MONDE

Raid au napalm sur Falluja?


On a trouvé 73 corps (femmes et enfants) carbonisés

GIULIANA SGRENA


Samedi 12 Mars 2005



"On les a enterrés, mais on n'a pas pu les
identifier parce qu' ils étaient carbonisés par les bombes au napalm utilisées par
les américains". Les villageois de Saqlawiya, à coté de Falluja, ont
raconté à al Jazeera, la télévision du Qatar, qu'ils ont aidé à enterrer
dans la même fosse 73 corps de femmes et d'enfants complètement carbonisés. La
triste histoire des fosses communes du temps de Saddam n'est pas encore
terminée. Aucune confirmation n'a été donnée sur l'usage de bombes au napalm a
Falluja, mais les cadavres retrouvés l'an dernier après la féroce
bataille de Bagdad étaient eux aussi
complètement carbonisés et certains avaient émi
l'hypothèse qu'il s'agissait de bombes nucleaires. Aucune source
indépendante n'a pu confirmer cette hypothèse, et jusqu'à présent toutes
les informations concernant la bataille de Falluja proviennent
exclusivement des journalistes "embedded" dans les troupes américaines, lesquelles
ne choisissent que des américains ou des anglais. D'après les derniers
fugitifs, de nombreux corps sont restés sans sépulture car il était trop
dangereux de ramasser les cadavres pendant les combats. Hier pour la première
fois depuis le début de l'offensive, l'armée américaine a autorisé l'entrée
dans la ville de sept ambulances du Croissant rouge (la Croix rouge
iraquienne) et d'un camion de nourriture. Jusqu'à présent les convois de
l'organisation humanitaire ont été bloqués avant l'Euphrate. Désormais on peut
espérer d'avoir quelques informations sur les conditions auxquelles sont
réduits les quelques habitants qui n'ont pas fui la ville durant les
quinze jours d'attaques féroces et inintérrompues.
Hier Bill taylor, responsable de la reconstruction
du département d'état, a fait savoir que les Etats Unis accorderont plus de
100 milions de dollars pour la reconstruction de Falluja. Il est question
de bâtiments publics, de
logements privés, de commerces et d'infrastructures.
Une destruction qui
aurait pu être évitée, si une autre solution avait
été choisie pour Falluja,
comme beaucoup d'iraquiens espéraient. Et tous les
civils tués dont on ne
connait pas le chiffre et dont probablement on ne
saura
jamais rien ? 100
millions de dollars suffiront-ils pour redonner
confiance aux habitants de
Falluja ? Le contraire est fort probable.
D'après les
observateurs cette pacification ne facilitera
pas le chemin vers les
élections. La rage des habitants du triangle sunnite
sera probablement
utilisée par tous ceux qui veulent éviter le vote.


Source; il manifesto


Samedi 12 Mars 2005


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires