Le Pentagone est resté très discret sur le nombre de victimes qu’il pense avoir fait sous les missiles lâchés en nombre sur l’Afghanistan. Très sensibles à l’impact que les chiffres pourraient avoir sur le soutien international pour la guerre, les porte-parole ont souvent rejeté les rapports concernant les victimes civiles avec un simple "ces chiffres sont invérifiables", ou en récusant parfois qu’il y ait pu avoir un seul mort. Les médias américains ont beaucoup abondé dans ce sens. Sept semaines après le début de la campagne de bombardements, le Los Angeles Times évaluait tout juste le nombre de morts "à plusieurs dizaines au moins".

Pour la première fois, une étude systématique indépendante a été menée par Marc Herold, professeur d’économie américain à l’Université du New Hampshire, pour dénombrer les victimes civiles en Afghanistan. Sur la base de rapports corroborés par des agences de secours, l’ONU, les témoignages, les chaînes de TV, les journaux et les agences de presse du monde entier, Herold estime qu’il y a eu au moins 3767 civils tués par les bombes américaines entre le 7 octobre et le 10 décembre. Ce qui revient à 62 innocents tués par jour - et dépasse le chiffre de 3234 morts évalués dans les attentas de New York et Washington, le 11 septembre.

Il ne s’agit, bien sûr, que d’une estimation faite par Herold. Mais ce qui impressionne dans son travail, c’est non seulement la méticulosité des contrôles, mais aussi la prudence avec laquelle il traite chaque incident rapporté. Le nombre de morts n’inclut pas ceux qui sont morts des suites de leurs blessures, ni ceux tués ces 10 derniers jours, ni encore ceux morts de froid et de faim en raison de l’interruption de l’approvisionnement des aides humanitaires ou parce qu’ils ont dû fuir pendant les bombardements. Les morts militaires ne sont pas prises en compte non plus (estimées à plus de 10 000 par certains analystes, en partie sur la base d’expériences passées sur les bombardements à outrance), ni celles des prisonniers massacrés à Mazar-i-Sharif, Qala-i-Janghi, à l’aéroport de Kandahar et ailleurs.

Les champions de la guerre insistent sur le fait que ces victimes sont regrettables mais nécessaires au sein d’une campagne juste visant à éradiquer les réseaux mondiaux de terrorisme. Ils vivent dans un autre monde, ils évoquent les victimes civiles des attaques du World Trade Centre et ajoutent qu’eux n’ont pas intentionnément tué les civils afghans.

Mais la distinction qui est faite est bien plus ténue. Comme le dit Herold, le nombre élevé de morts de civils afghans est à imputer directement à la tactique et au ciblage des Américains (et Britanniques). La décision de tout miser sur les attaques en haute altitude, le ciblage des infrastructures urbaines et les attaques répétées sur des villes et villages très peuplés reflètent le choix délibéré de protéger la vie des pilotes et soldats américains non pas contre celle des taliban, mais bien contre celles des civils afghans. Des milliers d’innocents sont morts ces deux derniers mois, pas seulement malencontreusement à la suite de la décision de renverser le régime taliban, mais parce que la vie des Afghans a bien peu de valeur aux yeux des stratèges militaires américains.

Les raids sur des cibles, telles que le barrage électrique de Kajakai, le central téléphonique de Kaboul, le bureau de la chaîne de TV al-Jazeera, les camions et bus bondés de réfugiés et les camions civils d’acheminement du carburant, n’étaient pas des erreurs. Ni les morts qu’ils ont causés. Il en va autant de l’utilisation de bombes à fragmentations dans les zones urbaines. Mais, l’opinion publique occidentale ne s’intéresse pas à tout ce qui a été fait en son nom. Après le mitraillage, par des hélicoptères de combat US AC-130, du village paysan de Chowkar-Karez en octobre, faisant au moins 93 victimes civiles, un officiel du Pentagone n’a pas trouvé mieux que de déclarer : "les gens d’ici sont morts par notre volonté", tandis que le Secrétaire à la défense US, Donald Rumsfeld, faisait ce commentaire : "Je ne peux pas traiter le cas de ce village."

Hier, Rumsfeld a avoué par inadvertance le peu d’impact de la campagne afghane (d’atteindre son but premier qui était d’amener Ben Laden et les chefs d’al-Qaida devant la justice) sur la menace terroriste, en spéculant sur l’éventualité d’attaques cataclysmiques, notamment sur Londres. Il n’y aura pas de minute de silence officielle pour les victimes afghanes, pas de nécrologie dans les journaux ou de recueillements en présence du premier ministre, comme cela a été le cas pour les victimes des tours jumelles. Mais, ce qui a été cruellement démontré, c’est que les USA et leurs alliés sont prêts à sacrifier des milliers d’innocents dans une guerre lâche. »

http://www.indigenes-republique.org/spip.php?article1235



<

Dimanche 3 Février 2008


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

63.Posté par ATTARI le 19/07/2008 00:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur MEDDEB vous êtes vraiment un inculte, je pense que vous êtes vraiment démuni de toutes notions de l'islam, la prochaine fois FR3 il faut inviter un adversaire à la hauteur.
YA

62.Posté par Azza le 29/06/2008 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Incontestablement, Ramadan est mis au pied du mur sur la question du droit humain sur le droit divin, il a évité de répondre à cette question fondamentale et cela l’exclu comme l’a été le FIS en Algérie car c’est bien le fond du sujet sur la question de l’intégrisme, l’exclusivisme religieux mène au totalitarisme et Meddeb en est parfaitement conscient.

61.Posté par oh la mise en scène le 02/04/2008 11:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Abdelwahab Meddeb n'est qu'un esclave. Et vu son âge, il le restera.
En ce qui concerne le décor derrière lui, ça me fait penser au chien de drucker le dimanche (on dirait qu'il prend sa pillule avant l'emission); par contre derrire ramadan, ils ont l'air de s'agiter comme dans un bac à sable. parti pris vous dites?

60.Posté par samavi le 26/03/2008 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Abdelwahab Meddeb : Un pur produit de « l’esclave de maison » , ces esclaves d’intérieurs qui adoraient leur maître parce qu’il leur donnaient à manger et les laissaient coucher dans la grange et haïssaient leurs semblables « les esclaves des champs » !

59.Posté par jemel le 22/03/2008 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Bonjour à tous .je suis Algérien , Musulman d'essence et de naissance ,malheureusement non pratiquant à 100 % mais je partique et respecte les valeurs de base , qui font de nous de bon Musulamns -Laïque.
Ceci dit j'ai vu le débat à la télé .J'ai été ébloui par l'intelligence de M.Ramadan
ce Monsieur est une grande Lumière qui maitrise et connait son sujet.
Quant à M.Meddheb ,c'est horrible, je croyait entendre Finkelkraut.
Ce M.Meddeb à vendu son âme au diable.Il dégage quelque chose de désagréable et malgré son brushing son visage dégage une hypocrisie flagrante.
De plus il a vu que son interlocuteur( M.Ramadan ) était plus fort que lui , il s'est mis à suer et à se perdre en diatribes nauséabondes .Une personne qui dit que les enfants et autres Afghans ne sont que des dégâts collatéraux ne mérite aucune estime
De plus quand on se prétend Musulman on respecte les défunts .Du temps de la guerre d'Algérie ces gens là on les appelaient les Harkis.Je l'appelerait donc
'le Nouveau Harkis '.Qu'ont donc historiquement apportés les Etat-Unis de plus
que n'ont apportés les Musulmans.
Taisez vous M.Meddeb , vous êtes démasqué.

58.Posté par Mickael le 12/03/2008 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce Meddeb est un ignorant en réalité : il a comparé l'arabe au latin dans l'une de ses emissions, à une langue morte !!!!

J'ai vraiment transpiré de tristesse face à une telle ignominie!!!!!

57.Posté par BELH le 23/02/2008 07:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils jouent avec les vies humaines, comme s'ils jouaient avec des billes, vous ne voyaient pas que ce genre de types n'ont plus rien qui coulent dans les veines, leurs regards sont vides et froids, ce sont des morts vivants, une seule chose les accroche à la vie, POSSEDER, au sens large et figuré.
J'ai hate qu'ALLAH les prenne pour jouer éternellement avec leurs âmes comme ils ont joué avec les innocents.
Et pour le coup, ça ne serra pas des dommages collateraux.

56.Posté par al akl le 22/02/2008 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ stef

"une piste" est le lien

le 911, n"était que la meche, et maintenant qu'elle est sur le point de disparaître dans le bâton d'explosif, elle peut sembler moins importante, au regard de l'explosion imminente.
Du moins pour ceux qui ont la vue courte, et la mémoire sélective. car nous n'avons jamais été aussi proche de notre présent, pour une fois nous pouvons etre les contemporains de notre temps. encore faut il savoir l'apprécier. et bien examiner notre passé...
pour une fois nous avons donc les moyens d'agir sur le présent. il y a seulement 10 ans on apprenait les choses mais avec dix ans de retard, et donc trop tard.

c'est bien tu est presque en direct, continues, tu a raison de t'indigner ça prouve que tu es vivant, et que tu n'est pas un zombie. cherche et tu trouvera. si tel est ton but.
le 911, est une des clés de l'histoire présente. et de la guerre à "venir".

Zorro

un historien qui n'est pas révisionniste par excellence, s'appelle un scribe. mais le choix du mot n'est pas innocent... de la part de ceux qui te bâillonnent et te mettent un bandeau "légal" devant les yeux. soumet toi si tu veux. mais tu ne peux y obliger personne, tout juste arrivera-tu à les effrayer avec tes épouvantails, d'un autre temps.
évolue un peu, libère toi. l'inquisition c'est finit...
la liberté d'expression n'est pas que ton droit elle est ton devoir.

55.Posté par Zorro mechant n'enfant le 22/02/2008 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Stef

Toujours pas compris que les gens s en doutent mais surtout beaucoup s en foutent parce que:

1 Le plus important c est le pouvoir d achat
2 Il ne font pas plus confiance a la Chine, a la Russie ou a l Iran
3 C est si bien d avoir un ecran plat
4 Il faut bien mettre de l essence dans le reservoir pour aller travailler

Je veux pas te demoraliser mais franchement on se demande ce que t espere.
Dis toi bien que le 11/9 est un progres de la democratie (provoc), parce qu avant la 2eme guerre mondiale les etats s emmerdaient pas a justifier leurs declarations de guerre vis a vis de la populazionne.

Ne deprimes pas la Turquie en accord avec les Usa tente d envahir le Kurdistan
Israel attend l heure de son expension
Poutine menace l Occident au sujet du Kosovo
La Chine teste ses armes anti satellite
L Iran risque d etre le theatre d un gigantesque affrontement mondiale
Le Pakistan se desintegre

Mon ami le 11/9 tout le monde s en fout a present, faut pas rester québlo.

Ps: fais attention aux "pistes" d Al akl certaines sont tres anti-semites voir racistes
je te donne son site favori:" http://judicial-inc.biz/ "...un must

Tu y apprendra entre autre que le genocide armenien est le fait des juifs, tout comme la mafia new-yorkaise evidemment...et ce n est qu un gentil echantillon si l on considere que l Allemangne en 1939/45 etait couverte de camps de vacances avec parcours santé...le plus celebre etant Auschwitz.
Sinon il a des analyses sympa sur la politique americaine quand il est a froid et reposé (humour).

54.Posté par $tef le 22/02/2008 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"al akl" signifie en langue arabe : "avoir de l'esprit" dans le sens de faire preuve d'esprit de réflection et d'avoir, par exemple, un état d'ésprit de recherche...
Je me trompe ?
Pour répondre à ta question : oui, une piste (c'est toujours bon à prendre)...

$tef

53.Posté par al akl le 22/02/2008 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ Stef

une piste

52.Posté par $tef le 22/02/2008 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour apporter un premier élément de réponse, il suffit de retourner à Abrac sa propre question (ou affirmation) lorsqu’il dit “qu’aucune preuve tangible ne permet d'affirmer qu’il n’y avait pas des intégristes musulmans dans les avions qui ont frappés le WTC.”
En effet, peut-il nous donner la preuve que des intégristes musulmans (ou Talibans) ont détournés les avions avec leurs cutters ?
Le 23 septembre 2001 (soit 12 jours après les attentats du 11 septembre), Condoleezza Rice a tenu une conférence de presse. Elle a dit : “Nous avons la preuve qu’Oussama Ben Laden est liés aux attentats. Nous la diffuserons en temps voulu.”
En février 2008, nous attendons toujours cette preuve !
Nous ne possédons aucun élément prouvant qu’Oussama Ben Laden et les Talibans ont planifié les attentats du 11 septembre !
Depuis le 11 septembre 2001, de très nombreuses déclarations de la part des plus hautes autorités aux Etats-Unis (en commençant par Bush lui-même) ont été faites et relayés par les grands médias pour affirmer qu’Oussama Ben Laden et d’autres extrémistes musulmans sont les responsables des attentats qui ont frappés les américains ce jour-là.
Ces déclarations, fussent-elles répétés des milliers de fois, en font-elles des preuves ?
Si tel est le cas, cela veut dire qu’il suffit de répéter des milliers de fois une chose pour qu’elle devienne véridique même si aucune preuve n’est apporté !
N’est-ce pas dangereux ?
Les déclarations n’ont de valeurs que si elles sont appuyées par des preuves… Si tel n’est pas le cas, alors, c’est du vent !
Quand on remonte à la source des informations diffusées par les grands médias aux Etats-Unis, on réalise que l'unique source sur laquelle se fonde la presse n'est pas civile mais militaire.
Arrivé à ce point de développement, je voudrais répondre à la deuxième question (ou affirmation) d’Abrac qui dit : “un avion a bel et bien frappé le Pentagone. Je concède qu'il ne s'agissait pas d'un avion de ligne, c'était un avion bourré d'explosif plus petit qu'un avion de ligne mais un avion quand même.”

Aucun avion n'a frappé le Pentagone... ni même un petit avion !
Il s'agit d'un missile de croisière de modèle réduit avec deux petites ailettes centrales et une toute petite queue à l’arrière semblable à un avion (vraisemblablement peint aux couleurs des avions d’American Airlines pour tromper ce qu’ont pu observer les témoins qui étaient sur les lieux).
Ce missile se trouve en photo sur le site officiel de Boeing (faire un copier du lien et le coller dans le champ "adresse" de l'explorateur Internet utilisé) :
http://www.boeing.com/companyoffices/gallery/images/calcm/calcm1.html
Celui-ci aussi mérite le détour :
http://www.boeing.com/companyoffices/gallery/images/calcm/calcm2.htm

Pour l’instant, ce ne sont que des affirmations…
Il va donc falloir apporter des preuves.
Je propose donc que ceux qui le souhaitent, aillent examiner l’article qu’ils trouveront en copiant ce lien et en le collant dans le champ "adresse" de l'explorateur Internet qu’ils utilisent :
http://www.pentagate.info/IMG/pdf/LePentagate.pdf
Il s’agit d’un livre publié en juin 2002 par une maison d’édition. Il est téléchargeable gratuitement et légalement car l’auteur lui-même, l’a mis à la disposition de tous.
Lire de la page 63 à la page 85 où un expert apporte des preuves irréfutables qu'il n'a pu s'agir d'un avion (aussi petit soit-il).
L'expert en question est Pierre-Henri Brunel, un ancien officier d’artillerie, dont l’expertise est reconnue dans les domaines suivants : effets des explosifs sur les hommes et les bâtiments, effets des armes d’artillerie sur le personnel et les bâtiments, lutte anti-incendie sur les feux spécifiques, épaves et restes d’avions détruits.
Tout en lisant l’article, se référer régulièrement au cahier photo à partir de la page 125 de ce même document.
Les preuves sont là.
Il suffit de lire et de regarder les photos…
Sinon, pour ceux qui souhaitent comprendre en très peu de temps l'essentiel sur les évènements du 11 septembre, je les invite à regarder ces 3 vidéos car elles sont incontournables (faire un copier de chaque lien et les coller dans le champ "adresse" de l'explorateur Internet utilisé) :

http://video.google.com/videoplay?docid=-7041376536500251698

http://video.google.com/videoplay?docid=-4049590380102614532

http://video.google.fr/videoplay?docid=3345223332431073346&q=loose+change

Tous les lecteurs d'Alter Info devraient regarder ces 3 vidéos avant de porter un jugement sur nos commentaires respectifs...

Le temps de la non vérification des preuves sur la manipulation de masse à propos des attentats du 11 septembre est révolu...

$tef

51.Posté par Abrac le 21/02/2008 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Stef,
si je montre que Ben Laden est un "jouet" des américains sans continuer l'analyse c'est pour que chacun se fasse sa propre opinion car les faits parlent d'eux-même.
Pour le 9/11, je suis désolé de te contredire mais un avion a bel et bien frappé le Pentagone. Je concède qu'il ne s'agissait pas d'un avion de ligne, c'était un avion bourré d'explosif plus petit qu'un avion de ligne mais un avion quand même.
D'autre part, tu affirmes qu'aucun intégriste musulman ne se trouvait dans les avions qui ont frappés le WTC.
Aucune preuve tangible ne permet d'affirmer une telle chose. Si tu as de telles preuves, je voudrais bien les connaître. (Il existe des suspicions mais pas de preuve).
Dans cette affaire, il faut bien différencier l'avion sur le Pentagone, les avions sur le WTC, et la démolition programmé du batiment 7 du WTC.
Tu ne peux pas t'appuyer sur le crash sur le Pentagone, pour dire qu'aucun terroriste ne se trouvait dans les avions ayant percuté le WTC.
Si Ben Laden est un "jouet" des américains ça implique que Al Qaïda a été créée dans le même but. Ceci n'implique pas la non-existence de ce groupe.
Et il faut aussi se rendre à l'évidence que les actions des intégristes de par le monde (se revendiquant ou non d' Al Qaïda), vont dans le sens de la politique américaine. Car ces actions "justifient" la soi-disant politique anti-terroriste.

Je dis "politique américaine", mais il est évident pour moi qu'il existe une organisation supra-nationale qui dirige tout ça. Et les personnes manipulées se trouvent dans les deux camps.
Car quoiqu'on en dise les mobiles américains ne sont pas suffisamment pour justifier un tel suicide politique.
Pour comprendre, il faut admettre l'existence de cette organisation supra-nationale que l'on peut appeler "Illuminatis" (mais le nom importe peu finalement).
Pour comprendre il faut également avoir une vue globale de ce qui se passe de part le monde. Ne pas se laisser enfermer dans la seule "guerre" entre le monde occidental et le monde musulman qui n'est qu'un leurre pour cacher des implications bien plus vaste que ce que l'on peut imaginer.
Si tu veux des informations sur ces implications contacte moi directement car je ne m'étendrais pas sur ce sujet dans ce forum.



50.Posté par $tef le 20/02/2008 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Zorro, ce n'est pas un groupuscule ou une organisation qui a commandité les attentats du 11 septembre mais la puissance mondiale anglo-américaine !
Voilà pourquoi cela fait peur à de nombreux hauts responsables d'autres nations du monde (médias compris). Ceux d'entres eux qui osent dénoncer ce fait sont d'un courage execptionnel !

Le temps de la non dénonciation est révolu.

$tef

49.Posté par $tef le 20/02/2008 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A quoi ça sert de reconnaître que Ben Laden a été formé par la CIA pour ensuite s'arrêter là dans l'analyse ?
J'ai du mal à comprendre...
Puisqu’il est reconnu que l’insaisissable Ben Laden n’est pas un héros de l’Islam, mais une marionnette de la CIA, pourquoi ceux qui reconnaissent cela n’arrivent pas à comprendre que Ben Laden dit exactement ce qu’on veut qu'il dise devant les caméras ?
Un simple exemple : juste après les attentats du 11 septembre, dans la première bande vidéo où apparaît Ben Laden, on l'entend affirmer être l'auteur du crash de l'avion sur le Pentagone alors qu'aujourd'hui, il est plus que prouvé qu'aucun avion n’a percuté ce bâtiment...
Ben Laden a donc revendiqué des choses qui n'ont jamais eu lieu en s'accusant d'un crash inexistant !
N’est-ce pas une belle démonstration de manipulation mondiale ?
En fait, des hauts responsables américains lui disent : « tu vas revendiquer telles et telles choses pour que l’opinion mondiale croit à la version officielle ». Sauf que dans le cas du crash d’avion sur le Pentagone, Ben Laden nous a donné la preuve irréfutable qu’il disait ce qu’on lui disait de dire puisqu’il a confirmé une chose qui ne s’est jamais produite…

Voici un article que j’ai copié ci-dessous et qu’on peut trouver sur :
http://www.voltairenet.org/article150971.html#article150971
Le titre est : “La falsification des prétendues vidéos d’Al-Qaida a été prouvée.”

« Des résumés d’une présentation de Neal Krawetz, expert en informatique américain, à l’occasion de la « BlackHat conference » pour la sécurité informatique à Las Vegas le 3 août (http://blog.wired.com/27bstroke6/files/bh-usa-07-krawetz.pdf) circulent actuellement dans quelques rares médias imprimés et surtout sur des sites web internationaux. Krawetz a présenté des preuves que les prétendues bandes vidéo d’Al-Qaida ont, en règle générale, été manipulées.

Les bandes vidéo d’Al-Qaida ont été retravaillées par l’entreprise américaine IntelCenter. A l’aide d’un exemple, Krawetz a montré comment le prétendu logo de l’émetteur d’Al-Qaida « As Sahab » a, tout comme le logo d’IntelCenter, été ajouté à cette bande vidéo de façon identique.

IntelCenter est une entreprise privée qui rend des « services » aux services secrets. L’entreprise collabore étroitement avec le Pentagone, son personnel se recrute surtout parmi les anciens collaborateurs des services secrets de l’armée américaine. L’année dernière déjà, le groupe anti-guerre états-unien « Prison Planet » avait prouvé qu’IntelCenter avait sous-titré des images d’Al-Qaida de l’an 2001 avec de nouveaux textes de l’an 2006.

Les jugements concernant le fait indéniable de ces falsifications diffèrent. Le 4 août, la junge welt a écrit : « Tout cela renforce le vieux soupçon que le Pentagone lui-même se cache derrière les menaces de l’Al-Qaida. Celles-ci ont toujours apparu à un moment où elles étaient d’une grande importance pour l’administration Bush. »

Il est intéressant qu’un rapport du site Telepolis du 7 août dénie cela en se référant, comme preuve, à une déclaration du porte-parole d’IntelCenter – un fait qui en dit long ! Le blog politique DaRockwilda a expliqué le 6 août pourquoi il n’était vraisemblablement pas possible qu’il existe une entreprise de production de bandes vidéo propre à Al-Qaida, vu le niveau technique des moyens de reconnaissance actuels des services secrets : « S’il y avait vraiment une organisation terroriste mondiale de l’envergure prétendue qui dispose d’une voie de communication quelconque vers l’Occident, pourquoi cette voie n’a-t-elle pas été découverte, identifiée et utilisée pour arrêter les leaders d’Al-Qaida ? Peut-être parce qu’Al-Qaida n’est qu’un fantôme de propagande des militaires bellicistes de Washington et d’autres capitales ? […] N’acceptez pas qu’on vous fasse croire que les pouvoirs publics sont capables de trouver le moindre petit « téléchargeur de musique », alors qu’ils n’accepteraient jamais qu’une agence de médias des terroristes puisse produire ses petits films en toute tranquillité. »
(Fin de citation de l’article)

Bonne continuation à tous…

$tef

48.Posté par Zorro m.d.s le 20/02/2008 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


STEF

Tes propos laissent entendre qu il faut confondre les commanditaires de l attentat du 11/9.Si eventuellement etait designé un groupuscule ou une organisation cela changerait il le fait que la politique americaine est inexcusable en Afganistan comme dans bien d autres endroits?
Aurait on l assurance que les soit disant coupables ne seraient pas une fois de plus des bouc- emissaires?
Est ce que ca prouverait que la guerre d Afghanistan a reellement pour origine cet attentat, un peu comme il est admit que l assassinat de l archi-duc d Autriche fut a l origine de la premiere guerre mondiale?
A un certain point raisonner a ses limites apres tout est une question de foi.

Pour ma part je crois qu il faut passer a la suite car chercher une verité sur le 11/9 c est comme ne pas vouloir admettre que les institutions etatiques sont gangrenées par de tres basses consciences.
Pourtant l Histoire est la pour te le demontrer.

Des questions philosophiques restent en suspend:
Sommes nous des etres sociaux?
Avons nous besoin de nous organiser en societé et donc d introduire des hierarchies de pouvoir?
Le pouvoir corrompt il?

Il y en a bien d autres auxquelles de grands hommes se sont interessée...cependant la majorité des gens preferent voir le monde plus simplement: Le Bien et le Mal leur suffisent.
Ils luttent comme un aveugle qui partirait a l assaut.Leurs intentions sont peut etre nobles mais que peuvent ils face a des consciences plus complexes.Le combat est a l interieur de chacun de nous.

Les Bouddhistes parlent des trois poisons et des quatres nobles verités
Les Chretiens parlent des sept pechés capitaux.
Les Musulmans disent que le plus grand combat est contre soi meme.

J ai parlé (pas n importe ou) a beaucoup de gens des theories qui remettent en cause le 11/9 et ils sont nombreux a douter de la version officielle...mais surtout ils te font rapidement aveux d impuissance et preferent ne pas y penser.Ansi sont les etres humains et si tu insistes tu passes pour un paranoiaque compulsif comme certains...

47.Posté par $tef le 20/02/2008 01:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sauf que suivant leurs pensées et intimes convictions, certains n'acceptent même pas de prendre en considération les avis de ceux qui ont étudiés sérieusement la question pour ensuite mener leurs propres recherches avec l'objectif d'approcher le plus possible de la vérité. Les philosophes disent que "la vérité absolue n'existe pas" et, se fondant sur cette hypothèse, beaucoup aujourd'hui baissent les bras car ils s'accrochent à l'idée que personne n'arrivera à rétablir la vérité, par exemple, sur les évènements du 11 septembre ou sur d’autres types de sujets tels que les questions existentielles.
Pourtant, nous sommes tous d'accord pour dire qu'il y a des choses dont nous sommes absolument sûr. Nous sommes tous sûr de notre propre existence et de celles des objets qui nous entourent. Les arbres, les montagnes, les nuages, le soleil et la lune - bref, le monde matériel - ne sont pas des produits de notre imagination.
Dans sa vanité, la philosophie pure et dure cherche à nous faire croire que ces choses n'existent même pas. Honnêtement, n'est-ce pas là de l'extrémisme philosophique ?
Manifestement, si je saute du haut d'une falaise, arrivé en bas, je ne serais plus en vie. Si je refuse de manger, j'aurais faim et si je ne mange pas pendant longtemps, je vais finir par mourir.
Ces deux exemples suffisent à prouver l'existence de vérités absolues, car ces lois de la nature ne sont pas vraies uniquement pour une catégorie de personnes mais pour la totalité des être vivants qui se meuvent sur cette terre. Elles peuvent donc être qualifiées d'universelles ou de vérités absolues.
Il en est de même pour ceux qui entreprennent des investigations poussées pour comprendre les évènements du 11 septembre 2001. Dans la mesure où ils sont honnêtes avec eux-mêmes, ceux qui font preuves d'esprit critique finissent par découvrir que la version officielle est un tissu de mensonges... voilà une vérité absolue.
Partant de là, il devient clair que ceux qui sont à l'origine des attentats du 9/11 ne sont pas les talibans, ni aucun intégriste musulman...
Il ne s'agit pas d'imposer cette vérité mais plutôt d'inciter les lecteurs d'Alter Info n'ayants pas encore creusés la question à vérifier par eux-mêmes...
Ce n'est pas l'avis des uns ou des autres qui compte mais les preuves qu'ils vont apporter pour expliquer l'opinion qu'ils se sont forgés.
Ce n'est qu'à partir de fondements solides qu'on peut se forger une opinion s'approchant de la vérité...

Le temps de la négation de la vérité absolue est révolu.

$tef

46.Posté par Abrac le 20/02/2008 00:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jordan,
j'apprécie souvent ce que tu écris car je pense que tu cherches à être objectif.
Mais au sujet de Ben Laden, il est avéré depuis un moment que Oussama Ben Laden a été formé par la CIA pour aider les Moudjahidin au moment de l'occupation soviétique en Afghanistan. Ce n'est donc pas un lien supposé.

Pour stef qui prétend qu'aucun intégriste musulman ne se trouvait dans les avions du 11/09/2001. C'est peut-être vrai pour l'avion sur le pentagone mais pas pour les tours du WTC.
Et n'oublions pas que Ben Laden a revendiqué les attentats du 911.
La preuve :
http://fr.youtube.com/watch?v=dls5JTD-uG0&eurl=

Et ce que je dit ne remet pas en cause l'implication américaine.

45.Posté par Jordan le 19/02/2008 22:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et quand je dis chacun je ne dis pas spécialement toi ou moi.. Car le mot chacun peut représenter une idée dont j'adhérerais ou un autre adhérera, il n'en est pas moi que c'est l'avis de quelqu'un avant tout auquel s'ajoute des consentement ou pas, tout comme un adepte du 11 septembre véridique partagera l'avis émis par une personne sans pour autant que ce soit lui qui soit arrivé à ses conclusions seul. En résumé ce sont bien des avis émis par chacun auquel nous nous raccordons suivant nos pensées et intimes conviction.

44.Posté par Jordan le 19/02/2008 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout mon message ne s'adressait pas à toi, seule la première partie était en réponse à ton message, le reste était des généralité et dérivé du sujet.
Et pour la suite je confirme que chacun va de son avis, de son analyse sur le sujet, la preuve on peut voir des experts de profession dans divers spécialité dire que tout es réel... Ce n'est pas pour autant que tout est réel. Il y a un juste milieu que tôt ou tard l'humanité saura, tout du moins je l'espère.

43.Posté par $tef le 18/02/2008 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici ce que j'ai écrit : "Ceux qui sont à l'origine des attentats du 11 septembre ne sont pas les Talibans, ni aucun intégriste musulman."
C'est effarant de voir que cette affirmation est traduite par : "il n'existe pas d'extrémistes musulmans dans le monde, ni d'extrémistes de quelques confessions que ce soit."
Par contre, sur ce sujet, je n'y vais certainement pas de mon avis, car je rejoins l'avis d'experts en explosifs [ pour expliquer la différence entre une détonation et une déflagration et démontrer qu’il y a bien eu des explosions dans les sous-sols des 2 tours jumelles juste avant leurs effondrements ], d'experts en démolition contrôlée [ pour expliquer que les tours jumelles sont tombées à la vitesse de la chute libre et pour démontrer que la tour 7 du WTC a bien été détruite par démolition contrôlée ce même jour dans l'après midi ], d'experts en pilotage [ pour prouver qu'il est impossible, même pour le meilleur pilote de ligne d'envoyer son avion dans une des tours uniquement en pilotage manuel vu que les corrections manuelles de trajectoire sont aléatoires parce que l’objectif visé se déplace vers la droite ou la gauche et que, compte tenu de l'inertie et de la vitesse des avions commerciaux, le point visé part définitivement d'un coté ], d'experts en bâtiment [ pour expliquer que les 2 tours du WTC faisaient parties des bâtiment les plus solides du monde et que les avions n'ont fait que percer la structure des bâtiments sans porter préjudice à la solidité de la structure... un peu comme si l'on voulait percer une moustiquaire avec un stylo… il passerait effectivement à travers mais le reste de la structure de la moustiquaire ne serait même pas atteint ! ], d'experts en crash d'avions [ pour démontrer qu'un avion de cent tonnes avec une envergure de 38 m et de 12 m de haut avec la queue (sans les trains d'atterrissage sorti) est entré dans un trou du pentagone de 5 m de diamètre avec, autour de ce trou, une façade et une pelouse intacte ]... etc (la liste est loin d’être complète).
C'est tout simple, il suffit de prendre le temps de vérifier par soi-même et tout devient clair.
Même s'il est impossible de connaître et de comprendre avec exactitude chaque détails sur les évènements qui ont eu lieu ce jour là, on a suffisamment de preuves pour démontrer qu'il n'y avait pas d'extrémistes musulmans avec des cutters à la main dans les deux seuls avions qui ont frappé des bâtiments ce jour là.
A force de creuser la question depuis janvier 2002, on finit par devenir expert soi-même (même si ce n’est que de l’autodidactisme)…

Le temps de la non vérification des preuves avant de parler ou d'écrire est révolu.

$tef

42.Posté par Jordan le 18/02/2008 02:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quand je dis "pourtant sans mentir je déteste de plus en plus les usa" je parle des dirigeants, pas du peuple auquel je n'ai absolument rien contre,
bien que certaines chose ne m'attire pas chez eux, néanmoins cela ne provoque aucun hostilité envers eux. Ce sont les dirigeants manipulateurs, mafiosi,
sans scrupules que j'aime pas.

41.Posté par Jordan le 18/02/2008 01:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Stef
L'existence de Ben laden n'est plus a prouvé, beaucoup font échos de ses (pour le moment) supposées relations avec les américains, les bush plus précisément. J'ai aussi pas mal lu à ce sujet et vu différents reportage, de mon avis les usa ne sont pas extérieur à tout ça. Ils savaient tout au moins, mais ont ils fermés les yeux en aidant passablement ou en sont ils les uniques "créateur" (j'ai pas d'autres mot) ?
Chacun sur ce sujet y va de son avis, me concernant je peux pas en emmètre un, je n'étais pas dans leurs affaires le moment venu et je pense pas que internet /livres ou reportages ne puissent tout nous révéler non plus mais cela nous éclaire sur une piste, pour le moins essentiel et pas si étonnante dans le fond.
Par contre nous ne pouvons nier l'existence de groupes extrémistes terroristes, pourtant sans mentir je déteste de plus en plus les usa surtout avec les événements de ces derniers temps voir des derniers jours mais dire que tout est limpide d'un coté et de l'autre tout est vaseux c'est pas la réalité à mon avis et d'une vision générale non plus je pense. Et puis l'extrémisme religieux a été /est /et sera probablement présent, c'est pas nouveau dans toutes les religions cela a existé /existe /existera probablement.
Les états unis ont très bien pu utilisé ce groupe, pour arriver à leurs envies, car l'instrumentalisation de ce groupe ne fait plus aucun doute à mon avis, avec ses menaces sorties à des moments "stratégiques". Puis les états unis ne serait je crois bien pas a leur coup d'essai en matière de financement d'organisation(s) ou d'opposition(s) à un régime politique, mais sur eux même ce serait tout à fait novateur (et pour le moins débile et cruel) mais ce ne serait pas pour autant étonnant.
La vérité à ce sujet devrait faire face un jours ou l'autre, et elle ne doit plus être prise par les gens comme une pensée défendant la conspiration mondiale des organisations secrète ou une pensée paranoïaque mais doit être vue comme une analyse très probable en nombreux points sur une réalité.
Par contre les attentats de Madrid, il n'y a pas de choses "bizarres", tout semble confirmer la thèse officiel sur ce points.

40.Posté par $tef le 17/02/2008 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ulysse,
Ceux qui sont à l'origine des attentats du 11 septembre ne sont pas les Talibans, ni aucun intégriste musulman. J'ai 5 ou 6 bouquins sur le 11 septembre démontrant de façon extrêmement fiable qu'il s'agit de tout autre chose (si besoin des références, c'est avec plaisir que je les transmettrai)
A mon sens, le raccourci magistral pour comprendre en très peu de temps l'essentiel sur ces évènements est de regarder ces quelques vidéos sachant que la liste est loin d'être complète.
Voici, pour moi, les vidéos incontournables (faire un copier de chaque lien et les coller dans le champ "adresse" de l'explorateur Internet utilisé) :

http://video.google.com/videoplay?docid=-7041376536500251698

http://video.google.com/videoplay?docid=-4049590380102614532

http://video.google.fr/videoplay?docid=3345223332431073346&q=loose+change

Ci-dessous, un bon site sur les attentats du 11 septembre :

http://www.reopen911.info

Le temps du formatage de la pensée unique sur les attentats du 11 septembre est révolu...

$tef

39.Posté par Ulysse le 17/02/2008 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

1. Meddeb n'a pas été bon, même si certaines idées qu'il défend sont bonnes.

2. Ramadan a été très beau parleur et excellent communicateur.

3. Mais Ramadan a évité les questions de fond, il a manqué, exprès, de précision et a déplacé le débat sur les sujets où il est à l'aise: accuser Meddeb de ne pas connaître suffisamment l'islam; défendre la dignité des musulmans, ergoter sur les définitions des mots.

Meddeb a eu raison de poser les questions suivantes, qui sont décisives:
-la laïcité, et pas seulement en France, mais dans le monde musulman. Peut-on défendre la laïcité en France et l'interdire dans le monde arabe?
-la charia peut-elle être le fondement du lien social et la source de la norme juridique ou bien faut-il passer au droit positif?

Tariq Ramadan a tenu un discours très dangereux sur le terrorisme. Ceux qui commettent des attentats ne sont pas des gens révoltés contre une dictature, désireux d'instaurer la démocratie dans le monde arabe. C'est complètement faux de l'insinuer. Ce sont des gens qui souhaitent instaurer la dictature des talibans. Voilà la triste vérité et Ramadan aurait dû dénoncer cela d'une manière claire, précise et audible.
De plus, ils le font (les attentats) au nom de l'Islam. Chaque terroriste bénéficie d'une fetwa qui l'autorise à commettre ses crimes. La responsabilité de leaders d'opinion comme Ramadan est de dénoncer cela avec clarté et de dire et répéter que l'Islam n'autorise pas ce genre de pratiques.

38.Posté par younes le 15/02/2008 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ca fait plaisir de voir Mr. Ramadan sur la télévision publique francaise. Un musulman qui fait honneur à l'Islam,c'est tellement rare vu comment les media sont controlés.

37.Posté par mehdi le 07/02/2008 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

zorro, toutes tes injures me font sourire...

36.Posté par Zorro le 07/02/2008 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mehdi

Vas lire tes livres d extreme-droite, et ne parles pas des choses que tu ne comprends pas.
Bien le bonjour a Alain Soral et JM Lepen (l homme pour qui les chambres a gaz sont un detail de l histoire), tes nouvelles references litteraires d apres ce que tu dis...il y en a qui doivent se retourner dans leur tombe...

Ah oui et j aurais bien aimé savoir ce que tu laissais sous-entendre dans un autre poste quand tu disais que tu ne voulais pas d ennui avec la justice en parlant de ces 6 millions de morts de la barbarie nazie?Tu es revisioniste en plus d etre couard et ignorant?




35.Posté par mehdi le 07/02/2008 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à zorro,

les morts civils en Afghanistan, un détail...
à chacun son "point de détail de l'histoire" alors... :-)

34.Posté par Siryne le 06/02/2008 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vincent Geisser : Islam light : un produit qui se vend bien .


http://oumma.com/Islam-light-un-produit-qui-se-vend

33.Posté par nadjiba le 06/02/2008 19:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tariq mène un combat noble et a choisi la voie la plus dure. la vérité contre le mensonge. la justice contre l'injustice. david contre goliath;

32.Posté par Abrac le 06/02/2008 08:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher Zorro,
J'aime bien le caractère objectif de ton discours qui tranche sur ce qu'on peut lire parfois.
Le monde n'est pas manichéens comme certains voudraient nous le faire croire.
Il n'y a pas les bons d'un côtés et les méchants de l'autre.

31.Posté par Stèganos le 05/02/2008 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour cette vidéo malheureusement elle semble incomplète notamment
quand Monsieur Mebbed attaque Monsieur Ramadan sur sa généalogie…celui-ci si ma mémoire est bonne lui répond je n'y est point retrouvé sa réponse…

Dommage, mais merci Sirine quand même pour le rappel de cette " joute " de haute volée surtout et essentiellement au regard du discours de Monsieur Ramadan.

30.Posté par Zorro le 05/02/2008 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui est etrange dans ce fil de commentaires c est que personne n ose aborder le sujet de l article reprenant un bref passage de l emission: c est a dire la guerre d Afghanistan.

Je sais qu il est difficile de se placer du point de vue de Mr Meddeb vu les commentaires injurieux qu il a succité ici, parfois a juste titre, et notamment pour ceux qui ont regarder l emission en entier, lorsqu il a pris a parti Mr Ramadan concernant son grand pere...c etait d une grande bassesse surtout que si l on en croit Rania, les gens ici ne peuvent se rendre compte de ce que sont les "freres musulmans"

Mais comme dans toute democratie qui se respecte Mr Meddeb a le droit a sa defense,tout comme Mr Ramadan certainement plus interessant.

Si Mr Ramadan a raison de denoncer les exactions sanguinaires des forces americaines et de l Alliance du nord,il me semble qu aux vues des differents conflits majeurs du 20eme siecles,si le chiffre de 3767 morts civils est veridique et avec tout le respect que l on doit aux victimes innocentes,on peut dire que ce chiffre est faible.Mr Meddeb a le droit d y voir des victimes collaterales...c est tres triste...c est la guerre.

Il faut rappeler par exemple que les sovietiques tuerent 1,2 millions d Afghan dont 80 pour cent de civil.
Les bombardement de Coventry ou Dresde firent chacun plusieurs dizaines de milliers de morts pendant la 2e GM.
Durant la Guerre Iran Irak, S Hussein aurait tué des dizaines de milliers de civils Iraniens et de Kurdes a l arme chimique.
Sans oublier Nagasaki et Hiroshima ou les massacres des japonais sur les populations chinoises de Mandchourie en 1936 ou encore ceux des turcs sur les armeniens.

C est une realité.Quand Mr Ramadan essaye de simplifier la position de Mr Meddeb en lui faisant dire « Qu'ils méritent les bombes américaines ? » il utilise le meme vgenre de procedé que Mr Meddeb avec le grand-pere de Mr ramadan.

Quanq ces deux intellectuels parlent de la population afghane, ils occultent volontairement que ce pays est constitué de tribus tadjiks ( famille iranienne sunnnite) ouzbeks (turcs sunnites) hazaras (mongols chiites persanophones) et des pachtounes (famille iranienne sunnite).Ces derniers,les pachtounes presents aussi au Pakistan formaient le gros des troupes talibanes.

Peut on des lors parler de la population afghane comme un ensemble qui aurait soutenu en bloc les talibans comme le dis Mr Meddeb ou les forces de l Otan comme le dit Mr Ramadan?
C est impossible la situation est bien plus complexe.Il vaut mieux dire que ces populations se sont retrouvés malgré elles entre le marteau et l enclume.

Je dirais donc que le vrai debat pour lequel ces deux hommes s echarpent c est l Islam...l un defend une vision conservatrice et l autre une vision laique a l occidental.

Que cette guerre d Afghanistan n avait rien a voir avec les attentats du 11 septembre.

Que la France a bien fait d envoyer quelques troupes car sinon elle aurait eté forcée de prendre part a la 2eme guerre du golfe bien plus sanguinaire et totalement illegale.

Que l Afghanistan comme l Irak, a de forte chance d etre demembré au profit de ces voisins, qui sont eux des nations solides et non fondées sur l Islam exclusivement: l Iran, le Pakistan, l Ouzbekistan,le Turkmenistan et le Tadjikistan.Ces pays ont en effet comme avantage d avoir une realité ethnique.




29.Posté par OUMAR le 05/02/2008 06:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SACRIFIER DES MILLIERS D'INNOCENTS : L'article ou le rapport se termine par :"Les USA et leurs alliés sont prêts à sacrifier des milliers d'innocents dans une guerre lâche ". Parmi ces innocents sacrifiés une proportion importante est supposée être des vies musulmanes étant donné que ce sacrifice a lieu dans des pays dits musulmans .Manifestement les USA et leurs alliés vivent de guerres qu'ils ne cesseront pas de provoquer de préférence loin de l'occident , qu'il y ait terroriste ou pas .Ne sont ils pas eux -mêmes terroristes plus dangereux ?Malheureusement,ils ont le soutien d'une frange très importante de la population en particullier en Israel .Pour ceux qui n'aiment pas la guerre , le travail est là : Les priver de soutien ou de l'indifférence populaire .Tâche difficile .Evidemment vos articles contribuent à cela . COURAGE ;

28.Posté par un vrai salafi le 05/02/2008 00:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Prophète (salallahu’ alayhi wasalam) a dit : « Celui qui appelle vers la guidée aura la même récompense que tous ceux qui la pratiquent, sans enlever quoi que ce soit de leur récompense, et celui qui appelle vers l’égarement aura le même châtiment que tous ceux qui la pratiquent, sans enlever quoi que ce soit de leur châtiment. ».

Craint ALLAH

27.Posté par un vrai salafi le 04/02/2008 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L-A-M-E-N-T-A-B-L-E

[modération:
trouvez-vous une autre tribune pour prêcher vos bonnes paroles !
]b

26.Posté par un vrai salafi le 04/02/2008 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé !

25.Posté par msawri le 04/02/2008 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher ami, le vrai salafi, je vous félicite et vous envie de l'ardeur avec laquelle vous prenez la défense des vrais hommes de l'islam. Je partage totalement votre point de vue. C'est grâce aux salafistes qui se sont dépensés sans compter pour faire triompher le règne de Dieu que nous continuons à notre époque de comprendre et de sentir, malgré les manigances de nos ennemis, la pureté de notre religion. Certain des participant comme Rania dont j'ai apprécié la première partie de son exposé autant que



je me suis indigné du reste de ses messages, les traitent de conservateurs slérosés ayant causé plus de mal que du bien à l'islam. Si ces mécontents cherchechent les dérapages, invitons les plutôt à chercher du coté du colonialisme, du sionisme et de l'extrimisme et ils serons bien servis. Ces véritables catégories de faucons que je viens de citer sont les véritables détraceurs car l'islam qui ne convient ni à leur mode de vie pleine des plaisirs, ni au système économique criminel qu'ils cherchent à nos imposer par leur mondialisation.

Quant aux frères musulmans, je crois mon cher ami que vous êtes dur envers eux. Qu'ils agissent pour la religion ou la politique ou les deux à la fois, ce sont des hommes qui souffrent et endurent dans le chemin de Dieu swt depuis bientôt un siècle. Parfaits ou imparfaits, l'islam à notre époque a besoin de tous ses hommes pour pouvoir se frayer un chemin salutaire à travers le chos qui règne dans le monde.

24.Posté par ZORRO kâfir constructif le 04/02/2008 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La lecture du poste n°15 de RANIA est d une grande valeur car l on ressent que derriere il y a la volonté d harmoniser l Islam avec notre monde moderne insensé ainsi que retablir une vérité sur les freres musulmans.
Ces paroles sont pleines de sagesse, de douceur meme, et apportent espoir et apaisement au dela des ecueils simplistes.

Je me permets de dire qu il ne faut surtout pas representer artistiquement le Prophete (les caricatures ne sont pas de l art), car aujourd hui nous subissons une veritable tyrannie de l image et c est un bien qu il y ait encore des choses sacrées soustraites a la representation.

J ai aimé cette phrase d un sage musulman: "Quoi que tu imagines dans ton esprit, Dieu est different de cela"




23.Posté par un vrai salafi le 04/02/2008 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé !

22.Posté par Fred le 04/02/2008 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les postes 13 et 15 sont d'une grande qualité, il permettent de meiux comprendre les différents courrant qui traverssent l'islam et sont porteurs de beaucoup d'espérance et de compréhention. Bravo à vous et merci pour cette lecture.
Que la paix soit avec vous et puissiez voue être entendu du plus grand nombre. Vous faites sortir l'islam de la caricature habituelle de manière remarcable.

21.Posté par naciri le 04/02/2008 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mr.medeb,vient de declarer comme je viens de l entendre qu on est en guerre,et que LA MORT DES FEMMES AFGANS ETAIS DOMAGE COLLATERAL.
merci.mr medab,tu viens de justifier le crime de gents innocent.
bref;doré navant , si des terroriste font peter qq chose, un bus un caffe ou une mosqué ou la tour eifel ou le metro ...ect ne soyer pas etonné??
DOMAGE COLLATERAUX? N ES PAS MR MEDEB

20.Posté par un vrai salafi le 04/02/2008 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé !

19.Posté par msawri le 04/02/2008 13:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Par quel droit ce minable de Meddeb parle de l'islam? A-t-il au moins prosterné une seule fois dans sa vie devant notre Seigneur swt ? Il est pire que ses espèces voisines les Daniel Pipie, Caroline Forest, Mohamed Sifaoui...Seulement il ne faut pas trop lui en vouloir de s'être vendu aux détraqueurs extrélistes, sionistes et racistes des musulmans. L'idiot ne jouit pas de toutes ses facultés mentales. Il n'ouvre son bec que pour dire des bêtises. Ce qui est regrettable, ce sont les non musulmans qui, croyant que l'islam est incompatible avec la modernité, risquent de lui donner du crédit le prenant pour un excellent défenseur de la laîcité. La différences entre un homme moderne, disciple de Frédiric Niechst ayant fait un trait sur les références du passé et un un croyant moderne, c'est que le premier affirme que grâce à sa raison qu'il est libre de faire de miracles tandis que le second soutient la même chose en se soumettant à Dieu swt qui le guide. L'imbécile de Medded connait parfaitement cette distingtion, mais, il fait semblant de l'ignrer pour plaire et être apprécié par ses maîtres qui le manipulent et le méprisent. C'est sûr.

18.Posté par redk le 04/02/2008 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MEEDEB , tu prend les trois dérnieres lettres de son nom, DEB phonétiquement sa done Âne en arabe, ta de suite compris sa façon de pensé.

17.Posté par ash le 04/02/2008 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salut
Meedeb c’est un esclave qui pleure pour la maladie de sont maître, mais il prend le plaisir de mort des « sien ». Meedeb c’est un sous traitant de Filkienkroute, et BHL, c’est fachos ont faite toujours la guerre par procuration.

Salafisme et wahhabisme sont deux choses différentes.

16.Posté par mehdi le 04/02/2008 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam,

sur l'origine du salafisme-wahhabisme, je recommande à tous un excellent livre paru dernièrement : "Le pacte de Nadjd" de Hamadi Redissi aux éditions du Seuil.

15.Posté par Rania le 04/02/2008 04:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Egyptien Gamal Al-Banna, frère de Hassan Al-Banna, le fondateur de la confrérie des frères musulmans, a animé un cycle de conférences au Maroc. Rencontre avec un érudit qui prône un islam différent, loin de toute diabolisation ou de parti pris politique.

Comment se porte l'Islam ?
Il est entre les mains de régimes et de conseils religieux paresseux. Ces gens exploitent la gloire et les réalisations du passé, c'est-à-dire des faits qui remontent à mille ans et plus. C'est devenu presque un
monopole, un fonds de commerce. Cette attitude paresseuse est dangereuse, comme on peut le voir, le résultat aujourd'hui via les manifestations de haine contre l'islam et l'attitude même de ceux qui s'en réclament. Les malentendus qui en sont le produit ont des conséquences qui s'inscrivent désormais à l'échelle planétaire. C'est terrible.

Une voie de sortie ?
Elle ne peut se faire que par un retour aux sources de l'islam, du Coran. Tout doit repartir de là. Le Coran, dans son essence et contrairement à ce que prétendent beaucoup de ses promoteurs officiels, est un outil qui appelle à l'effort, à l'ijtihad et à la réflexion. Il ne peut reposer sur la seule transmission aveugle de père en fils. C'est cette dernière approche qui est majoritairement privilégiée aujourd'hui, et c'est de là que vient justement le danger.

Retourner aux sources de l'islam signifie, aux yeux de l'opinion publique, s'abandonner au salafisme, reprendre la charia à la lettre, etc. N'est-ce pas dangereux ?
Cela n'a rien à voir. Le salafisme signifie une lecture conservatrice, passéiste de l'islam. Le retour aux sources de l'islam signifie autre chose : comprendre le contexte social et même économico-historique, qui a enfanté le Coran. Aucune comparaison n'est possible entre les deux. Quant à la charia, rien ne dit que c'est un texte sacré. La charia est une base de travail, il faut en garder les lois compatibles avec notre époque, et changer, voire éliminer les lois qui ne sont pas, ou ne sont plus, justes. Le retour aux sources n'est pas un retour au salafisme, mais à la raison, à la sagesse de l'esprit. Parce que l'essence même de l'islam, et je dirai même de toute religion, n'est pas un texte sacré, mais le cerveau humain. C'est l'homme qui prime. Et l'homme c'est l'esprit, c'est la réflexion, c'est le renouvellement. En privilégiant l'approche inverse, figée, on perpétue les khorafat, les mythes. Cela ne mène nulle part.

L'islam progressiste, c'est possible ?
C'est même nécessaire. Et je vous rappelle que c'est l'esprit même qui a fondé l'islam et lui a assuré sa diffusion originelle. Notre situation actuelle est une rétrogradation, un énorme saut en arrière. Regardez par exemple le cas particulier de la femme. Sa situation actuelle, à quelques exceptions près, est terriblement injuste. Elle était infiniment plus avantageuse, plus juste, aux premières heures de l'islam, et cela ne posait de problème à personne.

Qu'est-ce qui pose aujourd'hui problème : les musulmans ou, comme on l'avance parfois, les Arabes ?
La question est plus complexe qu'elle n'y paraît. Il faut retourner à l'histoire et à la géographie pour bien discerner. Tout est parti de l'Orient, c'est là que les religions ont pris naissance, les conflits et les grandes batailles, guerrières ou intellectuelles aussi. C'est de là que les prophètes sont partis pour conquérir le monde… Cette région, qui correspond au cœur du monde arabe, a été au carrefour de tellement de choses que ses habitants ont depuis toujours une sensibilité exacerbée.

Et l'Europe, ou le monde occidental, par rapport à tout cela ?
L'incompréhension est mutuelle. L'Occident a prospéré grâce aux sciences et aux arts, grâce à la philosophie, la poésie, l'industrie, etc. L'Orient a d'abord été la terre des prophètes. Ces deux mondes sont théoriquement faits pour se compléter, depuis toujours. N'oubliez pas qu'à l'avènement de l'islam, le prophète a dit : “L'islam est venu pour combler les fissures”. Toutes les religions ont vu le jour pour organiser et rationaliser la vie des hommes et répondre à la question de l'au-delà ou de l'éternité, ce qu'on appelle al-khouloud. Elles ont bâti une maison pour l'homme et, à sa naissance, l'islam est venu pour mettre la dernière touche, combler les dernières failles, une question de finition si vous voulez. Cela ne remet pas en cause le travail accompli auparavant et c'est cela que l'on a, nous, parfois tendance à oublier. Il n'y a pas d'exclusivisme, ni de notion de peuple élu. Dans l'esprit du prophète, tous ses prédécesseurs étaient des frères investis de la même mission et lui aussi d'ailleurs. Pour revenir à la dualité Orient-Occident, il faut juste rappeler qu'il n'y a pas de vie sans religion. Mais il n'y a pas, non plus, de vie qui ne repose que sur la religion (la hayata douna addin wahdahou). Cela jette la base d'une complémentarité entre la religion et la vie, entre l'Orient et l'Occident. Et on en est loin, comme l'actualité nous le rappelle depuis des siècles.

La dernière polémique sur les caricatures du prophète est l'illustration de cette incompréhension ?
Pas seulement. La polémique illustre aussi l'ignorance et l'aveuglement qui frappent d'un côté comme de l'autre. Le contexte et l'arrière-plan politiques ont joué un rôle important dans cette affaire, et on l'oublie trop souvent. D'un côté, il y a l'actualité du terrorisme et le besoin impérieux (pour les victimes et les cibles) de désigner les coupables et de mettre hâtivement des étiquettes. Pour notre part, on oublie que le journal qui a diffusé les caricatures en question est connu pour être proche de la droite danoise qui affectionne tant les étiquettes justement. Il est dramatique de croire que c'est une nouvelle guerre de l'Orient contre l'Occident (terrorisme), ou vice-versa (caricatures du prophète).

Au passage, la polémique repose la question de la représentation du prophète. Au moment où tout est représenté, même Dieu, le prophète pourra-t-il raisonnablement continuer de faire l'exception ?
La vraie question est de régir les équilibres personnels, et collectifs, entre libertés et restrictions. Ce n'est pas si simple. En ce qui nous concerne, nous sommes pour la liberté d'abord. Mais comment faire en sorte que cette liberté ne conduise pas au dérapage, à la provocation mal intentionnée, à l'insulte pure et simple ? Les lois organiques peuvent résoudre en partie le problème. Sinon, dans l'absolu, chacun doit rester libre de déclarer sa foi, ou de la renier.

Renier sa foi, en terre d'islam, est un acte illégal. Que devient la liberté ?
La liberté se gagne aussi. C'est une question d'ijtihad personnel. Je vous rappelle que dans les années 1930-40, des chercheurs ont critiqué et remis en cause un certain nombre de dogmes. Quelqu'un comme Ismaïl Adham est allé jusqu'à publier un ouvrage de qualité : Pourquoi je suis athée (limada ana moulhid).

Votre discours cadre mal avec l'image des frères musulmans, en Egypte comme au Maroc…
Je ne représente pas la confrérie. Et puis laissez-moi vous dire que, du temps des Frères musulmans et de leur développement, c'est-à-dire dans la première moitié du 20ème siècle, l'Egypte vivait une véritable explosion culturelle, artistique, etc.

L'Egypte des arts ne maîtrisait pas son destin puisqu'elle était sous occupation “occidentale”. La libéralisation n'était-elle pas le fait de l'occupant britannique ?
Elle était surtout le fait de la rue. Et la rue subissait l'influence grandissante des Frères musulmans. C'est le nassérisme, qui allait plus tard s'emparer de l'Egypte, qui a tout cassé, par une vague de répression et une campagne de diabolisation des Frères musulmans. C'est de là qu'est parti le malentendu qui assimile l'expression frère musulman à un terme péjoratif, forcément rétrograde.

Revendiquez-vous l'héritage de Hassan Al-Banna ?
L'œuvre d'Al-Banna a été en adéquation avec son époque. Le problème, c'est qu'elle a été diabolisée par la suite. Et c'est le double résultat de la répression politique qui s'est abattu sur les Frères musulmans, mais aussi du fait que Hassan Al-Banna n'a pas laissé beaucoup d'écrits. On ne refait pas le monde, mais l'enseignement originel d'Al-Banna, l'approfondissement de la connaissance de l'islam, sa philosophie de vie, sa véritable raison d'être, ses limites aussi, tout cela continue d'être défendu, même minoritairement, y compris chez les Frères musulmans.

L'influence des Frères musulmans n'a-t-elle pas enfanté, partout dans le monde arabo-musulman, l'idée de gouverner par l'islam ?
C'est une aberration. Hassan Al-Banna (ndlr frère aîné de Gamal Al-Banna) était un homme de contre-pouvoir, pas de pouvoir. Son action avait une portée sociale, pédagogique ; il était presque soufi. L'exercice du pouvoir ne l'a jamais intéressé. Mais il a été assassiné trop tôt, et beaucoup de malentendus ont diabolisé, depuis, le concept fondateur de sa philosophie. C'est le fanatisme politique et la répression, qui ont radicalisé, en face, la réaction des Frères musulmans et de ceux qui s'en réclament. C'est une conséquence aujourd'hui palpable, au-delà de l'Egypte, en Arabie Saoudite et d'autres pays musulmans.

Et la séparation des pouvoirs religieux et politique, dans le monde musulman ?
C'est une nécessité absolue. Elle est compliquée à obtenir étant donné la collusion avérée entre les régimes et les élites religieuses conservatrices. Le pouvoir corrompt, c'est une vérité universelle, même quand il est exercé par une autorité religieuse. C'est comme un feu qui brûle tous ceux qui s'en emparent. Le pouvoir, la notion d'Etat et de gouvernance ont toujours été liés à une forme d'impérialisme. Quand on examine l'histoire du monde arabo-musulman, on se rend compte que les foqaha ou savants religieux ont toujours composé avec l'Etat, et c'est l'Etat qui a progressivement pris le dessus en instrumentalisant à son tour la religion et les religieux. C'est cela qui explique, comme je l'ai déjà dit, la régression, au fil des siècles, des libertés en terre d'islam.

Les idées d'un islam différent que vous prônez ne sont pas très répandues. Pourquoi ?
Parce que les officiels politiques et religieux verrouillent l'espace dévolu à l'expression. Aujourd'hui, quand je me déplace, je suis rarement sollicité par les télévisions arabes. Forcément cela réduit l'impact de nos idées. Mais nous continuons d'exister à travers nos moyens et nos réseaux propres. Nous avons par exemple notre propre maison d'édition et nous organisons des cycles de conférence. Nous luttons ainsi depuis plus de 40 ans, Al-Azhar (ndlr référence religieuse en Egypte) commence à lâcher du lest, mais c'est toujours le conservatisme figé qui l'emporte.

14.Posté par LASCARE le 03/02/2008 23:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

UN CHIEN QUAND IL PISSE IL LEVE le PIED C,EST UN GESTE GENETIQUE ,MEDDED POUR PASSE A FRANCE CULTURE OU A LA TELE IL FAUT QU,il crache sur sa religion et sa culture.

1 2

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires