Politique Nationale/Internationale

Rafsanjani : la plupart des manoeuvres américaines pour des négociations ne sont que des tactiques


Le président du Conseil du Discernement a déclaré mercredi lors d'une réunion avec le ministre omanais des Affaires étrangères que les la plupart des manoeuvres américaines concernant les négociations ne sont que des tactiques.


IRNA
Jeudi 8 Mars 2007



L’hajatoleslam Akbar Hashemi Rafsanjani lors de sa réunion a déclaré "la République Islamique d’Iran reste persuadée que la paix et la sécurité dans la région du golfe Persique est seulement possible grâce à une coopération régionale."

Il a ajouté "à cet égard l’Iran est prêt à coopérer avec tous les pays de la région et à jouer son propre rôle pour parvenir à établir la sécurité régionale qui est d'une importance extrême."

Le président du Conseil de Discernement a qualifié le rôle joué par les pays arabes, en particulier par l'Arabie Saoudite dans le développement régional, d’important, soulignant que l'"expérience a démontré que la coopération entre Téhéran et Riyad a très souvent permis de résoudre des conflits diplomatiques et économiques."

En ce qui concerne les entretiens nucléaires de l'Iran avec l'Occident, il a déclaré que "l’Iran a par le passé suspendu son programme nucléaire afin d'établir la confiance, mais les pays occidentaux n'ont pris aucune mesure constructive, et n'ont pas même rempli leurs engagements."

Cette suspension a entrainé pour l’Iran des coûts scientifiques, économiques, et politiques, a rappelé Akbar Hashemi Rafsanjani ajoutant "puisque l'Occident n'a rien fait pour prouver sa bonne volonté, l’enrichissement a été repris par l’Iran à la fin du délai convenu."

Pour sa part le responsable omanais a affirmé que les responsables omanais ont toujours été intéressés par des entrevues avec les responsables iraniens sur de diverses questions régionales."

Alawi Yousof a considéré que l'existence de conflits religieux a constitué une des causes menant à l'affaiblissement de la résistance populaire et à la présence prolongée d’Étrangers, soutenant également que "la restauration de la paix et de la stabilité en Irak ne peut être que le fruit d’une étroite collaboration entre les Etats voisins de l'Irak."

Se félicitant de l'élargissement des relations entre l’Iran et l’Arabie Saoudite, il a précisé " ces liens forts, en dépit de la volonté de certaines puissances, rapprocheront plus étroitement les pays de la région."

Evoquant le programme nucléaire de l'Iran "de nature entièrement pacifique" il a souligné les préoccupations occidentales à son sujet, rappelant que seuls des entretiens diplomatiques permettront d’y répondre et d’établir une confiance mutuelle.


Jeudi 8 Mars 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires