Palestine occupée

Racisme absolu et guerre totale


On constate une hausse importante du nombre de patients atteints de tumeurs cancéreuses et habitant dans des zones que l’armée israélienne a prises pour cible lors de sa guerre contre Gaza, écrit Saleh Al-Naami.

Al Ahram Weekly


Saleh Al-Naami
Samedi 2 Janvier 2010

Une femme palestinienne marche à travers les bâtiments détruits pendant les 22 jours d’offensive israélienne contre Gaza, lancée le 27 Décembre 2008. Le jour anniversaire de la tuerie tragique commise par les Israéliens contre les Palestiniens, l
Une femme palestinienne marche à travers les bâtiments détruits pendant les 22 jours d’offensive israélienne contre Gaza, lancée le 27 Décembre 2008. Le jour anniversaire de la tuerie tragique commise par les Israéliens contre les Palestiniens, l

Mahmoud Hussein tente de retenir ses larmes tandis il contemple son frère Ahmed, âgé de 30 ans, qui souffre d’un cancer du côlon. La famille attend avec impatience que la frontière de Gaza soit ouverte pour qu’Ahmed puisse aller à l’extérieur se faire soigner, car du fait du blocus imposé par Israël, les installations médicales de Gaza ne permettent pas de traiter son cas. Ahmed, qui vit dans Gabalya, au nord de Gaza, n’est pas le seul Palestinien à développer un cancer à un âge relativement jeune.


Selon des sources médicales palestiniennes, on constate une hausse importante du nombre de patients atteints de tumeurs cancéreuses et habitant dans des zones que l’armée israélienne a prises pour cible lors de sa guerre contre Gaza. A la veille du premier anniversaire de la guerre, les Palestiniens sont choqués de découvrir encore ses effets néfastes. Une femme palestinienne dont la maison dans le quartier d’Al-Shaaf, à l’est de la ville de Gaza a été la cible de missiles au phosphore blanc, a donné naissance à un bébé avec un cœur déformé. Des médecins ont mentionné le cas d’une autre femme enceinte dans le nord de Gaza, dont la maison a été attaquée avec le même agent chimique et qui a donné naissance à un bébé atteint de la même déformation.


Sous le blocus, les chances de survie du nourrisson sont très faibles, les services médicaux dans la bande de Gaza ne’étant pas équipés pour traiter de tels cas. La maman a déclaré aux médecins que pendant la guerre, elle avait respiré de la fumée de phosphore blanc en grandes quantités à cause des attaques répétées sur la zone où elle habite. Le phosphore blanc est un agent chimique qui est incendiaire et hautement inflammable lorsqu’il est mélangé avec l’oxygène. Il brûle les tissus et les os à travers la peau, et les cadavres des victimes au phosphore blanc sont généralement extrêmement carbonisés.


Dans un rapport marquant le premier anniversaire de la guerre, le Centre Dameer pour les Droits de l’Homme a signalé « un niveau élevé de naissances de bébés mal-formés et de fausses couches ». Le Centre a aussi signalé que l’utilisation de munitions radioactives et toxiques par l’armée israélienne dans Gaza a entraîné une détérioration notable de la santé des Palestiniens. Le rapport était fondé sur une enquête ayant révélé que la santé et les conditions environnementales dans la bande de Gaza se détériorent de jour en jour à la suite de l’agression israélienne et de la fermeture des frontières par les forces d’occupation pour la troisième année consécutive.


Dans le même temps, des chercheurs italiens ont révélé que le sol de Gaza contient maintenant des particules cancérigènes et des toxines en raison de l’utilisation par Israël, au cours de la dernière guerre contre Gaza, d’armes interdites au niveau international. Dans une conférence de presse tenue dans la ville de Gaza, ces experts ont souligné que ces toxines et ces agents cancérigènes représentaient un risque élevé pour les enfants à venir, et a demandé au Ministère palestinien de la Santé de soumettre à un test tous les Palestiniens vivant dans les zones bombardées. Ces Italiens qui ont effectué le travail de terrain dans ces même zones, ont en outre averti que de nombreux résidents de Gaza souffraient de maladies gastro-intestinales et respiratoires chroniques.


Selon ces experts, les tests qui ont été réalisés dans la bande de Gaza ont montré que 12 types de toxines et produits radioactifs ont été libérés [dans l’air et dans les sols] par la large utilisation par Israël d’armes internationalement interdites. Ces armes ont entraîné l’amputation de nombreux blessés.


Encore plus de faits troublants ont été divulgués. Le Centre Adala pour les Droits de l’Homme a révélé de son côté que l’on trouve aujourd’hui dans la bande de Gaza le plus grand nombre de personnes handicapées dans le monde. Environ 4% des Palestiniens dans la bande de Gaza, soit 70 000 personnes, ont une certaine forme de handicap. Leur souffrance est encore compliquée par le refus par Israël d’autoriser le transfert des médicaments et des équipements de rééducation nécessaires. Dans le même temps Israël empêche tous ces handicapés d’aller à l’étranger chercher une assistance médicale.


Alors que les Palestiniens marquent le premier anniversaire de la guerre, les Israéliens finissent par révéler les vraies raisons à l’origine du traitement sauvage des Palestiniens par leur armée durant le conflit.


Un édit publié par le rabbin Avi Ronzki, général de brigade, aux troupes israéliennes à l’occasion de ce premier anniversaire, exige qu’il n’y ait aucune pitié ni aucune compassion envers les Palestiniens. L’édit mentionné dans les médias israéliens, déclare que « le but de la guerre récente sur Gaza visait à détruire et anéantir l’ennemi, à ne pas faire de prisonniers. » Il poursuit en disant que « environ 80 avions ont attaqué différentes cibles dans Gaza, puis les chars ont commencé leur assaut. Nous avons combattu les gentils avec tout notre volonté et toute notre force. »


Oren Yiftahel, professeur de sciences politiques à l’Université Ben Gourion du Néguev, a décrit les atrocités israéliennes pendant la guerre. « On s’attendait à ce comportement d’Israël et à un prolongement de la politique sioniste qui veut l’anéantissement du peuple palestinien, en effaçant son histoire et son existence. [Le sionisme] nie les droits légitimes du peuple palestinien, qui sont fondamentalement les leurs et ne dépendent pas d’un bon-vouloir israélien ».


Yiftahel a soutenu dans un article publié par le quotidien israélien Haaretz que « l’invasion israélienne de Gaza n’était pas une opération purement militaire pour mettre fin aux attaques de missiles, ou une tentative de rétablir la capacité de dissuasion d’Israël ou même une tentative pour imposer un ordre sur un autre et renverser le gouvernement élu du Hamas. La guerre est la continuation d’une stratégie de longue date de refuser, d’effacer et d’éliminer toute référence historique aux Palestiniens et à leur existence. »


Yiftahel a en outre accusé les Israéliens dans leur ensemble d’avoir participé pleinement à ce complot contre les Palestiniens, notant que les politiciens israéliens, les artistes, les médias, les chercheurs des universités ainsi que les intellectuels avaient appuyé cette guerre avec enthousiasme. Yiftahel affirme de même que la guerre d’Israël contre Gaza, et précisément contre le Hamas, était une réaction à l’arrivée du Hamas au pouvoir qui aurait rendu obsolète une solution à deux États. « Cette situation est idéale pour Israël, parce que cela signifie qu’il peut poursuivre son projet de colonisation sur une période indéterminée », a-t-il déclaré.


Toujours selon Yiftahel, la nomination, comme Premier ministre du gouvernement du Hamas, d’Ismaïl Haniyeh qui est né dans une famille de réfugiés donne aux Palestiniens une autre raison de ne pas céder sur le droit au retour des réfugiés palestiniens qu’Israël considère comme une question qui menace ses fondements. « Au lieu d’affronter la réalité avec toutes ses complications, Israël a recours au terrorisme d’Etat », écrit Yiftahel. « Plus de balles, plus d’explosifs, tuer des enfants et incendier les villes ne permettra pas de faire taire l’Histoire. Le temps perdu au profit des tambours de guerre sera regagné après qu’ils auront été chassés. »


L’historien israélien Tom Segev estime que « l’un des principaux objectifs de la guerre contre la bande de Gaza était d’exercer un principe ancré dans le sionisme, à savoir la nécessité de frapper les Palestiniens pour leur enseigner une leçon. C’est l’une des principales bases du projet sioniste depuis sa création. » Segev explique aussi que l’idée derrière tout cela est que « nous, les Juifs, représentons la modernité et la civilisation, la logique et l’éthique, les Arabes étant des sauvages primitifs animés de tendances irrationnelles violentes qui sont ignorants et doivent être disciplinés et éduqués sur la bonne manière de penser par l’utilisation de la carotte et du bâton ».


Segev poursuit en disant qu’Israël croyait que la guerre allait chasser le Hamas du pouvoir, « ce qui est une autre croyance sioniste, à savoir la nécessité d’imposer aux Palestiniens une direction modérée qui va céder sur ses aspirations nationales. » Segev décrit les raisons d’Israël et ses buts de guerre contre la bande de Gaza comme « basés sur des croyances fausses et qui ont échoué, mais qu’Israël continue à ressasser d’une guerre à l’autre. »


En fait, l’analyste politique et militaire israélien Ofer Shelah a été le premier à souligner que l’assaut contre Gaza a marqué la naissance d’une « nouvelle doctrine de défense d’Israël, à savoir qu’Israël « doit agir comme un Etat voyou face à des ennemis qui adoptent un stratégie d’infiltrations et de tirs à distance. » En d’autres termes, « de répondre à des tirs avec une vaste et sauvage opération militaire, quel que soit le nombre de victimes. »


Ces arguments expliquent les effets choquants de la guerre contre Gaza. Au cours de cette offensive, Israël a agi sur le principe très clair de régler ses questions sécuritaires par la confrontation avec le peuple palestinien, indépendamment des pertes dans les rangs des civils.


(JPG)


 Al-Ahram Weekly Online - Vous pouvez consulter cet article à :


http://weekly.ahram.org.eg/2009/978...
Traduction : Naguib
http://www.info-palestine.net


Lundi 4 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par Martin le 02/01/2010 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand la communauté internationale , par ces portes voix, poursuit définitivement et de façon imprescriptible , tout l'état, les politiques, les militaires et tout l'appareil sioniste plus de 2 millions de personnes, nommément , de crimes contre l'humanité et génocide sur le peuple Palestinien.

Il faut commencer, par l'acharnement , nous y arriverons, sitôt poursuivre aussi et parallèlement les dirigeants, gouvernements, parlement européen et américain pour complicité et adhésion à l'ensemble de ces crimes!

Il faut commencer à le faire...

2.Posté par duperrier le 02/01/2010 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est le même drame en Irak avec les bombes interdite Uranium appauvri phosphores pas un Dirigeant ni Président va condamner donc ils sont tous complice de ces génocides ,c'est l'horreur car ces bébés ces personnes souffrent braucoup et sans soins ,et nous nous croyons civilisé de bête inhumaine serait plus approprié

3.Posté par raskolnikov le 03/01/2010 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais c'est ça les droits de l'homme selon l 'occident.mais ces palestiniens n'ont pas le statut d'homme même pas d'animaux sinon Brigitte Bardot aurait réagit .
Depuis déjà quelques siècles ce que l'Occident décide c'est ça le Juste.
Le génocide des peuples d'Amériques est évalué par certains historiens à plus de 200 millions ,On occulte et on passe à autre chose .L'historique de la traite négrière estime que le nombre de morts est de l'ordre de 100 millions .Pourquoi devrait -on y penser??
La bombe d'Hiroshima et de Naasaki ont fait environ 20 million de morts .On commémore cet évènement une fois par an et cela suffit .On oublie complètement et totalement les massacres commis par l'armée US en Korée et au VIET NAM on oublie aussi l'usage du fameux "agent orange" au Viet nam et surtout on ne veut même pas entendre parler des enfants qui naissent aujourd'hui dans ces pays d'asie génétiquement malformés à cause de ces bombardement .L'Humanité se limite uniquement et exclusivement aux occidentaux .Alors pour le reste "Circuler ya rien à voir"

4.Posté par la truie qui file le 03/01/2010 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@il n'y a pas que la partie visible constituée par l'uranium et le phosphore blanc...

Il faut chercher dans l'eau sensée etre potable , dans le peu de nourriture qui parvient au peuple palestinien les produits chimiques nocifs qui ont pu causer ces degenescence.

Desole de cette remarque mais le choix alimentaires sont en cause puisque des marques de produits preferés de certains sont souvent douteux déja dans les supermarchés par experience . Ils semblerait qu'il y ai trop de cancer dans certaines populations pour cette raison .

Et c'est probablement les memes produits que ceux qui sont distribués un peu partout mais certainement avec un dosage bien supérieur .

Il faut remonter à la source d'approvisionnement ....

Un autre drame c'est que ces pauvres gens ont perdus leur instinct comme du reste la plupart des citoyens du monde alors ne pas prendre conscience de ce drame palestinien c'est se préparer à subir le meme sort ou à le faire subir à ses descendants .

Le martyre palestinien cela n'est pas acceptable par aucun humain !

A titre seulement d'information , des animaux sauvages sont souvent capable de deceler poisons en refusant les aliments qui en contiennent . Et ceux qui ont la plus grande sensibilité chimique sont certains insectes , ensuite des rongeurs et des canidés sauvages , meme les oiseaux font le tri ... Une araignée fera une toile aberrante et caractéristique selon la substance qui l'empoisonne ...

Pour l'eau , la truite par exemple cesse de nager contre le courant en eau polluée , les ecrevisses ne survivent pas et on peut certainement trouver des especes en palestine qui fassent le "test" , puisque un aliment ou un eau empoissonée est pire que la faim .

Pour l'eau si elle est saine des algues vertes vont pousser , et il y aura toute une faune aquatique comme des salamandres ou des tritons qui servent de bioindicateurs .

Une simple vasque alimentée en eau peut verifier cet etat de chose.

Pour les plantes , les lichens , les mousses disparaissent dans des milieux pollues .
d'autres plantes par contre dites hyper accumulatrices depolluent les sols meme irradiés .



5.Posté par Predication und Grossen Kussen le 03/01/2010 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces monstres cannibales assoiffés de sang ont passé un accord avec le Diable :
=> il sont protégés par le Shaytan, diable tentateur, maître des Enfers !

Et ils n'épargneront aucune souffrance à la race humaine ..

Notre foi en Dieu et notre fidélité aux messages délivrés par les prophètes libérateurs peut seule nous sauver ..

6.Posté par winston le 03/01/2010 22:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Extrait de l'article : nous, les Juifs, représentons la modernité et la civilisation, la logique et l’éthique, les Arabes étant des sauvages primitifs animés de tendances irrationnelles violentes qui sont ignorants et doivent être disciplinés et éduqués sur la bonne manière de penser par l’utilisation de la carotte et du bâton ».

Un véritable extrait du talmud des ces psychopathes de khasars qui n'en pensent pas moins de la Chrétienté et autres non "khasars". Cet amas d'usurpateurs d'identité biblique ont infectés et détruit la Thora originelle pour oeuvrer par et pour le mal. Pauvres dégénérés ! Le net fourmille d'infos sur ce talmud ségrégationniste, ANTISEMITE (les arabes en particulier étant sémites par la descendance), et raciste envers tous les humains de la terre. Qu'ils se disent bien ces suppôts que le mot antisémite qu'ils ont crées pour briser et asservir les consciences n'est pas à SENS UNIQUE !!!

Notez qu'encore une fois le décalage du discours qui projette sur les autres l'exact reflet d'eux-mêmes. La fin est toute proche pour ces spoliateurs génocidaires.

7.Posté par Orion 21 le 05/01/2010 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le passé de l'histoire juif à aujourd'hui montre bien qu'ils sont une civilisations hostiles aux pensées et aux acts destructeurs envers la palestine et l'humanité entière.

La terre appartient au St air de Dieu universel et sa force en son temps!!!!

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires