Conflits et guerres actuelles

RDC/Violence: Le Pays Entre dans une Phase Dangereuse…



Vendredi 7 Novembre 2008

RDC/Violence: Le Pays Entre dans une Phase Dangereuse…
Alors que la tension entre rebelles et armée ne fait qu’augmenter dangereusement, laissant planer une possible et terrible guerre civile, la situation ne fait que s’empirer…

Ces deux derniers jours, des violences contre les civils ont fait au moins vingt morts et 33 blessés dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), où les rebelles de Laurent Nkunda et leurs ennemis Maï-Maï ont commis des "crimes de guerre", dénonçait l’organisation.


"Les rebelles de Laurent Nkunda et les milices pro-gouvernementales Maï-Maï ont délibérément tué ces deux derniers jours des civils" pris au piège des combats à Kiwanja, a indiqué HRW dans un communiqué.

En effet, les victimes ont perdu la vie pendant et après la bataille pour le contrôle de la ville, précise ce communiqué citant des témoins.
L'une des victimes était un journaliste congolais travaillant pour une radio locale, Radio Racou.

Outre les rebelles et les milice figurent également sur le banc des accusés d’HRW, les Casques bleus des Nations unies, qui disposent d'une base à Kiwanja,et "n'ont pas pris les mesures adéquates pour protéger les civils et n'ont mené que quelques patrouilles pour limiter les violences".
Ces Casques bleus, "sont tout simplement incapables de protéger des civils qui sont délibérément visés", a-t-elle affirmé.

A environ 80 km au nord de la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, Kiwanja a été le théâtre mardi et mercredi de combats entre les rebelles de Laurent Nkunda et des miliciens pro-gouvernementaux Maï-Maï.

Depuis Londres, l'ONG Save the Children a par ailleurs dénoncé "une explosion" du recrutement d'enfants soldats par les groupes armés dans le Nord-Kivu.

Face à cette flambée de violence qui menace de provoquer un désastre humanitaire, un sommet international sur les moyens de régler le conflit dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) a débuté ses travaux ce vendredi à Nairobi en présence du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Les travaux ont commencé par des entretiens bilatéraux entre les participants.

Ce sommet, auquel participent les présidents congolais Jospeh Kabila et rwandais Paul Kagame ainsi que plusieurs autres chefs d'Etat africains, a été convoqué d'urgence face à la détérioration rapide de la situation humanitaire et militaire dans l'Est de la RDC.

http://www.almanar.com.lb/ http://www.almanar.com.lb/



Vendredi 7 Novembre 2008


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires